15 catégories dévoilées et pointées du doigt

Qui sont ceux qui n'accomplissent pas leur devoir d'intégration?

Au Québec, on vit à la québécoise ou on quitte

05e0dc948f2d607fba8c16524a1161c4

Tribune libre

Ceux qui se pressent massivement à nos portes mais qui se montrent coupables de ne pas accomplir leur devoir d'intégration sont plus nombreux qu'on ne peut en accepter. Il faut les filtrer, les identifier, les rappeler à l'ordre, ou faire en sorte qu'ils soient déplacés hors Québec.



On ne peut vouloir venir s'établir au Québec sans viser expressément de se fondre rapidement dans la culture québécoise, d'adopter nos us et coutumes, et de vivre parmi les Québécois au quotidien, et non replié hermétiquement dans sa communauté ethnique ou, aussi pire, dans le monde anglo. C'est l'engagement élémentaire attendu de tout nouvel arrivant. Mais beaucoup trop d'entre eux trouvent encore le moyen de se défiler et de ne pas honorer pas leur promesse initiale. La présence de telles personnes est superflue et doit être remise en cause. D'autres provinces les attendent.



Ceux qui réussissent le mieux l'opération sont ceux qui ont le plus de points en commun avec nous, c'est-à-dire les Occidentaux. Ceux qui échouent plus souvent qu'autrement sont les tiersmondistes issus des pays les plus sous-civilisés de la planète. En Europe, on les appelle les extra-Européens. Ce n'est pas le rôle de l'Occident d'accueillir des hordes de miséreux surpeupleurs qui ne cherchent qu'à fuir leur misère, peu importe où ils atterriront.



Qui sont les indésirables qui en n'accomplissant pas leur devoir élémentaire d'intégration ne méritent pas de rester au Québec?



1- Ceux qui refusent tout net d'apprendre le français et qui optent pour l'anglais



2- Ceux qui viennent rejoindre et agrandir une large communauté ayant déjà opté pour l'anglais (chinois, hindous, sikhs, jamaïcains, etc.)



3- Ceux qui parlent une langue étrangère qui se répand au lieu de se résorber et qui commence à occuper trop d'espace (comme c'est le cas aux États-Unis pris avec le problème croissant de l'espagnol qui empiète de plus en plus dans les communications, scindant la société en deux), et, à la limite, des sociétés parallèles.



4- Ceux qui veulent devenir Canadiens (anglophones) plutôt que Québécois (francophones), côté choix de groupe d'appartenance, ou qui se considèrent comme tel (disant: "Nous n'avons jamais eu l'intention de devenir Québécois, mais bien Canadiens")



5- Ceux qui se servent de leur religion étrangère dépassée pour chercher à modifier les lois en leur faveur, et perpétuer des pratiques jugées irrecevables ici



6- Ceux qui prétendent que leur religion est au-dessus des lois humaines et qu'elle doit avoir préséance dans tous les domaines



7- Ceux qui n'adhèrent pas à l'ensemble de nos valeurs générales



8- Ceux qui n'acceptent pas l'égalité homme/femme




9- Ceux qui ont une alimentation spécifique qui nécessite une technique d'abattage infligeant une souffrance animale cruelle et injustifiable



10- Ceux qui désirent changer notre régime politique (socialistes, communistes, régime totalitaire, dictature, anarchistes, etc.)



11- Ceux qui ne veulent rien connaître de notre culture et qui ne dépensent pas d'argent pour la faire vivre (chanson, littérature, beaux-arts, cinéma, théâtre, danse, bd, cirque, spectacles, etc.)




12- Ceux qui vivent emmurés dans leur culture d'origine, qu'ils justifient par l'adhésion au multiculturalisme.



13- Ceux qui pratiquent le communautarisme cloisonné



14- Ceux qui n'utilisent pas nos médias comme référence (télé, radio, journaux, revues, internet d'ici)



15- Ceux qui manifestent systématiquement contre les lois voulues par la majorité québécoise de souche et qui se positionnent ouvertement en ennemis de la nation



Les quiz télé québécois sont un bon indicateur de ce que c'est que de vivre dans le monde culturel québécois. On pense à des émissions quotidiennes comme Le tricheur avec Guy Jodoin ou Silence, on joue!, avec Patrice Lécuyer.



Vous aurez peut-être remarqué qu'il n'y a jamais de concurrents immigrés invités car ils obtiendraient zéro point à toutes les questions et feraient perdre les équipes, car on y pose des questions portant sur nos personnalités publiques, nos artistes, nos politiciens, nos personnages historiques, notre histoire, nos habitudes de vie, bref, notre univers culturel en général.



Ces émissions pourraient même servir de test d'intégration aux étrangers. Lorsque vous obtiendrez tel pointage, vous aurez démontré un degré d'intégration raisonnable!


 


Note: pour en apprendre davantage sur le sujet, cliquez sur les mots surlignés en bleu.


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie679 articles

  • 1 204 645

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses quelques 675 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé