Le devoir de français...

Billet de Caroline


Svetlana, qui vient d’un village russe

situé à la frontière du Kazakhstan

décidait, à la suite du décès de sa mère,

d’émigrer en Argentine.

« Je ne parlais pas espagnol. Je l’ai appris.

Je n’avais pas le choix. »

Elle y a vécu sept ans.
Hector est responsable de la francisation

dans un organisme communautaire de Montréal.

L’attitude des Québécois envers les immigrants le sidère :

« Quelqu’un se présente quelque part. Si la personne est, disons, turque

tout de suite vous vous empressez de lui trouver un traducteur.

C’est infantilisant et niaiseux. Vous pensez que c’est de cette manière

qu’on va vous respecter ? Que les immigrants vont se mettre

à aimer le français ? »

Il attribue ce réflexe à notre statut de colonisés

et doute que nous parvenions un jour à nous en défaire,

une condition, selon lui, indispensable

à la réalisation de l’indépendance du Québec.
Delorimier, Miron, Desjardins, Tremblay,

Vigneault, Lévesque, Falardeau, Leclerc, Bourgault, Laurin,

froids de canard, canard confit,

bleuets, tire d’érable.

La langue est culture, histoire, saveurs, climat.

Elle est mémoire.

Elle est miroir.
Pour en donner le goût

il faut l’utiliser.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 533

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé