Avis aux négationnistes du Grand Remplacement

1 Américain sur 2 conscient du Grand Remplacement des Blancs en marche aux États-Unis

L'immigration tiers-mondiste décivilisatrice en 12 reproches

1f06a118c5aac9d2841f91bd37eaea44

Tribune libre

Comme tous les autres pays occidentaux, les États-Unis d’Amérique font face au problème grandissant du remplacement de la population blanche par des multiethniques venant des pays de misère qui finiront par se substituer à eux, par vagues submersives.



 


Le plus récent sondage américain ne laisse pas de doutes dans les esprits (et les chiffres sont à la hausse) :


 



  • Croire qu'un groupe particulier de personnes essaie de remplacer les Blancs par des immigrants et des personnes de couleur qui partagent les opinions du groupe . . . . . . . .    37% oui


 



  • Croire que les démocrates essaient de remplacer les Blancs par des immigrants et des gens de couleur qui partagent les vues des démocrates. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . .   . . .  53% oui


 


 


Source : https://docs.cdn.yougov.com/d2si8ppdvi/toplines_Great_Replacement_Theory_20220601.pdf


 


 



  • Parmi les Blancs, 37,3 % sont plutôt ou fortement d'accord avec l'énoncé « Les immigrants envahissent notre pays et remplacent notre origine culturelle et ethnique ».


 



  • Parmi les Blancs, 38,9 % sont tout à fait d'accord ou plutôt d'accord avec l'affirmation : "Les efforts pour accroître la diversité se font toujours au détriment des Blancs".


 



  • Chez les Blancs, 40,3 % sont tout à fait d'accord que "l'idée d'une Amérique qui n'est pas une nation chrétienne me dérange.


 


Source : https://www.washingtonpost.com/politics/2022/06/06/buffalo-shooting-replacement-theory-violence-whites-blacks-terrorism/


 



  • Et près de 70% des républicains, soit près de 3 sur 4, ont déclaré être d'accord au moins dans une certaine mesure avec le Grand Remplacement.


 


Source :


https://www.audacy.com/krld/news/national/survey-most-republicans-believe-in-great-replacement


 



On peut parler du Grand Remplacement au niveau d’un pays. Mais on peut en voir les effets délétères accélérés avant-coureurs dans certaines villes qui deviennent peu à peu si étrangères que les natifs eux-mêmes s’en sentent graduellement exclus, comme si c’était eux-mêmes qui devenaient les étrangers dans leur propre pays, par un diabolique revirement de situation. Quelque chose cloche là-dessous.


 


Le Grand Remplacement commence généralement à se faire sentir dans les métropoles outrageusement cosmopolites, puis se répand dans certaines plus petites villes ou régions.


 


Aux États-Unis, prenons l’exemple de la ville de Los Angeles.



 


Tableau


 


What percent of Los Angeles is Spanish speaking?


























Population



 



 



 



 



 



Hispanic or Latino, percent(b)



 49.1%



White alone, not Hispanic or Latino, percent



 25.3%



 


Comme on le constate avec effarement, la moitié de la population de Los Angeles est maintenant formée de latinos dont bon nombre ne parlent pas anglais, ou peuvent y vivre sans jamais avoir à recourir à l’anglais. Pour plusieurs d’entre eux, l’espagnol est la langue maternelle apprise en premier aux États-Unis même, et qu’ils parlent à la maison. Et ce pourcentage inquiétant augmente.


 


Quant à eux, les Blancs se voient maintenant réduits à un faible quart de la population de la ville, submergés par les multiethniques. Et la situation ne fait que se dégrader. L’effet assimilateur du melting pot de naguère fait preuve de sérieux ratés. L’importé ne veut plus devenir américain, il veut rester multiethnique mais profiter de tous les avantages sociaux du pays.



 


Espagnol - 2e langue la plus parlée en Californie


Aujourd'hui, la Californie abrite la deuxième plus grande population hispanophone des États-Unis après l'État du Nouveau-Mexique. Près de 11 millions de personnes parlent espagnol en Californie.


Peut-on imaginer pire catastrophe démographique si ces 11 millions de latinos s’étaient infiltrés par le Chemin Roxham dans un Québec de 8 millions de personnes?



Pourquoi la Californie est-elle devenue aussi latino ?


Deux facteurs expliquent en grande partie la croissance de la population latino-américaine en Californie : l'immigration et les taux de natalité élevés. Des années 1970 aux années 1990, des millions de Mexicains, Guatémaltèques et autres Latinos ont traversé la frontière californienne, certains légalement, beaucoup d'autres non (migrants illégaux).


Voilà ce que donnent les frontières poreuses : l’envahissement massif par millions !


Pourcentage de latinos dans la ville de Los Angeles par arrondissement :

 


Latino Ranking - Mapping LA - Los Angeles Times


https://maps.latimes.com › latino › list



 



































































RANK



NEIGHBORHOOD



LATINO POPULATION



1



East Los Angeles



96.7%



2



Maywood



96.4%



3



Walnut Park



95.4%



4



Huntington Park



95.1%



5



Boyle Heights



94.0%



6



Cudahy



93.8%



7



Bell Gardens



93.7%



8



Commerce



93.4%



9



Vernon



92.6%



10



South Gate



92.1%



11



Bell



90.7%



 


Dans l’arrondissement de East Los Angeles, les latinos forment la presque totalité de la population! Et les 10 suivants dépassent les 90%!


 


Source : Population latino de Los Angeles



 


Et la situation n’est guère plus rose au Canada.


 


Un bon nombre de Canadiens natifs se déclarent convaincus que le Grand Remplacement est en cours, comme la population de la plupart des pays occidentaux en fait.


 


À lire : Le Grand Remplacement au Canada s’accentue


 



Les chiffres sont éloquents:


 


Trente-sept pour cent des 1500 Canadiens sondés par la firme Abacus Data, soit l’équivalent de 11 millions de personnes à l’échelle du pays, pensent qu’il y a «un groupe de personnes dans ce pays qui essaie de remplacer les Canadiens nés au pays par des immigrants qui partagent leurs opinions politiques».


Cela fait pratiquement 4 Canadiens sur 10. Et c’est sans compter que parmi les sondés, il y a des millions d’immigrés importés pour nier le phénomène, puisqu’ils font partie eux-mêmes des hordes envahissantes. Donc, les chiffres réels sont plus élevés encore. Et c’est sans compter tous ceux qui le pressentent mais qui n’osent pas encore se l’avouer.


Et ce pourcentage est à la hausse. Bientôt, ce sera la moitié de la population qui réagira contre cette forme d'invasion moderne.


Et peu importe au fond que le Grand Remplacement soit organisé ou non par un gouvernement ou diverses organisations mondialistes. Il est amplement suffisant de voir que les gens observent avec une lucidité mêlée d'effroi que ce flux migratoire massif non voulu est en cours, provoquant la substitution de la population en place, entraînant l’altération du tissu social, l'ensauvagement des moeurs, le choc des cultures et l’implantation d’une foule d’autres facteurs non désirés.


 


Mais en dépit de toute cette évidence qui crève pourtant les yeux, une certaine bien-pensance mondialiste de mauvais aloi refuse encore de reconnaître la situation problématique tel qu'elle se présente actuellement.



En France, les choses ne vont guère mieux.


 


Les chiffres les plus récents sont éloquents: près de 2 Français sur 3 sont maintenant convaincus que le phénomène de la substitution de leur peuple par une immigration étrangère massive est amorcé (61%, et en augmentation constante).


 


Source :  2 Français sur 3 convaincus du phénomène de la substitution de leur peuple par d'autres


https://vigile.quebec/articles/2-francais-sur-3-convaincus-du-phenomene-de-la-substitution-de-leur-peuple-p


 


La présence exagérée de tiers-mondistes décivilisateurs, incompatibles et inintégrables en Occident entraîne dans sa foulée tous ces problèmes de dangerosité, de dysfonctionnement social et de mentalité antagoniste qui font partie de leur nature et qu'ils se mettent à vouloir répandre une fois admis dans nos pays.



L'immigration massive incompatible issue du tiers-monde sous-civilisé est un outil de déconstruction sociale sans pitié, un vecteur hyperactif de recul et de rétrogradation.


 


Tout y passe, tout se voit altéré pour le pire:


 


1- systèmes de valeurs trop différents qui jurent avec le nôtre


2- implantation de langues étrangères qui écorchent les oreilles


3- implantation de religions nuisibles à la paix sociale


4- implantation de cultures qui empiètent sur la culture majoritaire qui s'amoindrit


5- volonté que la religion contrôle la vie sociale, le gouvernement


6- formation de quartiers pustulaires communautaristes, fractionnement et barrières virtuelles en interdisant l'accès


7- altération du paysage social pour le pire: mines patibulaires et attitudes hostiles, mosquées, tenues vestimentaires étrangères déplacées, toute la gamme de la dissimulation du corps des femmes, dégradation des lieux, des espaces communs


8- négation de l'égalité des sexes


9- augmentation sans mesure de la criminalité, de la violence, du terrorisme, de l'insécurité des natifs


10- impression malaisante de ne plus être parmi les siens, de ne plus être chez soi


11- atteinte à la liberté de pensée, la libre expression, la critique des idées et des religions


12- afflux de migrants, de faux réfugiés, de sans-papiers dangereux, de profiteurs malhonnêtes des avantages sociaux


 


Personne ne veut d'un tel grand chambardement. Cela a assez duré. Il faut s'insurger collectivement et rétablir les choses comme elles étaient avant.


 


Les populations occidentales sont devenues tout à fait conscientes de la menace qui les guette. Elles veulent qu'on y voit sans délai.


 


Plusieurs gouvernements européens sont en train de prendre des mesures pour y remédier et tenter de renverser la vapeur.


 


Chaque population locale doit exprimer catégoriquement envers le gouvernement son rejet de ce qui est devenu le mode d'envahissement le plus courant des temps modernes.


 


Il importe plus que jamais de protéger l'identité collective distincte de chaque nation des effets d'une immigration massive indiscriminée dévastatrice qui décivilise et déconstruit tout sur son passage, à commencer par la démographie historique.


 


Il n'en tient qu'à nous de retrouver notre équilibre, notre stabilité sociale et notre éclat d'antan!



 


Définition de davocratie


Combattre notre dépossession


https://institut-iliade.com/renaud-camus-face-au-remplacisme-global-par-fabien-niezgoda/


 


Grand Remplacement en Europe. La Belgique en voie de submersion


 


































 



 



 



 











 



Grand Remplacement en Europe. La Belgique en voie de submersion


Le Grand Remplacement n'est pas restreint à la France. Ce phénomène démographique a lieu dans toute l'Europe. La...



 



 



 


Grand Remplacement en Europe. La folie suédoise


 


































 



 



 



 











 



Grand Remplacement en Europe. La folie suédoise


En commençant par la Suède, Polémia entame un « tour d’Europe » sur le poids de l'immigration extra-européenne e...



 



 



 


 


 


Grand Remplacement en Europe. Le Danemark tente de réagir


 


































 



 



 



 











 



Grand Remplacement en Europe. Le Danemark tente de réagir


Après une longue période d'aveuglement, le Danemark pourrait démontrer que le Grand Remplacement n'est pas une f...



 



 



 


 


Grand remplacement en Europe. Grande-Bretagne : l’échec du multiculturalisme


 


































 



 



 



 











 



Grand remplacement en Europe. Grande-Bretagne : l’échec du multicultural...


La Grande-Bretagne a cherché à faciliter l’intégration des extra-européens par le multiculturalisme. Les résulta...



 



 



 


Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir davantage votre réflexion


 


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie841 articles

  • 1 453 464

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 840 articles publiés en ligne ont été lus un million 450 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Réjean Labrie Répondre

    26 janvier 2023

    La preuve du remplacement de peuple qui se produit même aux États-Unis:



    La ville de Los Angeles se voit maintenant totalement encerclée par 10 agglomérations à majorité chinoise!




    Selon le recensement de 2000, il s'agissait des dix agglomérations du comté de Los Angeles comptant le plus grand pourcentage de résidents asiatiques :


    1. Chinatown, 70.6%

    2. Monterey Park, 61.1%

    3. Cerritos, 58.3%

    4. Walnut, 56.2%

    5. Rowland Heights, 51.7%

    6. San Gabriel, 48.9%

    7. Rosemead, 48.6%

    8. Alhambra, 47.2%

    9. San Marino, 46.8%

    10. Arcadia, 45.4%




    Et depuis 23 ans, ces chiffres alarmants ont dû énormément augmenter.


    Source:  La Chine à Los Angeles


    Ne laissons pas de telles aberrations nuisibles se produire au Québec, peu importe l'origine de l'immigration massive incompatible qui dénature notre identité collective.


    Bloquons tout accès à 8 milliards d'envahisseurs potentiels.



    C'est dans l'agglomération asiatisée de Monterey Park (avec 61% de Chinois, soit 2 citoyens sur 3) que vient de se produire une autre sanglante tuerie de masse à l'américaine, perpétrée cette fois par un Chinois de l'endroit.