Notre histoire démocratique

Billet de Caroline

En mai dernier,

l'impartialité de Gérard Bouchard

était mise en doute.

M. Bouchard, en tant qu’indépendantiste

pouvait-il coprésider la Commission d’enquête

sur les accommodements raisonnables ?
Lorsque le journaliste

Bernard Drainville annonçait sa candidature

en vue des élections du 26 mars 2007

des « problèmes éthiques »

étaient soulevés.
En 2005, le juge Michel Robert

affirmait que « les souverainistes

ne devraient pas occuper

des fonctions judiciaires ».
Il suffit d’être indépendantiste

pour susciter la méfiance.
Les fédéralistes, quant à eux,

font preuve d’une neutralité sans failles.

C’est d’ailleurs pourquoi

le juge fédéraliste Bernard Grenier s’est vu confier

l’enquête sur les fraudes fédéralistes

commises à l’endroit du Québec

lors du référendum de 1995 sur l’accession

à son indépendance

et pour lesquelles il a émis

des « conclusions défavorables ».
Que sont des milliers de dollars détournés,

le financement d’un love-ingate jamais élucidé

des lois transgressées

sinon une goutte d’eau dans l’océan,

un pétard mouillé.
Estimons-nous satisfaits

à l’instar du directeur des élections du Québec

M. Marcel Blanchet

du travail accompli par M. Grenier

« un travail qui contribue à faire la lumière

sur un chapitre important de notre

histoire démocratique. »
« Créer une commission d’enquête fédérale

compte tenu de tout ce qui est déjà su serait,

selon l’éditorialiste Pierre-Paul Noreau

du quotidien Le Soleil,

du temps et de l’argent mal investis. »
Sauver le Canada

voilà une manière judicieuse d’investir

temps et argent.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 237 689

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé