Avertissement aux négationnistes du Grand Remplacement

2 Français sur 3 convaincus du phénomène de la substitution de leur peuple par d'autres

L'immigration tiers-mondiste dévastatrice: critique en 12 points

E552aae3415da784342f6021bbd6881c

Tribune libre

Les chiffres les plus récents sont éloquents: près de 2 Français sur 3 sont maintenant convaincus que le phénomène de la substitution de leur peuple par une immigration étrangère massive est amorcé (61%, et en augmentation constante). De plus, 67% s'inquiètent de cette progression alarmante.




En Allemagne, on assiste à un phénomène semblable. Ce sont là deux pays européens qui ont commis la regrettable erreur d'établir une politique d'immigration indiscriminée et aveugle. Ils commencent à en payer le fort prix social.



À Montréal, au Québec, le phénomène est à la hausse au point que l'hécatombe provoque l'exode des natifs.



Pourtant, une certaine bien-pensance de bien mauvaise foi refuse encore de reconnaître le fait tel qu'il se présente.



On connaît les négationnistes de la théorie de l'évolution, ceux qui nient que la Terre soit ronde, qu'on ait marché sur la lune, mais il existe en outre les négationnistes du Grand Remplacement graduel des nations occidentales par celles du tiers-monde, des négationnistes autruchiens (sic) qui tiennent à leurs illusions d'un monde idéalisé où selon eux tous les gens ne pensent qu'à fraterniser, s'entraider et à vivre en paix les uns avec les autres, dans le respect des identités nationales, du territoire imparti à chacun, vivant en accord avec leur système de valeurs respectifs dans l'harmonie universelle.



Plus crédule, naïf, aveugle que ça, tu meurs, et c'est ce qui les attend, car ils se feront jouer un bien mauvais tour tôt ou tard par leurs pseudos tinamis, ce tsunami populationnel déferlant, composé d'une pléthore d'incompatibles indésirables qui s'invitent d'eux-mêmes pour s'incruster à demeure comme ces tiques porteuses de la maladie de Lyme...




Revenons à l'exemple de l'identité collective française historique infiltrée par une immigration massive extra-européenne dont elle a subit passivement jusqu'à maintenant les assauts ravageurs répétés.



Remplacez peu à peu les 50 millions de Français par 50 millions de maghrébins musulmans et vous n'aurez plus du tout le même pays, équivalent en tous points au précédent. Mais les mondialistes atteints de cécité sélective affirmeront le contraire.



Remplacez peu à peu les 50 millions de Français par 50 millions d'africains noirs sub-sahariens et vous n'aurez plus du tout le même pays, équivalent en tous points au précédent. Mais les mondialistes atteints de cécité sélective affirmeront le contraire.



Remplacez peu à peu les 50 millions de Français par 50 millions d'hindous, de latinos, d'asiatiques et vous n'aurez plus du tout le même pays, équivalent en tous points au précédent. Mais les mondialistes atteints de cécité sélective affirmeront le contraire.



Remplacez peu à peu les 50 millions de Français par un mélange hétéroclite de toutes les catégories précédentes et vous n'aurez plus du tout le même pays, équivalent en tous points au précédent. Mais les mondialistes atteints de cécité sélective affirmeront le contraire.



Mais le bon peuple n'est pas aveugle, lui. Il observe, il regarde autour, il ne se sent plus chez lui. L'insécurité générale s'accroît.



Ce qui fait qu'une nation en est une et capable d'unité, c'est précisément la sorte de monde qu'il y a dedans.



Si tous les pays de l'Afrique et les pays des îles comme Haïti et le reste des Antilles vont de mal en pis, c'est tout simplement pour cette raison. Cela donne 50 pays de misère, où règnent la corruption totale à tous les niveaux, la violence primitive et les guerres sanguinaires et génocidaires.



Les milliards de dollars que l'aide internationale met à la disposition des pays sous-développés devrait pourtant amplement suffire pour qu'ils puissent fonctionner sur le même pied que les sociétés avancées, mais on ne voit aucun résultat tangible, aucune amélioration notable ou encourageante. Dans 100, 200, 500 ans, il y a fort à parier qu'ils stagneront tous encore au même niveau, il faut voir les choses comme elles sont, lucidement et sans œillères.



De leur côté, si tous les pays arabes vont de travers et empirent avec le temps, c'est pour la même raison. C'est pourquoi ils amènent avec eux la même propension naturelle à la chicane, à susciter le conflit qu'ils savent attiser dès que les braises faiblissent. Ce trait collectif querelleur si facile à remarquer, si évident pour peu qu'on parle avec l'un d'eux, est en eux, génétiquement parlant.



La présence exagérée de tiers-mondistes en Occident entraîne dans la foulée tous ces problèmes de dangerosité, de dysfonctionnement social et de mentalité antagoniste qui font partie de leur nature et qu'ils se mettent à vouloir répandre une fois admis dans nos pays.



L'immigration massive incompatible issue du tiers-monde sous-civilisé est un outil de déconstruction sociale sans pitié, un vecteur hyperactif de recul et de rétrogradation.



Tout y passe, tout se voit altéré pour le pire:


 


1- systèmes de valeurs trop différents qui jurent avec le nôtre


2- implantation de langues étrangères qui écorchent les oreilles


3- implantation de religions nuisibles à la paix sociale


4- implantation de cultures qui empiètent sur la culture majoritaire qui s'amoindrit


5- volonté que la religion contrôle la vie sociale, le gouvernement


6- formation de quartiers pustulaires communautaristes, fractionnement et barrières virtuelles en interdisant l'accès


7- altération du paysage social pour le pire: mines patibulaires et attitudes hostiles, mosquées ostentatoires, tenues vestimentaires étrangères déplacées, toute la gamme de la dissimulation forcée du corps des femmes, dégradation des lieux, des espaces communs


8- négation de l'égalité des sexes


9- augmentation sans mesure de la criminalité, de la violence, du terrorisme, de l'insécurité des natifs


10- impression malaisante de ne plus être parmi les siens, de ne plus être chez soi


11- atteinte à la liberté de pensée, la libre expression, la critique des idées et des religions


12- afflux de migrants illégaux, de faux réfugiés, de sans-papiers dangereux, de profiteurs malhonnêtes des avantages sociaux



Personne ne veut d'un tel grand chambardement. Cela a assez duré. Il faut s'insurger collectivement et rétablir les choses comme elles étaient avant.



Plusieurs gouvernements européens sont en train de prendre des mesures pour y remédier et tenter de renverser la vapeur.



Chaque population locale doit exprimer catégoriquement envers le gouvernement son rejet catégorique de ce qui est devenu le mode d'envahissement le plus courant des temps modernes.



Il importe plus que jamais de protéger l'identité collective distincte de chaque nation des effets d'une immigration massive indiscriminée dévastatrice qui détruit et déconstruit tout sur son passage.



Il n'en tient qu'à nous de retrouver notre force et notre éclat d'antan!


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie670 articles

  • 1 191 676

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses quelques 670 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Réjean Labrie Répondre

    20 juin 2022

    Au Canada, un nouveau sondage révèle que de plus en plus de citoyens (4 sur 10) sont conscients de la menace du Grand Remplacement qui s'effectue dans tous les pays occidentaux, et qu'ils sont persuadés qu'il est en cours.



    More than one-third of Canadians believe in the so-called white replacement theory. Thirty-seven per cent of respondents, representing 11 million Canadians, agreed with the statement: “There is a group of people in this country who are trying to replace native-born Canadians with immigrants who agree with their political views.”


    Source: Le Grand Remplacement à l'oeuvre au Canada


    Traduction Google:



    Plus du tiers des Canadiens croient en la soi-disant théorie du remplacement des Blancs. Trente-sept pour cent des répondants, représentant 11 millions de Canadiens, étaient d'accord avec l'énoncé : « Il y a un groupe de personnes dans ce pays qui essaie de remplacer les Canadiens de souche par des immigrants qui sont d'accord avec leurs opinions politiques.


    Il serait important de dissocier l'aspect complotiste de la chose qui peut servir à discréditer la conviction de ce phénomène. Basons-nous plutôt sur les éléments vérifiés comme:


    - l'immigration massive tiers-mondiste


    - l'ensauvagement des grandes villes


    - la formation d'enclaves ethniques communautaristes


    - la montée de la violence et de la criminalité dues aux ethniques


    - l'islamisation et le terrorisme qui lui est étroitement associé


    - l'évidence de l'échec de la non-intégration.


    Autrement dit, peu importe qu'il y ait un complot, le fait est que le phénomène est en action et qu'il faut le contrecarrer.



    Plus les gens seront conscients de cette menace grandissante, plus ils pourront exiger de leurs gouvernements d'agir et de bloquer l'accès à nos pays modernes à la marée humaine des plus sous-civilisés de la planète, suivi d'une remigration  nécessaire de ceux qui ont réussi à y pénétrer.





    Icône de traduction vérifiée par la communauté