Bloc québécois - Quel avenir?

Québec

Le Bloc s'en va vers une Québec-solidarisation rampante

La bisbille au Bloc québécois continue



L’appui indéfectible qu’a offert le Bloc québécois au Parti québécoisest mal passé dans les rangs du parti fédéral. Un membre du bureau national a démissionné, a appris Le Devoir. Le vice-président du parti y est quant à lui allé d’un rappel à l’ordre, arguant que le Bloc venait de faire une « erreur stratégique » en ravivant les divisions qui déchiraient encore le parti il y a à peine quelques mois.

Québec

Corriger une erreur par une erreur

Un seul et même camps

Nécessaire unité au Bloc québécois

Le Bloc québécois demeure utile et nécessaire


Les discussions se sont poursuivies tout l’été, non sans raison. Les militants restés au bercail et ceux qui y sont revenus pour aider le parti à sortir de la crise exigeaient qu’on mette fin à la zizanie.

Québec

Les fédéralistes sont de retour au Bloc québécois...

Après les chicanes, un front uni pour le Bloc



Les derniers députés dissidents du Bloc québécois sont rentrés dans le rang lundi, montrant un front souverainiste uni à Ottawa après des mois de déchirements, de drame et querelles internes.

Québec

Chronique de Bernard Desgagné

Le saboteur du Bloc

Beaulieu l'intrigant

Récit d'une dérive antidémocratique


Après la frousse du référendum volé de 1995, pensez-vous vraiment qu'Ottawa n'a rien trouvé de mieux à faire que de payer des agences de publicité pour coller des drapeaux du Canada partout? Ce serait sous-estimer grandement nos adversaires que de croire une chose pareille. En fait, on connait très bien, à Ottawa, les vertus de l'imposture. Lever le poing en l'air et scander «vive la liberté, vive l'indépendance» suffit pour que beaucoup d'indépendantistes perdent totalement leur sens critique devant un intrigant comme Beaulieu.

Québec

Lancement du « Mouvement Québec indépendant » et de la revue « Oui, je le veux »

Martine Ouellet lance un mouvement et un magazine pour parler d'indépendance



L'ex-chef du Bloc québécois Martine Ouellet a lancé, dimanche soir, le Mouvement Québec indépendant, une organisation visant à faire la promotion de l'indépendance via la publication d'un magazine consacré à la question, a-t-elle annoncé sur sa page Facebook, lundi.

Québec

Allons-nous vers une refondation gauchiste du Bloc québécois ?

Refondation du Bloc québécois: un chantier à ne pas sous-estimer



Samedi dernier, lors du dernier conseil général du Bloc québécois, les délégués ont entériné à majorité le processus de refondation proposé par l'aile jeunesse du parti et sa présidente, Camille Goyette-Gingras.

Québec

Les fatigués de « Québec debout » deviennent ridicules

Québec debout, Québec branlant!



La refondation du Bloc québécois, adoptée par son conseil général sur proposition du forum jeunesse, s’avère une thérapie nécessaire pour la formation politique après la crise sévère qui l’a secoué. Certains analystes politiques pourront considérer que c’est un pari très risqué à un an des élections générales, mais le Bloc a un urgent besoin de ressouder ses militants et ses députés, s’il veut espérer survivre au prochain scrutin. L’attentisme des députés dissidents qui ont abandonné le parti demeure toutefois une sérieuse ombre au tableau.

Québec

Les jeunes bloquistes appellent à refonder le Bloc avec QS : non merci !

Refonder le Bloc Québécois pour unir les indépendantistes



Le 18 août prochain, le Bloc Québécois tiendra son premier conseil général depuis le vote de confiance du mois de juin. Les délégués du parti auront à décider de quoi sera fait l’avenir pour leur formation politique. Le moment est venu de marquer le début d’une nouvelle étape pour le Bloc Québécois, pour redonner aux Québécois une voix forte pour le Québec et son indépendance à Ottawa. Le moment est venu de se redonner un parti audacieux et populaire qui sache rassembler.

Québec

Considérant son bilan politique, il devrait plutôt se faire discret...

Bloc québécois: les délégués acceptent la proposition de Mario Beaulieu



Les délégués du Bloc québécois ont accepté à forte majorité le projet de réunification proposé par leur chef intérimaire Mario Beaulieu pour mettre fin à la crise.

Québec

La saga du Bloc se poursuit

Le congrès du Bloc québécois du 18 août sera déterminant



Les députés démissionnaires du Bloc québécois perdent des appuis au sein même de leurs exécutifs de circonscription. Deux autres associations locales se montrent tièdes devant le virage de leur député vers le nouveau parti Québec debout. Toutes deux confirment auDevoir qu’elles restent fidèles au Bloc et que leur élu se retrouve ainsi orphelin.

Québec

Ouellet est trop laïque pour rejoindre QS

La tête de Martine



Jamais, depuis la démission fracassante de Jacques Parizeau, au lendemain du référendum volé, n'avait-on, il semble, assistée à un tel déchaînement des passions en tous genres à propos d'une politicienne, Martine Ouellet, qui a maintenu dignement le cap sur ses opinions, quelle soient justifiées ou pas. Jamais, depuis l'analyse trop rapide des propos de Jacques Parizeau à propos des votes ethniques et de la puissance de l'argent, n'a-t-on assisté à un tel lynchage sur la place publique.

Québec

Le Bloc est pourri de l'intérieur depuis longtemps : les démissionnaires sont tout simplement fédéralistes

Tombent les masques



La triste saga du Bloc québécois est le House of Cards des pauvres. Complots. Guerre de clans entre les partisans de la promotion de la souveraineté et ceux de la défense des intérêts du Québec. Accusations croisées. Putsch. Démission de la chef. N’en jetez plus, la cour bloquiste est pleine.

Québec

Une lettre d'appui à Martine Ouellet

Merci Madame Ouellet et oui je le veux ce pays



Je tiens ici à la remercier ouvertement en rappelant ce que cette femme a accompli comme cheffe en si peu de temps et dans la tourmente la plus totale.

Québec

Michel Boudrias et Simon Marcil retournent au Bloc

Deux députés démissionnaires retournent au Bloc québécois



«Deux de nos collègues, Simon Marcil et Michel Boudrias, ont décidé de réintégrer le Bloc québécois», a confirmé Rhéal Fortin, chef intérimaire du groupe qui siège sous le nom de Québec debout, en conférence de presse mercredi au parlement à Ottawa.

Québec

Ce qui prouve que c'est l'article numéro un du Bloc qui dérangeait les démissionaires

Malgré le départ de Martine Ouellet, Québec debout demeure



Après la démission lundi de la chef du Bloc québécois, Martine Ouellet, on apprend que deux des sept députés démissionnaires du parti, Simon Marcil et Michel Boudrias, retournent au Bloc. Les cinq autres resteront au sein de leur nouvelle formation, Québec debout.

C'est au micro de Nathalie Normandeau qu'on entend la meilleure analyse du traitement médiatique réservé à Martine Ouellet

Christian Saint-Germain - La démission de Martine Ouellet



2018-06-04- BLVD 102.1 - 100% Normandeau

Québec

« Le principal obstacle à la réalisation de la République du Québec provient de l’interne du mouvement souverainiste. »

Départ de Martine Ouellet: la réconciliation n’est pas chose faite au Bloc québécois



Si Martine Ouellet a quitté lundi son poste de chef du Bloc québécois, la réconciliation n'est pas chose faite au sein du parti en crise.

Québec

La politique est un sport extrême : il brise les individus qui s'y frottent

Martine s'en va



Martine Ouellet a confirmé ce matin ce à quoi nous pouvions nous attendre, soit son départ prochain de la direction du Bloc québécois. Avec 32 pour cent d’appui dans le cadre du « Martinerendum », elle a pris la seule décision qui s’imposait.

Québec

« Sur le fond, Martine Ouellet a pourtant raison. »

Le syndrome du sauveur



À la suite d’un discours coup-de-poing, la démission de Martine Ouellet de la chefferie du Bloc québécois était prévisible. Ne récoltant que 32 % d’appuis chez les membres, ses accusations fusaient. Mario Beaulieu, son ex-allié, l’aurait reniée. L’ex-chef Gilles Duceppe serait le magouilleur d’une vieille garde anti-indépendantiste.

Québec

« Madame Ouellet a laissé sous-entendre qu’elle est encore intéressée par la politique. Reste à savoir si la politique s’intéresse encore à elle. »

Victime jusqu’au bout



Donc, si Martine Ouellet a été désavouée par les membres de son parti, c’est à cause de la mauvaise foi des commentateurs politiques, de la misogynie ambiante, du manque de courage des sept députés démissionnaires, de la campagne de dénigrement de Mario Beaulieu, de l’acharnement de Gilles Duceppe, des Québécois qui ont peur de l’indépendance, du manque de colonne vertébrale des bloquistes qui se sont laissé influencer par les méchants médias, du PQ qui l’a laissé tomber, etc., etc.

Québec

L'après-Ouellet s'annonce difficile

Bloc québécois: Martine Ouellet abandonne la chefferie



«Je vous annonce aujourd’hui que je quitterai le poste de chef du Bloc québécois, et que cette décision sera effective le lundi 11 juin 2018», a-t-elle déclaré, la larme à l’œil, en point de presse à Montréal.

Québec

Mario Beaulieu gagne son pari, mais à quel prix ?

Vote de confiance au Bloc: Beaulieu rouvre la porte aux députés démissionnaires



Le député et président du Bloc Québécois, Mario Beaulieu, ouvre la porte toute grande au retour des députés démissionnaires juste après l’annonce que les membres du parti soutenaient la chef à seulement 32 %.

Québec

Désaveu majeur de Ouellet ; Beaulieu gagne sa bataille

Martine Ouellet perd son vote de confiance



La chef du Bloc québécois a perdu son pari. Martine Ouellet a perdu son vote de confiance, n’ayant récolté que 32 % d’appui de la part des bloquistes qui se sont exprimés vendredi et samedi.

Québec

Martine Ouellet parviendra-t-elle à s'imposer ?

Deuxième journée de vote sur l’avenir de Martine Ouellet



Les membres du Bloc québécois ont jusqu’à la fin de la journée, samedi, pour se prononcer sur l’avenir de leur chef Martine Ouellet.

Québec

Le vote sur l'avenir du Bloc dès aujourd'hui

DÉBAT - Martine Ouellet se frotte à ses détracteurs



À l'approche du vote de confiance de la chef du Bloc Québécois, Martine Ouellet, prévu vendredi et samedi, Le Journal offre une dernière tribune aux différentes visions qui s'affrontent de se manifester dans l'espace public. Nous vous présentons en premier un texte de Mme Ouellet et vous pourrez ensuite lire la position de deux opposants à la chef du Bloc, Yves Perron et Valérie Tremblay, porte-parole de la Coalition pour l’Unité Indépendantiste. Bonne lecture!

Québec

Ouellet restera uniquement en poste si elle obtient 50% + 1 aux deux questions référendaires

Leadership de Martine Ouellet: l’heure du verdict est arrivée



Après des mois de querelles internes, les démissions de sept députés, de la vice-présidente du parti, de son trésorier et le désaveu public de Mario Beaulieu à Martine Ouellet, la chef du Bloc québécois connaîtra cette fin de semaine le sort que lui réservent les bloquistes.

Québec

Une élue du Bloc appelle à soutenir Martine Ouellet

Pour la démocratie et l'indépendance volontaire



République provient des mots latins « res publica », qui signifient littéralement « chose publique ». La république, c’est donc ce qui appartient au peuple. Comme militante indépendantiste, qui veut ardemment l’avènement du pays Québec, mais aussi comme démocrate, je sais et je crois que les décisions qui concernent cette future république doivent effectivement appartenir à tous les Québécois.

Québec

Jusqu'où est prêt à aller le Parti conservateur de Scheer ?

Michel Gauthier, du Bloc au Parti conservateur



L'éminent bloquiste Michel Gauthier, retraité de la politique depuis 2007, vient de passer en fin de semaine dernière au Parti conservateur renonçant ainsi à l'indépendance du Québec pour laquelle il a milité avec brio et fougue pendant de nombreuses années. Il a expliqué cette défection par le fait que l'indépendance ne recueille plus que 30 à 32 % d'adhésion dans la population et que les jeunes ,contrairement à ce qui avait été espéré par Bernard Landry, sont devenus plus internationaux que nationaux.

Québec

La gauche molle veut le départ de Ouellet

Le capitaine sombre avec son navire



La saga au Bloc se poursuit. Martine Ouellet fut abandonnée cette semaine par son aile jeunesse et est maintenant larguée par son président Mario Beaulieu, qui forme une coalition pour l’unité indépendantiste avec d’autres membres du Bloc québécois. Le député de la Pointe-de-l’Île rappelle l’ensemble des départs depuis le début de la crise pour justifier cette nouvelle coalition.

Québec

L'auteur de « Naître colonisé en Amérique » à la défense de Martine Ouellet

Martine Ouellet secoue l’embâcle péquiste



Je me permets dans ce texte de prendre la défense de Martine Ouellet sur laquelle les médias s’acharnent sans aucune preuve de comportement inapproprié, mais qui me semble être actuellement la seule figure d’un authentique combat indépendantiste.