Gilbert Paquette

  • Squared

    Gilbert Paquette65 articles

    • 94 394

    Ex-ministre du Parti Québécois
    _ Président des Intellectuels pour la souveraineté (IPSO)

    Gilbert Paquette est un chercheur au Centre interuniversitaire de recherche sur le téléapprentissage (CIRTA-LICEF), qu’il a fondé en 1992. Élu député de Rosemont à l’Assemblée nationale du Québec le 15 novembre 1976, réélu en 1981, Gilbert Paquette a occupé les fonctions de ministre de la Science et de la Technologie du Québec dans le gouvernement de René Lévesque. Il démissionne de son poste en compagnie de six autres ministres, le 26 novembre 1984, pour protester contre la stratégie du « beau risque » proposée par le premier ministre. Il quitte le caucus péquiste et complète son mandat comme député indépendant. Le 18 août 2005, Gilbert Paquette se porte candidat à la direction du Parti québécois. Il abandonne la course le 10 novembre, quelques jours à peine avant le vote et demande à ses partisans d’appuyer Pauline Marois. Il est actuellement président du Conseil d’administration des intellectuels pour la souveraineté (IPSO).




Réforme du PQ

L’indépendance au PQ: une image sans substance?

Plaidoyer pour un plan de relance de la souveraineté dès maintenant

Entente Québec-Canada

L’évolution juridique du Canada – une négation de notre existence nationale

L'entente avec Ottawa sur la nomination des juges est en-deçà des demandes fédéralistes classiques

Un discours provincialiste

Lisée n’a toujours pas compris

L'analyse de Lisée est incomplète

L'Avenir du parti

La crise au Bloc québécois

Un référendum interne pour sortir de l'impasse

Six actions fondatrices de l’État du Québec, vraiment ?

Le plan provincialiste d’Alexandre Cloutier

Comme Lisée, une voie de contournement de l’indépendance

Course à la direction du PQ

Détournement de parti appréhendé

50 ans d’auto-enfermement

Pendant combien de temps une option peut-elle survivre ?

Sans défenseurs l’assumant à chaque élection ?

Une élection provinciale ou nationale ?

Positions dé-missionnaires.

Quelques réponses pour contrer la dé-mission du PQ

L’erreur de Lisée, Larose, Facal et Cie.

Défaite électorale appréhendée.

Pas de victoire du PQ sans son option.

Indépendance et course à la chefferie du PQ

Référendum ou pas référendum ?

Le bon débat ?