Souverainisme

Québec

« Il faut s’interroger sur la vraie nature du populisme « souverainiste » »

Souverainisme de conviction, souverainisme d’opportunité



Si j’avais écrit ce texte il y a seulement quelques jours, il aurait certainement été très différent. Encore une illustration du fait que, comme disait Harold Wilson, « a week is a long time in politics » (« en politique, une semaine c’est longtemps »).

Québec

Le document du Bloc sur l'indépendance du Québec

Oui je le veux !

Document du Bloc québécois


Nous avons tout ce qu’il faut pour devenir le 194 pays de l’ONU. Nous avons un territoire immense, 5 fois celui de l’Allemagne. Nous avons un développement économique enviable, 37 888 $US de PIB par habitant, non loin de la France et du Royaume-Uni. Nous avons une qualité de vie parmi les meilleurs au monde.

International

Viktor Orban, l'homme qui défend sa nation face aux mondialistes

Orbán : la souveraineté est la clef du succès



Si la Hongrie évite de devenir un pays d’immigration, elle prospérera, sinon elle « régressera, déclinera et stagnera, » a déclaré mardi le Premier ministre Viktor Orbán lors d’un événement de la Chambre de commerce hongroise à Budapest.

Québec

Souveraineté : de l'idéalisme à la realpolitik

Des leçons du référendum grec de 2015 sur la dette pour les indépendantistes et pour tous ceux qui luttent contre le néolibéralisme



Le bilan des événements en Catalogne constituera certainement un trésor d’enseignements pour les indépendantistes québécois.

Point de Bascule (2017-11-15)



Émission diffusée en simultanée sur radioinfocite.com et youtube.com

International

Le spectre du remplacisme hante l'Europe et le monde : le génocide par substitution. Macron et Trudeau directement visés

Fondation à Colombey-les-Deux-Églises du CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE EUROPÉENNE



La France et l’Europe sont cent fois plus colonisées, et plus gravement, qu’elles n’ont jamais colonisé elles-mêmes. La colonisation irréversible, c’est la colonisation démographique, par transfert de population.

International

D'abord et avant tout, comprendre la règle du jeu !

La quête de la souveraineté

De la Catalogne au Cameroun et au pays kurde, le besoin de normes


Si les événements de la Catalogne ont occupé l’avant-scène politique et médiatique depuis le référendum du premier octobre dernier, la quête de souveraineté (pleine ou partagée) est plus vaste que cette seule manifestation.

Québec

Les souverainistes doivent investir l'arène municipale.

La question nationale municipale



La société québécoise peine à percevoir encore la pertinence de la question nationale. Ainsi, il paraît extrêmement difficile pour elle d’analyser les enjeux quotidiens à travers les lunettes de notre condition politique.

International

La Belgique menacée d'éclatement par les Flamands

Oubliez la Catalogne, la Flandre est le vrai test du séparatisme de l’UE !



La campagne séparatiste de la Catalogne a dominé les manchettes européennes ces dernières semaines, mais c’est vraiment la région flamande du nord de la Belgique qui servira de baromètre sur la question de savoir si de grands morceaux de l’UE se désagrégeront en une collection de mini-États centrés sur leur identité avant la reconstitution du bloc en une « fédération de régions ».

International

Contagion prévisible en Europe

Après la Catalogne, la Lombardie et la Vénétie votent pour une plus large autonomie



Des referendums d’autonomie se déroulent ce dimanche en Lombardie et en Vénétie. Les régions italiennes cherchent-elles à emboîter le pas à la Catalogne?

La police municipale de Barcelone évalue les manifestants à 450 000

Manifestation monstre à Barcelone, après la décision de révoquer le gouvernement catalan



Après l'annonce de la volonté de dissoudre le gouvernement catalan par Madrid, 450 000 personnes sont descendues dans les rues de Barcelone pour afficher leur refus de cette mesure et la libération des indépendantistes.

International

«Toute naïveté est interdite»

Un peuple face aux monstres froids



Pendant qu’ils commenteront jusqu’à plus soif le remaniement ministériel survenu dans une société qui a choisi de vivre dans les marges de l’Histoire, l’Histoire, la vraie, s’écrit en Catalogne.

Québec

Trop de différences entre le cas du Québec et celui de la Catalogne pour que des comparaisons soient pertinentes

Fuite économique et spectre de l’indépendance: le Québec, précédent de la Catalogne



La crise en Catalogne où plusieurs grandes entreprises délocalisent leur siège social, de crainte d’être coupées du marché de l’Union européenne en cas de séparation de cette région de l’Espagne, s’apparente à la situation au Québec après l’arrivée au pouvoir des indépendantistes en 1976.

International

«Poser la question de la légalité et de la légitimité revient à poser celle de la souveraineté»

«Le fait que les positions souverainistes aient pu être inaudibles dans un certain contexte ne signifie nullement qu'elles aient disparues»



Économiste connu et reconnu pour ses positions eurocritiques et pour la démondialisation, enseignant à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et spécialiste de la Russie, Jacques Sapir développe notamment ses analyses politiques, économiques et sociales ou encore sur la crise de l’État sur son influent blog Russeurope. Il a aimablement accepté de s’entretenir avec nous.

International

Aucune distinction entre souverainisme et patriotisme

JACQUES SAPIR 2/2

«Tout changement n'est pas nécessairement bénéfique et l'histoire humaine n'est pas un long continuum de la sauvagerie au nom du progrès.»



Cercle des Patriotes Disparus : L’économie est devenue ces dernières années l’un des éléments cruciaux du discours politique, faisant ou défaisant le crédit d’un homme politique. De même, les notions de croissance ou de pouvoir d’achat semblent être devenues leurs propres fins. Cela s’inscrirait-il dans le triomphe du libérisme tel que l’a défini Benedetto Croce, soit une « morale hédoniste et utilitaire qui considère la satisfaction maximale des désirs en tant que tels comme un critère du bien » ?

Québec

Couillard incapable de reconnaître que l'exerice du droit à l'autodétermination est légitime

CHRONIQUE

Les amis de mes ennemis



En mars 2014, Stéphane Dion, s’était rendu à Barcelone et à Madrid pour mettre Catalans et Espagnols en garde contre le « traumatisme social » que créerait le référendum sur l’indépendance de la Catalogne qui devait être tenu six mois plus tard.

Québec

De Gaulle a eu le tort d'avoir raison trop tôt

De Gaulle : « les Juifs, un peuple sûr de lui-même et dominateur »



Dès l’éclatement de la guerre de juin 1967, le chef de l’État français, le général Charles de Gaulle condamne Israël pour avoir attaqué. Cette position, prise à rebours de l’essentiel des responsables politiques, des médias et de l’opinion publique lui vaudra bien des critiques, et l’accusation d’antisémitisme.

Québec

Les temps sont durs pour la liberté

De Gaulle : miroir de nos aspirations



On dit des comptables qu’ils peuvent faire dire ce qu’ils veulent aux chiffres, on pourrait en dire tout autant des politiciens relativement à l’histoire de la visite du général de Gaulle et de son fameux Vive le Québec libre.

Québec

Le porteur d'une vision aux antipodes du mondialisme anglo-saxon

Il y a 50 ans, le général de Gaulle débarquait au Québec



C’était il y a 50 ans à peine. Le 23 juillet 1967, le général de Gaulle débarquait à l’Anse-au-Foulon pour une visite de trois jours qui allait changer la face du Québec. Entre Paris et Montréal, Le Devoir retrace la genèse de ce moment aujourd’hui inscrit dans tous les livres d’histoire. Premier article d’une série de trois.

Québec

Ça n'aura pas tardé

Pierre de Villiers à la tête du FN, rassembleur de la droite nationale !



Le chef d’état-major des armées Pierre de Villiers, en conflit avec le Président joueur de flûte Macron, a démissionné le mercredi 19 juillet 2017, suite à l’insuffisance du budget des armées (1,6 % du PIB au lieu des 3 % nécessaires) et au scandale du financement exclusif du budget OPEX (opérations extérieures) par ce même « budget croupion », ce qui représente une coupe supplémentaire inacceptable de 850 millions d’euros.

Penser la souveraineté, c'est penser la démocratie

Le souverainisme aujourd’hui



L’émiettement de l’opposition au pouvoir macronien nécessite une forme de relecture de ce que l’on appelle le « souverainisme ». La contradiction qui existe entre sa prégnance dans l’opinion et la faiblesse de ses représentations politiques comme on a pu le constater entre le 1er tour de l’élection présidentielle et l’élection législative, une contradiction dont on peut penser qu’elle est conjoncturelle mais dont on peut aussi penser qu’elle renvoie à des problèmes plus profonds, nécessite ce travail de relecture.

Québec

À la recherche de nouveaux porteurs de ballon

Souverainisme pas mort !



Droite et Gauche sont mortes — c’est le principal enseignement de l’élection d’Emmanuel Macron. Soyons honnêtes : la distinction entre ces deux gestionnaires du libéralisme européen n’était plus claire depuis longtemps déjà — disons 1983 pour résumer. Mais ces derniers temps, les jumeaux vaguement dissemblables avaient glissé vers l’homozygotie.

Québec

Toujours d'actualité

L’appel du 18 juin du Général de Gaulle



A l’appel de M. le président de la République, j’assume à partir d’aujourd’hui la direction du gouvernement de la France. Sûr de l’affection de notre admirable armée, qui lutte avec un héroïsme digne de ses longues traditions militaires contre un ennemi supérieur en nombre et en armes, sûr que par sa magnifique résistance elle a rempli son devoir vis-à-vis de nos alliés, sûr de l’appui des anciens combattants que j’ai eu la fierté de commander, sûr de la confiance du peuple tout entier, je fais à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur.

Québec

Sapir et Zemmour discutent d'identité et de souveraineté

Réflexions sur un débat



L’animateur avait présenté ce débat comme celui opposant les notions de souveraineté et d’identité. Mais, il est très vite devenu évident qu’il n’y avait sur ce point aucune opposition.

Québec

Une ébauche géopolitique pour un monde multipolaire à venir

Le projet de la Grande Europe



Suite au déclin et à la disparition du Bloc socialiste en Europe de l’Est à la fin du siècle dernier, une nouvelle vision géopolitique du monde basée sur une nouvelle approche est devenue une nécessité. Mais l’inertie de la pensée politique et le manque d’imagination historique chez les élites politiques de l’Occident victorieux a conduit à une option simpliste : les bases conceptuelles de la démocratie occidentale, une société d’économie de marché, et la domination stratégique des États-Unis à l’échelle mondiale sont devenues les seules solutions à tous les défis émergents et le modèle universel qui devrait être impérativement accepté par toute l’humanité.

Québec

Une trop grande tolérance

Pour les Anglais, « Enough is enough ! » Et pour nous ?



Londres, encore. Paris, Nice, Bruxelles, Berlin : vous reprendrez sans peine la litanie que l’on n’ose plus égrener car elle dépasserait la longueur d’un article. Celle des morts et des blessés aussi. Après le kamikaze de Manchester et sa ceinture d’explosifs, une camionnette qui fauche la foule sur les trottoirs du London Bridge, comme en mars dernie

À propos d'Imposture politique, le nouvel ouvrage de Marie-France Garaud

Marie-France GARAUD nous parle de la souveraineté de la France. Une femme qui en a …



Québec

Ce que ni Lisée ni QS ne comprennent : «La souveraineté sans l’identité n’est qu’une coquille vide, l’identité sans souveraineté a toutes chances de se transformer en ectoplasme»

Alain de Benoist : Identité et souveraineté - deux notions indissociables



Dans certains milieux, on a tendance à opposer entre elles deux notions dont tout le monde parle aujourd’hui : l’identité et la souveraineté. Au Front national, Marion Maréchal-Le Pen aurait représenté la première, par opposition à Florian Philippot, qui défend avant tout la seconde.

Québec

Opposer les souverainismes n’a pas de sens

Souverainisme: Jacques Sapir répond à Eric Zemmour

Opposer les souverainismes n’a pas de sens


Eric Zemmour vient de publier dans Le Figaro Magazine du 12 mai son analyse de l’élection présidentielle. Elle est simpliste, mais c’est son droit. Il me met en cause, sans toutefois tomber dans le seau, on dirait le baquet, d’un article du Monde – aux relents antisémites comme cela fut remarqué – qui fut publié peu avant le premier tour.

Le souverainisme s'installe dans l'espace politique français

Jacques Sapir : Le défi de la souveraineté