Pauve Julie Couillard et encore plus pauvre Maxime Bernier

En tout cas, elle fait matante, la Julie Couillard. Je la trouve plus naïve que coupable. Lui aussi.

Tribune libre 2008


En tout cas, elle fait matante, la Julie Couillard. Je la trouve plus naïve que coupable. Lui aussi.

Et quant à cette histoire de "documents secrets" , elle est ridicule au dernier degré. Mon expérience dans l'armée, ici et ailleurs, m'ont prouvé qu'il n'y a pas de documents secrets, sauf pour la galerie des badeaux, le théâtre et le cinéma. Tout ce qui est classifié secret, ce qui veut dire discret, est sélectionné pour protéger certains individus qui se sont mis les pieds dans les plats. C'est comme le secret de confession. On se tait pour avoir la paix et rien d'autre. On ne peut pas tout dire à tout le monde. Trop de gens manquent complètement de jugement au point qu'une insignifiance, comme cette histoire, peut provoquer un drame qui ne finit pas. Mieux vaut se la fermer. Même dans les relations particulières, le silence est d'or.

Je suis d'accord avec Karl Heinz Schreiber , le fournisseur de Mulroney, qui a publiquement déclaré que si les bénéficiaires de ses largesses s'étaient fermés la g.., il n'y aurait pas eu d'histoire. Il avait raison et je l'appuie. Le public n'est pas obligé de tout savoir. Trop de monde n'ont pas de jugement et il vaut mieux ne rien dire, seulement laver discrètement son linge sale en famille lorsque c'est possible. Un exemple contraire: les révélations au sujet de la bourse de Toronto et son implication immorale dans les mines d'Afrique ou encore le fait que les banques ne paient pas toutes leurs impôts. Des niaiseries comme cette aventure que Maxime Bernier a vécue avec Julie Couillard sont affaires de conscience personnelle et les allégations à la sécurité d'État ne sont que du pipi de chat.

Comme officier d'état-major, j'ai eu à lire et étudier des centaines de documents sur des centaines d'histoires juteuses que le public et souvent l'armée n'avait pas besoin de savoir, toujours pour maintenir la paix, dont la meilleure technique est le silence. J'ai visité plus de 200, 000 dossiers qui auraient pu faire tomber le gouvernement ou envoyer des officiers supérieurs en prison et je me la suis fermée dur. quitte à détruire les documents lorsque le sujet n'attirait aucune attention.

Cependant, lorsque j'ai vu les documents secrets Neat Pitch, pour une intervention armée contre le Québec, alors j'ai réagi et agi pour tuer l'expédition dans l'oeuf. Des collègues de langue anglaise m'ont remercié. Ils ne voulaient prendre leur retraite avec mauvaise conscience. Ce fut la seule instance en 28 ans de services qui m'a incité à révéler des "secrets officiels". Le reste m'accompagnera dans la tombe.

Le silence est d'or et l'Évangile abonde dans ce sens. Fermes-toi là. Tu seras jugé par tes paroles. On regrette toujours d'avoir trop parlé mais rarement d'avoir gardé le silence.



JRMS

Featured 751d93ca198caacf4590a022022f5bc8

René Marcel Sauvé217 articles

  • 232 687

J. René Marcel Sauvé, géographe spécialisé en géopolitique et en polémologie, a fait ses études de base à l’institut de géographie de l’Université de Montréal. En même temps, il entreprit dans l’armée canadienne une carrière de 28 ans qui le conduisit en Europe, en Afrique occidentale et au Moyen-Orient. Poursuivant études et carrière, il s’inscrivit au département d’histoire de l’Université de Londres et fit des études au Collège Métropolitain de Saint-Albans. Il fréquenta aussi l’Université de Vienne et le Geschwitzer Scholl Institut Für Politische Wissenschaft à Munich. Il est l'auteur de [{Géopolitique et avenir du Québec et Québec, carrefour des empires}->http://www.quebeclibre.net/spip.php?article248].





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé