Refuser l'évidence scientifique, les faits démontrés

Faut-il nier les statistiques criminelles lorsqu'il s'agit de Noirs ou d'autochtones?

C'est pourtant ce que fait la bien-pensance

07120e40fe20c251d1abce1a349fe8ac

Tribune libre

Faut-il nier les statistiques criminelles lorsqu'il s'agit de Noirs, de maghrébins musulmans ou d'autochtones? Faut-il les cacher, les passer sous silence?



C'est pourtant ce à quoi s’ingénient la bien-pensance, le wokisme, les divers organismes de défense des minorités visibles subventionnés à même nos taxes (imaginez, on paye pour que les minorités reviennent contre nous!).



C’est devenu tellement facile de toujours rejeter la faute sur autre chose que soi, sur autre chose que sa propre responsabilité, de trouver des excuses, d'avoir des réponses toutes faites pour justifier des actes et comportements fautifs:


 


- la société


- de mauvaises fréquentations


- la pression du milieu


- les conflits familiaux


- le quartier défavorisé


- la pauvreté


- les préjugés


- les stéréotypes


- les déterminants culturels


- le racisme systémique


- le monde des méchants Blancs


 


Ce n'est jamais la faute des personnes concernées, qui se présentent comme de pauvres victimes racisées, opprimées depuis toujours, innocentes et impuissantes, mais juste celle des conditions extérieures. Ce n’est jamais d'eux que ça vient, ce sont les autres. On nie avec véhémence toute possibilité de responsabilité individuelle et de prédispositions.


 


Source officielle: https://fr.wikipedia.org/wiki/Inn%C3%A9#:~:text=Un%20caract%C3%A8re%20biologique%20est%20dit,'ontogen%C3%A8se%20d'un%20organisme.



Voici les données officielles les plus récentes et les plus fiables qui fournissent un juste portrait de la situation et qui portent à réflexion:


 



  • À Montréal, les ligues de défense des Noirs ont demandé à la police que les Noirs n'aient plus à passer d'examens pour devenir policier, car ils échouent pratiquement tous les tests d'admission, surtout ceux de mathématiques



La mentalité woke voudrait que tous les postes puissent être accordés à des Noirs sans qu'ils aient à répondre aux qualifications requises ni qu’ils en possèdent les compétences, autrement ils considèrent la chose comme du racisme systémique discriminatoire envers leur pauvre peuple ciblé.



Ça nous donne vraiment hâte d'aller consulter le Dr Bwanabanana originaire de Brazzaville, et de prendre un jet gros porteur intercontinental avec le pilote Manalélé Tutsihutu aux commandes, une fois qu'ils auront obtenu leur diplôme de racisé.




  • Aux États-Unis, les 10 villes considérées les plus dangereuses sont celles où il y a le plus de Noirs. Plus il y a de Noirs dans une ville, plus le taux de criminalité est élevé. Et plus les Noirs augmentent dans une ville, plus le taux de criminalité augmente. Le lien de cause à effet est direct et indiscutablement démontré.


 


Source officielle: Black Cities Ranked Most Dangerous; Leaders Challenge Labels Howard University News Service


 


C'est exactement ce qui est en train de se produire à Montréal.




  • Aux États-Unis, les Noirs, qui représentent moins de 7 % de la population totale du pays, comptent pour 37 % de sa population carcérale, soit 5 fois plus.


 


Source officielle: https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/148792/les-prisons-americaines-sont-remplies-surtout-par-des-noirs


 




  • Les prisons canadiennes sont remplies à 30% d’autochtones, soit 1 prisonnier sur 3, bien qu'ils ne représentent que 5% de la population, soit 6 fois plus. Dans l’ouest du pays où la concentration d’indiens est plus grande, cela augmente vertigineusement.


 


Source officielle: https://information.tv5monde.com/info/au-canada-un-prisonnier-sur-trois-est-autochtone-348362


 


Source officielle: https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/peuples-autochtones#:~:text=Lors%20du%20recensement%20de%202016%2C%201%20673%20785%20personnes%20au,9%20%25%20de%20la%20population%20nationale.




  • La population carcérale d'origine autochtone a augmenté de 46,4 % au cours des 10 dernières années, selon le rapport de l'enquêteur correctionnel Howard Sapers, pendant que les membres des minorités visibles – les Noirs, les Asiatiques et les Hispaniques - ont vu leur nombre exploser de 75 %.


 


Source officielle: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/643334/canada-prisons-noirs-autochtones




  • Au Canada, Le nombre de Noirs a particulièrement augmenté de 80 % au cours des 10 dernières années. Ils représentent près de 10 % de la population carcérale canadienne (9,5 %) alors qu'ils représentent moins de 3 % de la population civile.


 


Source officielle: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/643334/canada-prisons-noirs-autochtones




  • 48 % de la population féminine des prisons fédérales est autochtone, soit 1 prisonnière sur 2.


 


Source officielle: https://ici.radio-canada.ca/espaces-autochtones/1848592/justice-canada-scc-femmes-autochtones-prison-moitie-population


 


Dans l’ouest du pays où la concentration d’indiens est plus grande, cela augmente vertigineusement.




 



  • Début 2017, les prisons fédérales américaines comptaient environ 189 000 détenus (dont 21,2 % n'ayant pas la nationalité américaine). Parmi l'intégralité des détenus, 34,8 % étaient hispaniques, 34,5 % afro-américains 27,1 % caucasiens et 3,6 % d'une autre ethnie.


 



  • 90% des Noirs tués sont tués par d’autres Noirs, 9 Noirs sur 10, et pourtant les mouvements d’activistes comme Black lives matter passent la chose sous silence et ne s’attardent qu’à ce 10% négligeable qui généralement ne concerne que des criminels notoires violents et récidivistes pris en plein acte de destruction. À les en croire, seuls les Noirs auraient le droit de régler leurs comptes aux autres Noirs.


 


Citation: The reality is that homicides in major cities including Baltimore are not race neutral. Of the more than three hundred people killed in the streets of Baltimore last year, just about all of them were Blacks. The shooters (killers) were most likely black as well. This is a devastating plague acutely affecting black communities across the country.


 


Traduction Google: La réalité est que les homicides dans les grandes villes, y compris Baltimore, ne sont pas neutres sur le plan racial. Sur les plus de trois cents personnes tuées dans les rues de Baltimore l'année dernière, presque toutes étaient des Noirs. Les tireurs (tueurs) étaient très probablement noirs aussi. Il s'agit d'un fléau dévastateur qui touche de manière aiguë les communautés noires à travers le pays.



 

Source officielle: https://www.baltimoresun.com/opinion/op-ed/bs-ed-op-0406-black-crime-20200403-lyiri4nzuvbuxks6i2h6mhirtq-story.html



Citation: Black homicide rates are seven to eight times those of whites though Blacks have a rate of poverty only four to five times that of whites.


 


Traduction Google: Les taux d'homicides chez les Noirs sont sept à huit fois supérieurs à ceux des Blancs, bien que les Noirs aient un taux de pauvreté seulement quatre à cinq fois supérieur à celui des Blancs.


 


Source officielle: Black-on-Black Homicide - A Psychological-Political Perspective | Office of Justice Programs




 


Source officielle: https://vigile.quebec/articles/les-vraies-causes-des-fusillades-a-montreal



Toutes ces écrasantes statistiques officielles sont incontestables et s’étalent sur plusieurs années. Elles mettent en relief la profondeur insondable du problème ainsi que le lien direct entre l'augmentation de la criminalité, la violence et leur cause.


 


Malgré toute cette évidence, certains cherchent encore par tous les moyens à nier les faits, à les déformer, à les minimiser, niant en l'occurrence que ce sont des groupes à problèmes, que cela vient d'eux-mêmes. Ils mettent toujours ça sur le dos des autres.


 


Ces données se rapportent aux Noirs et aux autochtones. Les statistiques concernant spécifiquement la criminalité plus élevée chez les immigrés maghrébins, les musulmans, ne sont pas encore disponibles mais vont dans le même sens.



Les autorités ont en main toutes les statistiques et les faits avérés pour prendre les décisions et mesures requises pour veiller à la protection de la population native, victime d’une immigration désordonnée, primitive, violente et nuisible qui n'hésite pas à s'en prendre aux nôtres.


 


Ce serait se jouer un mauvais tour de continuer à faire augmenter les catégories d'immigrants potentiellement les plus susceptibles d’accroître la criminalité sous toutes ses formes et le chaos social.



Nous disposons d’un large éventail de candidats à l’immigration qui nous sont offerts à l’international. Sélectionnons avec le plus grand soin ceux qui sont censés venir nous aider à réaliser nos projets de société, qui respecteront notre système de valeurs, la teneur de notre démographie historique, le degré d’avancement et d’évolution auquel nous sommes rendus, notre niveau intellectuel général.


 


L’immigration effrénée et indiscriminée ne doit pas servir à détériorer notre tissu social, nous insécuriser, nous déciviliser.


 


Il est stupide et inconséquent de dire: "nous allons laisser augmenter sans fin les immigrés criminels, car il suffira simplement d'augmenter parallèlement la surveillance policière, les patrouilles, les interventions, les arrestations, et la taille de nos prisons. Et les gens finiront par s'habituer à la longue."



Première mesure à mettre en place: les critères d'admissibilité des immigrants doivent être resserrés et devenir plus sélectifs. Les requérants issus des pays sous-développés où règnent de hauts taux de criminalité et de violence doivent être écartés dès le départ.


 


Seconde mesure à mettre en place: les immigrés dangereux reconnus coupables doivent être expulsés à la première offense.



Qui au gouvernement aura le courage de voir les choses en face, de prendre la défense de son propre peuple et d'agir?



Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie850 articles

  • 1 465 831

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 850 articles publiés en ligne ont été lus un million 465 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



39 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    19 avril 2024

    Les criminels multiethniques savent obtenir des peines bidons en invoquant tout simplement qu'ils sont racisés. Et ça marche à tout coup.


    En France, le premier ministre M. Gabriel Attal a décidé de prendre le taureau par les cornes pour que la justice soit plus sévère:


    Il dénonce la « culture de l’excuse » actuelle. Il entend ouvrir « le débat sur des “atténuations à l’excuse de minorité” dans les condamnations pénales » dans le but de sanctionner les mineurs comme les majeurs.


    Cette culture de l'excuse consiste à toujours chercher à amoindrir le crime des minorités multiethniques en évoquant des conditions extérieures. Ce n'est jamais leur faute, mais celle de leur situation discriminée.


    Source: Combattre la culture de l'excuse


    Violence chez les jeunes : les annonces de Gabriel Attal pour un « sursaut  d'autorité »


    Considérons cela comme un pas dans la bonne direction.


    Au Québec, tous les crimes dus aux mineurs multiethniques devraient être sanctionnés à la pleine sentence des adultes, suivie de l'expulsion au pays d'origine des parents. La sécurité publique passe avant les surdroits de minorités dangereuses qui s'arrangent toujours pour s'en sortir trop facilement.


  • Réjean Labrie Répondre

    17 janvier 2024

    Un autre acte révoltant commis au Québec par 4 immigrés de race noire: un viol collectif commis sur 2 jeunes filles québécoises blanches mineures. Ce sont soit des haïtiens ou des africains.


    🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 DeLaFrèzelière 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 (@DeLaFrezeliere) / X


    Un accusé coupable d'agression sexuelle | Trois hommes acquittés d'un viol  collectif sur deux ados, malgré leurs témoignages « étonnants » | La Presse


    3 des monstres ont été disculpés et libérés. On comprend que la Cour ne veut pas se faire traiter de raciste et préfère les libérer pour qu'ils puissent récidiver au plus vite.


    Un accusé coupable d'agression sexuelle | Trois hommes acquittés d'un viol  collectif sur deux ados, malgré leurs témoignages « étonnants » | La Presse


    Nathan Kalvin Jean-François, 21 ans, a été reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement une mineure de moins de 16 ans, lundi, au palais de justice de Joliette. Il a toutefois été acquitté du chef le plus grave d’agression sexuelle avec la participation d’une autre personne. Ses coaccusés, les Montréalais Tommy Nicolas Michaud, 21 ans, et Dave Saint-Jean, 22 ans, ont été acquittés de tous les chefs.


    Seul le quatrième coaccusé, jugé en Chambre de la jeunesse, est donc coupable d’avoir participé à un viol collectif. Il a été condamné à une probation de deux ans. Son identité est protégée puisqu’il était mineur à l’époque.


    Un accusé coupable d'agression sexuelle | Trois hommes acquittés d'un viol  collectif sur deux ados, malgré leurs témoignages « étonnants » | La Presse


    Source: Des violeurs de race noire facilement acquittés au Québec


    Appel à tous les pères québécois pères de jeunes filles mineures: la Cour doit-elle continuer à libérer de dangereuses bandes d'étrangers violeurs collectifs de race noire le plus tôt possible pour qu'ils puissent reprendre leurs prérogatives traditionnelles d'affirmation masculine sur de jeunes filles blanches québécoises?


    Qui vote pour l'expulsion immédiate?


    Ce genre de racaille brutale et bestiale qui s'en prend à nos jeunes filles blanches doivent tous être expulsés du pays.


  • Réjean Labrie Répondre

    8 septembre 2023

    À Montréal, un dangereux noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye attaque un policier puis tue un détenu québécois de race blanche en prison.


    Agression d'un policier et meurtre d'un codétenu | Ali Ngarukiye confus,  mais apte à un procès | La Presse


    Ce dangereux noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye est une brute aux pulsions primaires. On se demande comment l'immigration a bien pu le laisser entrer au pays.


    Le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye violent et impulsif fait face à plusieurs accusations, dont la plus sérieuse est tentative de meurtre sur un policier blanc», a d’abord expliqué le juge François Dadour.


    Le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye accusé d’avoir attaqué un policier avant de le désarmer et lui tirer dessus avait préparé son coup trois jours auparavant, a affirmé la Couronne à l’ouverture de son procès.


    Les nouvelles du jour - La Presse+


    «Le policier en service s’est fait frapper sauvagement à plusieurs reprises à coups de barre de fer par le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye, a expliqué Me Guillaume dans son exposé d’ouverture. Il est tombé au sol, il s’est débattu. Puis, il s’est fait désarmer. Il n’a pas eu le choix que de prendre la fuite. Il s’est alors fait tirer dessus, avec sa propre arme de service, par le dangereux noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye»


    Agression d'un policier et meurtre d'un codétenu | Ali Ngarukiye confus,  mais apte à un procès | La Presse


    «Le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye avait tout prémédité. Le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye avait volé des voitures trois jours plus tôt, elles avaient été placées stratégiquement pour prendre la fuite jusqu’en Ontario», a assuré Me Jasmine Guillaume de la Couronne, ce vendredi, au palais de justice de Montréal.


    C’est flanqué de deux employés vêtus d’une combinaison de la tête aux pieds que le dangereux noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye a comparu par visioconférence à partir de l’institut psychiatrique Philippe-Pinel. L’accusé portait des gants chirurgicaux bleus, alors qu’un drap était posé sur ses épaules. Ses mains étaient attachées à son fauteuil avec des menottes et des chaînes.


    Agression d'un policier et meurtre d'un codétenu | Ali Ngarukiye confus,  mais apte à un procès | La Presse


    Pendant sa détention préventive, le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye aurait assassiné son codétenu André Lapierre, un Blanc. Ce dernier a été retrouvé mort dans la cellule qu’il partageait avec le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye. Le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye fait donc face à une accusation de meurtre et d’outrage à un cadavre.


    Le mois dernier, le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye n’avait pas été présent en personne, comme convenu, en raison de sa dangerosité. « Le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye est agressif et représente une menace pour la sécurité de tout le monde », avait indiqué le juge André Perreault.


    Agression d'un policier et meurtre d'un codétenu | Ali Ngarukiye confus,  mais apte à un procès | La Presse


    Pour amener le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye en personne devant le juge, son convoi aurait carrément dû être escorté par le « SWAT Team », soit le Groupe d’intervention tactique de la police de la Montréal, avait même précisé le juge.


    Agression d'un policier et meurtre d'un codétenu | Ali Ngarukiye confus,  mais apte à un procès | La Presse


    Le noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye a exigé d'être innocenté et libéré, qu'on lui fasse des excuses, prétextant qu'on s'en prenait à lui parce qu'il est noir et musulman, et qu'à ce titre on n'a pas le droit de s'en prendre à lui pour cause de racisme.


    Voilà comment trop d'entre eux s'en sortent.


    Sources: Un noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye tue des Blancs


     Un noir africain musulman nommé Ali Ngarukiye frappe et tue


  • Réjean Labrie Répondre

    11 août 2023

    Le Journal de Montréal révèle: 


    Bien plus de crimes ont été commis au Québec en 2022 par rapport à l’année précédente avec un indice de taux de criminalité qui a connu un bond de 9% dans la province, selon des données de Statistique Canada. 


    Au total, ce sont 305 082 crimes qui ont été enregistrés par la police pour l’année 2022 dans la Belle Province.


    L’indice de gravité de la criminalité (IGC) a quant à lui progressé de 6% au Québec, soit un peu plus que la moyenne nationale qui a connu une hausse de 4% entre 2021 et 2022.


    Toutes les régions métropolitaines de la province ont fait face à un bond de la criminalité lors de la dernière année. Montréal fait face à une augmentation de 12% de son taux de criminalité.


    La police a déclaré 874 homicides en 2022 au pays, soit 78 de plus que l’année d’avant. Cette hausse est notamment due au plus grand nombre d’homicides enregistrés au Québec, avec 20 meurtres de plus qu’en 2021.


    En général, les vols qualifiés (+15%), les affaires d’extorsion (+39%), les homicides (8%) et les agressions sexuelles de niveau 1 (+3%) sont responsables de ce bond des crimes violents.


    Ces types de crimes violents sont des spécialités des criminels multiethniques.


    Ces statistiques pour 2022 viennent de paraître. Il y a fort à parier que l'année en cours sera bien pire.


    Référence: Plus de crimes ont été commis au Québec en 2022


  • Réjean Labrie Répondre

    11 août 2023

    La Presse titre: Les gangs responsables de la hausse des meurtres au pays


    La hausse des meurtres au Canada est surtout attribuable aux gangs de Vancouver et de Montréal, selon les plus récentes données de Statistique Canada.


    Des 788 homicides, 184 étaient reliés à des gangs multiethniques, soit 23 % de tous les meurtres du pays. Le nombre d’homicides attribuables à des gangs n’a jamais été aussi élevé depuis que Statistique Canada a commencé à comptabiliser ce genre de données en 2005.


    Le taux d’homicides dans le monde autochtone était six fois plus élevé (9,17 pour 100 000 Autochtones) que le taux observé chez les non-Autochtones (1,55 pour 100 000).


    Et dire que certains porteurs de lunettes roses refusent encore de voir les choses comme elles sont.


    Si vous googlez "autochtone homicide" images, il n'y aura aucune photo d'assassins autochtones, que leurs victimes!


    Les meurtriers autochtones n'existent tout simplement pas dans le monde de la bien-pensance des médias.


    Référence: Les gangs responsables de la hausse des meurtres au pays


  • Réjean Labrie Répondre

    29 juillet 2023

    L'autochtone Casey Oakes était un passeur de migrants illégaux, et faisait de la contrebande de drogue à Akwesasne en zone interfrontalière dont profitent les autochtones pour commettre toute la gamme des illégalités, incluant la contrebande d'armes à feu qui tuent la population.


    L'homme de 30 ans était disparu depuis la mort de huit migrants dans le Saint-Laurent, en mars dernier.


    Des familles roumaine et indienne avaient péri en tentant de passer illégalement aux États-Unis par bateau. Les corps de huit personnes, dont deux enfants, avaient été retrouvés et dûment identifiés.


    Body found near Akwesasne ID'd as Casey Oakes | CBC News


    On apprend que M. Oakes n'a jamais été accusé en lien avec la traversée qui a tourné au drame, mais la police d'Akwesasne a indiqué en avril que ses enquêteurs avaient des raisons de croire que l'homme était lié aux huit victimes».  Encore un cas ou on n'accuse pas un criminel parce c'est un indien et que les autorités ont peur de mal paraître s'ils s'en prennent à des indiens.


    Source: Un criminel indien échappe aux accusations


    Oakes avait été reconnu coupable de contrebande de marijuana en 2017 et, en 2021, condamné à neuf mois de prison fédérale américaine pour avoir enfreint les conditions qui lui avaient été imposées en échange de sa libération conditionnelle.


    Affichant la prédispostion génétique à la dépendance propre à tous les autochtones, il luttait à l'époque contre la toxicomanie et la dépression, selon les archives judiciaires américaines.


    2 ados autochtones sur 3 sont déjà accros à quelque chose, tant la poussée vers les substances est forte et héréditaire.


    Voici des statistiques du Gouvernement du Canada:



    • Malgré une diminution de la prévalence du tabagisme et une augmentation du nombre de tentatives d’abandon du tabac, les jeunes autochtones étaient cinq fois plus susceptibles de fumer que les jeunes non autochtones.

    • Les jeunes autochtones, en particulier les garçons, avaient commencé à consommer de l’alcool et du cannabis à un âge plus précoce que les jeunes non autochtones.

    • Les garçons autochtones étaient 1,8 fois plus susceptibles que les garçons non autochtones d’avoir consommé du cannabis au cours des 12 derniers mois, tandis que les filles autochtones l’étaient 2,8 fois plus que les filles non autochtones.


    Sources: 2 ados autochtones sur 3 sont déjà accros


    Consommation à un âge plus précoce des autochtones


  • Réjean Labrie Répondre

    18 juillet 2023

    3 immigrés de race noire aux pulsions primaires d'une rare violence agressent un touriste suisse dans l'ascenseur d'un hôtel de Montréal. Les détails de cette agression gratuite se trouvent ici:


    3 immigrés de race noire aux pulsions primaires


    Un touriste suisse roué de 34 coups en 23 secondes par trois fêtards dans  l'ascenseur d'un hôtel de Montréal | JDM


    De tels dangereux individus de race noire sont indignes de vivre ici et doivent être expulsés au plus tôt.


    L'agression survenue dans l'ascenseur d'un hôtel au centre-ville de Montréal a été filmée par une caméra de surveillance.


    L'une des 3 brutes de race noire a même réussi à éviter toute accusation, prêt à accuser la Cour de racisme envers lui.


    De plus, de crainte d'être accusée encore plus de racisme, la Cour n'a pas essayé de forcer les 2 brutes arrêtées à identifier le 3ième larron qui court toujours en liberté totale, se moquant de la justice.


    Le touriste aurait pu être vous ou moi. L'expulsion de cette racaille doit être immédiate.


    Un touriste suisse roué de 34 coups en 23 secondes par trois fêtards dans  l'ascenseur d'un hôtel de Montréal | JDM


    Source: 3 brutes de race noire agressent un touriste blanc âgé


  • Réjean Labrie Répondre

    13 juillet 2023

    Deux jeunes africains étrangers de race noire commettent des aggressions à répétition, fraîchement arrivés de leur tribu.


    Faux achat d'un iPhone sur Kijiji: trahi par son ADN, il écope de 3 ans |  JDM


    Deux hommes dans la vingtaine liés aux gangs ont été déclarés délinquants à contrôler pour avoir pris part à l’agression violente et gratuite de six personnes en 2019 à la fermeture des bars au centre-ville de Montréal. Ils écopent par ailleurs de lourdes peines de prison : 15 ans pour le premier et 10 ans pour son complice.


    Service de police de l'agglomération de Longueuil on Twitter: "Le  @PoliceSPAL recherche Lentz Lowry (1995-07-24). Merci de partager.  https://t.co/H8nO6Cboxm" / Twitter


    Les africains étrangers de race noire violents et impulsifs Lentz Lowry Lapaix, surnommé Peace, et Philippe Henri Nguene Nguene, alias Philz, ont sauvagement battu six personnes en l’espace de 30 minutes pendant la soirée du 9 août, il y a quatre ans, au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Milton.


    Le Courrier du Sud | Recherché pour voies de fait graves: Lentz Lapaix


    Les deux hommes, Les africains étrangers de race noire violents et impulsifs Lentz Lowry Lapaix, surnommé Peace, et Philippe Henri Nguene Nguene, alias Philz, avaient déjà été déclarés coupables en 2021 de voies de fait simples, de voies de fait graves et de voies de fait causant des lésions corporelles à l’égard de plusieurs victimes dans ce dossier. Lapaix, qui a été retrouvé avec une arme à feu chargée lors de son arrestation, écope de 15 ans de prison. Son co-accusé a reçu une peine de 10 ans, a tranché la juge Nathalie Duchesneau lundi après-midi, au palais de justice de Montréal.


    Faux achat d'un iPhone sur Kijiji: trahi par son ADN, il écope de 3 ans |  JDM


    Les images des caméras de surveillance montrent une scène troublante survenue à la fermeture des bars, alors que les trottoirs sont bondés. Les africains étrangers de race noire violents et impulsifs Lentz Lowry Lapaix, surnommé Peace, et Philippe Henri Nguene Nguene, alias Philz, sont alors impliqués dans l’attaque d’un homme aux abords du club École privée.


    Une deuxième attaque


    Une autre attaque survient après cet évènement, toujours dans la « zone des bars ».


    Deux femmes et un homme mangent à l’intérieur d’un restaurant du boulevard Saint-Laurent. Nguene Nguene a l’impression que le trio attablé se moque de lui.


    Après une altercation, il s’en prend aux deux femmes, les poursuit, gifle l’une d’entre elles et profère des menaces.


    Agression brutale au centre-ville | 15 et 10 ans de prison pour avoir battu  des citoyens en 2019 | La Presse


    Un témoin tente de secourir les femmes.


    Ce bon samaritain est alors roué de coups. Il vit encore avec les séquelles de cette agression à ce jour. « Autonome et indépendant, il vit maintenant sur l’aide sociale et réside dans une chambre en pension avec un entourage de personnes problématiques », a expliqué sa famille dans une lettre adressée au tribunal.


    Faux achat d'un iPhone sur Kijiji: trahi par son ADN, il écope de 3 ans |  JDM


    Selon nos informations policières, les deux criminels, Les africains étrangers de race noire violents et impulsifs Lentz Lowry Lapaix, surnommé Peace, et Philippe Henri Nguene Nguene, alias Philz, sont liés à un gang de rue du centre-ville. Leur affiliation n’a toutefois pas été évoquée lors des procédures judiciaires.


    Agressions tellement sauvages | Le Journal de Montréal


    Les africains étrangers de race noire violents et impulsifs Lentz Lowry Lapaix, surnommé Peace, et Philippe Henri Nguene Nguene, alias Philz, ont tous les deux été déclarés délinquants à contrôler pour une durée de cinq ans. Ils devront donc se soumettre, après leur période de détention, à de strictes conditions de surveillance. MAlexis Dinelle représentait le ministère public, alors que MFannie Lacroix et MCamille Chabot défendaient les deux accusés, les africains étrangers de race noire violents et impulsifs Lentz Lowry Lapaix, surnommé Peace, et Philippe Henri Nguene Nguene, alias Philz.


    C'est drôlement révélateur de voir que la rédaction de l'article a été confié à une femme noire pour ne pas passer pour raciste! Quelle belle obéissance aux règles du politiquement correct! La voici:


    Agression brutale au centre-ville | 15 et 10 ans de prison pour avoir battu  des citoyens en 2019 | La Presse


    Source: Encore 2 autres aggresseurs de race noire immigrés violents et impulsifs


  • Réjean Labrie Répondre

    11 juillet 2023

    Un autre sinistre personnage, le criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire continue a faire du proxénétisme en prison! Qui croira à de réelles possibilités de réhabilitation pour de tels êtres primaires? La seule solution est l'expulsion immédiate dès sa sortie de prison.


    Ce proxénète allégué, le criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire, aurait commencé à tisser sa toile autour d’une ado montréalaise alors qu’il était encore en prison, et lui aurait ensuite fait vivre un enfer en la battant et en la forçant à se prostituer même pendant qu’elle était enceinte.


    Assis dans le box des accusés, le criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire, 25 ans, est resté impassible en écoutant la procureure relater le calvaire qu’il aurait fait subir à une ado rencontrée en 2019, alors qu’elle avait 17 ans.


    Emprise totale


    C’est que le proxénète allégué de 25 ans, le criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire, aurait vite réussi à charmer sa proie en prévision de sa sortie de prison. Et une fois libre, il aurait profité de l’amour que la jeune femme lui vouait pour l’entraîner dans la prostitution à Toronto. 


    «C’est devenu une relation de contrôle allant jusqu’à l’exploitation, elle était pour lui une source de revenus, le criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire n’a jamais travaillé pendant cette période d’un an environ», a relaté la Couronne.


    Le criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire la forçait à «travailler» (se prostituer à son profit), sous peine d’être battue. Et même une fois enceinte, elle aurait été forcée à continuer à se prostituer pour continuer à remplir les poches du criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire


    Et pour s’assurer que la jeune femme obéisse, le criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire menaçait de s’en prendre à la famille de cette dernière, selon la preuve présentée au procès.


    «Je préférais que ce soit moi qui souffre, plutôt que ma mère ou ma sœur», avait expliqué la plaignante.


    La seule solution pour se débarrasser de ces rapaces comme le criminel haïtien étranger de race noire Cédrick Bélizaire est l'expulsion immédiate dès sa sortie de prison.


    Source: Recrutée depuis sa cellule en prison: un proxénète allégué lui aurait fait vivre l’enfer


  • Réjean Labrie Répondre

    20 juin 2023

    Encore un autre proxénète étranger de race noire qui fait de la traite de personnes, un dénommé Erikson Angibeau.


    Des policiers s’inquiètent qu’un homme accusé d’avoir eu sous son emprise pendant plus d’un an et demi une femme, en plus de la forcer à se prostituer ailleurs au Canada, ait pu faire d’autres victimes.



    L'étranger de race noire Erickson Angibeau s’est fait arrêter le 30 novembre dernier. Il fait face à de graves chefs d’accusation, dont traite de personne, proxénétisme et avoir bénéficié d’avantage matériel provenant des fruits de la prostitution.


    Les crimes reprochés à l'étranger de race noire Erickson Angibeau seraient survenus à Longueuil, mais aussi dans d’autres provinces canadiennes.



    C’est l’accusé, l'étranger de race noire Erickson Angibeau, qui aurait fait la publicité des services sexuels de la femme, en plus de la contraindre à s’exécuter. 


    Alors qu’elle était sous son joug, elle aurait aussi été harcelée et menacée de mort, en plus d’être battue à au moins une occasion.


    Les enquêteurs craignent que d’autres victimes aient pu se trouver sous l’emprise de l’accusé. 



    L'étranger de race noire Erickson Angibeau âgé de 31 ans a fait les manchettes l’an dernier puisqu’il a subi un procès à Québec pour proxénétisme. 


    L'étranger de race noire Erickson Angibeau était accusé d’avoir vendu les services sexuels d’une ancienne conjointe à la grandeur du pays, entre 2012 et 2016. 


    Il a été impossible de trouver l'origine de criminel dévoyé, comme c'est souvent le cas lorsqu'il s'agit d'immigrés.


    De tels êtres ignobles n'auraient jamais dû être admis au pays en premier lieu. Qu'il soit expulsé à jamais à sa sortie de prison.


    Source: Un autre proxénète de race noire fait des ravages


  • Réjean Labrie Répondre

    16 juin 2023

    Les accusations liées au proxénétisme ont quadruplé au Québec.


    Les accusés sont pratiquement tous des immigrés étrangers de race noire ou maghrébine, perpétuant ici le mode de vie habituel de leur pays d'origine.


    Tous demandent à être libérés en se disant victimes de racisme à leur égard et qu'on doit respecter leur mode de vie au nom du multiculturalisme.


    De leur côté, les juges se voient forcés d'accorder des peines minimales pour ne pas être pointés du doigt, avec des libérations avant terme.



    Toute cette racaille de rapaces doit être expulsée dès sa sortie de prison.


    Source: Les accusations liées au proxénétisme ont quadruplé au Québec


  • Réjean Labrie Répondre

    16 juin 2023

    Cinq ans de prison pour le proxénète d’une fugueuse de 15 ans

































       










     

    Cinq ans de prison pour le proxénète d’une fugueuse de 15 ans


    Un proxénète qui a fait vivre une semaine de cauchemar à une fugueuse de 15 ans avec l’aide d’une jeune proxénèt...






    Encore d'autres crimes liés au proxénitisme commis par un étranger de race noire répondant au nom de Kadeem Noël, cette fois-ci avec la complicité d'une femme latino du nom de Tatiana Isabel Sanchez.



    Ci-dessus: la complice latino Tatiana Isabel Sanchez


    Un proxénète étranger de race noire répondant au nom de Kadeem Noël qui a fait vivre une semaine de cauchemar à une fugueuse de 15 ans avec l’aide d’une jeune proxénète de 18 ans a été condamné à plus de cinq ans de détention cette semaine au palais de justice de Montréal. Pris au piège au centre-ville de Montréal, la victime de Kadeem Noël a été droguée et forcée de se prostituer.


    Le proxénète étranger de race noire répondant au nom de Kadeem Noël a reconnu cette semaine avoir aidé sa complice latino Tatiana Isabel Sanchez à plonger la jeune fugueuse dans l’enfer de la prostitution en janvier 2018.


    Le proxénète étranger de race noire répondant au nom de Kadeem Noël a ainsi admis avoir loué l’appartement au centre-ville de Montréal où la victime se prostituait. C’est également lui qui faisait affaire avec certains clients de la victime.


    Peu importe que ces criminels irrécupérables soient nés au pays de parents immigrés ou non, ils doivent tous être expulsés à jamais du pays.


    Source: 2 jeunes immigrés coupables de proxénitisme


  • Réjean Labrie Répondre

    14 juin 2023

    Voici un cas patent où une peine d'emprisonnement a été allégée des deux tiers pour ne pas être accusé de racisme.


    Un pimp s’en sort avec la peine minimale de 5 ans


































       










     

    Un pimp s’en sort avec la peine minimale de 5 ans


    Michael Nguyen


    Il a malmené physiquement et psychologiquement ses trois victimes mineures.






    Un violent proxénète étranger de race noire du nom de Joseph Yohannes qui a sauvagement malmené et exploité trois jeunes filles mineures québécoises blanches s’en est pourtant tiré avec le minimum de cinq ans d’incarcération, même si le juge a reconnu qu’il aurait dû « en théorie » écoper d’une peine trois fois plus longue.



    « Le violent proxénète étranger de race noire du nom de Joseph Yohannes parlait à une des victimes comme à un chien, il la poussait, lui disait qu’elle lui appartenait, qu’elle n’était pas dans un conte de fées », a déploré le juge Jean-Jacques Gagné en condamnant récemment Joseph Yohannes au palais de justice de Montréal.


    Manipulateur



    Comme dans bien des cas, le rapace, un violent proxénète étranger de race noire du nom de Joseph Yohannes, approchait ses victimes en leur promettant la lune. Mais derrière ses belles paroles se cachait un véritable manipulateur violent, loin de l’image charmante qu’il projetait au départ.



    « Le violent proxénète étranger de race noire du nom de Joseph Yohannes contrôlait ce qu’une des victimes mangeait, ce qu’elle buvait, a déploré le magistrat. Elle sentait que si elle ne travaillait pas comme le lui disait l’accusé, elle serait blessée d’une façon ou d’une autre, verbalement ou physiquement. »



    Une autre victime, alors âgée de 15 ans, avait été abordée à une sortie d’une station de métro. Après avoir été charmée, la fille a fugué de chez ses parents. Et rapidement, le violent proxénète étranger de race noire du nom de Joseph Yohannes l’a forcée à se prostituer en prenant tout l’argent.


    Juste avant qu’elle fût secourue par la police, le violent proxénète étranger de race noire du nom de Joseph Yohannes s’apprêtait à la tatouer, pour lui faire comprendre qu’elle lui appartenait. Avant cela, l’adolescente n’avait jamais connu la prostitution.


    La troisième victime avait été retrouvée dans un motel, droguée.



    Traumatismes


    Même si plus de quatre ans se sont écoulés depuis que les trois ados ont été secourues, elles vivent encore des traumatismes, allant des cauchemars au syndrome post-traumatique.



    Ce violent proxénète étranger de race noire du nom de Joseph Yohannes, qu'il soit né au Canada ou non, doit être expulsé du pays à sa sortie de prison.



    Combien d'autres de ses congénères sont laissés libres de mal agir chez nous et de s'en prendre à nos jeunes filles?


    Quel serait votre réaction de parent si c'était votre propre fille?


    La justice a peur d'être accusée de racisme, et les relâche après une fraction de leur peine, qui est elle-même réduite au strict mininum.


  • Réjean Labrie Répondre

    12 juin 2023

    Trop violent pour être libéré: un proxénète récidiviste qualifié de «parasite» devra purger la totalité de sa peine de détention.



    Un violent proxénète récidiviste étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine, déjà qualifié de «parasite» pour avoir drogué des filles afin qu’elles se prostituent jour et nuit devra rester derrière les barreaux jusqu’à la fin de sa sentence.


    • À lire aussi: La prison pour un «pimp» charmeur ayant fait plonger ses victimes en enfer



    Depuis sa détention, le proxénète étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine a fait peu d’efforts pour se réhabiliter et préconise toujours des comportements violents. Même s'il a déjà purgé le 2/3 de sa peine, l'étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine ne pourra ainsi pas bénéficier de sa libération d’office puisque la CLCC est convaincue qu’il commettra une «infraction causant la mort ou un dommage grave à une autre personne» s’il sort de détention.


    L'étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine collectionne en effet les infractions: propos injurieux envers le personnel, possession de drogue ou des bagarres, dont il est souvent l’instigateur.



    En mars 2022, l'étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine a en effet menacé de mort une agente correctionnelle, qui tentait de contenir des détenus qui faisaient du grabuge. Elle avait dû déployer un irritant chimique pour les contrôler. 


    «Fait attention je vais te retrouver, je sors bientôt, je vais te trouver, je vais te tuer», lui avait lancé l'étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine.



    L'étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine avait déjà passé cinq ans à l’ombre pour avoir utilisé des adolescentes blanches de 13, 14 et 16 ans comme esclaves sexuelles. Il avait aussi été contraint à purger sa peine au complet à l’époque.


    Cet être primitif, le mal incarné, l'étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine n'aurait jamais dû être admis au pays. Comment a-t-on pu le laisser entrer? Un test de violence et d'impulsivité l'aurait facilement détecté et écarté, évitant qu'il fasse autant de mal autour de lui.



    Il faut se débarrasser de l'étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine dès sa sortie de prison.  E-X-P-U-L-S-I-O-N


    Source: Trop violent pour être libérél'étranger de race noire du nom de Marty «Fata» Antoine



  • Réjean Labrie Répondre

    11 juin 2023

    Les gangs de maghrébins aux penchants violents semblent se multiplier à Montréal, toujours à l'affut de nouveaux crimes à commettre pour assouvir leur soif de dominance.


    Les criminels maghrébins ne cèdent pas leur place aux criminels africains ou haïtiens.



    Un rappeur maghrébin musulman étranger du nom de Yahya Mouhime VT vivant à Montréal commet des actes de violence impulsive à répétition.


    Il sortait à peine de prison. Pourquoi n'a-t-il pas été expulsé sur-le-champ?



    Un rappeur maghrébin musulman étranger du nom de Yahya Mouhime VT  qui est sorti de prison à la fin mars n'a pas pu savourer sa liberté bien longtemps, lui qui vient d'être arrêté en lien avec une agression armée survenue dans un bar de Mirabel la semaine dernière.


    Yahya Mouhime, connu sous le nom de VT, s'est fait passer les menottes à Mascouche jeudi matin, a appris Le Journal



    le rappeur maghrébin musulman étranger du nom de Yahya Mouhime VT aurait brandi un couteau pour poignarder l'homme à une reprise, près du cœur.


    Une autre enquête en parallèle



    C'est que le rappeur maghrébin musulman étranger du nom de Yahya Mouhime VT  de 21 ans est bien connu des policiers, lui qui s'est exhibé dans un de ses vidéoclips avec des amis, brandissant des armes à feu volées.


    Selon nos informations, le rappeur maghrébin musulman étranger du nom de Yahya Mouhime VT  serait lié au gang de rue STL, actif dans le secteur de Saint-Léonard. 



    Le rappeur maghrébin musulman étranger du nom de Yahya Mouhime VT  serait aussi présentement visé par une enquête du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour au moins un événement de violence qui aurait été commis depuis sa sortie de prison, vers la fin du mois de mars. Jeudi, le SPVM a procédé à des perquisitions à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Terrebonne, Montréal et Mascouche, où des individus de sa «garde rapprochée» se sont fait passer les menottes.



    Cet être malfaisant et irrécupérable, ce rappeur maghrébin musulman étranger du nom de Yahya Mouhime VT, doit être expulsé à jamais du pays.



    Source: le rappeur maghrébin musulman étranger du nom de Yahya Mouhime frappe pour tuer



    À lire: Les immigrés criminels doivent être expulsés


  • Réjean Labrie Répondre

    6 juin 2023

    Si on se fie au nombre de féminicides, gangs de rue, délits et crimes de toutes sortes, les maghrébins affichent un plus fort pourcentage de ce genre d'actes que la population normale.



    Ici, on a le cas d'un musulman étranger du nom de Mohammad Ali Mahmoodi, 63 ans, qui fait face à des accusations de conduite dangereuse et négligence criminelle causant la mort. Le 23 juillet 2020, l’accusé circulait à bord de sa Mercedes E400 sur le boulevard Jacques-Cartier Ouest à Longueuil, lorsqu’il a happé mortellement René Tremblay, sur son vélo.



    Un chauffard «impatient», un musulman étranger du nom de Mohammad Ali Mahmoodi subit son procès pour avoir tué un cycliste, qui traversait un passage à piétons, en dépassant de façon «agressive» les voitures immobilisées devant lui.


    «Le musulman étranger du nom de Mohammad Ali Mahmoodi a fait un dépassement, comme sur un coup de tête, pour tenter de sauver du temps. Je crois que c’était un mouvement d’impatience», a décrit Simon Bouchard.


    Plein gaz


    Mais si les véhicules devant lui s’étaient tous immobilisés, Mohammad Ali Mahmoodi se serait frayé un chemin entre les deux voies. 


    «Il a accéléré vraiment beaucoup, le cul [du véhicule] était écrasé, il a roulé plein gaz vers la piste cyclable», s’est souvenu le témoin. 


    Selon lui, la Mercedes était en «accélération complète» lorsqu’elle a percuté le cycliste. Il a estimé sa vitesse à «70 km/h». 


    Cet acte impulsif rejoint le tempérament à la mèche courte et colérique que l'on observe chez tant de maghrébins, et qui fait que tous les pays arabes sont en éternel conflit.


    Il n'est à l'avantage d'aucune société évoluée d'en faire grandir le nombre.



    Ce musulman étranger du nom de Mohammad Ali Mahmoodi a enlevé la vie à un Québécois de souche nommé René Tremblay qui avait encore toute la vie devant lui. Il serait toujours en vie si son tueur était resté dans son pays.


    Source: Un musulman étranger impulsif du nom de Mohammad Ali Mahmoodi perd les pédales et fauche un Québécois de souche


  • Réjean Labrie Répondre

    30 mai 2023


    Un immigré de race noire du nom de Brandon McIntyre, un être brutal et d'une violence inouïe, a tué de ses propres mains sa conjointe.



    Les proches de Rebekah Harry, cette jeune mère battue à mort par son conjoint en 2021, ont livré des témoignages bouleversants mardi au palais de justice de Montréal. « Elle a été battue comme un chien ! »



    Le bourreau de leur fille, un immigré de race noire du nom de Brandon McIntyre, risque d’écoper de 14 ans de détention pour son crime.


    Tous les immigrés doivent passer des tests de violence et d'impulsivité. Certaines races et ethnies y sont plus sujettes en comparaison avec les autres. Protégeons notre population.


    Source: Crime crapuleux


    Un tueur de race noire


    Origines du meurtrier cachées


  • Réjean Labrie Répondre

    20 mai 2023


    Un immigré africain sénégalais de race noire nommé Idrissa Dacosta (pseuso: Andy) s'est fait arrêté pour toutes sortes de fraudes.


    Le faux joueur de soccer professionnel Idrissa Dacosta, alias Formose Sy Dacosta, un présumé fraudeur qui a fait l'objet d'un reportage de Noovo Info, a été arrêté par la police de Québec et accusé pour fraude à l’identité.



    En se faisant passer pour un joueur de soccer de calibre international, le fraudeur immigré africain sénégalais de race noire nommé Idrissa Dacosta a réussi à berner un entraîneur de la région de Québec et à flouer un gestionnaire immobilier pour plus de 14 000$. Ceux-ci seraient d’ailleurs loin d’être les premiers à tomber dans le panneau de cet arnaqueur en série, selon l’information obtenue par Noovo Info.



    Après que l'immigré africain sénégalais de race noire nommé Idrissa Dacosta a réitéré faussement qu’il avait joué pour l’équipe nationale sénégalaise, notre journaliste Jean-Simon Bui a révélé son identité et a demandé à son interlocuteur s’il avait déjà menti sur son identité, ce à quoi Dacosta a répondu: «Oui». «Formose» s'est par la suite contredit à plusieurs reprises, tout en niant être un arnaqueur


    Source: Un immigré africain sénégalais de race noire nommé Idrissa Dacosta enfin arrêté


    Voir ici les manipulations d'un beau parleur


    Et l'affabulateur menteur immigré africain sénégalais de race noire nommé Idrissa Dacosta en a remis:


    Après avoir été démasqué par ses coéquipiers du Royal-Sélect de Beauport, le prétendu joueur de soccer Idrissa «Formose» Dacosta a tenté de duper des grands noms du nightlife de Québec en promettant d’organiser un party d’une ampleur historique. Une soirée qui n’a jamais eu lieu, au grand dam de ceux qui avaient acheté des billets à fort prix.


    Noovo Info a appris qu’en avril, l'immigré africain sénégalais de race noire nommé Idrissa Dacosta a écumé les bars de Québec à la recherche de serveuses pour une fête qu’il présentait comme un évènement exclusif, jamais vu dans la Capitale-Nationale. Les billets seraient vendus au coût de 500$ aux hommes, et 20$ aux femmes. Des photographes, des influenceurs, des DJ de renom se rassembleraient dans une résidence de luxe pour la soirée.


    Mais qu'attend-on pour l'expulser du pays? Le laissera-t-on sortir de prison pour recommencer de plus belle?


    Tous les Sénégalais ne sont pas des Boucar Diouf, comme on voudrait tant nous le faire croire.


    Comment expliquer que de tels énergumènes aient pu entrer si facllement au pays?


  • Réjean Labrie Répondre

    18 mai 2023


    Ce dangereux violeur immigré considéré comme un des pires psychopathes du Québec veut sortir de prison.



    L'étranger immigré Eli Oury Shimon Chemama a été le premier accusé à être déclaré «plaideur quérulent» au criminel au Canada.


    L'horrible histoire est ici.


    et ici.


    Il faut expulser du pays tous les immigrés à la première offense. Celui-ci récidive sans limite.


  • Réjean Labrie Répondre

    18 mai 2023


    2 dangereux immigrés africains de race noire de nature violente, Daouda Dieng et Cheikh Ahmed Tidiane Ndiaye ont été reconnus coupables d’avoir déchargé une arme à feu d’une façon dangereuse sur un avocat, au terme de leur procès devant le juge Stéphane Godri.


    Source:  2 dangereux immigrés africains de race noire de nature violente, Daouda Dieng et Cheikh Ahmed Tidiane Ndiaye condamnés



    Source: Neuf et 10 ans de prison pour avoir pris un avocat pour cible


    Comment peut-on imaginer que de telles brutes aient été admises au pays?


    L'ensauvagement du pays par la pire racaille violente du tiers-monde doit cesser.


  • Réjean Labrie Répondre

    6 mai 2023

    La vie de l'entrepreneur bien connu Olivier Primeau est en péril.


    Ciblé par des attaques: qui donc en veut à Olivier Primeau?


    Quelques jours après des coups de feu contre son condo de Laval, un restaurant qu'il a cofondé a été visé par un attentat au cocktail Molotov.



    Le malfaiteur est un homme de race noire récidiviste haïtien nommé Jean-Richard Émile. Le criminel de race noire a une longue feuille de route en matière criminelle. En 2015, il a été reconnu coupable d’incendie criminel dans un commerce de location de voiture et avait écopé d’une peine de prison de trois ans.



    Trop de Haïiens ne viennent ici que pour continuer les mêmes agissements, actes et comportements usuels de leur pays.


    Les critères d'immigration doivent être resserrés.


    Source: Un Haïtien de race noire commet crime sur crime à Montréal   Mais personne ne songe à l'expulser


    La vie de Québécois mise en danger par des Haïtiens de race noire étrangers


    Le criminel de race noire haïtien Jean-Richard Émile a plusieurs complices noirs et arabes


  • Réjean Labrie Répondre

    15 avril 2023

    Encore un autre féminicide perpétré par un immigré de race noire.



    Un immigré meurtrier de race noire et anglophone du nom de Brandon McIntyre, pris d'un accès de rage folle et incontrôlable, s'est mis à rouer de coup sa conjointe de race noire jusqu'à ce que le corps soit devenu inerte par la mort.



    Combien de temps encore devrons-nous accepter que le Québec s'ensauvage d'individus violents et impulsifs comme ce Brandon McIntyre, venus des pays les plus violents du monde, qui ne font que reproduire ici leurs comportements innés habituels?



    Références: Brandon McIntyre, un autre tueur de race noire


    Brandon McIntyre, l'immigration qui ensauvage


  • Réjean Labrie Répondre

    24 mars 2023

    La banlieue ouest de Québec, Sainte-Foy commence à devenir un secteur multiethnique dangereux. Toutes sortes d'agressions commises par des Noirs africains ou des maghrébins musulmans se multiplient.



    Un homme africain de race noire de 27 ans nommé Yannis-Kemi Ahouansou a été arrêté pour s’être introduit dans des logements de Québec et avoir posé des gestes à caractère sexuel sur de jeunes femmes. Les autorités cherchent maintenant à identifier de potentielles victimes.



