Indépendance - Une démarche à repenser

Québec

Martine Ouellet lance son mouvement

Mouvement Québec Indépendant



Le Mouvement Québec indépendant est un groupe transpartisan et transparlementaire pour l’action indépendantiste. Ce mouvement a pour but de réunir les militants indépendantistes qui œuvrent sur la scène québécoise et canadienne. Il vise aussi à produire des prises de position sur l’actualité de manière à renouveler sans arrêt l’argumentaire indépendantiste.

Québec

Si l'indépendance ne se fait pas au nom de la nation, elle se fait en quel nom ?

Avenir du mouvement souverainiste: l’indépendance sans le nationalisme



J’avais 5 ans lors de l’échec du référendum de 1995, et, mis à part l’amertume de mon père, je ne me souviens pas très bien du moment. J’ai malgré tout grandi avec le sentiment qu’un rêve s’était brisé ce jour-là, de sorte qu’il m’arrive de me demander si l’indépendantisme en moi n’est pas plus hérité qu’autre chose.

Québec

« Quel que soit le résultat électoral du Parti Québécois le 1er octobre au soir, il existera encore un mouvement souverainiste fort, organisé, capable de mener une animation politique à grande échelle à la grandeur du pays. »

Les militants de l’indépendance



Même les observateurs les plus blasés le constatent: malgré sa pénible troisième place dans les sondages, le Parti Québécois conserve une base militante d’une vigueur étonnante, et on ne saurait la réduire à une collection de têtes blanches nostalgiques, s’époumonant à chanter un pays dont le commun des mortels ne veut plus entendre parler. On y trouve aussi un grand nombre de jeunes qui ont aussi entendu ce qu’on appelait autrefois l’appel de la patrie. J’ajouterais: quiconque connaît un peu le mouvement souverainiste est généralement étonné par sa vigueur militante.

Québec

C'est la question identitaire qui pourra faire revivre la souveraineté

Poursuivre le combat, même s'il semble désespéré



Depuis 1995, certains souverainistes sont devenus fédéralistes: c’est inévitable. Les convictions politiques ne sont pas statiques et elles se modifient quand on passe d’une conjoncture historique à une autre. Ces ex-souverainistes ne croient plus l'indépendance désirable, ils la croient même nuisible pour le peuple québécois.

Québec

Cette niaiserie qu'est la constituante : comme si Ottawa allait se laisser faire !

Le pays d'abord, le Oui ensuite...



Il y a quelque chose de divertissant chez Québec solidaire. Cette façon originale de faire des bulles. Cette capacité unique de jongler avec les utopies. Et ce talent naturel pour la jovialité. 

Québec

« Le souverainisme post-référendaire a misé sur un discours dénationalisé et multiculturaliste qui a surtout contribué à vider de sa charge existentielle la question nationale »

Situation de la question nationale



Des années 1960 à la fin des années 1990, une question structurait la vie politique du Québec: comment corriger une situation d'injustice historique qui avait condamné le peuple québécois à une forme indéniable de subordination, que tous reconnaissaient, même si tous ne lui prêtaient pas le même poids. Rares sont ceux qui hésitaient à nous présenter comme un peuple conquis, qui devait renverser sa situation historique. Les uns nous présentaient ainsi comme des nègres blancs d’Amérique, les autres parlaient simplement de notre retard économique, mais personne ne contestait l’anormalité de notre situation nationale.

Vidéo de ACD

Nomos-TV

Socialisme et indépendance ?

Critique du livre « Un pays en commun »


Le professeur de philosophie proche de Québec solidaire tente de raviver la tradition « socialisme et indépendance » des années soixante. Malheureusement, si son ouvrage sert à présenter des figures importantes de la gauche souverainiste, il échoue lamentablement à convaincre sur la nécessité de renouer les liens entre socialisme et indépendantisme.

Québec

Chronique de Gilles Verrier

Une profession de foi néo-nationaliste

Ce n'est pas le chef qu'il faut changer mais tout le paradigme national

Le nouveau programme du Bloc québécois - rien ne change !


Si nous restons dans le paradigme du néo-nationalisme des années 1960, ce n'est pas le remplacement de Lisée, que certains commencent à réclamer, qui changera quelque chose sur l'essentiel. Certes, Jean-François Lisée a eu tort de vouloir mettre de coté la question constitutionnelle pour quatre ans, puisque c'est une question existentielle que tout patriote ne peut écarter.

International

Le piège référendaire : « Les référendums sécessionnistes unilatéraux débouchent rarement sur des États souverains. »

Catalonia is just the most recent referendum on sovereignty. Why are they proliferating?



What nation do you belong to? That has been up for discussion lately in Catalonia, Iraqi Kurdistan, Scotland and Puerto Rico, all of which have held referendums on sovereignty. German authorities detained former Catalan president Carles Puigdemont this past Sunday at Spain’s request because of his nationalism, leading to still more Catalan protests.

Vidéo de JC Pomerleau et d'ACD

Nomos-TV

Le multiculturalisme : doctrine d’État du Canada

Il faut doter le Québec d'une constitution


Géopolitique 101 - Le multiculturalisme conditionne l’ensemble des actions de l’État canadien et vise la négation de la nation québécoise. Pour l’affronter, il faut que les nationalistes reprennent le contrôle de l’État du Québec et le dote d’une constitution.

Québec

Misère de la pensée : le OUI-Québec prend exemple sur la Catalogne...

L’indépendance : Et si on changeait de stratégie…



Pendant que les feux médiatiques sont concentrés sur la crise au Bloc Québécois et le seront, bientôt, sur les passes d’armes de la campagne électorale, un travail de fond, discret mais efficace, se mène, au ras des pâquerettes, pour faire avancer la cause de l’indépendance du Québec. Claudette Carbonneau, la présidente de OUI-Québec, est venue nous rencontrer dans les bureaux de l’aut’journal et pour nous en parler avec enthousiasme.

Québec

La gauche reprendra-t-elle le flambeau indépendantiste ?

Indépendance à l'avant-scène: entrevue avec Éric Martin



Pour Éric Martin l'idée de la souveraineté est de retour à l'avant-scène. Mais il est temps de revoir les idées et principes des femmes et des hommes qui ont donné le premier grand souffle au mouvement indépendantiste: Hubert Aquin qui croisait le fer avec Trudeau père, Parti Pris, Fernand Dumont, le Front de Libération des Femmes, Marcel Rioux, Pierre Vadeboncoeur. 

Québec

Saganash n'est pas un allié : il milite contre le bilinguisme de la Cour suprême et pour la partition du territoire québécois

Faire la souveraineté du Québec avec les autochtones



Cet ouvrage court et de lecture agréable, Le centre du monde. Une virée en Eeyou Istchee Baie James avec Romeo Saganash, d’Emmanuelle Walter (Lux Éditeur), nous apprend beaucoup. Quiconque s’intéresse sérieusement à la vision du Québec dans une perspective autochtone sortira enrichi de cette lecture.

Québec

Au delà de notre prospérité, c'est notre survie qui est en jeu

Redresser l'État du Québec

Le courage ne suffit pas, il faut aussi de la force

Seul un État du Québec fort peut espérer renverser la vapeur et remporter cette longue bataille vers la souveraineté.


Sans une doctrine d’État au sein du mouvement souverainiste, comment pourrons-nous survivre au multiculturalisme canadien ?

Québec

Écarter le référendum était nécessaire, il faut maintenant que Lisée se fasse le champion de la cause nationale

La souveraineté sur le réchaud



En présentant sa nouvelle candidate dans Charlevoix, Jean-François Lisée a parlé de souveraineté comme on ne l’avait pas entendu récemment. Un signe ?

Québec

Le point sur cette série

L'affirmation nationale comme mode de vie politique

Les « descendants des vaincus » et l'édification du Canada sur les mensonges  

Le procès du Canada à l'international


Cette série a été écrite pour expliquer l'échec du mouvement souverainiste québécois depuis cinquante ans. Elle tâche de démontrer que sans un changement profond des perspectives le déclin inéluctable des fondateurs du Canada se poursuivra. Pour le bénéfice des lecteurs, je rappelle que la

Québec

EN RAPPEL - Chronique de Me Christian Néron

Une communauté de conscience qui cherche à vaincre le temps et à s’affirmer dans la durée

La Nation

Un cas enviable du phénomène de civilisation


Il semble bien que chaque époque s’accroche à ses illusions. Aujourd’hui, le préjugé néo-libéral sur « l’infinie richesse de la diversité » a le vent dans les voiles. Ne pas le partager est mal vu. Quiconque y déroge est vite associé à l’extrême droite, au totalitarisme, et même au fascisme meurtrier des années 1930.

Québec

En rappel : le témoignage stupéfiant d'un collaborateur immédiat de Daniel Johnson

Hommage à Daniel Johnson

Un premier ministre indépendantiste avant le PQ !

Dîner des Patriotes 2017


Depuis la Conquête anglaise, de nombreuses tentatives ont été mises en place afin de donner naissance à un État souverain pour les Canadiens-français. Il y eut l’épisode des Patriotes de 1837-38 dont nous honorons aujourd’hui la mémoire. Il y eut également les deux défaites référendaires de 1980 et 1995. Ces trois tentatives se sont soldées par des échecs qui ont eu de graves conséquences sur le destin de notre Nation.

Québec

L’alliance entre la gauche et le mouvement indépendantiste tire à sa fin

Penser un souverainisme de gauche



L’échec du projet de convergence entre Québec solidaire (QS) et le Parti québécois (PQ), confirmé en mai dernier, l’a illustré avec force : l’articulation entre les luttes sociales et le combat national ne va pas de soi. Éric Martin, un des plus brillants essayistes québécois de la relève, s’en désole. « Il est en effet déplorable de constater l’actuelle dégradation du débat public, réduit bien souvent à une opposition spectaculaire entre “identitaires” et “inclusifs” », note-t-il.

Québec

Retour à la lutte des classes : une instrumentalisation marxiste de la cause nationale

L’indépendance et la dynamique des luttes



La situation politique tant au Québec que sur la scène internationale, avec l’intensification de la lutte nationale en Catalogne nous interpelle et nous amène à approfondir notre réflexion. Quel rôle la lutte de libération nationale du Québec peut-il jouer au niveau social et dans le cadre de la lutte pour l’émancipation des peuples dans l’État canadien ? Le texte qui suit veut adresser ces questions.

Québec

Le cul-de-sac référendaire

Les leçons référendaires (Québec, Écosse, Catalogne, Kurdistan)

Indépendance: Cinquante ans de perdus !

Nous avons mis la charrue avant les boeufs


Étudiant à Barcelone en 1968-1969, parlant catalan « una miqueta », mais le comprenant parfaitement, et ministre chargé des études référendaires dans le gouvernement Parizeau en 1994-1995, j’ai évidemment observé la situation en Catalogne ces derniers mois avec la plus grande sympathie pour les Catalans et le plus grand intérêt pour les leçons à en tirer.

International

Que faut-il retenir de la Catalogne ?

Catalogne : Les premières leçons



Le Québec n’est pas la Catalogne, c’est une évidence qu’il faut rappeler. Par respect pour nos deux peuples et nos deux pays, certes. Mais par sagesse politique également.

International

Louise Beaudoin n'a pas encore compris que le problème n'est pas l'indépendance, c'est le référendum !

CHRONIQUE

Sale temps pour les indépendantistes



Malgré les apparences, on peut traiter de la Catalogne et du Kurdistan dans une même chronique. Car l’Espagne et l’Irak, en adoptant une politique de totale intransigeance, ont aggravé les crises alors que le dialogue aurait été nécessaire et salutaire.

Colloque de l'IRAI : Le référendum ne mène pas à la souveraineté

L’autodétermination des peuples au XXIe siècle : perspectives comparées et internationales



Le colloque L’autodétermination des peuples au XXIe siècle : perspectives comparées et internationales organisé par l’Institut de recherche sur l’autodétermination des peuples et les indépendances nationales (IRAI), réunira des conférencier(ère)s universitaires d’horizons disciplinaires variés et issu(e)s de diverses régions du monde. L’événement se tiendra le 10 novembre 2017 à la Grande Bibliothèque (BAnQ), à Montréal.

Québec

Quoi qu'en pense le caucus du PQ : la question nationale doit être au cœur de renouvellement de l'argumentaire souverainiste

Peut-on relancer le projet souverainiste?



S’il nous fallait décrire la tendance lourde de la politique québécoise depuis une vingtaine d’années, en ayant le souci d’avoir un peu de perspective historique, nous n’aurions d’autre choix que de mettre l’accent sur la décomposition progressive de la question nationale et le rétrécissement du mouvement souverainiste qui en est la conséquence inévitable.

Crise au Parti Québécois – Le sabotage des multiculturalistes



Le récent recul du Parti Québécois sur le projet de loi interdisant le voile intégral islamique révèle l’incapacité de cette formation à affronter directement la doctrine de l’État canadien. Ce faisant, le PQ risque de s’enfoncer dans l’insignifiance politique.

Québec

Lorsque gagner le référendum prend le dessus sur faire l'indépendance

L’indépendance au pays des licornes



Voilà! Le référendum a été gagné. Suite à de multiples péripéties vint la déclaration unilatérale d’indépendance. Elle est maintenant signée. Les référendistes des deux côtés de l’Atlantique jubilent à l’excès, ils se frottent les mains, s’applaudissent, s’embrassent et se sourient. Les partis souverainistes québécois ont tous félicité le « 194e État » de la planète, en cœur, unis pour une rare fois, complices. Les Catalans ont réussi. Enfin!

Québec

L'illusion référendaire perdure

L’héritage de René Lévesque: le droit de décider de notre avenir



Cette année, 30 ans après le décès de René Lévesque (survenu le 1er novembre 1987), le temps est sans doute venu de se rappeler l’homme et sa contribution exceptionnelle à la construction du Québec moderne, mais surtout de s’interroger sur le travail qui reste à parcourir pour que son rêve d’un Québec indépendant se réalise.

Québec

L'idéalisme républicain n'est peut-être pas la meilleure réponse au fédéralisme canadien

LIBRE OPINION

Voir «Rouges» 150 ans après le Dominion de 1867



Cent cinquante ans après la mise en place du « Dominion » de 1867, les bilans en forme de célébrations se multiplient. On oublie néanmoins trop souvent le fait que, dès le départ, l’idée d’une union canadienne suscitait une vive opposition au Bas-Canada de l’époque, comme du reste dans le Haut-Canada et les Maritimes.

International

La leçon catalane

Courageux Catalans!



Pendant que l’Europe se tait, que les gouvernements Trudeau et Couillard détournent les yeux, les Catalans, indépendantistes et non-indépendantistes, unis et pacifiques, s'entêtent courageusement à réclamer et à exercer leur droit à l’autodétermination.