Personne n'aime l'islam. Personne.

Le terroriste pose ses bombes, l'islam positionne ses musulmans

Même mélange explosif

Ac66333be75df37796929c822148bea9

Tribune libre

Je ne connais personne qui aime l'islam. Personne que je connaisse.


Je ne connais personne qui approuve sans réserve les règles et le mode de vie de l'islam. Personne que je connaisse.


Je ne connais personne qui approuve tout ce qui se fait au nom de l'islam (visées de conquête hégémonique, atteintes à la libre expression, infériorisation de la femme, actes terroristes). Personne que je connaisse.



Non, l'islam n'a pas sa place en occident. Qu'elle reste confinée aux pays de misère où elle est partie prenante et cause de toute cette misère humaine et sociale qu'elle contribue à maintenir.


Elle est une force du Mal absolu, une volonté aveugle de faire reculer la civilisation, un vaste projet démentiel cherchant à renier tous les acquis de la démocratie et des principes d'égalité des hommes, de la société de droit, de la liberté d'expression. Rien de bien ne peut advenir par l'islam. Rien de rien du tout.



La vaste majorité des occidentaux se révulse, se cabre à l'idée de l'épandage illimité des pesticides de l'islam sur nos pays, nos villes, nos quartiers, nos rues. Et c'est on ne peut plus normal comme réaction.


Et savez-vous que c'est tout à fait légitime de penser ainsi. À tel point que c'en devient même un devoir collectif. Portons-nous à la défense de la civilisation telle que nous l'entendons. Ne nous laissons pas manger tout cru.


On ne peut tolérer au nom de cette ridicule "ouverture à l'autre" qu'on répande un mode de vie contraire en tous points à nos valeurs les plus chères.



Ce serait accepter qu'on gruge peu à peu les structures d'un édifice social patiemment échafaudé au fil du temps.


Ce serait accepter qu'on gangrène de l'intérieur ce que nous représentons en tant que société moderne et évoluée.


Ce serait cautionner un renversement radical de la direction de l'évolution humaine.



L'islam et l'occident sont mutuellement exclusifs. L'incompatibilité est totale.


Le terroriste pose ses bombes, l'islam positionne ses musulmans.


Même mélange explosif.


Et si on ne fait rien, ça risque de nous sauter à la figure à tout moment.


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie618 articles

  • 1 144 667

Réjean Labrie est originaire de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses 600 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    28 juillet 2021

    Le chroniqueur nationaliste de grand talent Joseph Facal explique à sa façon par quelle méthode l’islam radical s'y prend pour soumettre le monde.


    Méthode:


    Les problèmes commencent quand il devient une croisade pour s’imposer à tous et partout, donc quand il se politise.


    Le but visé par ces croisés est l’imposition de la Charia, donc de la loi divine, par définition supérieure à la loi humaine. 


    Quel est le mode opératoire des radicaux qui épousent ce projet ?


    Il faut d’abord raffermir la foi de chaque croyant pour en faire un activiste convaincu.


    On travaillera simultanément dans les pays musulmans et dans le reste du monde.


    Dans les pays musulmans, les dirigeants politiques seront dépeints comme des valets de l’Occident impie.


    Il faut donc les chasser par les urnes ou par la violence.


    Dans les pays non musulmans, la stratégie est occasionnellement violente, mais c’est surtout un travail de prosélytisme sur le long terme. 


    Il faut d’abord marquer une présence visible dans l’espace public, nettement différenciée des non-croyants, donc tout le contraire de se fondre dans la masse.


    On utilisera comme marqueurs les barbes, les vêtements et autres signes distinctifs.


    On travaillera ensuite à normaliser cette présence et diverses pratiques.


    On revendiquera des lieux de prière dans les établissements, la ségrégation hommes-femmes lors d’activités publiques, la refonte des programmes scolaires, etc.


    Forcément, plus tout cela sera banalisé, plus il deviendra mal vu de critiquer, ce qui favorisera encore son expansion. 


    On pénétrera progressivement les milieux politiques, économiques, culturels, associatifs, récréatifs, etc.


    On fera un lobbying intense auprès des élus pour qu’ils sanctionnent toute critique et octroient des statuts particuliers. 


    L’immigration et la natalité augmenteront le poids démographique, donc l’influence politique.


    Si beaucoup d’activistes sont clairement identifiés, d’autres joueront profil bas. 


    On capitalisera beaucoup sur la culpabilité et la naïveté occidentales, de même que sur les tragédies authentiques, comme les tueries.


    On misera aussi gros sur cette constellation d’idiots utiles, dans les sphères médiatique et académique, étouffés par leurs bons sentiments, ignorants et dépourvus de lucidité, tétanisés à l’idée d’être accusés de graves fautes morales.


    Soumission


    Les islamistes voient à long terme, savent qu’ils ont du temps devant eux, sont déterminés et disciplinés.


    Au passage, ils font des victimes collatérales : tous ces musulmans parfaitement pacifiques et respectables, pas revendicateurs pour deux sous, qui veulent vivre leur foi dans la discrétion, et qui se font regarder avec méfiance.


    Ils s’en fichent : ceux-là aussi se soumettront.


    Source: Comment l'islam radical veut soumettre le monde


  • Réjean Labrie Répondre

    2 mai 2019

    Le journal allemand Die Welt a dressé une liste de plus de 3.000 attentats terroristes islamisques ayant chacun fait plus de 12 morts depuis les attaques du 11 septembre 2001.


    Depuis le fatidique 11 septembre, au moins 31.221 attaques terroristes ont fait 146.811 victimes à travers le monde, liste le journal allemand Die Welt.


    Source: https://fr.sputniknews.com/international/201904291040919553-terrorisme-bilan-attentats-victimes/