Des heures de plaisir…

publicité bénévole d’un abonné : Joyeux Noël

Tribune libre 2008

L’éditorialiste Patrick Bourgeois donne le ton : Charest va continuer son travail de sape à l’égard du
Québec français. Notre minorisation passe par l’immigration non francisée.
Bourgeois pousse le PQ, toujours navire amiral du mouvement
indépendantiste, à poursuivre son travail à l’égard de la famille et
surtout de donner un coup de barre résolument indépendantiste. C’est par
cette attitude que le parti favorisera en États généraux la réunion en
coalition s’il le faut, de tous les groupes indépendantistes. C’est le
seul moyen de renverser cette tendance néfaste de la dispersion qui a
ramené Charest sur la Chaise : si le vote cammunautaire en bloc est
acceptable pour les anglo/allophones, il le sera pour les francophones.
Falardeau, qui raille l’Obamanie, reconnaît que le mouvement a le mérite de faire
rêver les Américains. Il prie Pauline de nous faire rêver.
Claude Jasmin s’est enflammé un moment pour Margaret Atwood qui s’est échappée à se
proclamer de tout cœur avec le Bloc de Duceppe, « si elle était Québécoise
» : N’était-il pas malsain qu’AUCUN intellectuel, artiste, écrivain de «
l’autre Canada » n’ait appuyé notre combat pour l’indépendance alors
qu’ailleurs, Israël, par exemple, des intellos se rangent du côté de la
Palestine? Mais Jasmin a déchanté quand Atwood, plus tard, expliquait
qu’elle avait voulu dire… Ça reste comme avant : pas un seul écrivain
anglophone pour appuyer le normal besoin de liberté de leurs collègues
écrivains indépendantistes!
Patar.
Le Canada n’a jamais eu de constitution! Honte aux plumitifs des médias
conscrits qui s’opposent à toute réouverture de la constitution. Puisque
jamais texte constitutionnel ne fut produit. En 1867, l’AANB fut imposé
par Londres. En 1982, le document ne fut jamais soumis à la population du
Canada et du Québec, ce dernier s’y opposant par l’Assemblée nationale.
Par ce fait, devrait être systématiquement ignorée la Cour Suprême,
celle-là même qui nia aux femmes (1927) le statut de personne juridique,
qui nia l’accès au français au Manitoba, en Ontario, qui tronçonna la loi
101. Cette cour opère en anglais, refuse la magistrature aux francophones
et se base sur une prétendue constitution qui ne comporte pas de version
française reconnue.
Aux politiques et journalistes du Québec de s’en souvenir : rejeter toute
décision qui en émane.
René Boulanger. Pour nous Québécois, le Canada est devenu dangereux comme un fauve
blessé!
« Le Canada réel ne peut exister qu’en une seule formule, celle de la
fédération d’États souverains. Mais plutôt que de l’envisager, le Canada
se prépare dangereusement à nous briser le dos : émotions, délire
politique, tentation d’employer la violence, tromperies, corruption,
trahison… Le Canada anglais va se défendre et mordre. Ces gens ont
l’homme qu’il faut pour nous faire la guerre : Stephen Harper! (mais ce
ne serait guère mieux si Ignatieff devait prendre le relais :lire « Michal
Ignatieff, un danger pour le Québec? » Par Pierre-Luc Bégin, éd du
Québécois)
Le raisonnement de Boulanger part de la crise parlementaire qui secoue le
Canada, et qui a contaminé l’élection au Québec.
« …juste en acceptant de ne pas participer au pouvoir, le Bloc Québécois a
réussi à ce que se dresse devant lui le Canada réel. Il n’y a plus assez
de Canadiens-français de service et de marionnettes pour bien jouer les
rôles de la soi-disant dualité canadienne… maintenant, le nationalisme
canadien représente le seul Canada anglais et même le plus enragé des fédés
québécois aura difficulté désormais à se reconnaître dans le parti de
Stephen Harper…. Maintenant les masques sont tombés. Notre présence est
insupportable au sein des institutions canadiennes. Les Canadiens anglais
veulent se séparer de nous en criant au séparatisme. Ils veulent le Québec
mais sans ses souverainistes… Notre existence est mortelle pour le Canada
et il vient juste de s’en rendre compte car auparavant, nous faisions
partie de son One Canada impérial, servant de domestique ou de Marie
couche-toi là…
… et maintenant il a mal, il gémit comme bête blessée, sortant ses griffes
et hurlant sa haine…chaque fois qu’il crache sur le Québec et les
séparatistes, c’est pour nourrir son propre séparatisme : Ottawa est un
boulet pour l’Alberta. Terre-Neuve rêve depuis longtemps d’indépendance.
L’Ontario ne veut plus jouer le jeu… à peine réveillé à lui-même, le Canada
anglais va disparaître sous sa forme impériale mais il ne le sait pas
encore…spirale infernale de montée des passions… » (Canada dangereux,
R.Boulanger)
Et les actualités dénoncent : les 2 méga-hôpitaux, la Nébuleuse et
l’immobilisation à Montréal, nos frères des autres peuples en lutte…
Des heures de plaisir… (publicité bénévole d’un abonné : Joyeux Noël)
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Squared

Ouhgo (Hugues) St-Pierre196 articles

  • 147 101

Fier fils de bûcheron exploité. Professeur retraité d'université. Compétences en enseignement par groupes restreints, groupes de réflexion, solution de problèmes. Formation en Anglais (Ouest canadien), Espagnol (Qc, Mexique, Espagne, Cuba), Bénévolat latinos nouveaux arrivés. Exploration physique de la francophonie en Amérique : Fransaskois, Acadiens, Franco-Américains de N.-Angl., Cajuns Louisiane à BatonRouge. Échanges professoraux avec la France. Plusieurs décennies de vie de réflexion sur la lutte des peuples opprimés.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé