Ils se mêlent de ce qui ne les regardent pas

Ingérence des immigrants allophones pour empêcher l'indépendance des Québécois

9 catégories d’immigrants problématiques identifiées

4312c3f23af3923ecce7a825b9f43e46

Tribune libre

Par les temps qui courent, on s’aperçoit que l’ingérence étrangère peut revêtir plusieurs formes sournoises. On en a vu pas moins de 8 formes ici.


Parmi les milliers d’immigrants qui s’engouffrent au Québec par tous les moyens légaux ou pas, combien d’entre eux se positionnent dès le départ comme des ennemis nuisibles à la nation?



Combien d’entre eux se liguent ensemble pour empêcher le grand projet de pays de la nation québécoise pour l'empêcher de se réaliser?



Ils se mêlent de ce qui ne les regardent tout simplement pas. Ce n’est pas de leurs affaires.



Il est important de les quantifier en pourcentage, d’identifier les groupes et communautés problématiques, dans le but de filtrer et bloquer ces arrivages nuisibles à la bonne cause qui nous anime. Un référendum se gagne à coup de 1%.



Un cas patent: comment peut-on imaginer un seul instant qu'une ville comme Brossard, devenue majoritairement asiatique anglophone, puisse nous seconder dans l'obtention d'un pays québécois indépendant?



On comprend que le gouvernement fédéral, lui, s’ingénie maléfiquement à faire entrer au Québec ceux qui sont les plus susceptibles de s’opposer à la volonté du peuple québécois de s’émanciper de son carcan centralisateur oppressif. Il favorise ceux qui veulent nous mettre des bâtons dans les roues.


De là la nécessité de rapatrier au plus tôt tous les pouvoirs en matière de sélection des immigrants pour mieux les filtrer selon nos critères.



Source des 4 graphiques ci-dessus: Le Canada composés désormais majoritairement d'immigrants




Il faut sonder au préalable tous les immigrants pour s’assurer qu’ils sont ouverts à l’idée d’un Québec en voie de devenir un pays indépendant, sinon leur candidature se verra rejetée pour quelqu’un de favorable.



Qui sont ceux qui font de l’ingérence dans le processus décisionnel de la nation québécoise sur son avenir en tant que pays indépendant?



  1. On pourrait les caractériser comme étant ceux qui veulent devenir canadiens, mais non québécois.

  2. Ceux qui optent pour l’anglais ou qui viennent rejoindre une communauté ayant déjà opté pour l’anglais

  3. Ceux qui sont contre l’idée d’un état laïque et qui le contestent judiciairement

  4. Ceux qui sont contre l’idée d’une société homme/femme égalitaire

  5. Ceux qui sont contre un Québec unilingue français et qui le contestent judiciairement

  6. Ceux qui sont contre l’idée même d’un état québécois indépendant

  7. Ceux qui préfèrent le multiculturalisme à l’intégration rapide et complète

  8. Ceux qui choisissent le mode de vie communautariste en marge de notre société minimisant tout contact avec les natifs

  9. Ceux qui sont complètement indifférents à la sauvegarde de la nation fondatrice



Toutes ces catégories de remplaceurs antagonistes vont nuire à l’établissement d’un pays comme nous l’entendons et doivent nécessairement être écartés.



Tous ceux qui appartiennent à l'une (ou plus) de ces catégories doivent être empêchées de nuire par leur présence et agissements contraires à nos visées légitimes, à notre élan collectif vers l’avant. Par exemple, il importe que seuls les Québécois authentiques puissent voter pour l’indépendance, une exigence élémentaire qui est respectée dans les autres pays. Des règles et critères précis sont appliqués pour s’assurer de la chose.



L’avenir des Québécois ne concerne qu’eux, et certainement pas les parachutés d’ailleurs, ces étrangers qui le resteront à jamais.



Photo ci-dessus: manifestation d'étrangers anti-Nous contre nos lois 21 et 96


Toute possibilité d’ingérence des immigrants étrangers dans nos affaires et nos choix doit être contrecarrée.



Pour que notre futur pays du Québec reste entre de bonnes mains, les nôtres.


Il faut qu’on garde les 2 mains sur le volant.




Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir votre réflexion sur le sujet


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie836 articles

  • 1 443 886

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 835 articles publiés en ligne ont été lus un million 400 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé