PQBloc - Du glaçage sans gâteau

Ce parti est une horloge sans aiguillesincapable de donner l’heure juste.

Tribune libre 2008

Les péquistes d’Ottawa et du Québec

se tournent vers le Parlement

comme les musulmans vers la Mecque

pour la prière.

Ils pressent St-Stephen Harper de reconnaître

la nation québécoise

par des gestes concrets,

car l’indépendance du Québec ne leur apparaît pas

un geste suffisamment concret

à l’obtention de sa reconnaissance

par le Canada et les autres pays.
Gérald Larose, Président du Conseil de la souveraineté de papier,

en vierge offensée, s’indigne : « Harper est plus vicieux que tous les
autres

parce qu’il cause, il fait semblant,

mais il fourre. »
Causer, faire semblant et fourrer

voilà ce en quoi le PQBloc

est passé maître.
Ce parti est une horloge sans aiguilles

incapable de donner l’heure juste.

Un parti qui se renie

sur toute la ligne.
On devient péquistobloquiste

comme l’on devient dentiste, enseignant, comptable,

pour faire carrière,

s’en mettre plein les poches,

acheter des silences…
Le PQBloc a trahi les Québécois.

Il a trahi ses militants, ses membres

qu’il occupe avec des projets bidons,

des promesses d’ivrogne.
Stephen Harper, quant à lui,

assume pleinement son rôle

de Premier ministre canadien du beau grand Canada

et se bidonne,

comme tous les autres avant lui…
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 241 121

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    29 juin 2008

    "... Je vois même une grande alliance nationale se dessiner bientôt.
    Françoise sortira de son retranchement de gauche et se montrera solidaire du peuple québécois. Mario s’apercevra que son immatériel autonomisme est un cul-de-sac. Les verts cesseront de faire semblant que la question nationale n’existe pas. Éric en aura assez de vociférer inutilement contre le PQ. Pauline finira par abandonner sa gouvernance nationale, qui ne rassemble personne, et par revenir entièrement à la souveraineté, qui est la véritable idée rassembleuse... "
    B. Desgagné, en message à: "Amarré, prenant l'eau, le bateau coule." (Fernand Couturier) Tribune libre Vigile

  • Jacques Bergeron Répondre

    23 juin 2008

    J'avais une armée que j'ai décidé un jour de laisser aller afin de faire confiance à mes ennemis.Ces derniers,n'étant pas aussi bêtes qu'on peut le croire, décidèrent d'envahir le territoire du peuple qui le lui avait cédé. Puis arriva la guerre contre ce peuple dominateur à qui nous avions fait confiance! Mal nous en pris! Il se permit ainsi de bombarder nos villes avec de ses meilleurs armes, comme les scandales des commandites, les 450,000 votes illégaux et des citoyennetés( près de 30,000) accordées par anticipation afin de s'assurer de garder dans ses geôles, ces gens qui n'avaient pas compris qu'en lui confiant son armée, ils s'étaient liés, comme des esclaves, aux maîtres de leur pays et de leur avenir. Et c'est ainsi qu'un peuple intelligent, jadis fort et entreprenant, capable de grandes choses, comme celle de fonder Québec en «1608», fut éliminé de la terre et des Amériques en ayant cru que son armée n'était pas utile pour la défense de son territoire, de sa langue et de sa culture.Lui aussi ne croyait pas dans ses soldats.Il se permettait même de les dévaloriser pour appuyer ses thèses, en utilisant tous les prétextes de sa «soumission», de sa
    «sujétion» et de son «avilissement».En fait, tous les prétextes étaient bons à l'esclave qui souhaitait demeurer prisonnier de ses chaînes!«Seigneur,» qui suis-je pour souhaiter disparaître sans laisser la moindre petite trace de mon existence sur la terre, tout en confiant l'espace culturel, politique,économique
    et social de l'Amérique du nord à mes «ennemis Anglo-saxons», ce rêve qu'ils caressent depuis leur arrivée sur ce continent?
    «Seigneur», je t'en prie, débarrasse-moi de mes amis, de mes ennemis je peux m'occuper.

  • Archives de Vigile Répondre

    22 juin 2008

    Harper a trahi les anglos-canadians aussi. Son réseau est celui formé par les néocons aux USA et à Londres, le lobby sioniste, Israel, la droite évangéliste chrétienne et le lobby des marchands d'armes.
    Le PQ-Bloc s'en tiennent à la petite gestion quotidienne de la réserve appellée Québec. Sutout ne pas donner une impression qu'ils auraient l'intention de s'organiser en quelque structure plus importante qui pourrait exciter le peuple.