Islam conquérant 101

Les musulmans ont-ils des droits que nous n'avons pas?

25 questions à poser sans détour à un musulman

B43bdf126f156068d1476b562dc9cdff

Tribune libre

Les musulmans ont-ils des droits que nous n'avons pas?


C'est ce qu'on serait porté à croire considérant tous les gestes et actions qu'ils se permettent d'accomplir mais qu’il serait bien mal vu pour nous d'imiter.



Posons-nous les questions d'abord, demandons-leur des réponses ensuite.




  1. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui bat sa femme régulièrement en prétextant que le Coran le lui permet?

  2. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui ramasse la paie de sa femme pour en disposer à sa guise du fait qu'il est le maître de la maison?

  3. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman dominant qui force sa femme à assouvir tous ses besoins sexuels sans consentement?

  4. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui force sa fille adolescente à se voiler et qui lui interdit de sortir avec les garçons?

  5. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'une jeune fille musulmane qui se met à porter le voile islamique en tant que geste politique anti-Occident provocateur?

  6. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui approuve les djihads, les fatwas, les actes terroristes commandés soi-disant par sa foi?

  7. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui écoute avec approbation le discours d'imams possédés fulminant contre l'Occident?

  8. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui voit d'un bon oeil que l'islam se répande partout sur la planète?

  9. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui se prétend modéré, mou, inoffensif, mais qui reste passif devant les agissements des islamistes fondamentalistes radicaux, devenant tacitement complice par non-interventionisme?

  10. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui pratique la cruauté animale sous forme d'abattage sacrificiel halal, une méthode de torture indescriptible envers les animaux violentés?

  11. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'une musulmane qui accepte de se considérer inférieure à l'homme et d'estimer qu'elle lui doit obéissance servile et soumission totale?

  12. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'une musulmane enseignante qui intériorise son infériorité face à l'homme et cherche à inculquer cette mauvaise notion aux jeunes filles étudiantes occidentales par sa façon d'être et son attitude en classe?

  13. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'une musulmane qui se laisse endoctriner à avoir honte de son corps et qui se déféminise en le dissimulant de la tête aux pieds?

  14. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, des musulmanes qui regardent toujours par terre et évitent tout contact visuel avec un homme autre que son mari dominateur et maître?

  15. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, des musulmans qui exigent toutes sortes d'accommodements religieux déplacés et qui en demandent toujours plus?

  16. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, des musulmans qui exigent des locaux de prière avec ségrégation homme/femme, partout dans nos écoles laïques, au Cégep, à l'université, sur les lieux de travail, tout ça pour montrer qu'ils gagnent du terrain et prennent de l'expansion chez nous?

  17. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, des musulmans qui approuvent la persécution des chrétiens, des Juifs, des homosexuels?

  18. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, des musulmans menaçants qui veulent interdire toute critique de leur religion?

  19. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, des musulmans qui s'opposent chez nous aux lois voulues démocratiquement par la majorité et les contestent judiciairement?

  20. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui cautionne en ce pays les actes de haine anti-juifs à la hausse?

  21. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui approuve les mauvais traitements réservés aux femmes en Iran, en Afghanistan, et dans le reste de l'Islamie?

  22. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui estime que les femmes ne devraient pas être scolarisées?

  23. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman intégriste qui milite pour que le tribunal islamique de la charia soit légal dans nos pays occidentaux?

  24. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, des musulmans qui vivent repliés dans leur communauté, réduisant au strict minimum tout contact avec les natifs?

  25. Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, d'un musulman qui s'habille ici comme dans les pays arabes pour nous intimider, au lieu de s'adapter à nos standards?


On attend les réponses des deux côtés.



Suggestion: posez ces questions à tous les musulmans que vous rencontrez.



Note: la prochaine série de 25 questions est en cours de préparation. En attendant sa parution, je ne saurais trop vous recommander:


 


Les torts et travers de l'islam en 40 reproches fondés


 


25 mesures efficaces disponibles pour contrer l'islam envahissant


 



 


Si vous êtes d'accord avec le point de vue exprimé, faites circuler!


 


Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir votre réflexion sur le sujet



Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie850 articles

  • 1 465 831

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 850 articles publiés en ligne ont été lus un million 465 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



4 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    29 août 2023

    La lutte aux méfaits commis par l'islam provocateur s'organise. En France, le gouvernement interdit le port de l'horrible robe cacheuse du corps appelée abaya dans les écoles. C'est un endroit où les jeunes musulmanes en faisait un usage concerté hégémonique et anti valeurs occidentales.


    Gabriel Attal: «On ne pourra plus porter d'abaya à l'école» annonce le  ministre de l'Education sur TF1 - Paris-Normandie


    Plusieurs observateurs éclairés recommandent l'interdiction du port de signes religieux sur la place publique, surtout lorsque cela sert à inférioriser la femme ou à afficher un geste politique de conquête comme cela est habituellement le but inavoué.


    Abaya à l'école: la France insoumise va saisir le Conseil d'Etat - L'Express


    Combattons l'islamisation de l'Occident par tous les moyens. La France adopte courageusement des mesures légales pour ce faire. À quand le Québec?


    L'abaya exclue des salles de classe : les chefs d'établissement  applaudissent une "clarification" salutaire - Paris (75000)


    À lire: Il faut interdire tout costume religieux dans l'espace public


    France not to allow women to wear abayas in schools: minister


    et: L’abaya désormais interdite dans les écoles françaises


    France to ban wearing Islamic abayas in schools: minister | News Flash |  Bangladesh Sangbad Sangstha (BSS)


    Interdire l'abaya


    France to ban Muslim students from wearing the abaya in state-run schools |  Middle East Eye


    Le mal islamique doit être éradiqué de l'Occident


    Watch: Breaking News From Islamabad High Court | Toshakhana Case Updates |  GNN




  • Réjean Labrie Répondre

    25 mai 2023

    Pour démontrer la mauvaise foi des islamiques radicaux, et leur refus obstiné de s'adapter à nos règles et valeurs, considérons ceci:


    5 groupes musulmans intégristes du Québec poursuivent le gouvernement provincial en justice pour l’interdiction récemment promulguée des salles de prière dans les écoles publiques, arguant que l’ordonnance est discriminatoire et viole les droits à la liberté de religion et d’association garantis par la Charte.



    Cinq organisations musulmanes fondamentalistes ont déposé cette semaine leur requête devant la Cour supérieure du Québec demandant une révision judiciaire de l’interdiction ainsi qu’un jugement pour la faire déclarer inconstitutionnelle.



    Les plaignants islamiques comprennent plusieurs groupes musulmans de la région de Montréal, dont le Forum musulman canadien, toujours prêt à ruer dans les brancarts. Comme on le voit, toutes ces organisations cherchant le conflit se positionnent comme des opposants à la volonté de la majorité québécoise. En a-t-on besoin de toujours plus?



    Source: Des groupes musulmans radicaux poursuivent Québec au sujet des prières à l’école



  • Réjean Labrie Répondre

    20 avril 2023

    Le ministre Bernard Drainville défend les valeurs québécoises laïques et interdit formellement les locaux de prière islamiques.




    L’école, ce n’est pas un lieu de prière!»: le ministre Bernard Drainville interdit aux écoles de transformer les classes en salles de prière.


    Le ministre Bernard Drainville sonne la fin des salles de prière dans les écoles. Les directions d’établissements vont plus loin et plaident pour la fin des démonstrations publiques de dévotion religieuse en milieu scolaire.



    «On doit sentir que nos établissements sont laïques», insiste-t-elle. Mais dans certaines religions, comme l’islam, les fidèles prient souvent agenouillés sur un tapis. Ça ne devrait plus être possible dans les écoles? «Ça n’a jamais été possible dans les écoles, ça devrait pas l’être du fait qu’on est non confessionnel», a-t-elle répondu à notre Bureau parlementaire. 


    Le Parti québécois réclamait depuis mardi un signal fort de Bernard Drainville au réseau de l’Éducation, pour éviter la multiplication des locaux de prières dans les écoles. Le député péquiste Pascal Bérubé craignait que le cas de Laval ne devienne un dangereux précédent. 



    «Dans les pauses, on peut se recueillir seul, on peut vivre une spiritualité, mais d'aménager un local à cette fin-là, voire un gymnase dans certains cas, ça ne va pas dans l'esprit de la Loi 21», a-t-il plaidé.  


    À son initiative, les élus du Parlement ont adopté mercredi à l’unanimité une motion précisant que «la mise en place de lieux de prière, peu importe la confession, dans les locaux d’une école publique va à l’encontre du principe de laïcité».   


    Tous les Québécois doivent se montrer solidaires et condamner des pratiques contraires à nos valeurs, et qui sont instrumentalisées en un geste politique de conquête pour intimider la population.



    La prochaine étape: interdire les lieux de prière au cégep, à l'université et sur les lieux de travail.


    Source : L'islam tente de s'infiltrer insidieusement toujours plus au Québec



  • Réjean Labrie Répondre

    11 avril 2023

    Le point 16 de l'article vient de se réaliser à nouveau.


    Le revoici:


    Qu'est-ce que vous pensez de ça, vous, des musulmans qui exigent des locaux de prière avec ségrégation homme/femme, partout dans nos écoles laïques, au Cégep, à l'université, sur les lieux de travail, tout ça pour montrer qu'ils gagnent du terrain et prennent de l'expansion chez nous?


     


    *     *     *


     


    Le mouvement d'expansion islamiste vient de nouveau de faire des siennes.


    Les médias font grand état de nouvelles exigences de salles de prières coraniques dans les écoles québécoises laiques, faites par des immigrés musulmans étrangers en pleine opération d'expansion territoriale, se servant de ce prétexte pour intimider la population qui se sent menacée par des pratiques contraires à ses valeurs.


    Et le gouvernement, et la population générale se sont indignés à juste titre face à ce nouveau geste de provocation anti-valeurs québécoises.



    Pas de prière en classe


    L'école, ce n'est pas un lieu de prières. Une personne ou un groupe ne devrait pas pouvoir utiliser une salle de classe comme une salle de prières , estime le ministre Bernard Drainville. Ce n'est tout simplement pas compatible avec le principe de la laïcité, avec la loi sur la laïcité de l'État.



    Ce qui a été balayé sous le tapis est le fait qu'il existe partout dans les cégep et universités de telles salles de prières coraniques payées par les contribuables. Les islamistes se sont déjà infiltrés dans nos institutions d'enseignement à notre insu, en appliquant leur stratégie de choix qui consiste à avancer pouce par pouce, pion par pion.


    Toutes ces salles doivent être démantelées sans plus tarder.


    Ce genre de lieu doit également être banni de toutes les entreprises qui se sont senties obligées, forcées d'accéder à ces demandes offensantes, outrancières et injustifiables par crainte de représailles et d'accusations d'islamophobie.


    Le message doit être clair: la pratique de la religion doit être confinée à l'espace personnel, et ne jamais faire l'objet d'exhibitionisme et d'ostentation comme en sont friands les musulmans encouragés au fer rouge par les fondamentalistes, les radicaux, les intégristes et les imams possédés qui les contrôlent et les haranguent sans relâche.


    Face à de tels assauts, il faudrait se poser une question élémentaire: pourquoi certaines catégories d'immigrés étrangers incompatibles et inintégrables tiennent-ils autant à s'incruster à un endroit où ils ne sont pas les bienvenus, où on a tant à leur reprocher?


    Serait-ce qu'on ne leur fait pas assez sentir? Sommes-nous si faciles à faire plier, à dompter et à faire taire, si prompts à se soumettre?


    Nous n'avons à accepter rien de ce qui est à l'opposé de notre conception de la vie en société, encore moins de celles qui sont parmi les plus arriérées de la planète.