Le PI dans la mêlée

Billet de Caroline



Lundi le 3 décembre dernier, Françoise David invitait

les membres et les sympathisant-es de Québec solidaire de Gouin

à une soirée de discussion ayant pour thème

Votre santé, une marchandise? Su salud, una mercancia ?

La traduction en espagnol des propos de Madame David

n’ayant pas fait l’objet d’une demande d’accommodement,

puisque de toute évidence dans la salle du restaurant La Carreta (La Charrette)

les latino-américains unilingues n’étaient pas légion,

la soirée s’est déroulée dans la langue officielle.

Anniversaire
La formation « paritaire », qui connaît des difficultés financière

et un certain plafonnement dans les intentions de vote,

célébrera en février ses deux ans d’existence.

Madame David s’en félicite.

« Notre désir et de nous enraciner. »

Le voile
La question du voile islamique a longuement été soulevée

lors de ce café-rencontre sur la santé.

Bien que la formation David-Khadir se dise féministe,

dans le cas du voile, elle prône le « vivre et laisser vivre ».

« Quand on aura un juge portant la kippa qui aura à juger

un jeune Québécois d’origine palestinienne, on verra.

On y réfléchira quand le problème se posera. »

Pour l’heure, QS prêche pour « une laïcité interculturelle

sans dogmatisme ».

« Laissons de l’ouverture. »

« Nous, on dit oui à une société laïque, mais c’est un oui, mais… »

L’indépendance du Québec
Françoise David et QS réclament plus de justice sociale :

une hausse du salaire minimum et des prestations d’aide sociale,

plus de ressources pour les aidants naturels, pour les assistés sociaux

désireux d’obtenir un emploi ou de retourner aux études,

plus de logements sociaux, etc.

Cependant, si elle admet le Québec se serre la ceinture tandis

qu’Ottawa se remplit les poches,

Françoise David estime qu’«avec un budget provincial équilibré

le Québec serait en mesure d’aller chercher six milliards de dollars supplémentaires

sans avoir à se séparer du Canada ».

« Avec des mesures pratico-pratiques

le Québec peut facilement, même sans être indépendant,

amener des propositions qui lui feront faire des économies

ne serait-ce qu’en administrant une seule liste de patients en attente d’une chirurgie,

et en taxant les banques et les compagnies d’assurances. »

« À QS, on n’est pas pressés de faire l’indépendance

mais, aussi étonnant que cela puisse paraître,

on est les seuls à en parler ».


CHUM ET MUHC
QS s’oppose à la privatisation de la santé

mais attribue la brèche dans le système québécois

à l’interprétation du jugement Chaouli par le gouvernement Charest

et non, au jugement de la Cour Suprême.

Par ailleurs, QS qui déplore le manque d’infirmières dans les hôpitaux

et la pénurie de médecins obstétriciens,

reconnaît ne pas avoir de position claire

quant à la construction, à Montréal, de deux méga-centres hospitaliers

évalués à plus de deux milliards de dollars de béton.

Madame David, qu’un tel débat rend « mal à l’aise »,

fait valoir que la communauté anglophone possède des droits historiques.


Le français
Le Québec indépendant serait français.

En attendant, Françoise David s’inquiète

de l’anglicisation des milieux de travail, attribuable selon elle,

à la mondialisation. « Ce n’est pas la faute des immigrants.

Il faut franciser les compagnies de plus de vingt-cinq employés. »


QS et PQ
Les deux partis semblent aussi pu enclins l’un que l’autre

à réaliser l’indépendance du Québec.

Marois et David semblent toutes deux privilégier une approche pédagogique

à long terme et à la grandeur du Québec

auprès de la population afin de débattre avec elle

d’un certain nombre de problèmes et de solutions

sans s’attaquer au problème que représente le Canada

et à la solution que constitue l’indépendance du Québec.

L’objectif de Pauline Marois est de devenir Première ministre.

Celui de Françoise David, de faire élire les deux porte-parole de QS

dans leur circonscription respective de Gouin et de Mercier

détenue respectivement par Nicolas Girard et Daniel Turp.


Gouin
La forteresse péquiste de Gouin devra composer,

comme plusieurs autres circonscriptions électorales,

avec un troisième joueur : le Parti indépendantiste.

Le P.I., contrairement aux autres formations,

place l’indépendance du Québec

au rang des urgences nationales.

Voilà pourquoi, il a choisi la voie électorale

pour accéder à l’indépendance.

Voilà pourquoi je choisis le P.I.

Caroline Moreno
candidate pressentie dans Gouin

[www.parti-independantiste.org->www.parti-independantiste.org]

(514) 373-7200

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 385

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



8 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    11 décembre 2007

    Quand, vers la fin de 2005, le fort intelligent et valable mais «radical» Arnaud Montebourg - député PS de Saône et Loire - s'est vu lâché par ses amis du Parti socialiste français au congrès du Mans, un de ses ex-collègues a eu ce mot: «Je sens une tentation dangereuse d'enfermement dans ce qui serait la pureté, la vertu du courant par rapport au parti qui serait marqué, lui, du sceau de la légèreté et du renoncement». (I. M. Le Monde, 23 novembre 2005)
    Le Romain avait raison : «Nihil novi sub sole» (Rien de nouveau sous le soleil).
    Léonce Naud

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    8 décembre 2007

    Pourtant, il y a espoir: Cet appel de l'UDIQ, aujourd'hui:(plutôt forum que DIALOGUE, cependant)
    Le processus proposé pour les États généraux de l’indépendance.
    L’UDIQ propose d’entamer ce dialogue de façon constructive et tend la main à toutes et à tous, militant par militant, groupe par groupe, dont : le PQ de Pauline Marois, les souverainistes adéquistes, Québec Solidaire, Alternatives , Bloc Québécois, CSQ, IPSO, IQ, JPQ, L’Action Nationale, L’Aut’Journal, Le Québécois, MDS, MES, MNQ, MSQ, PI, Québec-Radio, RIQ, RPS, RRQ, SPQ-Libre, SSJB, UDIQ, Verts, Vigile , etc…
    Afin de supporter(APPUYER plutôt que "supporter", anglais) positivement ces débats, l’UDIQ a mis sur pied un site Internet : www.egiq.org * avec des forums thématiques portant sur les principaux enjeux de l’indépendance. En devenant l’espace virtuel de participation de tous les indépendantistes aux ÉGIQ, ce site sera développé extensivement pour couvrir tous les enjeux soulevés par les militants indépendantistes et il évoluera selon les orientations prises par ces débats. Ce site sera progressivement pris en charge par le comité organisateur provisoire des ÉGIQ, qui fera la synthèse des débats préliminaires des militants et qui pilotera les étapes ultérieures des ÉGIQ.
    *site en construction

  • Archives de Vigile Répondre

    7 décembre 2007

    Quel dommage de constater que le manque de maturité de Françoise David se répand. Le dogmatisme de la gauche puriste des années 70 et 80 ne nous a-t-il donc rien appris? Votre rejet du mouvement souverainiste historique traduit votre incapacité à rebondir après les efforts consentis -et déçus- lors des 2 référendums. Or, que vaut un engagement politique s'il conduit au déni, à la pensée magique et au défaitisme? Car nous diviser c'est cultiver la DÉFAITE! Le grand corps indépendantiste est rongé de l'intérieur par ses militants valeureux. Qu'elle est envahissante notre désillusion! Il y a plusieurs façons de faire le jeu de ses adversaires, vous en faites malheureusement la démonstration! Quelle triste parenthèse historique...

  • Archives de Vigile Répondre

    7 décembre 2007

    Salutation citoyennes et citoyens,
    "Cela divise le vote", dit-on. Est-ce vraiment cela ? En fait, les indépendantistes déçus du PQ et de QS au lieu de s'abstenir comme précédemment, et bien, auront désormais le choix de voter pour le PI, notamment dans le comté de Gouin...
    Gilles Brassard

  • Archives de Vigile Répondre

    7 décembre 2007

    Vous n'êtes pas sorti du bois.
    Tous les péquistes vont vous tomber dessus et vous accuser de diviser le vote.
    Bonne chance.
    JNAT

  • Archives de Vigile Répondre

    6 décembre 2007

    Madame Moreno, n’ayant pas votre prestige, (soi-dit en passant vous le méritez amplement), et après quelques messages refusés, je réessaye de nouveau, en espérant que celui-ci soit péquistement correct….
    Voilà ce que j’écrivais sur Québec-politique, au sujet d’un article (1) de Marcel Sarrazin.
    (1) http://www.quebec-politique.com/article541.html
    ----------------------------------------------
    Ce parti essaie de se refaire une virginité, en essayant de s’accrocher à René Lévesque.
    Je trouve cela lamentable.
    N’oublions pas l’épisode Boisclair, sanctionné très durement, et légitimement, par l’électorat Québecois. Et que dire des relations douteuses du pouvoir politique, incarné à l’époque par Pauline Marois, et le pouvoir économique, par son mari, et qui a donné le château, que l’on connaît. Pas étonnant que ce parti essaie de se refaire une virginité en se référant à René Lévesque.
    Personnellement, je trouve cela, odieux, au point, où en est rendu ce parti, plus rien ne me surprend.
    ----------------------------------------------------
    Mme Moreno je vous souhaite sincèrement de remporter l’élection dans cette circonscription. Vous aurez à combattre non seulement nos adversaires fédéralistes, mais aussi tous ces opportunistes de la pire espèce représenté, par ces courtisans péquistes, désormais rassurés de lucratifs rentes de pouvoir, par les derniers sondages.
    Vous saurez j’en suis sur redonner de la dignité au mouvement indépendantiste Québecois.
    La véritable citoyenneté Québecoise se fera dans le pays du Québec, pas dans celui du Canada.
    Pierre Desgagné

  • Archives de Vigile Répondre

    6 décembre 2007

    Ça ne vous étonne pas que ce sondage CROP-La Presse survienne au lendemain du dévoilement des données concernant le déclin du français?
    Que faut-il comprendre? Que nous pouvons continuer à dormir sur nos deux oreilles parce que le PQ avec son projet de loi sur l'identité va venir à bout de renverser la tendance? M.

  • Archives de Vigile Répondre

    6 décembre 2007

    Soyons bons joueurs en vous souhaitant une bonne campagne électorale dans Gouin... Vous dites que "les deux partis semblent aussi peu enclins l’un que l’autre à réaliser l’indépendance du Québec" mais vous reconnaissez que "Marois et David semblent toutes deux privilégier une approche pédagogique". Quelles méthodes autre que la promotion et l'éducation proposez-vous pour convaincre les québécoisEs que l'indépendance du Québec est LA solution? Vous avez vu les sondages aujourd'hui?