Les autorités et médias soumis à la rectitude politique

Les vraies causes des fusillades à Montréal

...que les médias sont empêchés de révéler

Eaed55061b29bf26d2ce6e94c56e113a

Tribune libre

En science comme en médecine, on sait que pour venir à bout d'un problème, il faut s'attaquer à la cause qui en est la source.



Dans le cas des fusillades qui font rage à Montréal, les causes sont bien connues de tous, mais voilà, l'ennui, c'est que personne n'a plus le droit de les révéler sur la place publique, encore moins d'entreprendre de les éradiquer.



Toutes les autorités apparemment impuissantes déclarent qu'il faudrait bien faire quelque chose, mais les bottines ne suivent pas les babines. Elles doivent plier et se soumettre à la dictature des minorités visibles ou invisibles, des activistes jappeurs dans le genre woke, des bien-pensants auréolés aux commandes de l'abjecte rectitude politique.



Pendant ce temps, le sentiment d'insécurité se généralise et s'accroît à travers la population qui en fait les frais.



Attaquons-nous au noeud du problème:



Les médias et les autorités sont muselés par la rectitude politique et n'ont pas le droit de dire des faits vérifiés et des vérités évidentes comme:



- Les fusillades sont causées des gangs de rue de race noire ou arabe.



- Les fusillades sont causées par des bandes d'immigrés africains, haïtiens, anglo-noirs, d’arabes, ou leurs enfants, et qu'on n'aurait jamais dû admettre au pays en premier lieu. Des ressortissants de pays sous-civilisés, violents et corrompus traînent tout cela avec eux et continuent à le mettre en pratique.



- Si seule Montréal connaît ce problème de fusillades au Québec, c'est simplement parce qu'il n'y a pas encore assez de Noirs et d’arabes dans les 250 autres villes pour y former des gangs de rue reconnaissables, et qu'ils seraient trop faciles à identifier de par leur visibilité par la police en raison de leur nombre restreint.



- Le profilage racial préventif doit augmenter pour attraper et écrouer les suspects les plus évidents. Tous les Noirs et arabes qui se disent honnêtes devraient être fiers d'être profilés et de participer ainsi à la capture des criminels, et de faire en sorte que ces derniers soient tous arrêtés en collaborant pleinement avec les forces de l'ordre.



De leur côté, en exigeant le définancement de la police, le non-port d'armes chez les policiers, et l'arrêt du profilage préventif, les méchants activistes woke contribuent à l'augmentation du crime, se faisant complices de la tendance à la hausse.



- Tous les criminels ethniques doivent être expulsés du pays dès la première offense, et ceux nés ici doivent être bannis à jamais du pays. Ne leur accordons pas une seconde chance de s'en prendre aux nôtres. Le risque est beaucoup trop grand.



- L'approvisionnement en armes illégales de contrebande passe par les réserves indiennes frontalières. Les autorités timorées se montrent permissives pour éviter qu'on ne déterre la hache de guerre.



*     *     *



Pour sa part, la population québécoise n'est pas dupe de ce qui se passe réellement. Les gens savent, les gens ne comprennent que trop, les gens ont des yeux pour voir. Ils font bien de refuser que notre société s'ensauvage au rythme d'une immigration tiers-mondiste criminogène pour qui la violence armée est le quotidien depuis toujours, un mode de vie courant.



Combien de temps s'écoulera-t-il encore avant que les autorités et les médias osent dire les choses comme elles sont et prennent des mesures énergiques pour contrer le phénomène grandissant du crime ethnique résultant d'une immigration mal filtrée?



Plus on les laissera augmenter en nombre, plus les plaies sociales, le crime et la violence iront en augmentant.



En science comme en médecine, on sait que pour venir à bout d'un problème, il faut éliminer la cause qui en est la source. Il est grand temps d'agir avant que la situation ne devienne ingérable.



Repentigny police are looking for 26-year-old Jeffrey Dimundu-Bellevue for shooting a 34-year-old man on Sunday, Sept. 26, 2021. SOURCE: Repentigny Police


*     *     *


En complément de lecture :


Les criminels ethniques doivent être expulsés dès la première offense


Pour un registre public des crimes commis par les minorités ethniques


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie845 articles

  • 1 456 984

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 845 articles publiés en ligne ont été lus un million 450 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



11 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    21 mai 2024

    La tolérance de la culture rap est une cause de fusillades répétées à Montréal.


    EN IMAGES] Le meurtre d'un rappeur de Montréal pourrait avoir été une  réplique à un assassinat survenu à Laval | JDM


    Un rappeur montréalais de race noire âgé de 27 ans glorifiant la violence, Christopher Shawn Jean Vilsaint, alias Dirty S, a été tué par balles près du Marché central, dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, à Montréal, mardi soir.


    Meurtre dans Ahuntsic-Cartierville | La victime était une figure de proue  des gangs de rue | La Presse


    L'individu de race noire Christopher Shawn Jean Vilsaint, alias Dirty S, était connu des policiers pour avoir été associé à des gangs de rue.


    EN IMAGES] Le meurtre d'un rappeur de Montréal pourrait avoir été une  réplique à un assassinat survenu à Laval | JDM


    L’homme de race noire Christopher Shawn Jean Vilsaint, alias Dirty S a été abattu de plusieurs balles alors qu’il se rendait dans un studio d’enregistrement.


    EN IMAGES] Le meurtre d'un rappeur de Montréal pourrait avoir été une  réplique à un assassinat survenu à Laval | JDM


    Il y a eu sept assassinats et trois tentatives d’assassinat de rappeurs au Québec depuis 2021.


    Source: Un autre rappeur tué à Montréal


    EN IMAGES] Le meurtre d'un rappeur de Montréal pourrait avoir été une  réplique à un assassinat survenu à Laval | JDM


    Christopher Shawn Jean Vilsaint était une figure de proue des gangs de rue noirs, tous des étrangers, tous des immigrés indésirés, tous des criminels qui ne sont venus ici que pour vivre du crime.


    Le «dirty» rappeur obsédé par la mort | JDM


    Dans l'article suivant, on nomme les autres criminels, tous de dangereux importés violents:


    Christopher Shawn Jean Vilsaint et sa gang


    EN IMAGES] Le meurtre d'un rappeur de Montréal pourrait avoir été une  réplique à un assassinat survenu à Laval | JDM


    Devrions-nous en accueillir toujours plus?


  • Réjean Labrie Répondre

    8 août 2023

    Une douzaine de voitures incendiées à la cité Godissard à Fort-de-France -  Martinique la 1ère


    Le Scientifique - #URGENT - #Haiti : Effets de la rareté fictive de  #Carburants à la Ville Du Cap-Haitien, Nord, Haiti ce samedi 25 Septembre  2021 avec l'incendie d'1 station d'essence, de


    Haïti- Grève : Pétion-ville réveillée sous tension, un véhicule incendié à  Jacmel | PRESSLAKAY


    3 photo ci-dessus: une vision quotidienne à Haïti


    Plusieurs véhicules incendiés à Montréal | Radio-Canada.ca


    Saint-Laurent: encore des véhicules ciblés par un incendie suspect | TVA  Nouvelles


    Incendie de 2 chars de luxe dans St-Henri » Montréal Counter-information


    3 photo ci-dessus: une vision quotidienne à Haïti, euh, une vision devenue quotidienne à Montréal


    Ne vous demandez par pourquoi vos primes d'assurance auto montent en flèche.


    Importez la barbarie, et vous obtiendrez des pratiques barbares. Et c'est nous qui en payons le coût.


    L'immigration mal ciblée doit cesser.


  • Réjean Labrie Répondre

    7 août 2023

    Les immigrés aux pulsions primaires de violence propagent leurs méthodes de destruction partout où ils s'installent.


    On pense aux fusillades quotidiennes, aux incendies de voitures, aux incendies de commerces qui terrorisent les Montréalais.


    Regardez ces photos:


    Une trentaine d'autos ont été incendiées à deux endroits différents de  Lachine mardi | L'actualité


    La police de Montréal enquête sur 28 incendies de véhicules en 48h | Noovo  Info


    Une quinzaine de voitures incendiées dans Lachine | Radio-Canada.ca


    Non, ce ne sont pas les émeutes islamistes de juin en France.


    Nous ne sommes pas dans un pays de terroristes mais bien à Lachine.


    Source: Montréal : 30 véhicules incendiés à deux endroits différents de Lachine


    En France, cela ressemblait à ceci:


    Pillages, incendies, agressions : le bilan effarant des jours et des nuits  d'émeutes en France


    Émeutes en France : allez-vous être remboursé si votre véhicule a brûlé ? -  ladepeche.fr


    France: blindés légers et unités d'élite et 45 000 hommes mobilisés pour  tenter d'endiguer les émeutes | JDM


    Même provenance des criminels, même techniques, même engeance.


    Plus il y en aura au Québec, plus ceci ressemblera à cela.


    Importez des barbares, et vous aurez la barbarie.


    Ne vous demandez plus pourquoi vos primes d'assurances-auto ont monté en flèche


  • Réjean Labrie Répondre

    9 juin 2023

    Le bilan 2022 du SPVM confirme la hausse de la violence dans les rues de la ville de Montréal.



    Curieusement, les statistiques à la hausse correspondent à la hausse équivalente de l'immigration issue du tiers-monde violent, corrompu et sauvage. Mais ne fallait-il pas s'y attendre?


    Par exemple, les crimes contre la personne ont bondi de 21,6 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années.



    Les crimes contre la personne, parmi lesquels on compte les homicides, les voies de fait, les agressions sexuelles et les vols qualifiés, sont en hausse de 21,6 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années.


    S'il considère qu'il est hasardeux d'avancer des hypothèses pour expliquer cette hausse de la criminalité, le SPVM cite néanmoins les répercussions des perturbations vécues durant la pandémie, l’isolement et l’effritement du tissu social comme facteurs qui peuvent être considérés.



    Ces tentatives d'explication sont tout à fait politiquement correctes. Elles sont évasives et ne visent personne ou aucun groupe en particulier. Dans les faits et la vérité, on cache, on tait le fait tellement évident que la majorité des coupables de toute cette gamme de crimes sont des étrangers issus du tiers-monde sous-développé mentalement, socialement, et corrompu.



    Il demeure que 41 personnes ont été tuées sur le territoire de la ville de Montréal l'année dernière, ce qui représente une augmentation de 43,4 % par rapport à la moyenne de 2017 à 2021 et de 10,8 % depuis 2021, écrit le SPVM. Et la présence des armes à feu se fait sentir.


     Encore cette année, le problème de la violence armée contribue au portrait observé. En effet, la moitié des homicides et 60 % des tentatives de meurtre commis sur le territoire du SPVM en 2022 impliquaient la présence ou l’utilisation d’une arme à feu.



    Les coups de feu résonnent de plus en plus dans les rues de la ville ces dernières années. En 2017, 37 décharges d'armes à feu avaient été répertoriées. En 2021, ce chiffre avait presque quadruplé pour s'établir à 144, avant de redescendre légèrement en 2022, à 128.



    La violence conjugale : le quart des crimes contre la personne


    Le rapport d'activités du SPVM fait état d'une triste statistique : 23,3 % des crimes contre la personne répertoriés dans la métropole concernent des cas de violence conjugale.


    Les répartiteurs du 911 ont reçu plus de 13 400 appels à ce sujet en 2022.



    Il n'y a pas autant de ce genre crimes dans les autres villes en proportion, car le reste du Québec n'est pas encore atteint -mais pour combien de temps encore?, par la sur-immigration de nature tiers-mondiste qui ensauvage les lieux pour les ramener au niveau de leurs pays de misère et déciviliser la nation.


    Source: Hausse de la violence dans les rues de la ville de Montréal


  • Réjean Labrie Répondre

    18 mai 2023

    Les fusillades quotidiennes peuvent être agrémentées d'incendies de voitures provoqués par les mêmes immigrés multiethniques.


    Plus on laissera entrer au pays de dangereux criminels multiethniques par centaines et milliers sans plus de filtre et d'enquête préalable, plus ce genre d'actes augementera, et plus la situation empirera.


    Montréal : 30 véhicules incendiés à deux endroits différents de Lachine


    Un véhicule carbonisé presque chaque semaine à Montréal


  • Réjean Labrie Répondre

    18 mai 2023

    Les fusillades peuvent être agrémentées d'incendies criminels provoqués par les mêmes immigrés multiethniques.


    Il y a maintenant un incendie criminel par jour dans les commerces du Grand Montréal.


    La fermeture du restaurant Nuits de Beyrouth, à Laval, met en lumière le problème d'incendies criminels qui touche la grande région montréalaise dernièrement. Les propriétaires de ce restaurant libanais affirment avoir été victimes d'extorsion par le milieu du crime organisé, après quatre incendies survenus ces douze derniers mois.


    Le phénomène prend de l'ampleur et a déjà mené à l'arrestation de 34 suspects pour 220 incendies criminels depuis 2023, selon des données récoltées par le journal La Presse et confirmées par le Service de police de la Ville de Montréal.


    À titre comparatif, en 2022, 473 incendies criminels ont été répertoriés sur le territoire et 66 suspects ont été arrêtés.


    C'est une tactique qui est connue, selon le policier retraité de la section de renseignements du SPVM, André Gélinas. Des groupes criminalisés décident de s'en prendre à des commerçants qui sont prospères. C'est toujours pour essayer d'extorquer de l'argent : "Si tu ne nous payes pas un montant d'argent qui est déterminé, tu t'exposes à des représailles"


    Quel sorte de système d'immigration peut-il laisser entrer si facilement au pays des criminels multiethniques par centaines et milliers?


    Source:  Un incendie criminel par jour pour les commerces du Grand Montréal


  • Réjean Labrie Répondre

    21 septembre 2022

    Le premier ministre François Legault a fait une déclaration spontanée à l’effet qu’il y aurait un lien entre immigration et violence. Il a également parlé des dangers que posent les populations immigrées mal intégrées et ne respectant pas nos valeurs.


    Voici quelques statistiques réunies par MEugène d’Estimauville de Beaumouchel:


    Lien entre violence et immigration : Legault a dit la vérité.


    Alors que les Noirs constituent approximativement 3% de la population canadienne, ils représentent 10% de la population carcérale.



    Les deux quartiers les plus chauds de Montréal, Montréal-Nord et Rivière-des-Prairies, ont sans surprise la plus forte proportion de résidents de race noire (surtout des Haïtiens) :




    Les chercheurs ont en outre identifié un marqueur génétique qui prédisposerait les hommes noirs à la psychopathie et aux agressions impulsives.


    Une simple recherche Google permet d’observer une corrélation entre immigration et trafic sexuel :





    Le non-respect de nos valeurs


    Quant au respect des valeurs québécoises comme la séparation de l’Église et de l’État et l’égalité des sexes, il est évident que l’immigration islamique pose problème.


    À preuve, Voici ce que pensent les musulmans vivant au Canada :


     

    Selon une étude de l’Institut Macdonald-Laurier, rendue publique en novembre 2011, sous le titre Le vrai Nord dans la politique publique canadienne : Que veulent les Canadiens musulmans ? on y apprend que 62 % des personnes interrogées sont d’accord avec l’application de la charia au Canada (en matière de droit familial : 47 % le souhaiteraient et 8 % le revendiqueraient) et 7 % l’exigeraient en toute matière.




    Les musulmans de France ne sont pas non plus des fans de la laïcité – en particulier les jeunes :





    Quant aux musulmans afghans, 99% sont pour l’application de la charia et 85% d’entre eux approuvent la lapidation des femmes adultères selon Pew Research (données de 2013). Même dans un pays plus modéré comme la Tunisie, environ le quart des musulmans seraient en faveur de cette pratique barbare!







    Conclusion



    Si la tendance se maintient, le Québec deviendra une société ensauvagée divisée en ghettos où les femmes seront systématiquement exclues de nombreux lieux publics.


    Une seule conclusion s’impose.


    Il faut mettre fin à l’immigration massive issue du tiers-monde.


    Source:


    Lien entre violence et immigration : Legault a dit la vérité.




  • Réjean Labrie Répondre

    30 mars 2022

    Des statistiques officielles consternantes:


    1- 90% des assassinats de Noirs sont commis par des Noirs.


    C'est exactement ce qui se passe dans les fusillades à Montréal.


    Source: Les Noirs se tuent entre eux



    2- Les Noirs sont 3 fois plus nombreux dans les prisons (39%) que leur proportion dans la population générale (13%)


    3- Il y a 5 Noirs pour un Blanc en prison  (2,306 vs. 450 per 100,000)



    Statistiques officielles:



    • Percent of Black Americans in the general U.S. population: 13% +

    • Percent of people in prison or jail who are Black: 38% +

    • Incarceration rate for Black vs white Americans: 2,306 vs. 450 per 100,000 +

    • Percent of people serving life, life without parole, or “virtual life” sentences who are Black: 48% +

    • Arrest rate for Black vs white Americans: 6,109 vs. 2,795 per 100,000 +

    • Number of arrests of Black Americans in 2018: 2.8 million +

    • Percent of people on probation or parole who are Black: 30% +


    Source: La criminalité chez les Noirs


    Le mouvement Black lives matter (la vie des Noirs, ça compte) ne semble avoir eu aucun retentissement significatif chez les Noirs eux-mêmes, qui n'éprouvent aucuns scrupules à s'entretuer à qui mieux mieux. C'est comme s'ils disaient: "vous les Blancs n'avez pas le droit de tuer les Noirs, mais nous oui". Et qu'en pensent nos apôtres du wokisme agresseur?


  • Réjean Labrie Répondre

    9 janvier 2022

    Plus d'une centaine de fusillades à Montréal en 2021


    La flambée de violence par armes à feu à Montréal n’est pas qu’une impression. Plus de 360 balles ont déjà été tirées lors d’une centaine de fusillades cette année, en forte hausse depuis un an, révèle un nouveau rapport. « Ce n’est plus épisodique, c’est répétitif. C’est quasi quotidien pour l’île de Montréal », soutient un expert, alarmé par la multiplication des balles perdues.


    Alors qu’il s’agissait auparavant d’une situation exceptionnelle, il est maintenant commun qu’une dizaine de coups de feu soient échangés en pleine rue par des gangs rivaux, devant des citoyens terrorisés, et au mépris des victimes collatérales. Ces fusillades « à haute intensité » sont monnaie courante à Montréal depuis deux ans, observe le sergent-détective Marc-André Dubé.


    Selon une compilation de l’expert déposée en cour, environ 400 douilles ont été trouvées sur les scènes de crime à Montréal dans 115 évènements, en 2020. Cette année, en date du 24 août, on comptait déjà 367 douilles retrouvées lors de 100 fusillades. Cela sans compter les douilles disparues. À ce rythme, plus de 550 balles pourraient donc être tirées d’ici la fin de l’année dans la métropole.



    L’expert observe aussi « la banalisation et la glorification de la possession d’une arme à feu » sur les réseaux sociaux. De nombreux membres de gangs de rue exhibent en ligne leur pistolet pour montrer leur force, comme Hensley Jean sur Instagram. Il y a tellement de signalements d’armes montrées sur les réseaux sociaux que son escouade ne répond plus à la demande, ajoute le policier. 


    Dans les secteurs chauds de Montréal-Nord et de Rivière-des-Prairies, la « majorité » des fusillades sont d’ailleurs liées à une guerre entre deux gangs rivaux d’allégeance rouge, les Zone 43 de Montréal-Nord et les Profit Boyz de Rivière-des-Prairies. Les membres de gangs se tirent désormais dessus pour des « banalités », même entre alliés.



    Et tous ces crimes sont pratiquement attribuables à des non-Québécois de race ou d'ethnies immigrés ou fils d'immigrés du tiers-monde violent qui amènent avec eux leur mode de fonctionnement normal.


    Sources: 


    Plus d'une centaine de fusillades à Montréal en 2021


    Arrestations


  • Réjean Labrie Répondre

    6 décembre 2021


    Une autre preuve que les médias filtrent tout ce qui est dit en ondes pour cacher la vraie nature du problème de la violence et des fusillades quotidiennes à Montréal:


    À chaque nouvel acte criminel, on fait entendre les réactions du monde ordinaire, mais jamais on ne laisserait passer des commentaires pourtant évidents comme:



    "Ces crimes vont en augmentant avec le nombre de Noirs et d'arabes à Montréal."


    "Ces crimes violents vont de pair avec le nombre d'immigrés tiers-mondistes."



    "Il faudrait stopper l'immigration de provenances dangereuses."


    "Ces criminels devraient être expulsés du pays."



  • Normand Bélair Répondre

    26 novembre 2021

    Merci! Très bien illustré et comment vrai.


    Imaginez...on n'est même pas capable de mettre sous barreaux le type noir qui est de toutes les mainifestations anti-vaccin et qui doit plus de 60,000$ en amende! On ne veut même pas règler CE petit problème là, imaginez les gangs de rue d'Haitiens et d'Arabes, wow! Pas demain la veille!