ÉDUCATION

Prenons garde aux enseignantes ou éducatrices musulmanes en poste d'autorité

Préservons nos enfants de la musulmane voilée prosélyte

E6ab6a24a269416662a90bc85c2c3c1e

Tribune libre

Il est de toute première importance que nous protégions nos enfants de l'influence néfaste de l'enseignante musulmane voilée prosélyte.



En effet, dans les CPE, les écoles primaires, secondaires, toute enseignante musulmane incarne d'abord et avant tout l'expression visuelle de sa religion, celle d'une vision tordue et inacceptable de la femme, peu importe la matière enseignée ou le niveau éducationnel de son poste.



Ne nous méprenons pas, ces femmes aux idées voilées, obscurcies, ces femmes téléguidées comme des drônes bombardiers, seront toujours à la base des enseignantes de l'islam, des éducatrices d'allah. Il y a de quoi se méfier de leurs intentions réelles.



En effet, la musulmane cherche continuellement à donner l'exemple de comment une femme doit se présenter en société, incluant la projection de son apparence physique.


Chaque phrase, chaque geste qu'elle pose, sont conditionnés par ses convictions islamiques.



Chaque parole reflète ce que l'enseignement de l'islam lui a inculqué.


Tout ce qu'elle dit et fait est en fonction de l'accomplissement des enseignements de l'islam.


La musulmane se veut la concrétisation vivante de l'islam tel que voulu par le prophète.


Rien de ce qui sort de sa bouche ne doit jamais remettre en question quoi que ce soit de l'enseignement de l'islam. Imaginez le degré de conditionnement mental bien intégré!


L'islam transpire dans toute sa personne.


Elle a fait d'elle-même une espèce de robot, d'automate, de mécanique, de machine à islamiser.



De là le grave danger pour nos jeunes enfants encore à un âge influençable de les exposer à cette forme d'embrigadement mental lourd de conséquences néfastes. On les détourne systématiquement de notre conception établie du bien et du mal. On ne les forme pas, on les déforme.



Imaginez les dégâts potentiels dans les garderies où ces prétendues "éducatrices" moulent l'enfant à leur guise du matin au soir, passant plus de temps avec l'enfant que leur propre mère! Imaginez le type "d'éducation" non conforme à nos valeurs qu'elle chercheront toujours à inculquer à nos enfants sans défense.



La musulmane voilée cherchera toujours à projeter l'image de ce que doit être une femme selon les stricts codes de sa religion, qui lui dictent comment elle doit se comporter dans toute situation, quelles sont les attitudes à adopter face à tous les aspects de la vie en société.



Dans tous ses rapports humains, elle agit servilement selon les règles de sa religion, que ce soit dans les rapports d'autorité professeur/élève, dans les échanges de femme-professeur à homme/professeur, dans la communication avec les parents, dans la façon de s'adresser différemment à l'élève selon que c'est une fille ou un garçon, ce qu'elle acceptera de l'un mais pas de l'autre.


On sentira toujours ce qu'elle condamne et ce qu'elle approuve, toutes choses qui ne correspondent pas nécessairement à notre système de valeurs et nos façons de faire.



Et c'est sans parler que la musulmane en fonction dissimule la totalité de son corps, pas juste la tête, une pratique honteuse signe d'asservissement qu'on ne doit pas imposer à la vue de nos filles en premier lieu.


C'est exactement tout comme on n'accepterait pas qu'une enseignante s'affiche selon l'image que projettent les femmes-objets poupées de luxe aguicheuses que les rappeurs misogynes présentent comme désirables et qu'ils exhibent dans leurs vidéoclips comme des trophées.


Ces deux visions divergentes de la femme se rejoignent en étant également condamnables et en dérivant d'une même attitude de provocation.



La simple vue d'une femme musulmane voilée devant une classe d'élèves martèle 7 heures par jour dans la tête de nos enfants tenus en otage le message qu'il est correct et acceptable de s'inférioriser devant l'homme tout-puissant, qu'il est correct et acceptable de se soumettre aveuglément à des préceptes religieux caducs et indéfendables à l'ère moderne.



Pour démontrer la force du bourrage de crâne dont elles sont les victimes consentantes, toutes ces musulmanes en poste d'autorité, en position d'influence, se voient si bien endoctrinées depuis l'enfance qu'elles se montrent totalement impuissantes à se libérer de cet abject conditionnement mental une fois rendues ici et invitées à s'émanciper enfin de ce joug imposé.


Et dites-vous bien du reste que c'est précisément ce même embrigadement psychologique, ce même bourrage de crâne sous voile, qu'elles cherchent à instiguer à nos enfants et nos jeunes comme des automates guidés. Non, nous ne voulons pas de ça!



Tous les parents qui veulent préserver le développement mental de leur enfant de tout façonnement islamique subliminal de son esprit doivent être en mesure de pouvoir refuser toute enseignante musulmane ostentatoire imposée, de la garderie jusqu'à l'université.



Protégeons nos enfants de l'influence néfaste de l'enseignante ou de l'éducatrice musulmane voilée prosélyte.



Condamnons ouvertement le port du voile au nom du niveau de libération des femmes que notre société a atteint, au nom de l'image de la femme émancipée et libre que nous voulons conserver pour nos propres filles en croissance.



Prenons garde à toutes ces soldates d'allah kamikazes à la ceinture explosive coranique virtuelle prête à éclater pour se déverser dans le cerveau malléable de nos enfants vulnérables. Elles n'entendent pas à rire. Elles sont en mission commandée.


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie504 articles

  • 959 088

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Frédéric Charest Répondre

    3 août 2019

    Oui pour qualifier cet éventail de ''nouvautés'' :


    - Islamophonies, pour ceux qui les entendent parler fort en publique alors que les autres sont respectueusement silencieux et calmes,


    - Islamétropies, Les yeux peuvent être affectés par des amétropies, comme la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme qui peuvent altérer la netteté de l'image perçue. Après la naissance, on peut aussi voir apparaître des allergies dues à certaines substances, aliments ou autres manifestations hostiles au terrain physiologique d'acceuil.


    Vue fovéale et vue périphérique humaines




     





    La discrimination sensorielle (l'acuité) de l'œil humain.

    Article détaillé : Fovéa.




    Le système fovéal de l'œil humain est le point de haute acuité qui se concentre sur trois à quatre fixations par seconde. Les mouvements oculaires sont visibles pour un observateur et s'enregistrent par des moyens techniques. Le système périphérique est capable de distinguer les moindres mouvements grâce à sa vitesse d'environ 50 images par seconde. Il fournit aussi des impressions globales d'une vue3.


    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vue


    Il faudrait bien avoir une plateforme équivalente ou supérieure a celle-ci (lien) concernant le plan d'immigration de substitution de l'O.N.U. nous étant directement infligé en ce moment.


    Pour nos anglais : ''It's just good buisness''


    http://psyphonie.ch/art-brut/


    2 août 2019


    (La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


    https://www.un.org/press/fr/2000/20000320.pop713.doc.html


    11 décembre 2018

    DEV/3378



    Migration: à Marrakech, les délégations saluent l’adoption d’un Pacte mondial pour faire front aux inégalités de la « loterie de la naissance »


    AAhhh ''sûres , ordonnées et régulières'' ça fait donc oublier ce que c'est et ça fait donc beau et gentil. 


    ...


    La discrimination sensorielle, c'est-tu comme la discrimation positive ou la discrimination olfactive?


    Merci Mr. Labrie, il faut bien dire les choses tels quels sont car nombreux sont ceux qui n'y voit rien d'autre que du bon nouveau-manger.


    Au moins la prévention sera dans les archives.



  • Denis Blondin Répondre

    29 juillet 2019

    Existe-t-il un autre mot que "Islamophobie" pour qualifier cette progagande?