Débarrassons-nous d'une idéologie destructrice de notre identité collective

Pour une loi québécoise rejetant le multiculturalisme canadien

Prévalons-nous de la clause dérogatoire

C21efecfefabdebcf9fcc3017443694e

Tribune libre

Les gestes politiques posés par l'ex-premier ministre Brian Mulroney n'ont pas eu que des répercussions positives. En effet, c'est sous son gouvernement qu'a été adoptée et imposée en 1991 la loi sur le multitulturalisme canadien, qui s'avère être un instrument de relativisation de la culture majoritaire québécoise qu'on cherche à noyer parmi les autres, lui faisant perdre sa qualité de vecteur de convergence unificateur; elle n'a alors pas plus de droit de cité, d'importance que toutes les autres.



À l'origine, il s'agissait d'un autre des plans diaboliques du fourbe Pierre-Elliot Trudeau, relayé par son fils Justin honteusement post-national, pour s'en prendre à la nation québécoise en cherchant à la déboulonner, à la disloquer.


Lorsque le multiculturalisme dérape - La Presse+


La plupart des pays occidentaux sont en train de rejeter cette approche érigée en dogme qui détricote le tissu humain des sociétés historiques établies.


Diversité au travail : les vertus de la différence | Hrjob.ca


Le Québec doit se soustraire à cette loi canadienne coercitive dans le but de se libérer de son emprise délétère. Ce sera une nouvelle façon d'affirmer son caractère distinct et notre spécificité québécoise.


Diversité culturelle montréal Banque de photographies et d'images à haute  résolution - Alamy


C'est lorsque qu'on procède à l'application systématique de ce qui n'est qu'une simple idéologie parmi tant d'autres sur une nation de petite taille comme le Québec que l'on constate les méfaits nocifs et destructeurs que le multiculturalisme accomplit. Nommons-en quelques-uns:


1.    Met en péril un élément essentiel de l'identité collective québécoise, sa culture

2.    Implantation de cultures étrangères qui jurent avec nos valeurs fondamentales

3.    Amoindrit le rayonnement, la prévalence de la nôtre qui s'effrite peu à peu

4.    Favorise le communautarisme, ce mode de vie en marge de notre société sans y participer et en priorisant sa culture, sa langue, ses us et coutumes

5.    Permet de rejoindre une communauté ayant opté pour l'anglais au Québec

6.    Met en péril la langue française; trop facile de vivre quasi exclusivement en anglais ou pire, dans une autre langue

7.    Trop de cultures étrangères trop différentes et rétrogrades nous appauvrissent, nous dénaturent en empiétant sur la nôtre

8.    Dérègle nos canons de beauté occidentaux, l'habillement, l'apparence

9.    Diminue l'effet rassembleur qu'apporte une seule et vigoureuse culture majoritaire

10.    Annule toute pression à accomplir son devoir d'intégration rapide et nécessaire

11.    Provoque le sentiment malaisant et justifié de ne plus être vraiment chez soi mais entouré d'étrangers pour qui c'est trop facile de le rester


Voir ici d'autres méfaits du multiculturalisme diversitaire.


Bloc Québécois


L'utilisation préventive de la clause dérogatoire doit devenir la norme pour toutes les lois québécoises susceptibles d'être contestées par la dictature des juges et les cohortes anti-Nous s'opposant à l'affirmation de la spécificité de la nation québécoise, généralement le Canada anglais diversitaire et les minorités multiethniques étrangères.


Fete Nationale du Quebec à Montreal en 2022


L'avenir positif du Québec passe par l'élimination de toutes les tendances idéologiques multiculturalistes néfastes, et le renforcement unilatéral de la culture et du mode de vie québécois. Le Québec aux Québécois.


Un spectacle avec public pour la Saint-Jean-Baptiste à Longueuil


Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir davantage votre réflexion sur le sujet


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie850 articles

  • 1 466 414

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 850 articles publiés en ligne ont été lus un million 465 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé