La tasse à mesurer

Billet de Caroline


Il est vrai que les avantages d’un Québec indépendant
doivent être expliqués à la population qui, dans le doute,
préfère s’abstenir.
Mais on ne peut aborder la question de l’indépendance nationale
en minimisant l’urgence d’y parvenir et
sans l’appuyer de projets concrets.
Laisser planer l’idée que l’indépendance du Québec
peut attendre
en amoindrit la portée et discrédite le Parti québécois.
Tous les partis peuvent gouverner en prétendant vouloir
« faire progresser le Québec dans le sens de ses intérêts. »
Si le PQ se présente comme l’un d’eux,
il aura pour adversaires
le parti libéral des anglais et celui des Québécois
incarné par L’ADQ.
Le parti de Pauline Marois ne risque pas de se voir de sitôt
confier les trois mandats nécessaires
à la tenue d’un référendum
dont la population ne veut pas.
Et c’est le Canada qui en attendant progresse
dans le Québec
dans le sens de ses intérêts…

***
« Les choses se présentent, d’une certaine façon, d’une façon inquiétante souvent. Si on les laisse passer de peur de s’empoisonner, c’est fini, on a manqué son coup. Les choses ne se représentent pas. Il faut prendre les choses, absolument, de quelque façon qu’elles se présentent. Il faut empaumer la braise, saisir le feu dans le vif de son sujet. Il ne faut pas rester là, à regarder les choses passer, à rester stupidement intact, à se rassurer en se disant que, si on avait pris les choses qui viennent de passer, on se serait fait brûler à mort. »


Réjean Ducharme
L’avalée des Avalés


Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 674

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    1 juillet 2007

    La stratégie Marois : Printemps 2008 finir deuxieme a l' élection avec l' ADQ premier minoritaire....Elle aurait du laisser un flou artistique autour de l' option....Le probleme le plus criant du PQ maintenant n'est pas le référendum mais la place qu' occupe le SPQ libre a l' interne...Ce sont eux qui placent vraiment le PQ loin des préoccupations des gens...Toutes les fois que Laviolette parle j'ai le gout de voter ADQ

  • Archives de Vigile Répondre

    1 juillet 2007

    Je pense que c'est Maurice Richard qui a déjà dit quelque chose comme ce qui suit:
    "Un lâcheur ne gagne jamais. Un gagnant ne lâche jamais."
    Le "Prenons le temps" de Pauline Marois se situe dans quel groupe?

  • Archives de Vigile Répondre

    1 juillet 2007

    Pauline Marois, en évoquant la possibilité de gouverner une province pendant 3 mandats (non consécutifs? Ça nous mène à... 2025? 2050? J'exagère un peu, mais à peine...) FAIT LA PREUVE QU'ELLE NE CROIT PAS À LA NÉCESSITÉ DE L'INDÉPENDANCE. Si l'on croit qu'elle est NÉCESSAIRE, il faut tout faire, immédiatement, pour y arriver, le plus rapidement possible. Il faut dire et redire qu'attendre ne peut se faire qu'au détriment du bien-être des Québécois. Il faut le démontrer. Et il faut se mettre en action pour atteindre le pays. Tout de suite.
    Suzanne Lachance