Le Québec et le pétrole

Québec

À n'y rien comprendre !

Langue de bois pétrolifère

Le gouvernement du Québec raffine son discours pour raffiner le pétrole bitumineux



C'était sur les ondes de "Ici Radio-Canada Première" à l’émission "Pas de midi sans infos", j’écoutais la Ministre Élaine Zakaïb faire semblant de répondre aux questions concernant l’inversion du pipeline de Enbridge ( 01 ). Le journaliste lui demande si elle a l’assurance que ce pétrole sera vraiment raffiné au Québec.

Québec

Stop oléoduc

Après le gaz de schiste, le pétrole

Les opposants au projet de pipeline Énergie Est, de TransCanada, misent sur une vaste mobilisation populaire


Quelques dizaines de personnes éparpillées sur des centaines de kilomètres poursuivent le même objectif : faire échouer le projet de pipeline Énergie Est. Ils comptent forcer TransCanada à faire une croix sur son projet d’investissement de 12 milliards de dollars au terme d’une guerre pour l’opinion publique.

Québec

Précaution oblige

Îles de la Madeleine - L'exploitation gazière doit se faire sans impacts, selon le BAPE



Québec — Les promoteurs souhaitant exploiter le pétrole ou le gaz du sous-sol des Îles de la Madeleine devraient d’abord prouver que leurs travaux se feront sans impacts négatifs sur l’approvisionnement en eau, conclut un rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) rendu public mardi.

Québec

Et comment donc !

Projet Enbridge - Les insouciants



C’est fou l’indifférence avec laquelle le Québec accepte l’inversion du flux de l’oléoduc 9B de la compagnie Enbridge. Il n’y a pas que les citoyens qui confondent oléoduc et aqueduc, pour reprendre une image lue dans notre dossier de samedi sur le projet : les élus provinciaux, Québec solidaire excepté, sont tout aussi insouciants. Enbridge, recalée de l’environnement mais championne de la promotion, s’en frotte les mains.

Québec

Le Québec va avoir l'air fin quand la construction du pipeline sera bloquée par les autochtones de l'Ontario

Oléoduc 9B - Rapport québécois favorable à Enbridge

La commission parlementaire fait toutefois une série de recommandations


Le feu vert appréhendé de Québec vient toutefois avec certaines « conditions ». Le document énonce ainsi une série de recommandations qui s’adressent directement à Enbridge et que la pétrolière ne s’est toujours pas engagée à respecter. Vendredi, elle n’a d’ailleurs pas fait le moindre commentaire quant aux demandes formulées dans le rapport d’une vingtaine de pages. Et au final, la décision d’autoriser le projet revient à Ottawa.

Québec

La nuit semble avoir porté conseil

Oléoduc d’Enbridge - Québec recule et invite les critiques du projet à témoigner



Après avoir refusé d’entendre des groupes citoyens et des organismes critiques du recours aux pipelines et de l’exploitation des sables bitumineux, le gouvernement du Québec les invite maintenant à participer à la commission parlementaire sur l’oléoduc 9B d’Enbridge.

Québec

Non seulement il peut, mais il doit, justement parce qu'il est l'un des rares à le pouvoir, et qu'il a donc le devoir de montrer la voie

Conseil national - Le Québec peut se passer du pétrole, dit QS



Le Québec a non seulement les moyens, mais surtout le devoir de se priver des centaines de millions de dollars de revenus potentiels issus de l’exploitation du pétrole, font valoir les porte-parole de Québec solidaire (QS), au moment où s’ouvre le Conseil national du parti à Sherbrooke.

Québec

Une consultation mal engagée

Pipeline d’Enbridge - Des groupes critiques ne seront pas entendus par Québec



Québec a refusé le droit de parole à des groupes citoyens et à des organismes critiques du recours aux pipelines et de l’exploitation des sables bitumineux dans le cadre de la commission parlementaire qui étudie le projet d’inversion de l’oléoduc 9B d’Enbridge.

Québec

C'est l'histoire du doigt dans le tordeur...

Le pétrole de l’Ouest permettrait aux raffineurs québécois de réduire leur empreinte carbone



En donnant son accord à l’inversion du flux de la canalisation 9B de la compagnie Enbridge, l’Office de l’énergie (ONE) ouvrirait les vannes de la plus importante raffinerie au Québec au « pétrole propre » de l’Ouest, fait valoir le président des activités canadiennes de Valero Energy-Ultramar, Ross R. Bayus.

Québec

Il ne s'agit pas d'y renoncer d'un coup, mais de le faire graduellement, et de ne surtout pas rajouter aux problèmes que pose son utilisation

Renoncer au pétrole créerait un choc économique inacceptable

Les ministres du gouvernement Marois, celui de l’Environnement en tête, font valoir les bons aspects du projet de la société Enbridge


La première journée de commission parlementaire sur l’inversion de l’oléoduc 9B d’Enbridge a surtout été l’occasion, tant pour la pétrolière que pour le gouvernement Marois, d’insister sur les avantages économiques que représente l’opération. Et le plus important projet de transport pétrolier de l’histoire du Québec est cohérent avec la réduction de notre dépendance aux énergies fossiles, ont affirmé les ministres péquistes.

Québec

Il va falloir nous expliquer comment ce projet va contribuer à la réduction du réchauffement climatique et de l'émission des GES

Bas-Saint-Laurent - Un port pétrolier pour le brut albertain

Le projet de TransCanada à Cacouna constitue une menace pour les bélugas


En plus de construire un oléoduc qui fera couler chaque jour 1,1 million de barils de pétrole albertain vers le Québec, TransCanada compte implanter un port à Cacouna, dans le Bas-Saint-Laurent, pour exporter du brut à bord de pétroliers. Ce projet sera construit en plein cœur de la pouponnière des bélugas du Saint-Laurent et près du seul parc marin du Québec, a appris Le Devoir.

Québec

Ménager la chèvre et le chou ? A-t-on même ce luxe vu la rapidité à laquelle l'environnement se dégrade ?

Le casse-tête pétrolier



La transition énergétique du Québec devra réussir à concilier deux objectifs en apparence contradictoires, soit la production de pétrole québécois et la réduction des gaz à effet de serre

Québec

Plus l'industrie s'explique, plus elle s'enfonce

Les «explications» insatisfaisantes d’Enbridge

Nicolas Soumis


Selon Nicolas Soumis, docteur en sciences de l'environnement, la tentative d'Enbridge de nous rassurer sur le passage de son oléoduc au Québec fait malheureusement chou blanc.

Québec

Les solutions d'hier sont devenues les problèmes d'aujourd'hui

Le Québec a tort de se tourner vers le pétrole, dit David Suzuki



Le gouvernement Marois a tort d’ouvrir la porte à l’exploitation pétrolière au Québec et à l’arrivée de centaines de milliers de barils d’or noir par pipeline, affirme le scientifique David Suzuki.

Québec

Attention, ça va jouer dur

Pétrole : une coalition autochtone voit le jour



Inquiètes de la volonté d’ouvrir le golfe du Saint-Laurent à l’exploration pétrolière, trois nations autochtones ont annoncé mardi la formation d’une coalition qui se donne comme mission de «protéger» ce milieu marin contre les «risques» posés par l’industrie de l’énergie fossile. Elles estiment que les gouvernements doivent leur donner voix au chapitre avant toute prise de décision.

Québec

Le PLQ pas très crédible en vert

Pipeline d’Enbridge : le PLQ attaque le PQ



Après les groupes environnementaux, c’est au tour des libéraux québécois d’accuser le gouvernement Marois d’avoir manqué à ses devoirs en ne lançant pas de consultation publique sur le projet d’inversion du pipeline 9B d’Enbridge, qui doit amener 300 000 barils de pétrole brut à Montréal d’ici quelques mois.

Québec

Non au sale pétrole de l'Alberta

Choisir son pétrole



Dans un texte paru le vendredi 18 octobre dans La Presse, le professeur Pierre-Olivier Pineau qualifie de «distraction dommageable» l'opposition aux projets de pipelines destinés à transporter du pétrole des sables bitumineux au Québec. Ce point de vue est pour le moins étonnant lorsqu'on sait que plusieurs experts considèrent cette opposition comme étant la plus grande lutte environnementale en cours au Canada et aux États-Unis.

Pourquoi les Québécois devraient-ils accepter un projet dont les Canadiens ne veulent pas

Projet Enbridge: le dernier jour d'audience annulé pour des raisons de sécurité



Le dernier jour d'audience sur le projet d'Enbridge d'inverser le flux d'un oléoduc allant du sud de l'Ontario jusqu'à Montréal a été annulé pour des raisons de sécurité.

Québec

Plus les Québécois vont en savoir, mois ils vont en vouloir

Le dossier Enbridge - Des consultations incomplètes



’Office national de l’énergie a bouclé en quatre jours ses audiences montréalaises sur l’inversion du flux du pipeline d’Enbridge, qui fera couler 300 000 barils de pétrole brut par jour vers le Québec dans quelques mois. À moins d’un improbable revirement, Ottawa devrait en effet donner le feu vert au plus important projet de transport de pétrole brut de l’histoire du Québec. Et pendant que des élus municipaux et des citoyens s’inquiètent, le gouvernement Marois se borne à réaffirmer son ouverture au pétrole de l’Ouest tout en promettant une consultation publique.

Québec

Encore un dossier qui va mal se terminer

Citoyens et militants perturbent des audiences de l'Office national de l'énergie



Une quinzaine d'opposants au projet de renversement du flux de la ligne 9B ont tour à tour interrompu, mercredi avant-midi, les travaux de l'Office national de l'énergie (ONE) qui se tiennent cette semaine à Montréal.

Québec

Un très mauvais choix qui va coûter très cher au PQ

Plan économique: Québec rêve de pétrole québécois et canadien



On savait déjà que le gouvernement Marois est favorable à l’exploitation pétrolière au Québec et à l’arrivée de pétrole de l’Ouest canadien par pipelines. La politique économique présentée lundi précise toutefois la volonté ferme des péquistes de favoriser l’exploration pétrolière ici, mais aussi le développement de projets de pipelines.

Québec

Que cache cette critique totalement inattendue de l'Office national de l'énergie et de Enbridge ?

La crédibilité de l'Office



L'Office national de l'énergie (ONÉ) entreprend demain les audiences publiques sur le projet de renversement de l'oléoduc de la compagnie Enbridge entre l'Ontario et le Québec. Bien qu'il s'agisse d'un pipeline existant (le 9b), le projet suscite des inquiétudes parce que la capacité de l'ouvrage sera augmentée - de 240 000 barils par jour à 300 000 barils par jour. De plus, le pétrole qui sera transporté à Montréal viendra en bonne partie des sables bitumineux albertains.

Québec

Le gouvernement sait déjà que la population est très majoritairement hostile au projet

Pipeline d’Enbridge : silence complet à Québec

Aucune consultation n’a encore été annoncée, tandis qu’Ottawa est prêt à donner le feu vert


À quelques jours de la fin des consultations fédérales pour le projet d’Enbridge de transporter du pétrole albertain par pipeline jusqu’à Montréal, le gouvernement Marois n’a toujours pas annoncé la tenue de sa propre évaluation.

Québec

C'est non !

Oléoduc d’Enbridge - Des risques et peu de retombées

Bertrand Schepper, Renaud Gignac


Les chercheurs de l'IRIS contestent les prétentions d'Enbrigde à propos des bienfaits du passage de leur oléoduc sur le territoire québécois.

Québec

Les comparaisons qui trompent

Quand le patronat compare l'exploitation pétrolière au Québec à la Norvège



Quoi de mieux pour vendre la salade de la caste dominante que de prendre exemple sur la Norvège, le pays qui détient le premier rang mondial pour l’indice de développement humain de l’ONU. Ça fait vertueux.

Québec

Les risques et les coûts potentiels assumés par la collectivité l'emportent largement sur les bénéfices privés escomptés

Anticosti, moins prometteur que le Dakota



Le boom du Dakota aura-t-il un écho à Anticosti? Bernard Granger, chef géologue de Petrolia, qui veut forer dans l'île québécoise, est loin de le croire.

Québec

À signer sans faute

Pétition contre les projets d’oléoduc



Alors que le gouvernement Marois manifeste une ouverture certaine aux projets de transport de pétrole albertain par pipeline au Québec, une pétition exigeant le rejet des deux projets en développement vient d’être lancée sur le site de l’Assemblée nationale.

Québec

Ce n'est certainement pas au nom du devoir de présenter toute la diversité des opinions que La Presse publie celle-ci

Du pétrole à Anticosti, vraiment?

Philippe Gauthier


Combien de pétrole a-t-on découvert à Anticosti, au juste? Si vous avez suivi l'actualité, vous me parlerez sans doute de 40 milliards de barils, dont 30 milliards sur les lots attribués à Pétrolia. Vous me parlerez peut-être aussi des 400 milliards$ que cela doit rapporter. Mais en réalité, aucun pétrole exploitable n'a encore été découvert à Anticosti. Pas une goutte.

Québec

L'inconscience (bis)

Exploitation pétrolière - Un préjugé favorable qui inquiète les environnementalistes



Les groupes environnementaux s’inquiètent du préjugé favorable du gouvernement Marois envers l’exploitation pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent. Ils estiment que le rapport de l’évaluation environnementale stratégique (EES) publié vendredi démontre sans l’ombre d’un doute que les risques sont mal connus et qu’une marée noire serait totalement incontrôlable.

L'inconscience

Évaluation environnementale stratégique - Québec compte exploiter les énergies fossiles du Golfe malgré les avertissements



Le Québec connaît mal le golfe du Saint-Laurent, et serait inapte à répondre à un déversement pétrolier qui surviendrait en raison de l’exploitation d’énergie fossile en milieu marin. Mais le gouvernement Marois garde le cap et souhaite bel et bien lancer le Québec sur cette voie, tout en promettant d’y intégrer des normes environnementales strictes.