Que le gâchis de l'île de Montréal ne contamine pas le reste du Québec

Gare à la tiers-mondisation de nos régions par l'immigration massive aléatoire

Notre identité historique doit être sauvegardée au nom de la cohésion sociale

Tribune libre

Devant le gâchis qu'est devenue l'île de Montréal, où l'âme québécoise agonise piétinée sans merci, il faut se pencher sur le grave danger d'entreprendre le même processus de tiers-mondisation de la société à l'échelle de tout le Québec. Il faut protéger nos régions de l'effritement du visage du Québec et sauvegarder les caractéristiques de notre identité distincte quatre fois séculaire.

Ce serait une erreur de croire que Montréal restera plus francophone et québécoise en disséminant des immigrants incompatibles sur tout le territoire du Québec à leur arrivée. Au contraire, cela ne fera qu'accélérer le processus de détérioration du tissu social identitaire en multipliant les feux de brousse partout en région.


Prenez le cas d'Inuvik, dans les Territoires du Nord-ouest, où l'on vient d'ériger une mosquée affublée de son minaret ostentatoire. L'imam local s'enorgueillit de l'afflux de musulmans qui y déménagent et qui viennent gonfler la population en créant une enclave professant le Coran dans une perspective expansionniste, l'objectif étant de créer une société islamique élargie. Et ils ont maintenant atteint Whitehorse, au Yukon, la ville la plus près de l'Arctique.

On pourrait ajouter comme argument qu'aucune ville du Québec n'a à se mettre à ressembler à Bombay aux Indes, à Alger en Algérie, à Djibouti en Afrique, à Caracas en Amérique du Sud, à Bangkok en Thaïlande, ou à n'importe quelle autre région du tiers-monde sous-développé. Le visage occidental historique du Québec doit être préservé en tant qu'une de nos caractéristiques fondamentales, précieuses et irremplaçables. Cela fait partie de notre identité propre et à ce titre ne doit pas être altéré de quelque façon que ce soit.

On remarque de plus en plus la déplorable pratique de l'auto-ségrégation de certaines communautés qui choisissent le repli sur soi et le refus du devoir d'intégration. Ne créons pas plus de ghettos de ce genre à la grandeur du Québec.


Une mosquée à Inuvik, dans les Territoires du Nord-ouest:
http://www.iqna.ir/fr/news_detail.php?ProdID=570947

Horaire de prière à la mosquée de Whitehorse, au Yukon:
http://www.islamicfinder.org/prayerDetail.php?country=canada&city=Whitehorse&state=YT&email=&home=2010-10-13&lang=&aversion=&athan=

L'ethnologue Claude Lévi-Strauss sur l'importance capitale de la préservation de chaque culture distincte:
http://www.vigile.net/Claude-Levi-Strauss-et-la-culture?var_hasard=2135735794c122e142926d
Réjean Labrie, de Québec, capitale nationale.

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie842 articles

  • 1 454 444

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 840 articles publiés en ligne ont été lus un million 450 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



4 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    7 novembre 2010

    J'ai pas trouvé ce dont vous parlez mais j'ai trouvé ceci. Des pubs exhortant les juifs de la diaspora de ne pas marier des non-juifs. On parle même du Canada ce qui veut dire qu'Israel demande aux Juifs d'ici de ne pas marier des Canadiens (et donc des Québécois).

    Juste pour le fun, imaginez si le Gouvernement du québec demandait aux Québécois de ne pas marier d'étrangers sous prétexte que notre peuple est en danger d'extermination.
    «http://www.alterinfo.net/Des-spots-publicitaires-israeliens-contre-le-mariage-mixte-exhortent-la-jeunesse-americaine-perdue-a-venir-en-Israel_a36483.html
    «La campagne coûte 800.000$ et une réponse à des rapports disant que la moitié de tous les Juifs hors Israël se marient avec des non-juifs. Ce n’est qu’une des nombreuses initiatives de l’Etat et des organismes privées israéliens pour tenter d’accroître la taille de la population juive d’Israël.
    Selon un de ces spots, martelé par un des présentateurs-vedette du pays, l’assimilation est « une menace nationale stratégique », mettant en garde : « Plus de 50% de la jeunesse de la diaspora est assimilée et perdue pour nous. »

  • Archives de Vigile Répondre

    6 novembre 2010

    Il suffit de faire comme eux.
    Comment ce fait-il que ces musulmans mettent sur pied des villages musulmans au Québec, mais que nous perdons nos villes ?
    S'ils se limitaient à construire des mosquées leur plan ne fonctionnerait pas. Le truc est qu'ils mettent sur pied leurs propres banques islamistes et prêtent aux musulmans sans intérêts. Ainsi ils forment des villages cohérents et solidaires. Ils n'ont pas besoin de l'État. Vous les voyez demander au fédéral s'ils peuvent faire ce qu'ils font ? Ils le font. Point.
    Eux, ils ne parlent pas d'indépendance, ils la font et l'enseignent à leurs enfants dans leurs écoles.
    Nous, on abrutis les nôtres et nos chefs sont à genoux devant le lobby juif qui les sermonent sur les bienfaits du multiculturalisme et l'immigration, le vivre ensemble, pendant qu'en Israel ils emprisonnent les arabes qui couchent avec des juives et ont des milices locales pour surveiller les juives pour qu'elles ne couchent pas avec les arabes. Le gouvernement a même mis en place un système de dénonciation !

  • Archives de Vigile Répondre

    6 novembre 2010

    Il y aurait lieu de passer le message à certains chefs de file du courant souverainiste pour qui l'arrivée de 55 000 immigrants par année serait une bonne chose pour le Québec car, paraît-il, nous en avons besoin... Une certaine rectitude politique d'inspiration mondialiste a fait de la politique immigrationniste une vache sacrée. Mais les effets pervers du phénomène devienent de plus en plus ingérables en France, en Allemagne, en Angleterre. La Suisse, pays plus libre que les autres grâce à son absence de l'Union eupopéenne, prend ses distances avec des mesures concrètes et l'Allemagne modifie son discours avec Mme Merkel qui a reconnu récemment la faillite du multiculturalisme.
    Je déplore que des personnalités, comme celui que nous voyons en vidéo sur Vigile ces jours-ci, refusent de nuancer leur propos et d'évaluer la pertinence de l'immigration. Le faire serait un signe de manque d'ouverture aux autres ! Moi, je pense que ce discours d'ouverture recouvre un fond de culpabilité induit par des forces qui ne partagent pas nos intérêts. Comment comprendre que des porte paroles en vue nous font des professions de foi en faveur de l'immigration alors que personne ne leur a rien demandé. Quelle est donc cette bêtise qui fait croire à certains des nôtres qu'il y a continuité entre immigrationnisme et indépendantisme ? Ne savent-ils pas que les immigrants en général ne soutiennent pas notre combat, même quand ils sont locuteurs du français. De plus, un nombre croissant d'entre eux contribuent au morcellement du tissus identitaire et culturel alors qu'il nous faut plus que jamais le tendre et le renforcer pour réussir notre percée sur la scène internationale. C'est à n'y rien comprendre.
    GV

  • Archives de Vigile Répondre

    6 novembre 2010

    Bruxelles, LA capitale d'Europe, va être à majorité musulmane en 2030. C'est dans moins de 20 ans!
    http://www.le-rappel.be/FR/?Une-majorite-musulmane-a-Bruxelles
    L’ASBL "La Pensée et les Hommes" organise le samedi 13 novembre 2010, de 9 à 18 heures un colloque sur le thème : Une majorité musulmane à Bruxelles, en 2030 : comment nous préparer à « mieux vivre ensemble » ?