    L'homme africain de race noire nommé Yannis-Kemi Ahouansou a été arrêté le 11 mars dernier après un appel au 911 qui stipulait qu’un homme s’était introduit par effraction dans une demeure du secteur de Sainte-Foy. 



    Or, L'homme africain de race noire nommé Yannis-Kemi Ahouansou a aussi été arrêté pour agression sexuelle. L’enquête a démontré que le suspect s’introduisait par effraction dans des logements dont les portes étaient débarrées pour «commettre des gestes de nature sexuelle sur de jeunes femmes».


    Les autorités ont des raisons de croire qu’il aurait pu s’en prendre à plusieurs personnes. 



    L'homme africain de race noire nommé Yannis-Kemi Ahouansou est demeuré détenu en attendant la suite des choses. Il doit passer en cour, vendredi, pour faire face à d’autres accusations. 


    Cet être ignoble qui ne songe qu'à assouvir ses bas instincts primaires sur nos jeunes femmes québécoises blanches doit être mis hors d'état de nuire et expulsé à jamais du pays.


    Cela prouve que les examens des candidats à l'immigration laissent passer trop d'êtres primitifs inaptes à la vie en société moderne.


    Source: un maniaque sexuel en série de race noire sévit


    Yannis-Kemi Ahouansou maniaque sexuel agresse des Québécoises blanches


  • Réjean Labrie Répondre

    4 mars 2023


    Un dangereux maniaque sexuel, un étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro, a fait plus d'une cinquantaine de victimes d'âge mineur dans la région de Trois-Rivières, toutes d'innocentes jeunes filles québécoises blanches, rôdant autour des écoles pour commettre ses actes à répétition, tellement il ne peut se contrôler.



    Ce dangereux maniaque sexuel, un prédateur sexuel étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro, ne cherche qu'à assouvir ses bas instincts par la force et l'agression sur nos jeunes filles blanches.



    Comment un tel être immonde a-t-il pu être accepté au pays?


    Le prédateur sexuel étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro a comparu par visioconférence et semblait par moment amusé de la situation, dénotant la limite de ses capacités intellectuelles. Le narcissique souriait à la caméra en se regardant sous divers profils. Byiringiro y est même allé de quelques grimaces débiles vers son avocate pendant la comparution pour la narguer et tenter de la séduire.



    Après avoir été arrêté à Trois-Rivières, le méprisable prédateur étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro s'est enfui à Québec dans le but de poursuivre sa liste d'agressions sexuelles sur des victimes de 14 à 16 ans. Pour sa défense, il allègue que c'est comme ça que ça se fait dans son pays et qu'on doit respecter ses traditions.



    Ce maniaque dégénéré et irrécupérable demeurera toujours un danger public pour la société; le prédateur étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro doit être expulsé sans délai à sa sortie de prison.


    Source des 5 articles consultés:


    Un insatiable maniaque sexuel étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro agresse des dizaines de jeunes filles québécoises mineures blanches


    Un insatiable maniaque sexuel étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro agresse des dizaines de jeunes filles québécoises mineures blanches


    Un insatiable maniaque sexuel étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro agresse des dizaines de jeunes filles québécoises mineures blanches


    Un insatiable maniaque sexuel étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro agresse des dizaines de jeunes filles québécoises mineures blanches


    Un insatiable maniaque sexuel étranger africain primitif de race noire dénommé Christian Byiringiro agresse des dizaines de jeunes filles québécoises mineures blanches


  • Réjean Labrie Répondre

    25 février 2023

    L'autochtone Gros-Louis Monier est condamné à 8 ans de prison et banni de Wendake pour des crimes de nature sexuelle.


    D’origine huronne-wendat, Gros-Louis Monier a été banni de sa communauté par le conseil de bande de Wendake.


    Qu'est-ce à dire? Est-ce que l'autochtone expulsé de sa réserve se mettra à vivre parmi nous pour devenir une menace aux nôtres? Qu'ils gardent leurs criminels.


    Source:  L'autochtone Gros-Louis Monier est banni de Wendake pour des crimes de nature sexuelle


  • Réjean Labrie Répondre

    23 février 2023

    À peine 24 heures après qu'un chauffard autochtone ivre-mort nommé Falanka Kiona est été accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort d'un Québécois pure souche, c'est au tour d'un autre chauffard multiethnique latino étranger du nom de Salvador Ramirez-Nolasco ivre-mort ne parlant pas français de commettre le même crime, causant la mort d'un autre Québécois de souche dans la force de l'âge.


    Une traductrice a assisté à nos frais le résident de l'arrondissement La Cité-Limoilou puisqu'il s'exprime en espagnol seulement. Scandaleux!


    Avons-nous vraiment besoin de toujours plus de tiers-mondistes comme celui-ci?


    Source: Un chauffard multiethnique latino étranger du nom de Salvador Ramirez-Nolasco cause la mort d'un Québécois de souche


    (Voir le commentaire plus bas sur le chauffard autochtone ivre-mort nommé Falanka Kiona)


    Impossible de trouver la moindre photo des 2 chauffards ivres-morts criminels.


  • Réjean Labrie Répondre

    21 février 2023

    Un autochtone ivre-mort nommé Falanka Kiona est accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort d'un Québécois pure souche.


    L'autochtone Falanka Kiona, 52 ans, a comparu lundi au palais de justice de Québec pour répondre à deux chefs d'accusation, soit de conduite avec facultés affaiblies et de conduite dangereuse causant la mort.


    Selon la police, c'est lui qui était au volant du véhicule qui a emprunté l'autoroute Laurentienne en sens inverse, avant de percuter un autre automobiliste.


    L'autre conducteur est mort sur le coup. Il s'agit de Dominique Gauthier qui était âgé de 47 ans.


    « Il n'avait pas l'air d'être conscient de ce qui se passait, qu'il venait de faire un face-à-face, qu'il venait potentiellement d'enlever la vie de quelqu'un, selon un témoin »


    Selon les estimations, 43 % des Premières Nations vivant hors réserve, 38 % des Métis, 40 % des Inuits et 36 % des non-Autochtones de 12 à 24 ans ont fait état d'une consommation abusive d'alcool. On considère que cette estimation est bien en-dessous de la réalité. Les chiffres sont plus élevés dans les réserves mêmes.


    Source: L'alcoolisme chez les autocthones


    Le permis de conduire ne devrait pas être accordé aux individus susceptibles de conduite dangereuse en état d'ébriété avancé.


    Le risque est beaucoup trop grand chez les autochtones aux prédispositions génétiques innées et marquées à l'alcoolisme.


    Source: Un autochtone ivre-mort cause la mort d'un Québécois pure souche


    Collision frontale entre un autochtone et un Québécois pure souche


  • Réjean Labrie Répondre

    30 décembre 2022

    De nouvelles statistiques acablantes sur les homicides autochtones, une moyenne de 500 par année les dernières 5 années. Comme chez les Noirs, ils s'entretuent entre eux.


    Source: Nombre d'homicides autochtones de 2017 à 2021



    Photo: 2 assassins autochtones


  • Réjean Labrie Répondre

    16 décembre 2022

    Les spécialistes du proxénitisme ne sont pas nés ici et dont le dossier criminel est loin d'être blanc comme neige...


    Des bandes de rapaces sans scrupules dénués de tout sens moral.


    LES PIRES CAS RÉCENTS À QUÉBEC   


    Christopher Pardieu  


    Le récidiviste, qui avait déjà été condamné à Montréal à une peine de cinq ans, a écopé de neuf ans de pénitencier. En plus d’avoir forcé une femme à se prostituer pendant deux ans, il a fait une victime de 15 ans, une fugueuse.    


    Kristof Pons Dion  



    Le proxénète de 20 ans a reçu une peine de trois ans pour avoir vécu des fruits de la prostitution juvénile. Il se disait amoureux de sa victime de 17 ans, qui s’est prostituée pour lui à Québec, puis à Toronto.    


    Cibylle Castelli Simon  


    Conjointe de Pons Dion, elle a été «un rouage essentiel» de ses activités de proxénétisme. Elle est la fille d’Angelica Castelli, déportée en Haïti pour avoir été «la maman du Wolf Pack».    


    Thomas Chênevert  



    Il a été condamné à six ans de pénitencier pour avoir amené une jeune fugueuse de 15 ans à se prostituer et à faire plusieurs clients pendant 48 heures.    


    Oussama Kada  


    Âgé de 19 ans, il est accusé d’avoir fait trois victimes de 17 à 19 ans de novembre 2017 à mai 2018 à Québec, Ottawa et Toronto. Il fait face à une dizaine de chefs en matière de proxénétisme. Il doit subir son procès en juin.    


    Earlving Milord  


    Avec Suzana Tantine Mlebinge­­­, également accusée, ce pimp surnommé «TNT» a été arrêté pour avoir présumément tenté d’amener à la prostitution, un soir de mai 2018, une adolescente de 17 ans.    


    Elene Dalmeida  


    La Sherbrookoise de 21 ans et le Montréalais de 24 ans Maxo Junior St-Fleur sont accusés d’avoir agi comme proxénètes à l’endroit d’une jeune de 18 ans à Québec, Trois-Rivières et «ailleurs au Québec» entre Noël et le jour de l’An 2018.    


    Jean-Michael Rioux  


    Le jeune homme de 21 ans de Lévis fait face à des accusations de proxénétisme et de leurre à l’endroit de trois jeunes présumées victimes. Il est détenu depuis son arrestation en novembre.    


    LES PIRES CAS RÉCENTS À MONTRÉAL    


    Jean-Louis Kouadio  


    L’homme de 25 ans de Laval a écopé de cinq ans de détention en mai 2018 pour avoir entraîné deux adolescentes dans la prostitution.    


    Frédérick Francillon  


    Le Lavallois de 37 ans a été condamné à six ans de détention à l’été 2017 pour avoir fait vivre un enfer à une jeune Lavalloise vulnérable. Pendant sept ans, il l’a forcée à être danseuse nue, escorte et prostituée de rue.    


    Julien Leblanc  


    Il a été reconnu coupable de proxénétisme, après avoir vendu les services sexuels de sa copine qui avait 16 ans à l’époque. La jeune femme se serait ainsi prostituée pendant environ six mois afin d’enrichir Leblanc, qui aurait gardé la moitié des recettes.    


