La faute au français

Billet de Caroline


On se demande si les fautes

d’orthographe, de syntaxe et de ponctuation

doivent être comptabilisées ou non

pour l’obtention d’un DEC.
Ne devrait-on pas plutôt chercher à savoir

pourquoi

les cégépiens font autant de fautes ?

Et de quelles façons s’y prendre

pour qu’ils en fassent moins ?
Les fautes ne surgissent pas au cégep.

Elles commencent avant et nous suivent longtemps.

Des parents qui en font les apprennent aux enfants.

Des enseignants qui en font les apprennent aux enfants.

Elles deviennent si courantes

qu’on ne se rend plus même compte

qu’il s’agit de fautes.

Elles sont là

sur les factures d’épicerie, celles des dentistes,

les notes aux parents, sur les tableaux des salles de classe,

dans l’affichage, dans les annonces classées,

sur les sites Internet, etc.
On écrit comme on parle. Mal.

Dans un État où l’école est obligatoire

cela n’est pas une réussite.

Dans un État de langue française

cela a de quoi inquiéter.
Un comité du ministère

a été mis sur pied afin de revoir

l’ensemble de la formation générale au collégial.

Des recommandations seront adressées

à la ministre de l’Éducation.

Dans quelques mois, les politiciens

auront une vague idée

de ce qui saute aux yeux de tout le monde

à savoir

que tant que le Québec créchera

dans un Canada anglais

on croira que « canceler » et « tchèquer »

sont des mots français.

L’omniprésence de l’anglais

dans l’affichage, la chanson, la télévision,

le grand écran, les jeux vidéo,

dans la population montréalaise,

entretient ce genre de confusion.

L’apprentissage de l’anglais en première année

du primaire également.

Le fait que les Québécois lisent peu

et parfois pas du tout ou encore en anglais

n’aide pas.
Tout conspire pour faire du français

une langue de plouc.

Beaucoup d’efforts sont déployés en ce sens.
Voici, à titre d’exemple, un survol de quelques titres de journaux
qui en disent long :
L’ÉTAT DE SANTÉ DU FRANÇAIS AU QUÉBEC RESTE PRÉCAIRE

LE FRANÇAIS N’EST TOUJOURS PAS LA LANGUE HABITUELLE DE TRAVAIL

LA MORT LENTE (ET PLANIFIÉE) DU PROGRAMME FRANÇAIS DE L’ONF

Langue française BOURRÉES DE FAUTES

FRANÇAIS DANS LES MÉDIAS : IL Y A PLACE À AMÉLIORATION

DES ENTREPRISES MALTRAITENT LE FRANÇAIS

LES PROGRAMMES D’IMMERSION EN LANGUE FRANÇAISE NE FONCTIONNENT PAS

PAS DE FRANÇAIS POUR LES TOURISTES

LES QUÉBÉCOIS LISENT MOINS QUE LES [autres] CANADIENS

260 MILLIONS POUR LES ÉCOLES ANGLOPHONES DU QUÉBEC

EN BREF - HYDRO DONNE HUIT MILLIONS DE DOLLARS À CONCORDIA

CONCORDIA REÇOIT 60 MILLIONS DE QUÉBEC

VENTE DE LA MAISON MÈRE DES SŒURS GRISES À CONCORDIA UNIVERSITY

UN INVESTISSEMENT DE 10,5 MILLIONS DE DOLLARS AU COLLÈGE DAWSON

CONSTRUCTION D’UN THÉÂTRE AU COLLÈGE DAWSON

MC GILL ASSISE SUR UN MAGOT DE 800 MILLIONS

L’UQAM RENONCE À CINQ PROJETS IMMOBILIERS

UQAM : LE GOUFFRE SE CREUSE

L’UNIVERSITÉ LAVAL VEUT OFFRIR DES PROGRAMMES EN ANGLAIS

LE CUSM, L’HÔPITAL DE TOUS LES QUÉBÉCOIS ?

Région de Québec DES GENS D’AFFAIRES PROPOSENT DE SACRIFIER LE FRANÇAIS

Écoles ethniques privés L’ANGLAIS D’ABORD

Système scolaire québécois AU MOINS 700 ENFANTS JUIFS ÉCHAPPERAIENT À LA LOI

FRANCISATION DES IMMIGRANTS : LA LISTE D’ATTENTE DEMEURE LONGUE

Enseignement du français LES TROIS QUARTS DES FUTURS ENSEIGNANTS ONT COULÉ LES TESTS!

Les profs de français RAMENEZ LA GRAMMAIRE!

FUTURS ENSEIGNANTS : APRÈS LES FAUTES À L’ÉCRIT, CELLES À L’ORAL

LES LIBÉRAUX VEULENT L’ENSEIGNEMENT DE L’ANGLAIS DÈS LA PREMIÈRE ANNÉE

L’ENSEIGNEMENT PRÉCOCE DE L’ANGLAIS – UNE FAUSSE COUCHE PROGRAMMÉE

LE CONTRAT ENTRE QUÉBEC ET HOCKEY CANADA ÉTAIT UNILINGUE ANGLAIS

MANIFESTATION POUR LA SAUVEGARDE DE CKAC

FERMETURE DÉFINITIVE DU CINÉMA PARISIEN

Langue française, WHO CARES ?

LES ANGLOPHONES SE SENTENT TRAHIS
On ne peut,

à l’exemple de l’amie de Louise Beaudoin,

Madame Frulla,

se dire préoccupé par la qualité du français

et œuvrer pour l’unité canadienne.
Le français en mauvaise santé, maltraité, bourré de fautes,

dédaigné, sacrifié, vomi,

sauvera sa peau

dans un État souverain

de langue française.
Ce qu’un comité

se gardera de recommander…

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 566

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    17 juin 2007

    En effet, l'amie de Madame Beaudoin, on la ménage beaucoup, on lui en laisse passer, parce qu'elle est l'amie de... tout comme on laissait tout passer à Madame Thibeault, parce que... Dame roulante... n'empêche que Madame Frulla, on glisse trop sur le fait qu'elle arranguait la foule au soir du "we love you Quebec" et qu'elle récidive à chaque occasion que lui laisse Madame Beaudoin de la "taquiner" sur les faiblesses du Québec!

  • Archives de Vigile Répondre

    14 juin 2007

    Bonjour,
    « Tout conspire pour faire du français une langue de plouc. Beaucoup d’efforts sont déployés en ce sens ».
    Je crois que c'est également ce que pense votre collègue vigilien en cette [page->www.vigile.net/article3679.html].
    Hélas ! vous avez tous les deux profondément raison.
    MF