Le Québec et le pétrole

Québec

Inquiétant pour les communautés où circulent les convois

Suncor veut transporter son pétrole par train jusqu’à Tracy



Après avoir construit l’installation nécessaire pour recevoir du pétrole par train à sa raffinerie montréalaise, Suncor veut maintenant amener du brut de l’Ouest canadien jusqu’à Sorel-Tracy.

Québec

La question : que rapportera cet oléoduc au Québec?

OLÉODUC ÉNERGIE EST

À Ottawa de donner le feu vert, dit TransCanada

1,1 million de barils de pétrole par jour traverseraient le Québec


TransCanada entend construire près de 1000 kilomètres de pipeline en sol québécois dans le but de faire transiter ici plus d’un million de barils de pétrole albertain chaque jour. Et si la multinationale devait participer à une éventuelle évaluation environnementale menée par Québec, elle affirme que la décision d’autoriser le projet appartient uniquement à Ottawa.

Québec

Ces scribes gouvernés par l’émotion et la pensée officielle

Le pétrole d'Anticosti nouveau casus belli des écolos et des médias



Je m’attendais à ce que les braves soldats de notre armée verte, comme le sympathique, mais trop catastrophique Dominic Champagne, et nos potineux de la presse montent au front contre l’exploration du pétrole d’Anticosti. Déjà vu…

Québec

«À date, nous ne faisons qu’aller voir»

QUÉBEC

La conciliation pétrole-climat

Le Parti québécois soutient qu’il n’y a pas de contradiction à miser sur le pétrole tout en voulant réduire les GES


Pour les groupes écologistes et Québec solidaire, Pauline Marois est en flagrante contradiction en misant sur l’or noir de l’île d’Anticosti tout en poursuivant l’objectif de diminuer la consommation de pétrole au Québec et, de là, les émissions de gaz à effet de serre (GES). Mais cette contradiction n’est qu’apparente, soutient-on dans l’entourage de la première ministre. Et c’est nul autre que le député écologiste Daniel Breton qui fut chargé d’expliquer ce paradoxe.

Québec

Le Parti québécois a visé juste

Les Québécois en faveur de l'exploration pétrolière à Anticosti



Le feu vert à l'exploration du pétrole sera électoralement payant pour le gouvernement péquiste, à en juger par un sondage de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), que La Presse a obtenu.

Québec

Un autre clou dans le cercueil de Philippe-Flop Couillard

Excellente nouvelle



Compte tenu de la méfiance des Québécois à l'endroit de l'entreprise privée, une participation de l'État était essentielle pour rendre acceptable l'exploration pétrolière sur le territoire de la province. L'engagement politique et financier du gouvernement Marois en faveur de la recherche de pétrole sur l'île d'Anticosti est donc une excellente nouvelle.

Québec

Ces informations donnent au gouvernement actuel des arguments pour forcer vers la sortie ce partenaire trouble, dernier avatar du régime Charest

ENVIRONNEMENT

Anticosti: Québec s’associe à des dirigeants troubles

Québec prend pour alliés des investisseurs français qui ont eu de sérieux démêlés avec la justice


Québec se lance dans l’exploration pétrolière à Anticosti avec une entreprise dirigée par un homme condamné pour fraude. Un autre partenaire de l’État dans l’aventure a aussi été associé à un homme accusé d’escroquerie.

Québec

Marois répare l’erreur d’Hydro-Québec qui avait vendu en 2008 les permis de forage au secteur privé

EXPLORATION PÉTROLIÈRE

Québec investira 115 millions sur Anticosti



Le gouvernement Marois entend investir jusqu'à 115 millions de dollars de fonds publics afin de vérifier s'il est possible d'exploiter du pétrole sur l'île d'Anticosti. C'est l'État qui assumera la plus grande part du risque financier de l'exploration à venir, qui comprend notamment des forages avec fracturation.

Québec

Au diable la protection de l’eau potable!

PÉTROLIA

Gaspé demande l'intervention de Québec

Un tribunal donne raison à la pétrolière, qui pourra poursuivre ses forages


Pétrolia a le droit de poursuivre ses forages d’exploration pétrolière sur le territoire de Gaspé. Un juge de la Cour supérieure vient en effet d’invalider le règlement adopté par la Ville pour protéger ses sources d’eau potable. Son maire réclame maintenant une intervention du gouvernement du Québec, qui tarde toujours à agir dans ce dossier.

Québec

Et encore, ce n'est que la partie visible de l'iceberg

Le lobby du pétrole s’active au Québec

Le Registre compte plus de 50 inscriptions, davantage qu’au plus fort du débat sur le gaz de schiste


Le lobby pétrolier est plus actif que jamais au Québec. Le Devoir a recensé plus de 50 lobbyistes inscrits pour faire des démarches auprès de ministères, de municipalités et de sociétés d’État.

Québec

Aucun rapport entre la situation de Terre-Neuve et du Québec. Dubuc est dans les patates

Pétrole : la planète Québec



Lorsque quelques personnalités politiques, dont Bernard Landry et Monique Jérôme-Forget, ont publié un manifeste pour souhaiter que le Québec exploite son pétrole, on pouvait s'attendre à un contre-manifeste. Ça n'a pas tardé.

Québec

Le Québec peut faire beaucoup mieux

Manifeste contre un État pétrolier québécois

Des scientifiques, des écologistes et des politiciens demandent une étude d’impact


Contrairement à ce qu’affirment les signataires du récent manifeste en faveur de l’exploitation pétrolière au Québec, nous n’avons aucun avantage à devenir un « État pétrolier ».

Québec

La vérité, c'est que l'application des normes les plus élevées rendrait toute exploitation non rentable

Libre opinion - Pétrole : quels «hauts standards»?



Au moment où l’on se remet à peine d’une catastrophe impliquant le transport de pétrole au coeur de nos milieux de vie, certains représentants économiques et politiques signent un manifeste pour promouvoir le développement de la filière pétrolière au Québec.

Québec

Le pétrole est un enjeu géostratégique de première importance pour le Québec

Le statut de province est hautement toxique



La province de Québec n’a pas de point de vue sur le monde. Elle vit dans l’espace folklorique que lui aménage le gouvernement canadian, le seul autorisé à fixer les conditions et les modalités d’échange. La province de Québec n’a pas d’intérêt vital, elle n’est que bénéficiaire d’une politique étrangère qui détermine qui aura la becquée. Elle frissonne dans l’espérance des retombées. La province de Québec n’a ni territoire ni conscience de territoire. Elle ne sait rien de la raison géostratégique. Elle ne sait rien de ce que sa terre représente pour les autres, ceux qui veulent la traverser, la piétiner, la souiller. La province de Québec se porte à merveille.

Ça fait depuis les années 1950 qu'on s'interroge sur la présence de pétrole au Québec. Il y en a, mais pas en quantités commerciales

POINT CHAUD

Pétrole: «un débat mal parti»

Les signataires d’un manifeste pro-pétrole se basent sur des faussetés, estime un expert du golfe du Saint-Laurent


Les partisans de l’exploitation pétrolière au Québec véhiculent des faussetés lorsqu’ils évoquent les revenus qui pourraient être générés par d’éventuelles ressources fossiles.

Québec

Pétrole : Pas de pactole en vue, même dans le meilleur scénario

Pétro-Québec : il y a encore loin du rêve à la réalité

Du pétrole, il y en a un peu partout. Encore faut-il que son extraction soit rentable, dit le blogueur Stéphane Gobeil.


Avouez que ça fait rêver. Tant qu’à être dépendant du pétrole, tant qu’à se faire fouiller dans les poches par les pétrolières et tant qu’à envoyez notre argent à l’étranger, aussi bien produire du pétrole nous-mêmes et ramassez une partie du fric.

Québec

L'heure est grave ! On en est rendu au pétrole contre l'eau potable !

Pétrolia en cour pour clarifier un différend avec la ville de Gaspé



Pétrolia veut faire invalider un règlement municipal sur l'eau potable, qui l'empêche de forer à Gaspé.

Québec

Et vlan!

Pétrole: pour un contre-manifeste

Le texte de Bernard Landry, Monique Jérôme-Forget et cie n’est pas fondé sur une analyse rigoureuse, mais sur un sophisme


Le texte « Manifeste pour tirer profit collectivement de notre pétrole » d’André Bisson, Bernard Landry, Joseph Facal, etc. propose quelques prémisses de nature économique, certaines vérifiables — dette du Québec, vieillissement de la population, etc. —, d’autres absolument non vérifiées et hautement spéculatives — « des milliards de barils seraient disponibles à l’Île d’Anticosti » — afin de lancer un appel en faveur de l’exploration/exploitation du pétrole au Québec. Est-ce vrai?

Québec

Landry, Facal et Jérôme-Forget n'auront réussi qu'à faire le jeu des spéculateurs

Pétrolia et Junex jaillissent en Bourse



Les deux sociétés pétrolières québécoises en devenir, Pétrolia et Junex, ont jailli en Bourse ces deux derniers jours à la suite de la publication du manifeste Pour tirer profit collectivement de notre pétrole, cosigné par 11 ex-politiciens et décideurs économiques, dont l'ex-premier ministre Bernard Landry.

Québec

Le bon sens même

Pas si vite



L’or, qu’il soit doré ou noir, fait rêver, la preuve étant ce manifeste publié ce mercredi dont les signataires demandent au gouvernement Marois d’autoriser dès maintenant l’exploration des ressources pétrolières en Gaspésie et dans le golfe du Saint-Laurent. Il faudra un jour y venir, mais ne brûlons pas les étapes. Trop d’informations manquent pour prendre une décision éclairée aujourd’hui.

Québec

Une réplique attendue

Le Manifeste en faveur du pétrole québécois fait bondir les écologistes



Greenpeace et Équiterre estiment que le Québec n'a rien à gagner en allant de l'avant avec l'exploitation de ses ressources pétrolières, y voyant un pas dans la mauvaise direction qui ne ferait qu'accentuer la dette environnementale de la province.

Québec

C'est quoi, leur problème ?

Des personnalités signent un manifeste pour le pétrole



Plusieurs personnalités influentes du Québec estiment que la province doit saisir l’occasion que représentent ses potentielles réserves de pétrole.

Québec

D'abord récupérer ce qu'on nous a volé avec la complicité active des Libéraux

L'or noir au secours du Québec



Aux prises avec une lourde dette et un choc démographique imminent, le Québec n'a pas les moyens de se priver de son pétrole, soutient un groupe d'anciens péquistes, libéraux et de décideurs économiques dans un nouveau manifeste .

Québec

Anticosti : le vol du siècle !

La trahison de Nathalie Normandeau



Le gouvernement Charest, fiduciaire du bien public, a cédé les droits d’exploration pétroliers et gaziers sur l’île d’Anticosti à Pétrolia et Gastem en 2007-08. On apprend en 2011 que ces droits recèlent des réserves estimées de 40 milliards de barils de pétrole. À 100 $ le baril, ça représente 4 000 milliards de dollars. Le gouvernement refuse de faire la lumière dans ce dossier.

Québec

Oui si le profit est collectif, car les ressources naturelles sont une propriété collective

Tirer profit de notre pétrole



Si nous signons cette lettre ouverte et le Manifeste pour tirer collectivement profit de notre pétrole, c'est pour inviter le gouvernement à autoriser l'exploration des ressources pétrolières afin de confirmer le potentiel d'exploitation, et éventuellement l'exploitation pétrolière.

Québec

Harper prêt à redorer le blason environnemental du Canada sur le dos du Québec, en divisant par surcroît les Québécois entre eux. Machiavélique !

Pétrole: Québec lorgne une zone fragile du golfe

Les ambitions économiques du gouvernement Marois s’opposent au projet de protection d’Ottawa


Peu avant le début du congé des Fêtes, le gouvernement du Québec a lancé un appel d’offres afin d’évaluer le « potentiel économique » des énergies fossiles du banc des Américains, une vaste zone maritime située tout juste à l’est de la pointe de la Gaspésie. Or, Ottawa envisage d’établir une aire marine protégée pour tout ce secteur réputé pour sa grande biodiversité et la fragilité des espèces qu’on y retrouve.

Québec

À n'y rien comprendre !

Langue de bois pétrolifère

Le gouvernement du Québec raffine son discours pour raffiner le pétrole bitumineux



C'était sur les ondes de "Ici Radio-Canada Première" à l’émission "Pas de midi sans infos", j’écoutais la Ministre Élaine Zakaïb faire semblant de répondre aux questions concernant l’inversion du pipeline de Enbridge ( 01 ). Le journaliste lui demande si elle a l’assurance que ce pétrole sera vraiment raffiné au Québec.

Québec

Stop oléoduc

Après le gaz de schiste, le pétrole

Les opposants au projet de pipeline Énergie Est, de TransCanada, misent sur une vaste mobilisation populaire


Quelques dizaines de personnes éparpillées sur des centaines de kilomètres poursuivent le même objectif : faire échouer le projet de pipeline Énergie Est. Ils comptent forcer TransCanada à faire une croix sur son projet d’investissement de 12 milliards de dollars au terme d’une guerre pour l’opinion publique.

Québec

Précaution oblige

Îles de la Madeleine - L'exploitation gazière doit se faire sans impacts, selon le BAPE



Québec — Les promoteurs souhaitant exploiter le pétrole ou le gaz du sous-sol des Îles de la Madeleine devraient d’abord prouver que leurs travaux se feront sans impacts négatifs sur l’approvisionnement en eau, conclut un rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) rendu public mardi.

Québec

Et comment donc !

Projet Enbridge - Les insouciants



C’est fou l’indifférence avec laquelle le Québec accepte l’inversion du flux de l’oléoduc 9B de la compagnie Enbridge. Il n’y a pas que les citoyens qui confondent oléoduc et aqueduc, pour reprendre une image lue dans notre dossier de samedi sur le projet : les élus provinciaux, Québec solidaire excepté, sont tout aussi insouciants. Enbridge, recalée de l’environnement mais championne de la promotion, s’en frotte les mains.