Bras de fer provincial/fédéral: impasse totale

9 nouvelles raisons de faire l'indépendance du Québec en 2022

Ce que Québec demande, Ottawa refuse

13a2e6ee1204b3d541dade9b9a1c7879

Tribune libre

Chaque année nous apporte de nouvelles raisons valables de vouloir faire l'indépendance du Québec sans plus tarder.


Plus que jamais, on constate que les relations Québec/Ottawa sont au plus mal, avec aucun espoir d’entente. Nos valeurs, nos objectifs de société s’opposent aux leurs.


C'est toujours la même histoire: ce que Québec demande, Ottawa refuse. Ça prend 2 pays pour se sortir d'une telle impasse. C'est la seule solution. L'indépendance du Québec.



Vous trouverez ici une liste officielle de plus de 50 raisons valables démontrant que l'indépendance est indispensable et plus que jamais nécessaire.


Pas moins de 9 raisons de plus s'y ajoutent cette année, bien qu'elle ne fait à peine que commencer!



Voici donc la cuvée 2022:



1- Le premier ministre du Québec François Legault a demandé au fédéral le plein contrôle de l'immigration. Justin Trudeau rétorque: "pas question".



2- Le premier ministre du Québec François Legault demande le contrôle de l'immigration temporaireJustin Trudeau a toujours refusé net de céder au Québec plus de pouvoir pour la sélection des nouveaux arrivants.




3- La CAQ réclame depuis longtemps le contrôle du programme de réunification familiale. Justin Trudeau refuse net.



4- Le premier ministre du Québec François Legault a demandé au fédéral de fermer la passoire migratoire du Chemin Roxham. Justin Trudeau rétorque: "pas question".



5- Le Canada veut forcer le passage de pipelines sur notre territoire contre la volonté de la population qui préfère protéger l'environnement. À notre tour de répliquer: "pas question".



6- Le Canada anglais et les autres provinces s'opposent à la loi 21 sur la neutralité de l'état et veulent entamer des procédures judiciaires contre. Dans un Québec souverain, nous ferons nos propres lois sans avoir à rendre de comptes à personne. Elles respecteront le désir de la majorité, comme le veut la démocratie.



7- Le Canada anglais s'oppose à la loi 96 sur la protection du français à peine adoptée et a déjà entamé des procédures judiciaires contre. Dans un Québec souverain et maître de son destin, nous ferons nos propres lois sans avoir à rendre de comptes à personne. Elles respecteront le désir de la majorité, le principe de base de la démocratie.



8- Des minorités raciales, ethniques et religieuses d'immigrés réticents à l'intégration se réfèrent constamment à la constitution canadienne (que nous n'avons jamais signée) pour revenir contre nous. Dans un Québec souverain, notre constitution servira à défendre le peuple québécois contre les attaques des agresseurs étrangers, pas l'inverse.


9- Devant la prolifération des fusillades quotidiennes à Montréal dues aux  gangs ethniques et aux risques de tueries de masse à l’américaine, le gouvernement Legault n’essuie que des rebuffades du fédéral lorsqu’Il demande de pouvoir mieux contrôler les frontières par où passe le trafic des armes à feu en provenance des États-Unis.


Chose rassurante: l'appui à l'indépendance maintient son niveau chez les francophones et connaît un regain d'intérêt certain chez les jeunes.



Il faut continuer d'en parler, plus que jamais. Motivons les troupes!



Et vous cher lecteur, voyez-vous d'autres raisons récentes pour justifier le recours inévitable et urgent à l'indépendance comme moyen de solution à privilégier? À vous d'ajouter la dixième!



P.S.: le chef du Parti québécois Paul Saint-Pierre Plamondon devrait profiter de chaque occasion pour commenter ces conflits dans les médias en concluant son intervention par: "seule l'indépendance nous permettra de résoudre ce problème".



Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie668 articles

  • 1 189 853

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses quelques 665 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé