Le Danemark applique déjà la solution

Comment se débarrasser du fléau des migrants illégaux?

À tout l'Occident d'emboîter le pas

55901a06d5a33636a0c5cc77f514b058

Tribune libre

Tous les pays de l'Occident sont aux prises avec l'envahissement de son territoire par des hordes de dangereux migrants illégaux sous-civilisés issus des pires pays de misère de la planète qui viennent ensauvager nos sociétés et insécuriser les populations natives. Ces pays damnés se retrouvent pour la plupart à la fin de la liste des pays par ordre de développement humain.



Toute cette arnaque bien huilée est basée sur le détournement des ententes internationales tordues à des fins louches et malhonnêtes par des bandes d'individus sans scrupules, qui s'apparentent aux nuées de sauterelles des 10 plaies d'Égypte.



Le gouvernement danois a su répondre aux cris d'alarme de sa population qui était en train de se désagréger peu à peu, perdant un à un les éléments de son identité collective séculaire au profit de multi-ethnies communautaristes sous-civilisées qui s'incrustent et se répandent comme virus en pandémie.



Comment se débarrasser du fléau grandissant des migrants illégaux?


Le Danemark a adopté et mis en application toute une série de mesures aussi énergiques qu'efficaces qui leur font honneur, et qui doivent servir aux autres pays de lignes directrices pour défendre leur territoire convoité.



Le point le plus important à souligner, c'est que le gouvernement danois a décidé de se moquer des ententes internationales qui ne lui apportent que nuisance en s'en retirant purement et simplement. Voilà comment se tenir droit: une entente se retourne contre nous et n'amène que des ennuis: c'est simple, on débarque!



Un autre exemple: il y a quelques années, les États-Unis se sont retirés de 5 ententes internationales qui se retournaient contre eux. Il ne faut pas avoir peur de braver l'opprobre public lorsque l'intérêt supérieur de la nation est en jeu.



Voici le plus gros d'une bonne douzaine de ces mesures futées et nécessaires actuellement en application au Danemark et qui donnent des résultats probants:



Entre 2015 et 2021, on a fait en sorte que les demandes d’asile soient divisées par 10 au Danemark. Première victoire sur les envahisseurs.



Soumis à une immigration d’origine « non occidentale », selon l’expression consacrée dans le pays, le Danemark a subi une arrivée massive de migrants venus de Turquie, du Pakistan, d’Irak, du Liban, de Somalie, d’ex-Yougoslavie, d’Iran ou de Syrie.



Les problèmes d’intégration prévisibles n’ont pas tardé à surgir, avec ghettos, économies parallèles et violences multiples, comme en France. Dans ces ghettos, le niveau de criminalité et de chômage explose.



Sont ciblés les quartiers où plus de 50 % des habitants sont d’origine extra-européenne, où plus de 60 % des 39-50 ans ne sont pas allés au-delà du collège, où plus de 2,7 % des majeurs ont été condamnés pénalement, où le revenu brut par habitant est inférieur de 55 % à la moyenne, où la proportion des 18-64 ans sans emploi ni formation dépasse les 40 %.



« Des lieux où la charia prend le pas sur la loi », déplore l’ex-Premier ministre Lars Lokke Rasmussen, instigateur du nouveau programme d’intégration, qui touche le logement, l’éducation et la réponse pénale :




  • Obligation d’inscrire les enfants dans les crèches, pour apprendre la langue, la culture et les valeurs du peuple danois. À défaut, les allocations familiales sont supprimées



  • Proportion d’élèves immigrés limitée à 30 % dans le second degré



  • Doublement des peines pour les crimes commis dans les quartiers ciblés



  • Destruction des grands ensembles et réduction à 40 % la part de logements sociaux



  • Expulsion des logements sociaux en cas de délits commis par les enfants



  • Expulsion en cas de non-recherche d’emploi



  • Durcissement de l’accès à la naturalisation



  • Externalisation des demandes de d’asile au Rwanda



  • Objectif affiché par la Première ministre danoise : zéro demandeur d’asile en 2030 !



  • Retour forcé des déboutés du droit d’asile, y compris en Afghanistan ou en Syrie.



  •  


Le Danemark a largement usé de sa liberté pour traiter les problèmes d’immigration:




  • En 2015, il dit non aux quotas d’accueil des migrants, imposés par Bruxelles



  • En 2016, il rétablit les contrôles aux frontières avec l’Allemagne



  • En 2016, il confisque les biens des demandeurs d’asile pour financer leur séjour



  •  



Source des données précédentes:


Copenhague oppose un traitement de choc pour éviter la désintégration du royaume scandinave, en durcissant sa politique migratoire.



Et quand bien même certaines dispositions s’opposeraient aux conventions internationales relatives au droit des réfugiés, la loi danoise a autorité sur tous les autres textes, au nom de la raison d’État.



Il existe également une autre mesure efficace pouvant servir à anéantir la flotte de bateaux de migrants qui gagnerait à être généralisée:


Tous les bateaux étrangers qui approchent des côtes occidentales se font immédiatement refouler à leur point de départ par la garde côtière avec leur pleine cargaison humaine. Pas un seul n'est autorisé à descendre du bateau. À l'arrivée au point de départ, la garde côtière vide le bateau de ses passagers clandestins et coule le navire par le fond. Ce ne sera pas long qu'il ne restera plus aucune de ces vieux rafiots pour faire le sale boulot, et que les migrants frauduleux seront dissuadés d'entreprendre le périple, perdant tout l'argent qu'ils avaient mis dans la poche des passeurs escrocs.



Tous les migrants illégaux et autres faux réfugiés accueillis en Occident depuis 15 ans doivent être expulsés et retournés dans leurs pays respectifs à leurs frais.



Chapeau au Danemark et à sa population bien décidée à ne plus se laisser envahir par de dangereux étrangers! Que ce pays serve d'exemple à suivre par tous les autres, à commencer par le Québec.



Le gouvernement de M. François Legault a annoncé un renouveau de l'approche nationaliste dans l'orientation de son parti. Il devrait s'inspirer du Danemark pour réduire le fléau de la migrance à néant.



Le gouvernement québécois doit rapatrier tous les pouvoirs en matière d'immigration et gérer lui-même les arrivées au Québec, et enclencher le départ des incompatibles et des indésirables qui n'ont pas su honorer leur devoir d'intégration et d'adoption de la langue française comme langue de communication quotidienne.



Le processus de relocalisation absolument nécessaire et justifiée se voit facilité par le fait que les indésirables peuvent être simplement déplacés ailleurs au Canada, au lieu d'entamer des démarches de retour dans leur pays d'origine. Que le Canada s'empire avec eux!



Le gouvernement québécois se doit de mettre en application toutes les mesures anti-migrants illégaux disponibles et faire un pied de nez au fédéral en invoquant la close dérogatoire, au nom de la survie de la nation québécoise de souche.



Tous les pays doivent retrouver leur homogénéité d'origine, garante de l'attachement à sa nation distincte des autres, de la fierté d'être qui on est, cet élément indispensable au bien-vivre ensemble harmonieux que nous recherchons tous. Pour qu'on se sente bien chez nous, et pas ailleurs.



Note: pour approfondir votre réflexion, cliquez sur les termes surlignés en bleu


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie820 articles

  • 1 422 116

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 815 articles publiés en ligne ont été lus un million 400 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 14 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



12 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    21 décembre 2023

    En date de décembre 2023, la France vient d'adopter toute une série de mesures pour pallier aux dégâts causés par l'immigration boursouflée et défigurante, dont la population ne veut plus à juste titre.


    Les mesures sont nombreuses:


    SOMMAIRE



    1. Quotas migratoires, regroupement familial, allocations sociales

    2. Intégration et nationalité française

    3. Titres de séjour

    4. Travail des étrangers

    5. Possibilités d'éloignement renforcées

    6. Asile et contentieux des étrangers


    Le détail de chaque point se retrouve ici: Projet de loi pour contrôler l'immigration, améliorer l'intégration


    Ce gouvernement trop laxiste par le passé se décide enfin à serrer la vis aux immigrants indésirables, nuisibles ou insatisfaisants, incluant l'expulsion. Bravo!


    Un exemple cité dans le texte de loi pour se débarrasser des nuisibles:


    Le projet de loi entend faciliter l'éloignement des étrangers qui représentent une menace grave pour l'ordre public. Il permettra l’expulsion des étrangers réguliers, même présents depuis longtemps en France ou y ayant des liens personnels et familiaux, condamnés notamment pour des crimes ou délits passibles d'au moins cinq ou trois ans de prison ou "impliqués dans des violences contre des élus ou des agents publics". Parallèlement, le juge pourra plus largement prononcer une interdiction du territoire français (ITF). Le texte tel qu’amendé supprime par ailleurs les protections dont bénéficient certains étrangers irréguliers (étranger arrivé en France avant ses 13 ans, conjoint de Français...) contre une obligation de quitter le territoire français (OQTF).  L’OQTF ne pourra être prise par la préfecture qu’après vérification du droit au séjour. 



    Les frais d'assignation à résidence des étrangers frappés d'une expulsion, d'une peine d'ITF ou d'une interdiction administrative du territoire seront à leur charge. Les étrangers destinataires d’une OQTF ou d’une mesure d’expulsion ne pourront être hébergés dans le dispositif d’hébergement d’urgence que dans l’attente de leur éloignement.



    Le texte autorise aussi la création d’un fichier des mineurs étrangers isolés délinquants.


    (fin de la citation)


    J'avais proposé moi-même l'idée d'établir un registre public des crimes commis par les multiethniques. Heureux de voir que quelque chose d'approchant se retrouve dans un projet de loi officiel.


    À lire ici: Pour un registre public des crimes commis par les minorités ethniques au Québec


    pour servir au même usage que le registre des délinquants sexuels


    Faisons des pressions sur notre gouvernement pour qu'il emboite le pas dans le même sens que la France.


    L'immigration débridée et mal balisée dénature l'Occident, le décivilise.


    Les populations le réalisent et font des pressions sur les élus pour qu'ils corrigent la trajectoire néfaste.




  • Réjean Labrie Répondre

    13 décembre 2023

    Le gouvernement québécois et la population sont les cibles non consentantes de toute la migrance frauduleuse internationale.


    Signe encourageant, le premier ministre Legault s'élève contre cette forme d'invasion territoriale injustifiable.


    De novembre 2021 à fin octobre 2023, le Québec a accueilli 55 % des demandeurs d'asile qui sont arrivés au Canada [...] J'aimerais rappeler qu'on est 22 % de la population du Canada, illustre la ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.


    On est d'avis que c'est maintenant aux autres provinces du Canada d'assumer leur part des responsabilités.


    Christine Fréchette, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration du Québec


    Déjà le double


    Le Québec a fait preuve du plus grand humanisme, se défend Christine Fréchette. De novembre 2021 à octobre 2023, une bonne part des 118 000 demandeurs d’asile accueillis par le Québec provenaient des trois pays visés par la nouvelle voie humanitaire, explique la ministre.


    Environ 15 425 provenaient d’Haïti, 9275 de la Colombie et 3895 du Venezuela, énumère-t-elle. 


    (fin de la citation)


    Source:


    Demandeurs d’asile : Québec se défend de manquer d’humanisme


































       










     

    Demandeurs d’asile : Québec se défend de manquer d’humanisme


    Le gouvernement Legault refuse de participer à un nouveau programme fédéral pour accueillir 11 000 demandeurs d'...






    Il faut bloquer l'accès au pays de tous les demandeurs d'asile frauduleux et profiteurs qui ne seraient jamais acceptés par les voies légales. On ne doit rien au 8 milliards de miséreux de la planète qui s'en viennent exploiter le système à leur avantage.


    Imaginez tout le marasme actuel à Haïti du aux haïtiens qui brûlent et détruisent tout, et on voudrait les faire venir ici en masse pour nous ensauvager. De la pure folie!


    Des non-civilisés ne peuvent le devenir. Impossible!


    L'Occident doit se protéger de ces envahisseurs dangereux.


    Explosion de colère en Haïti : la crise de mal en pis I Focus • FRANCE 24 -  YouTube


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à MontréalHausse «inquiétante» des enlèvements de mineurs et de femmes en Haïti,  avertit l'Unicef


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    Haïti: la tension sociale fait fuir les ressortissants étrangers | Le Devoir


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à MontréalLe chaos gagne les rues haïtiennes | Le Devoir


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    À Haïti, des émeutes de la faim se multiplient, les morts aussi


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    Crise en Haïti : des membres de la diaspora haïtienne de la capitale  fédérale ébranlés | Radio-Canada.ca


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    Haïti, zone de non droit


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    Haïti : nouvelles émeutes contre le président Jovenel Moïse |  Radio-Canada.ca


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    Haïti à deux doigts d'une émeute de la faim, alertent des économistes –  Haiti Express


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    Haïti avril 2008 | anthropologie du présent


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    Haïti: le président Moïse s'accroche malgré les émeutes – L'Express


    Voici les hordes de haïtiens qu'il faudrait accueillir à bras ouverts à Montréal


    L'opposition haïtienne engage un bras de fer avec le président Moïse |  Radio-Canada


  • Réjean Labrie Répondre

    11 décembre 2023

    Les fléaux de la migrance et de la surimmigration affligent jusqu'à l'Australie, envahie de toutes parts. Mais le gouvernement répond enfin aux protestations de la population.


    La politique migratoire australienne : retour de la solution du Pacifique ?  - Les Yeux du Monde


    L'Australie dévoile un plan de réduction de l'immigration


    L'Australie a dévoilé lundi un plan de réduction du nombre de migrants arrivant dans le pays, dans l'espoir de ralentir une hausse de l'immigration postérieure à la pandémie et d'apaiser la colère suscitée par l'augmentation du coût de la vie. 


    Le gouvernement travailliste de centre gauche a annoncé une série de mesures, notamment des exigences plus strictes en matière de maîtrise de l'anglais, visant à rendre plus difficile l'entrée dans le pays, des étudiants étrangers aux personnes peu qualifiées.


    L'Australie ferme sa frontière maritime aux demandeurs d'asile |  Radio-Canada.ca


    Environ un demi-million de migrants temporaires sont entrés illégalement en Australie l'an dernier, soit une augmentation substantielle après des années de fermeture des frontières.


    Le gouvernement estime que ses réformes, ainsi que les tendances à court terme, permettront de diviser par deux ce nombre de migrants en 2024-2025.


    Pourquoi l'Europe doit s'inspirer du modèle australien contre l'immigration  illégale»


    «Nous allons faire en sorte de reprendre le contrôle de ces chiffres», a déclaré la ministre de l'Intérieur, Clare O'Neil, en esquissant certaines parties d'une stratégie de 100 pages.


    Les Australiens sont de plus en plus frustrés par la flambée des prix et du marché immobilier.


    Le Grattan Institute, un groupe de réflexion, fait partie de ceux qui ont établi un lien entre les niveaux élevés d'immigration et la hausse des coûts de la location.


    Source: L'Australie dévoile un plan de réduction de l'immigration


    En Australie, tolérance zéro pour les navires de migrants - XWiki


    Comme on le voit, l'Australie fait face aux mêmes problèmes que nous causés par la surimmigration débridée et dénaturante.


    Le Canada et le Québec doivent aller dans le même sens pour bloquer l'accès au pays aux non-voulus et retourner ceux qui ont réussi à s'infiltrer.



  • Réjean Labrie Répondre

    18 juillet 2023

    L'Angleterre est l'une des cibles préférées des migrants illégaux, frauduleux, malhonnêtes et escrocs.


    Le Royaume-Uni va accueillir 500 migrants dans une barge au sein d'un port


    Pour s'en protéger, elle a eu le courage de faire passer une loi forte pour s'en débarrasser.


    Royaume-Uni : depuis janvier, plus de 40.000 migrants ont déjà traversé la  Manche


    Ce projet de loi met fin à l’accès à l’asile au Royaume-Uni pour toute personne qui arrive de manière irrégulière, après avoir traversé un pays - même brièvement - où elle n’a pas été persécutée. Il leur interdit de présenter des demandes d’asile ou d’autres demandes de protection des droits de l’homme, quelle que soit la gravité de leur situation. 


    Envoi de tous les migrants indésirables au Rwanda : quand le Royaume-Uni  bafoue le droit d'asile


    En outre, le nouveau texte exige leur renvoi vers un autre pays, sans garantie qu’ils pourront nécessairement y obtenir une protection. Il crée ainsi de nouveaux pouvoirs de détention très étendus, avec un contrôle judiciaire limité.


    Le Royaume-Uni menace de refouler les migrants en mer, le ton monte entre  Paris et Londres


    Le projet de loi refuse l’accès à la protection au Royaume-Uni à toute personne entrant dans son champ d’application, y compris les enfants non accompagnés et séparés, qu’ils soient ou non menacés de persécution, qu’ils aient ou non subi des violations des droits de l’homme, qu’ils aient ou non survécu à la traite des êtres humains ou à l’esclavage moderne, et qu’ils aient ou non d’autres revendications fondées en vertu du droit international humanitaire et des droits de l’homme.


    Manche : Pourquoi les migrants tentent-ils à tout prix de passer au Royaume- Uni ?


    On comprend aisément à quel point ces pseudo-revendications de la part des migrants sont factices, inventées, trafiquées, montées de toutes pièces. L'Angleterre, en temps que pays occidendal qui doit se préserver de l'invasion tiers-mondiste débilitante, a vu dans leur jeu pervers et agit en conséquence. Bravo!


    Plus de 250 migrants regagnent le Royaume-Uni par la Manche en une journée


    Le plus important, c'est de comprendre que tout pays peut se retirer des ententes et accords internationaux qui lui nuisent et s'en moquer. Le Canada doit en suivre l'exemple, et le futur pays du Québec aussi dès son accession à l'indépendance.


    Traversées de migrants dans la Manche : ce que contient le nouvel accord  signé entre la France


    Tous les pays occidentaux doivent prendre exemple sur l'Angleterre et chasser tous les migrants (potentiellement 7 milliards sur la planète). Tous ceux qui ont déjà été acceptés en Occident doivent être expulsés. Cette forme d'envahissement submersif, coûteux et inacceptable doit cesser.


    Immigration illégale : le Royaume-Uni adopte une loi restreignant  drastiquement l'asile


    Source: La loi britannique pour combattre l’immigration illégale, un précédent prometteur à encourager et suivre par les autres pays


    Combattre l'afflux de migrants par des lois musclées


  • Réjean Labrie Répondre

    29 mars 2023

    Tous les pays doivent ériger des murs surveillés pour dissuader et chasser les migrants menaçants.


    La République dominicaine occupe la partie est de l'Île d'Hispaniola, Haïti la partie ouest. Elle doit prendre des mesures pour se protéger des flots dangereux de migrants haîtiens.


    Mur dominicain contre les migrants haïtiens



    En République dominicaine, les autorités ont entrepris la construction d’un mur de 160 kilomètres à leur frontière avec Haïti. L’objectif est de contrer ce que le président appelle « l’invasion haïtienne », une expression lourde de sens qui réfère à d'anciennes guerres entre les deux voisins.



    Les Dominicains appuient largement la méthode forte préconisée par le gouvernement qui donne des pouvoirs accrus à la police pour expulser les Haïtiens sans papiers.



    En février dernier, quand il a lancé en grande pompe la construction du mur le long de la frontière de son pays avec Haïti, le président dominicain Luis Abinader a affirmé qu’une fois terminé, à la fin de l’année, l'ouvrage aiderait à contrôler l’immigration clandestine et le crime. Le mur de béton armé, surmonté de barbelés, haut de 4 mètres, sera doté de 70 miradors échelonnés sur une distance de 160 kilomètres.



    Source: Mur dominicain contre les migrants haïtiens


    Aucun pays ne veut recevoir de Haïtiens, pas même leur voisin immédiat. Il en va de la paix sociale et de la sécurité publique.


  • Réjean Labrie Répondre

    16 mars 2023

    La Grande-Bretagne se fiche de la réaction des bien-pensants de l'Union européenne dont elle ne fait heureusement plus partie.


    Cela lui permet de prendre des mesures énergiques pour se débarrasser de ce fléau insensé.


    Ainsi, , l’actuel Premier ministre britannique, est-il en train de causer un assez joli tollé en annonçant clairement la couleur en matière de politique migratoire. D’où ce tweet dans lequel il est promis, aux immigrés clandestins, qu’ils « ne pourront demander l’asile », qu’ils n’auront « aucun droit aux aides sociales », qu’ils n’obtiendront pas celui d’en appeler aux « droits de l’homme » et que, de toute manière, il leur sera « interdit » de demeurer sur le territoire de Sa Très Gracieuse Majesté, le roi Charles III. Pis, le locataire du 10 Downing Street aggrave son cas en qualifiant l’actuelle situation de « système esclavagiste moderne » ; ce qui n’est pas fondamentalement faux.


    Voici le nouveau Tweet du premier ministre anglais, une mise en garde dissuasive et claire à l'égard des migrants illégaux:



    Conversation




    Quand est-ce que le gouvernement du faible Justin Trudeau mettra-t-il ses culottes pour expulser tous les migrants entrés au Canada depuis 10 ans? Aucun ne doit rester.


    Source:  L’Angleterre dit non aux migrants


  • Réjean Labrie Répondre

    14 février 2023

    Près de 40 000 pseudo réfugiés vivent de gros chèques de notre aide sociale chaque mois, une fortune comparé à au coût de la vie dans leurs pays de misère. Et ils n'ont même pas à lever le petit doigt pour l'obtenir!



    Le nombre de demandeurs d’asile qui reçoivent des chèques d’aide sociale du Québec est passé de 12 958 en 2021 à 37 754 en 2022.


    Seulement en aide de dernier recours, il en coûte 20 millions de plus par mois aux contribuable depuis 1 mois!


    Dans le cadre du programme d’aide sociale, la prestation mensuelle moyenne versée s’élève à 801,50 $.


    37 754    x   chèque d'aide sociale de 801$  =  30 240 954 $    soit plus de 30 millions de dollars par mois


    30 240 954    x    12 mois    =     362 891 448 $    soit plus de 362 millions de dollars par an


    Le Québec assume les coûts d’un ensemble de services pour les demandeurs d’asile, dont l’aide financière de dernier recours.


    Et c'est sans compter les millions pour les soins de santé, les hlm et le reste.



    Ce sont des sommes phénoménales qui sont complètement gaspillés pour des fraudeurs de frontières, des crosseurs envahisseurs analphabètes et sans diplômes.


    Le nombre de demandeurs d’asile qui reçoivent des chèques d’aide sociale le 1er du mois est passé de 12 958 en 2021 à 37 754 en 2022. Ceux-ci se concentrent effectivement à Montréal dans la presque totalité des cas, provoquant une grave situation d'insécurité générale.


    Référence:  Migrants illégaux fraudeurs: le nombre de prestataires à l'aide sociale explose



    La filière turc kurde musulmane explose au chemin Roxham


    Référence:   La filière turc kurde musulmane explose au chemin Roxham



    La seule solution envisageable: dehors tous les migrants illégaux profiteurs entrés au pays par effraction au plus sacrant.


    Qu'ils soient tous expulsés, et soient barrés à vie de faire une demande d'immigration officielle en punition.


    Le Québec, le Canada, doivent sortir de l'entente sur les réfugiés pour s'en débarrasser.


    Plus on en laisse entrer, plus il en viendra. Car cela confirme aux autres que le stratagème frauduleux fonctionne à plein.


  • Réjean Labrie Répondre

    18 décembre 2022



    À preuve que le ridicule ne tue pas, surtout lorsqu'il est question des organisations fêlées de défense des migrants envahisseurs et faux réfugiés dangereux. la HCR recommande comme solution que l'Occident accueille la population entière de l'Afrique!   Elle précise sa pensée en vantant que l'Afrique, disposera de 1,3 milliard de personnes en âge de travailler. et qu'Il est de notre devoir de leur ouvrir toutes grandes nos portes!




    Tous les migrants et réfugiés, incluant ceux déjà entrés, doivent être retournés chez eux où ils ont le devoir moral et citoyen d'améliorer leur pays, pas d'envahir les nôtres.




    Source: L'Afrique en mode migrance totale   Un continent entier en route vers l'Occident


  • Réjean Labrie Répondre

    16 décembre 2022

    Voici comment l'auteur français Pierre Brochand présente la situation dangereuse de l'immigration et des migrants en France et quelle sont les solutions qu'il propose.





    L’immigration incontrôlée est devenue un enjeu central pour la France:



    • elle menace la paix civile

    • son impact sur la vie collective est globalement négatif, conduisant à une tiers-mondisation de la société française et  à sa régression continue dans des domaines-clés, tels que l’éducation, la productivité, les services publics, la sécurité, la civilité, etc.

    • Le premier tient à l’intrusion incongrue de mœurs communautaires d’un autre temps, héritées des pays d’origine et perpendiculaires à notre mode de vie : contrôle des femmes, justice privée, loi du talion, omerta, polygamie, excision, voire sorcellerie, etc. 

    • Autre dissension inouïe : l’alter nationalisme des arrivants, qui à la différence de leurs prédécesseurs, entendent conserver la nationalité juridique et affective de la patrie d’origine. Souvenons-nous, tous les jours, du coup de tonnerre fondateur que fut le match de football France/Algérie en 2001, tristement révélateur de l’émergence surréaliste de “français anti-français”

    • Enfin, “cerise sur le gâteau”, ces communautés venues d’ailleurs n’ont pas seulement des contentieux avec la France, mais aussi entre elles : Maghrébins/Sub- Sahariens ; Algériens/Marocains ; Turcs/Kurdes et Arméniens ; Afghans, Tchétchènes, Soudanais, Érythréens, Somaliens, Pakistanais, prêts à en découdre, chacun de leur côté ; Roms rejetés par tous. Sans omettre l’effrayant parachutage d’un antisémitisme de type oriental. Ainsi, sorte de “cadeau bonus”, nous assistons au spectacle peu commun d’un territoire transformé en champ clos de toutes les querelles de la planète, qui ne nous concernent pas.

    • Une immigration qui diverge au fil des générations

    • Une immigration qui s’autoproduit en boule de neige





    Les solutions


    On ne peut empêcher les migrants de quitter leur pays. Mais nous pouvons décourager leur arrivée.


    D’où 6 grands axes :



    • Envoyer, urbi et orbi, le message que le vent a tourné à 180°, en s’attaquant bille en tête à l’immigration légale, qu’il convient de diviser au moins par 10

    • Trancher à la même hauteur l’accès à la nationalité, qui doit cesser d’être automatique

    • Contenir l’immigration irrégulière, en divisant par 20 ou 30 les visas, y compris étudiants, accordés aux pays à risques, en n’acceptant plus aucune demande d’asile sur notre territoire, en abolissant toutes les récompenses à la tricherie (aide médicale d’État, hébergement, régularisations, débarquement de navires “sauveteurs”

    • Atténuer l’attractivité sociale de la France, en supprimant toutes les prestations non contributives aux étrangers, HLM compris, et en limitant à 3 enfants, par famille française, des allocations familiales, revalorisées sans conditions de revenus

    • Dégonfler les diasporas, en réduisant les types, durées et nombres de titres de séjour et en excluant les renouvellements quasi automatiques

    • Muscler notre laïcité “chrétienne” pour l’adapter au défi très différent de l’islam, en ne neutralisant plus seulement l’État et l’école, mais aussi l’espace public, les universités et le monde de l’entreprise.


    Source: Le fléau de l'immigration mal contrôlée et des migrants


  • Réjean Labrie Répondre

    20 octobre 2022

    La Grande-Bretagne apporte sa solution pratique et efficace pour contrer l'afflux de migrants illégaux, fraudeurs et dangereux.


    On les envoie croupir au Rwanda.



    La ministre de l’Intérieur anglais Suella Braverman s’est fendue d’une sortie assez claire sur ses vœux en matière d’immigration, sous les applaudissements du public : « Si vous entrez illégalement au Royaume-Uni en provenance d'un pays sûr, vous devez rapidement être renvoyé dans votre pays d'origine ou relocalisé au Rwanda, où votre demande d'asile sera considérée. » 


    La ministre ajoute pour marquer le point:  « J’aimerais avoir une pleine page du Telegraph avec un avion rempli de migrants refusés qui décolle pour le Rwanda : c’est mon rêve. C’est mon obsession. »



    Non seulement le gouvernement de Liz Truss n’a pas abandonné l’idée émise sous Boris Johnson d’envoyer les migrants au Rwanda, mais la ministre Suella Braverman prend le dossier à bras-le-corps. Aucun migrant qui traverse la Manche ne pourra demander l'asile au Royaume-Uni, tranche-t-elle.


    Le ministre de l'Intérieur du Royaume-Uni peaufine « une nouvelle loi interdisant à quiconque traverse la Manche de demander l'asile en Grande-Bretagne ». Elle « prévoit une action plus sévère contre les migrants qui prétendent être des victimes de l'esclavage moderne ». Car cette année, ils sont plus de 33.000 à avoir franchi la Manche vers le Royaume-Uni, bien plus que prévu.


    Madame Braverman ajoute: "Je crains que la seule solution soit de quitter la Cour européenne des droits de l’homme", avait-elle martelé. Pour elle, « trop de demandeurs d'asile abusent du système » et se révèlent inadaptés aux « besoins de l'économie ».


    Pour moi, cela signifie clairement que lorsqu'une entente internationale nous nuit, on débarque! Le Québec devrait faire de même et débarquer de l'entente sur les migrants qui est devenu une arnaque, même si le Canada honteusement mondialiste veut y rester. Visons l'autonomie dans tous les domaines.


    Dehors tous les migrants envahisseurs, un fléau comparable aux nuées de sauterelles destructrices des 10 plaies d'Égypte.



  • Réjean Labrie Répondre

    16 septembre 2022

    La Suède vient tout juste de se joindre aux rang des pays qui ont décidé de défendre leur identité collective contre l'immigration défigurante non-occidentale.



    Photo du nouveau premier ministre suédois Ulf Kristersson qui a l'intention de remettre de l'ordre dans son pays


    (Stockholm) Un bloc inédit réunissant la droite et l’extrême droite a remporté mercredi les élections législatives en Suède, chassant du pouvoir la gauche aux commandes depuis huit ans.


    La campagne a été dominée par des thèmes favorables à l’opposition de droite : criminalité et règlements de compte meurtriers entre gangs d’origine immigrée, non-intégration et flambée des factures énergétiques.


    Source: Élections en Suède


    Comme tous les autres pays qui ont fait preuve de naïveté envers l'invasion migratoire massive des pays les plus sous-civilisés, de graves problèmes d'insécurité et de violence dû aux immgrants non-européens minent le pays.


    Lire ici la relation de crimes et délits récents commis par les immigrants.


    Porte-parole du Parti social-démocrate sur les questions internationales, Johan Hassel affirme: "le fossé est aujourd’hui béant entre la main-d’oeuvre peu qualifiée qui habite ces quartiers et la pénurie de personnel très qualifié que connaît la Suède. Il faudra du temps pour le combler. 


    Comme on le voit, la pénurie de main-d'oeuvre est partout et l'immigration indiscriminée n'est certainement pas la solution.


    À lire: L'immigration, une menace bien réelle


  • Réjean Labrie Répondre

    30 août 2022

    En Italie, de nouvelles propositions pour contrer la migrance africaine par bateau ont de bonnes chances d'être mises en place. Dans ce pays ciblé par les malfaiteurs, le nombre d'arrivées a quadruplé en 3 ans. Une véritable hécatombe.


    Nombre d’arrivées par la mer recensées





















    2019 11 471
    2020 34 154
    2021 67 477
    2022

    (au 14 août)


    47 507

    Arrivées par la mer en Italie. Operationnal data portal. UN HCR



    La présidente du parti italien Fratelli d’Italia, Giorgia Meloni, s’est déclarée le 5 août favorable à un blocus appliqué aux bateaux de migrants clandestins en mer méditerranée, afin de les empêcher d’arriver en Italie. Alors que l’union des partis de droite a de fortes chances de remporter les élections législatives qui auront lieu le 25 septembre, cette déclaration de la responsable du principal parti d’opposition permet-elle d’envisager la fin du véritable pont maritime entre l’Afrique du nord et l’Italie ?



    On note que la volonté de lutter contre l’immigration clandestine tant de Giorgia Meloni que de Matteo Salvini laisse espérer un changement à 90° de la politique actuelle du gouvernement italien.



    Lors d’une interview donnée à la radio italienne Italia 1 le 5 août dernier, la présidente de Fratelli d’Italia a exposé sa position sur l’immigration clandestine qui arrive de façon incessante et croissante en Italie depuis l’Afrique du nord : « La meilleure solution à ce problème est d’empêcher le départ et non l’arrivée. Bloquer le départ est plus efficace ». Afin d’atteindre cet objectif, Giorgia Meloni s’est prononcée pour « une mission européenne » et la négociation avec la Libye de la possibilité d’arrêter les bateaux à leur départ d’Afrique. Des hotspots seraient ouverts sur le continent africain afin d’instruire les demandes d’asile. Les « vrais réfugiés d’Afrique » seraient répartis et les autres renvoyés.


    *     *     *


    Je répète mon idée de refouler à leur point de départ, puis de couler tous les bateaux de migrance, jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucun bateau disponible pour le faire.



    Au moins 99% des demandes d'asiles viennent de faux réfugiés qu'il faut refouler chez eux. On a perverti le système à des fins malhonnêtes.


    Source: Non à la migrance africaine