    Serge Murenzi  


    Proxénète qualifié de «parasite» par un juge, il a été condamné à cinq ans de pénitencier en octobre dernier. L’homme de 35 ans de Montréal a exploité et battu à répétition une jeune femme pendant quatre ans.    


    Tatiana Isabel Sanchez  


    Détenue depuis un an, cette ancienne fugueuse de 19 ans de Montréal est accusée d’avoir elle-même recruté une jeune femme mineure pour faire de la prostitution. Elle est en attente de son procès au palais de justice de Montréal.    


    Denis Désiré  


    Ce présumé proxénète travaillait comme responsable de la sécurité dans une école secondaire de Montréal-Nord avant d’être accusé en mai dernier d’avoir vécu des fruits de la prostitution d’une jeune femme. L’homme de 44 ans attend son procès.    


    Jeffrey Whyte-St-Fleur  


    Arrêté en mars 2018, l’homme de 33 ans est accusé d’avoir exploité sexuellement trois femmes, dont deux mineures, qu’il aurait recrutées sur les réseaux sociaux. Il est en attente de son procès à Montréal.    


    David Maignan  


    Recherché pendant quatre mois, ce présumé proxénète de 19 ans a été arrêté à l’automne dernier relativement à un dossier impliquant une mineure. Il est en attente de son procès au palais de justice de Montréal.         


    Plus on en laissera entrer au pays, plus la criminalité augmentera.


    Source: Le proxénitisme, une manne pour les criminels tiers-mondistes


  • Réjean Labrie Répondre

    6 novembre 2022

    Selon le ministère de la Sécurité publique, bien que les femmes autochtones ne représentent que 4 % de la population canadienne, elles constituent près 50 % de la prostitution, soit 12 fois plus que dans la population générale. Il y a de quoi s'interroger. L'excuse facile de la victimisation ne tient plus la route. Sur 100 prostituées, 50 sont autochtones.


    Cela semble être considéré comme un mode de vie comme un autre, acceptable et accepté pour ces femmes qui bénéficient pourtant comme tous les autochtones de toutes les prestations imaginables, aide sociale à vie, instruction, logement, soins de santé, thérapies en tout genre; tout leur est donné et gratis. Tous leurs besoins sont comblés par l'État, plus que pour n'importe quel autre citoyen. Absolument rien ne les oblige à faire ce qu'elles font. Et pourtant c'est à ce mode de vie que ces femmes s'adonnent majoritairement, 1 sur 2.


    On ne peut plus les excuser en disant que ce sont de pauvres victimes impuissantes, faibles et influençables, qui se laissent leurrer, entraîner par des soudoyeurs, des beaux-parleurs habiles, qui les séduisent et valorisent.


    Source: Radio-Canada: Ottawa-Gatineau, axe de la prostitution canadienne


    Reportage présenté le 6 novembre 2022.


  • Réjean Labrie Répondre

    9 septembre 2022

    Un chorégraphe haïtien de race noire établi à Montréal est accusé d'abus sexuels répétés.


    La police de Laval croit qu’un célèbre chorégraphe de ballet accusé d’avoir agressé sexuellement deux élèves pourrait avoir fait de nombreuses autres victimes en se servant de son autorité partout dans le monde.


    L’enquête s’est amorcée en juillet 2021, lorsqu’une première victime alléguée s’est présentée aux autorités afin de dénoncer son ancien professeur de danse à la carrière prolifique.


    Peu de temps après, une seconde personne a rencontré les enquêteurs afin de leur livrer un témoignage similaire. 


    Les deux hommes, âgés de 19 et 20 ans au moment des faits reprochés, ont eu des relations sexuelles non consentantes avec le danseur pendant plusieurs mois, voire des années pour l’un d’eux, entre 2015 et 2017. Ils étaient danseurs dans son école.


    Considérant les faits recueillis jusqu’ici, la police croit qu’Eddy Toussaint aurait pu faire d’autres victimes au cours de sa carrière. Et pas seulement au Québec. Ces abus pourraient ainsi s'étaler sur des dizaines d'années, faisant un nombre incalculable de victimes manipulées par son ascendant, et restant marquées à jamais.


    Le danseur à la carrière internationale a déjà eu affaire à la justice en 1984 pour une affaire de voies de fait.


    Les médias cachent selon leur habitude tout lien entre la race et la propension au crime, comme dans ce cas-ci la violence impulsive ou l'assouvissement des instincts primaires par la force. Même établis ici, le déterminisme demeure.


    Source:   Un chorégraphe haïtien de race noire établi à Montréal est accusé d'abus sexuels répétés.


  • Réjean Labrie Répondre

    19 août 2022


    Le pseudo pasteur congolais Paul Mukendi a fui le Québec devant la peine de prison et la culpabilité à 9 chefs d'accusation déposés contre lui.


    La Cour d'appel semble avoir cédé une fois de plus aux pressions du mouvement Woke en le relâchant, même avec la quasi certitude qu'il en profiterait pour s'enfuir du pays, ce qu'il a fait la journée même pour le Congo, qui n'a pas de traité d'extradition des criminels vers le Québec.



    Sa saga abracadabrante d'escroqueries conjointement avec sa femme illustre le fonctionnement de ces mégalomanes avides de pouvoir et de contrôle sur les autres.



    Les déboires financiers de l’épouse du pasteur en fuite Paul Mukendi se poursuivent alors que l’Agence du Revenu Québec réclame plus de 31 000$ en impôts non payés.



    Revenu Québec a inscrit une hypothèque légale de 31 353,22$ sur la maison de Carmen Mukendi située au 1065 de la rue Thomas-Fromont dans le secteur huppé Cap-Rouge près de Québec.


    Mme Mukendi a fait l’acquisition de cette maison pour la somme de 625 000$ en 2020.



    Le mari de Mme Mukendi, Paul, ancien pasteur du Centre évangélique Parole de Vie à Québec, avait déclaré faillite en 2018 en raison de dettes de 559 274$. De 2012 à 2016 il avait déclaré un revenu moyen de 12 1717$.



    Agresseur sexuel


    Paul Mukendi est davantage connu pour ses condamnations en matière de crime sexuel et pour avoir fui la justice québécoise en se réfugiant en République démocratique du Congo en août.


    Il avait d’abord été condamné en 2020 à huit ans de prison pour agression sexuelle sur une mineure. En son absence, il avait reçu une peine supplémentaire de deux ans pour une autre agression en décembre dernier.


    Carmen Mukendi avait été arrêtée par le SPVQ une première fois le 8 septembre dernier. Il lui était reproché d’avoir fait des commentaires sur Facebook sur une présumée victime de son mari malgré une ordonnance de non-publication.



    LA SAGA MUKENDI  


    3 octobre 2017


    Paul Mukendi est arrêté par le SPVQ et doit faire face à de multiples accusations à caractère sexuel.


    17 mai 2018


    Perquisition au Centre évangélique Parole de Vie par Revenu Québec qui dépose une hypothèque légale de 212 772$ pour impôts impayés.



    21 mai


    Paul Mukendi retire son nom au registraire des entreprises. Sa femme Carmen devient présidente du Centre évangélique.


    22 mai


    Paul Mukendi déclare faillite. Ses dettes s’élèvent à 559 274$.



    30 juin


    Paul Mukendi est reconnu coupable de neuf chefs d’accusation, dont agression sexuelle, voies de fait avec lésions et menaces de mort. La victime avait 14 ans au début de la période des infractions échelonnées sur 12 ans.



    2 Juillet


    Paul Mukendi perd ses droits sur sa maison de Beauport.


    17 décembre


    Revenu Québec dépose 8 chefs d’accusation de fraude fiscale contre Paul Mukendi et le Centre évangélique.



    27 février 2020


    Paul Mukendi est condamné à une peine d’emprisonnement de huit ans pour l’agression sexuelle.  


    3 mars


    La Cour d’appel remet en liberté Paul Mukendi d’ici à ce que l’appel soit entendu.



    29 juillet


    La Cour supérieure indique que Paul Mukendi devra subir un autre procès pour des accusations d’agressions sexuelles sur deux autres personnes.


    9 octobre


    Carmen Mukendi achète une maison pour 625 000$ à Cap-Rouge.



    11 juin 2021


    La Cour supérieure rend sa décision sur la faillite de Paul Mukendi. Ses dettes en créances non garanties s’élèvent à 432 597,63$, dont 391 897,97$ en dettes fiscales.


    16 août


    La Cour d’appel maintient le verdict de culpabilité de Paul Mukendi. Il a jusqu’à 15h le 20 août pour se rendre aux autorités carcérales et débuter sa peine.


    20 août


    Paul Mukendi a fui. Il sera retrouvé plus tard en République démocratique du Congo d’où il ne peut être extradé.



    8 septembre


    Carmen Mukendi est arrêtée puis libérée sous promesse de comparaître pour avoir tenu des propos sur Facebook concernant une présumée victime de son mari.


    13 octobre


    Carmen Mukendi est à nouveau arrêtée. Elle est en possession d’un billet d’avion pour se rendre le lendemain à Paris. Le SPVQ craint qu’elle ne fuie à son tour la justice.



    4 novembre


    Le créancier dépose un préavis d’exercice pour prise en paiement pour une dette de 468 750$ sur la résidence de Carmen Mukendi.


    6 décembre


    Carmen Mukendi et trois fidèles du Centre Parole de Vie sont accusés d’avoir harcelé une présumée victime de Paul Mukendi.



    10 décembre


    Paul Mukendi est condamné, en son absence, à 2 ans supplémentaires de prison pour une autre agression sexuelle.


    21 mars 2022


    Revenu Québec prend une hypothèque légale sur la maison de Carmen Mukendi. Elle doit 31 353,22$ d’impôt pour 2020.



    Source: Un pseudo pasteur congolais fraudeur invétéré sévit à Québec et leurre les crédules



    La justice a pieds et poings liés par les Woke et les Black lives matter, qui mettent de la pression et la forcent à relâcher de dangereux criminels sous peine d'être traités de racistes. Les peines sont adoucies ou annulées, donnant pleine possibilité aux criminels de race noire d'échapper à leurs sentences, et de s'en tirer à bon compte.


    Remarquez toutes les peines données à des Noirs. Elles sont de plus en plus lègères et insuffisantes et hors de proportions avec la gravité des crimes commis.


  • Réjean Labrie Répondre

    16 août 2022

    En vidéo, Nicolas Faure nous fait ici la démonstration des faits démontrés scientifiquement expliquant la cause des différences de taux de criminalité entre les races:


    Surdélinquance africaine : causes réelles (biologie, QI, etc.) et mensonges divers niant ces faits avérés


  • Réjean Labrie Répondre

    14 août 2022


    Les ressortissants issus des pays sous-développés conservent leur mentalité arriérée et leurs comportements impulsifs, violents et primitifs. Voir ici: 

    Une fois l'âge adulte atteint, une mentalité ne se change plus



    Une Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall installée à Gatineau a donné ample démonstration de ces déplorables penchants impossibles à changer.



     


    Cette Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall a saccagé la maison qu’elle louait à Gatineau, la laissant dans un un état de délabrement avancé, au grand désespoir du propriétaire québécois floué.



    La Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall a causé pour 45 347,95$ de dommages à la maison qu'elle louait.

     

    Le Tribunal administratif du logement  mentionne que le revêtement du plancher du sous-sol du bungalow meublé qu’ont loué la Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall et sa famille du 1er novembre 2018 au 31 octobre 2020 était imbibé et qu’il y avait de la moisissure sur les murs du sous-sol.




     

    La Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall  était agressive et refusait de collaborer, a précisé le Service de police.

     

    «Lors de l’intervention, une policière a été frappée au visage et blessée. Les policiers ont alors décidé de procéder à l’arrestation de la Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall afin de faire cesser l’infraction, pour la sécurité des personnes présentes», a expliqué le SPVG, tout en mentionnant qu’un autre policier a été mordu par la Sénégalaise musulmane du nom de Oumou Kalsoum Sall lorsqu’elle résistait à son arrestation. La Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall a dû être amenée au sol pour être maîtrisée.

     


    «Tous les meubles sont éraflés et égratignés. Il en manque. Tout est sale. Pour ne prendre qu’un autre exemple, la Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall utilisera du charbon de bois dans le BBQ au gaz. Résultat, le locateur doit se départir de presque tous ses meubles», a souligné le TAL.



    Le logement était également infesté de coquerelles et plusieurs traitements ont été nécessaires.

    De plus, le locateur a dû effectuer d'importants travaux à la structure, totalisant plus de 50 000$, en raison de l'usage de la douche, dont la porte n'était pas fermée.


    «L'eau qui coule à l'extérieur n'est pas essuyée. L'eau abîme le revêtement des murs et s'infiltre sous le plancher», est-il précisé.


    La Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall espère s'en sortir et se libérer de sa dette de 45 347,95$ en alléguant avoir été victime de racisme, ce qui suffit généralement de nos jours à exonérer les coupables racisés de tout acte commis contre la loi.


    La Sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall exige des excuses officielles avec compensation monétaire équivalente à la somme qui lui est exigée, et surtout qu'on respecte sa façon de vivre à l'africaine.

    Tout ce qui est reproché à cette étrangère sénégalaise musulmane voilée du nom de Oumou Kalsoum Sall fait partie du mode de vie africain sous-hygiéné habituel. Il leur est tout à fait impossible de franchir l'écart entre le monde primitif et le monde évolué. 2 000 ans de retard les séparent de nous. Mordre, frapper, crier, insulter, agresser, faire une crise de rage, voilà le niveau usuel de leurs comportements. Ce n'est certes pas avec ce genre de personnes que nous allons améliorer nos sociétés.


    Ce n'est décidément pas une bonne idée de faire passer directement des tribus africaines de la hutte et du pagne au monde civilisé. Choc néfaste des cultures garanti.


    Il faut mettre fin au processus de décivilisation résultant de l'immigration africaine. Les critères de sélection doivent les exclure au nom du bien commun.



     

    Note: Notre distingué collègue Alexandre Cormier-Denis nous en apprend encore plus sur le sujet:

     


  • Réjean Labrie Répondre

    4 août 2022

    Deux nouvelles similaires pubiées le même jour qui font réfléchir sur la propension aux crimes reliée à certaines races et ethnies:


    Nouvelle 1- Vidéo:  Haïti terrorisé par les gangs de rue


    Tout est à feu et à sang et empire de jour en jour.



    Un surcroît de violence règne dans ce pays caribéen en proie à une grave crise politique, économique et sécuritaire depuis le début de l'année, tout particulièrement depuis l'assassinat du président Jovenel Moïse, en juillet.


    La population s'auto-détruit dans la violence et le crime.


    Et ce sont ces mêmes immigrants originaires de cet endroit qu'on accueille à bras ouverts par milliers chaque année.


    Qui a dit fusillades quotidiennes à Montréal à la hausse en proportion de leur nombre grandissant? Les médias cherchent à taire cette corrélation objective et vérifiée par tous les moyens.


    Nouvelle 2-  3 meurtres gratuits commis en 24h à Montréal par un immigré arabe musulman du nom de Abdulla Shaikh.


    La police avait déjà dû intervenir auprès de lui. Pourquoi alors n'a-t-il pas été expulsé dès le début? Ces 3 meurtres auraient pu être facilement évités.


    L'immigré arabe musulman du nom de Abdulla Shaikh avait déjà été arrêté plusieurs fois pour méfaits et aggressions sexuelles. On rapporte même que: a psychiatrist determined that Shaikh “still represents a significant risk to public safety because of his mental state.”   Pourtant, on ne l'a pas expulsé comme on aurait dû le faire sans délai. Le système protège les ethniques à nos dépens.   Source: Des crimes qui auraient pu être évités


    À lire: Les immigrés criminels doivent être expulsés


    On constate que les crimes commis par des immigrés sous-développés du tiers-monde sont plus graves, plus crapuleux, plus violents, plus mortels. Et surtout, dans un pourcentage nettement plus élevé que dans la population native. C'est ainsi qu'on ensauvage notre pays pour le pire


    Dans le cas des gangs de rue multi-ethniques, on s'aperçoit également que les secondes générations sont encore plus enclines à rechercher ce mode de vie. Le recrutement est aisé et abondant. Pas de pénurie de main-d'oeuvre dans ce domaine...


    Pour la sécurité et la tranquillité de la population québécoise, toute l'immigration originaire du tiers-monde doit cesser complètement.


    Source: Meurtres en série dans le grand Montréal


  • Réjean Labrie Répondre

    28 juin 2022

    Un multi-ethnique musulman de 21 ans, Farahn Shoaib, a formellement été accusé de meurtre au deuxième degré, pour le meurtre de son père à Montréal, un parricide.


    La descendance des ethnies dangereuses l'est tout autant que la première, la propension à la violence et l'impulsivité étant génétiquement directement transmissible.


    Une société moderne ne peut se laisser aller à l'ensauvagement graduel par la multi-ethnicisation massive des pays sous-civilisés.


    Source: Un multi-ethnique musulman de 21 ans, Farahn Shoaib, tue son propre père


    Un multi-ethnique musulman, Farahn Shoaib, poignarde son père à mort


  • Réjean Labrie Répondre

    28 juin 2022

    Non seulement les Noirs sont majoritaires dans le monde du crime, mais les maghrébins ne se retrouvent pas loin derrière tout en haut de la liste des crimes commis à Montréal par les gangs de rue ethniques.


    Déjà connu des milieux policiers, le criminel endurci maghrébin étranger Salim Touaibi, 26 ans, a comparu lundi après-midi, au palais de justice de Montréal pour répondre à une accusation de meurtre prémédité - la plus grave du Code criminel - et de tentative de meurtre sur quatre autres personnes.


    Le criminel endurci maghrébin étranger Salim Touaibi, qui était emprisonné au centre de détention de Rivière-des-Prairies lorsque les enquêteurs l’ont arrêté, avait plaidé coupable au mois de mars dans un dossier de possession d’arme.


    Si le criminel endurci maghrébin étranger Salim Touaibi était bien connu des policiers, comment se fait-il qu'il n'avait pas encore été expulsé du pays? Qu'est-ce qui cloche dans le système judiciaire?


    Quelle est cette idée de laisser les criminels ethniques comme le criminel endurci maghrébin étranger Salim Touaibi sévir à sa guise et commettre crime sur crime indéfiniment?


    Le criminel endurci maghrébin étranger Salim Touaibi n'aurait jamais dû être accepté au pays, il doit être expulsé à sa sortie de prison.


    Source: Le criminel endurci maghrébin étranger Salim Touaibi récidive


    Les criminels multi-ethniques doivent être expulsés


  • Réjean Labrie Répondre

    23 juin 2022

    Les médias cherchent par tous les moyens à cacher ce qui concerne les Noirs et les multiethniques lorsque les fait avérés peuvent les montrer sous un mauvais jour.


    Par exemple, ce n'est que 6 mois après sa mort que les causes réelles de la mort du chanteur Karim Ouellet (drogue et maladie mentale paranoïaque) ont pu être révélées au grand public.


    Source: Les vraies causes de la mort du chanteur Karim Ouellet enfin révélées


  • Réjean Labrie Répondre

    22 mai 2022

    Les statistiques incriminantes ne font qu'augmenter de jour en jour, comme on doit s'y attendre.



    Un jeune immigré ougandais violent de race noire du nom de Pacifique Niyokwizera a déjà plusieurs crimes à son actif. Il est issu d'une famille de pseudo-réfugiés.


    Et le pire, c'est que ce dangereux ougandais violent du nom de Pacifique Niyokwizera a l'audace de poursuivre la Police de Québec pour 180 000$ pour son arrestation musclée! Celui qui se présentait comme une pauvre victime racisée n'ayant rien à se reprocher se trouve à être un délinquant endurci et récidiviste. L'intervention policière était tout à fait justifiée après tout.



    Ce dangereux ougandais violent du nom de Pacifique Niyokwizera a été arrêté à Québec mercredi pour agression sexuelle et contact sexuel sur une mineure. Le gang dont il fait partie se partage des accusations d’agressions sexuelles, contacts sexuels sur une personne de moins de 16 ans, possession, production, accession et distribution de pornographie juvénile, fraude de moins de 5000 $, recel ainsi que bris de promesse.



    Cette brute irrécupérable doit être expulsée sans délai du pays, ainsi que tous ses complices, à leur sortie de prison.


    Source: un Noir immigré du nom de Pacifique Niyokwizera commet crime sur crime