La tyrannie des systèmes : le corporatisme

Chronique de Louis Lapointe


Le problème du monde universitaire est le même que celui qui gruge le
monde rural, les corporations professionnelles, le système de santé, les
mégas entreprises fusionnées et l’hydre médiatique, c’est le corporatisme.
Le corporatisme est un mécanisme par lequel on s’en remet uniquement aux
spécialistes pour questionner le système, alors que ces entités
appartiennent au public. Les professeurs d’université, les agriculteurs,
les avocats, les comptables, les médecins et les PDG ont toujours raison
dans le système qu’ils gèrent et dans le méta système qu’ils contrôlent à
travers les lobbys et les conseils d’administrations d’entreprises privées
et publiques qu’ils investissent en occupant majoritairement les sièges.
Confier un problème à un spécialiste est un réflexe normal. Toutefois,
dans le système corporatiste, ce ne sont pas toujours les spécialistes les
plus compétents qui ont le plus d’influence, ce sont les mieux branchés.
Comme il faut toujours plus d’argent pour nourrir le système qui est
condamné à toujours grossir, justement à cause des coûts de système, il
faut nécessairement plus de pouvoir pour aller chercher cet argent. C’est
là qu’arrive l’effet pervers d’un système géré uniquement par des
spécialistes et pour des spécialistes, puisque la première qualité qu’on
recherche chez un spécialiste investi de pouvoir, c’est son réseau, pas sa
compétence. Alors que nous sommes persuadés que nous avons confié la
gestion du système à des spécialistes, nous nous retrouvons avec une meute
de politiciens, de lobbyistes, de resquilleurs et de chevaliers
d’industrie.
Alors, quand les spécialistes nous disent plus d’argent, plus de privé,
plus de pouvoirs et plus de fusions, que doit-on comprendre ?
La réponse va de soi, plus de corporatisme et plus de tyrannie des
systèmes. Voilà où est la démesure !
Louis Lapointe

Brossard
Le 17 février 2008
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured bccab87671e1000c697715fdbec8a3c0

Louis Lapointe534 articles

  • 839 606

Chroniqueur et avocat à la retraite, l'auteur a été directeur de l'École du Barreau du Québec, cadre universitaire, administrateur d'un établissement du réseau de la santé et des services sociaux et administrateur de fondation.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé