Commentaires publiés dans les dernières 24h

  • Squared

    Julia Posca, Euh!-milie Nicolas et autres Camille Robert…  Arriviste, suffisante, américano-canadianisée, souvent obtuse jusqu’au dogmatisme même, formatée de l'esprit, sinon carrément endoctrinée « heureuse » par les idéologies à la mode et, enfin, comme on le constate ici, rien moins que parasite...  Elle est vraiment formidable notre belle jeunesse québécoise fréquentant les « sciences molles » - ô combien molles - de nos universités.  J’ai honte de ce que nous devenons.  Et tout laisse entendre que le professeur Guy Rocher, sociologue émérite qui aura 97 ans ce 20 avril, éprouve des sentiments analogues face à cet extraordinaire n’importe quoi si peu réfléchi bien que hautement satisfait de lui-même.  Honte. Et, pis encore, honte de ce que nous deviendrons, comme société, avec un « avenir » fondé sur pareil modèle d’aveuglement volontaire sur fond de complaisance intellectuelle.  Et moi qui ai toujours voulu croire, avec Louis Aragon et Jean Ferrat, que la femme était l’avenir de l’homme...  J’en souffre jusque dans mes ovaires. 

  • Squared

    Plutôt que d'encore se plaindre d’un Québec toujours plus respectueux de sa diversité, du fait même de ses lois statutaires, pourquoi ne pas donner des cours d’histoire et de civilisation canadiennes-françaises? Les SSJB, la Ligue d’Action nationale ou la Fondation Lionel-Groulx pourraient ainsi retrouver, en partie du moins, leur mission d’origine.  

  • Squared

    Marianne ChenonceauPour qui roule Julia Posca ?

    L’UQÀM : Instrument tout à la fois du Canada et des idéologues du jour...? Bonjour,  Référence : UQÀM (à titre d’illustration - quoique singulièrement édifiante -  parmi moult) : Sciences mollescorps étrangers  et  virus intérieurs  Madame Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur du Québec, et madame la rectrice de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) Magda Fusaro, L’UQÀM serait-elle effectivement devenue tout à la fois le repaire de petit(e)s idéologues à la mode du jour, moins interpellés par le savoir et la science que par l’orientation de l’opinion sociale et politique de leurs étudiants, avec, en prime, un préjugé hautement défavorable à l’égard de l’État du Québec au regard de celui du Canada ?  Mesdames McCann et Fusaro, votre incurie en pareil dossier - sinon votre accord tacite (voire, explicite) - confine au scandale national.  Et ne nous y trompons pas : c’est l’armature générale du système universitaire, en dernière analyse, et en son fondement, qui est ici en jeu.  MC