Kosovo 1 / Québec 0?

Tribune libre 2008


Dans Le Devoir du 18 février 2008, en page A-2 on pouvait lire ce titre :
‘’Ottawa hésite encore à reconnaître l’indépendance du Kosovo’’.
Évidemment! Il aurait trop peur qu’on fasse le lien avec le Québec et que
cela nous donne le courage d’avancer dans ce sens. Il l’a fait.
Cela doit aussi faire tiquer notre clairon de la clarté nationale,
Stéphane Dion, le plus vire-capot que je connaisse. Au Kosovo, 90% de la
population est Albanaise et l’indépendance a été promulguée par un
pourcentage infiniment plus élevé que ce qu’on ne pourrait jamais rêver
pour le Québec. Même là, le fédéral hésite. Bob Rae a même ajouté que la
situation pour le Québec est toute différente parce que nous vivons dans
une démocratie ‘’qui fonctionne bien’’ dit-il! …et nous n’avons pas eu de
guerre civile et d’importantes pertes de vies humaines. Donc, si je me fie
à ses paroles, il faut avoir des pertes importantes de vies humaines pour
pouvoir accéder à l’indépendance? Ça c’est une belle démocratie à la
canadian!!!....mais nous avons eu aussi des pertes humaines et matérielles
en 1837.
Quelle bande d’hypocrites et c’est par ça que nous sommes dirigés, sans
oublier le petit valet québécois. Est-ce désespéré ou aurons un jour le
courage de ces kosovars? Ça fait plus de cent ans qu’ils rêvaient de voir
ce moment arriver. Ils l’ont fait, ils l’ont vu. Nous on ne peut pas
attendre 100 ans car en 20 ans ou moins, si nous ne donnons pas un coup de
barre important, nous aurons disparu de la carte du Canada et du monde.
À la page B-1 du même Devoir, François Brousseau nous brosse un tableau du
Kosovo. Le titre ’’Paradoxes sur le Kosovo’’. Chroniqueur à l’information
internationale de Radio-Canada, François Brousseau nous donne cinq
‘’bonnes’’ raisons d’être sceptique vis-à-vis cette déclaration
d’indépendance. Il parle de tout sauf du fait que c’est une très grande
proportion de la population qui la voulait. Ils l’ont fait démocratiquement
mais ça, ça ne semble pas avoir beaucoup d’importance…un vrai
Radio-Canadien, c’est démocratique si cela fait leur affaire! Quelle
misère!
Il faut apprendre à penser par soi-même et ne pas se fier aux
propagandistes journalistiques à la solde des financiers et des sociétés
fédérales. À quand le Kosobec?
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 343 378

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    21 février 2008

    D'accord avec vous que l'idée de M. Dion et de quelques fédéralistes à l'effet que : "La souffrance donne le droit à l'indépendance" est totalement farfelue.
    Malgré ça, on se demande bien si le Kosovo est un bon exemple pour les Québécois parce que, c'est un peu comme si le West Island et Westmount déclaraient leur indépendance du Québec "pour faire acte de partition en se raccordant ou non au ROC" après que le Québec aurait déclaré la sienne du Canada.
    Ça a commencé quand la Serbie a déclaré son indépendance de la Yougoslavie. L'histoire de l'indépendance de la Serbie me semble plus proche de ce qui pourrait se passer au Québec.
    Entre nous, le Kosovo à l'ONU et dans les autres forum internationaux, ça ne leur donnera pas grand chose à ce minuscule état qui est pauvre et enclavé ni, au reste du monde.
    Le plus que le Kosovo va gagner est qu'il va être une menace pour les Serbes qui y vivent encore à la place d'être menacé par les Serbes du pays dont il se sépare.