Tous les articles dans Vigile (28828)

Politique fiction sur fond de division au Québec

Si le libéralisme politique des années 2000 aidé par les technologies encourage toutes les scissions, il faut trouver des moyens afin de retrouver une certaine union sociale et nationale.


400e - une affaire canadian ?

Le prix de nos 400 ans d'efforts

La fondation de Québec marque le commencement de cet investissement à long terme, que Nous avons maintenu envers et contre l'indifférence française et l'hostilité anglaise


Québec

Les francophones sont bien plus que des chiffres

la force du Québec comme société francophone en Amérique du Nord passe non pas par l'isolement, mais par une francophonie qui dépasse largement ses frontières


La «nationalisation subtile»

Une interprétation de la stratégie politique fédérale


Quand...

Et ainsi, le Québec sera souverain un jour


Le Québec : une identité en péril

(version intégrale)


Des paroles et des images dans la séduction politique

Notes sur les rhétoriques politique et médiatique


La crise belge

Mais où sont donc passés les Wallons?

Je suis honteux des dirigeants wallons actuels


Réplique à Jean Berthiaume

Le TGV de la dépendance consentie

"Nos vieux rêves..." (Réplique de Jean Berthiaume)


CHRONIQUE DE LA CROQUEUSE DE MOTS

Vous avez dit... "laïcité interculturelle" ?

Bien que je partage toujours les valeurs de QS, je quitte ce parti et ne veux plus en être membre pour les raisons suivantes.


VLB et l'essentiel



Mon dieu : c’est moi !

Et depuis que la société québécoise a délaissé les églises, le trou ouvert par le vide spirituel, idéologique et moral n’a eu de cesse de s’agrandir.


La politique du "possible"

Alors que devons-nous faire ?

Les indépendantistes devraient maintenant savoir que ce n’est qu’après des efforts soutenus à l’intérieur des structures actuelles, sans dévier de leur trajectoire, qu’ils parviendront à des résultats satisfaisants.


L’avenir du français au Québec

La disparition tranquille

C’est la francisation à l’étranger qui sauve le français au Québec. Le Québec tout seul ne se francise pas; il s’anglicise.


La Gâzette exprime du respect pour les Québécois... une fois n'est pas coutume

Well, excuse our French