25 bonnes réponses sur 25 questions posées

Québec solidaire reçoit une note parfaite pour la qualité de son programme environnemental !

«Québec solidaire obtient 100% dans son bulletin écolo ! »

Tribune libre 2008



Dans une syntaxe pour le moins confondante, le journaliste du Devoir
Fabien Déglise titrait son article tiré du «Carnet de campagne» : «Les
Verts sont les plus verts, Québec solidaire aussi».
Malgré une rhétorique, que l'on pourrait pour le moins qualifier d'un
tantinet «tendancieuse», il n'en reste pas moins que le parti «Québec
solidaire» s'est mérité une fois encore l'estime d’importants groupes
environnementaux tels que: Greenpeace, Équiterre, Nature Québec et la
Fondation David Suzuki.
Selon Le Devoir, ce «bulletin écolo» est le résultat d’un d’une série de
25 questions posées aux différents partis politiques par une coalition de
plus de 10 groupes de pression environnementaux.
Dans ces circonstances, n’est-il pas alors justifié de se demander si les
«écolos» n'auraient pas grand avantage à orienter leurs choix vers un parti
qui, en plus d'offrir la même qualité de plateforme environnementale,
possède et de loin, la meilleure plateforme sociale…?
À titre comparatif, le Parti Québécois a reçu 16 points, l’Action
démocratique du Québec 8 points et le Parti libéral du Québec 5 points.
Ces derniers de classe soulèvent beaucoup d’appréhensions chez ces groupes
environnementaux, qui dénoncent un manque de clairvoyance et parlent même
de positions inquiétantes en ce qui concerne la production de déchets
nucléaires, l’exploitation des hydrocarbures dans les basses terres du
Saint-Laurent et le financement du transport en commun.
Des appuis écologistes...
Il est à noter que Québec solidaire a aussi reçu l’appui des célèbres
militants écologistes Richard Desjardins, Laure Waridel et de Jean-Claude
Balu militant écologiste de gauche et ancien représentant du Parti vert du
Canada au Québec.

Références :
Le carnet de campagne du Devoir :
«Les Verts sont les plus verts, Québec Solidaire aussi.»

- Fabien Deglise : Mardi, 25 novembre 2008.

Voir la plateforme environnementale de Québec solidaire :
Engagements 2008 de Québec solidaire :
Axe 1 - Développer une économie écologiste et solidaire:

http://quebecsolidaire.net/engagements_2008

-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured 56599d2190662f65fbfa0affdabd4b20

Christian Montmarquette55 articles

  • 92 960

Membre fondateur de Québec solidaire

Militant pour l'éradication de la pauvreté et l'indépendance du Québec

Site officiel : [www.quebecsolidaire.net->www.quebecsolidaire.net]

Courriel de Québec solidaire info@quebecsolidaire.net

Programme : [http://quebecsolidaire.net/engagements_2008->http://quebecsolidaire.net/engagements_2008]

Téléphone : (514) 278-9014





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    1 août 2010

    Je recommande le livre: "Les riches qui détruisent la planète" d'Hervé Kempf à tous ceux qui s'inquiètent du sort de la planète et qui veulent en savoir plus sur les dessous de la politique et ses pièges.

  • Archives de Vigile Répondre

    1 août 2010

    La seule politique valable devrait reposer sur l'écologie et l'entraide et ce n'est pas les partis conventionnels qui peuvent nous amener vers ça. Ces partis (libéral, conservateur ou autres correspondants dans d'autres pays) dont leurs politiques sont basées sur une plus grande exploitation des richesses naturelles, une plus forte industrialisation et tout ça dans le but d'attirer les citoyens vers une plus grande consommation, sont sur le point de nous amener tous dans un gouffre épouvantable. Trop de gens croient que les richesses naturelles sont illimitées et que l'on peut les exploiter, les transformer pour qu'elles soient vendues sous toutes sortes de formes pour finir éventuellement dans des dépotoirs sans qu'il y ait des conséquences graves. Il n'en reste pas moins que les Bill Gates et Warren Buffet de ce monde, qui malgré le fait qu'ils donnent un petit pourcentage de leurs revenus aux plus démunis, demeurent pour bien des gens des modèles à atteindre. Le système monétaire que tous les leaders politiques défendent et appuient va à l'encontre de la préservation de notre planète.