SONDAGE CROP-LA PRESSE

Les Québécois pressent Boisclair de se faire élire

2006 textes seuls



Le chef péquiste André Boisclair ferait mieux de trouver rapidement le moyen de retourner à l'Assemblée nationale.
Une forte majorité de Québécois estime en effet que c'est là qu'il serait le plus utile. Et 54% des Québécois sont d'avis qu'il devrait saisir la première occasion de se présenter dans une élection partielle.
Dès qu'on mentionne la possibilité qui s'offrira dans Pointe-aux-Trembles, circonscription libérée en juin par la députée sortante, Nicole Léger, pas moins de 63% des répondants estiment que M. Boisclair devrait y être candidat.
Par ailleurs, quand on leur demande quel chef est «le plus apte à défendre les intérêts du Québec», André Boisclair recueille le tiers des appuis, Jean Charest le quart, et Mario Dumont le cinquième (14% des gens répondent aucun des trois et 7% sont indécis).
À l'époque de Bernard Landry, la défense des intérêts du Québec était beaucoup plus clairement associée au chef péquiste.
Quand CROP demande à quel chef les Québécois font le plus confiance pour diriger le Québec, M. Boisclair est en avance avec 31% d'appuis. Jean Charest suit à 25% tandis que M. Dumont en obtient 20%.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé