« Dan Bigras fait le bon choix ! »

Tribune libre 2008


Étant donné mon implication régulière en politique, peu de gens savent que
mon premier métier est d'abord le même que celui de Dan Bigras. C’est à
dire pianiste, chanteur, claviériste, auteur, compositeur et réalisateur.
Depuis fort longtemps j’aimais bien Dan pour plusieurs de ses chansons et
l’authenticité et l’intensité de ses interprétations. Mais je crois que
l’admirais tout autant pour son implication sociale et sa pensé politique…
Je le voyais d’ailleurs souvent apparaître dans des manifs pour toutes
sortes de causes. Et je me souviens d’une occasion en particulier, où il
était venu nous appuyer pour revendiquer de l’argent d’Ottawa au bureau de
la Ministre des Affaires municipales Nathalie Normandeau pour la
construction de nouveaux logements sociaux et de nouveaux HLM.
Mais, ses apparitions n’étaient somme toute, pas tellement étonnantes,
puisque comme vous le savez, Dan Bigras est très fortement impliqué dans la
cause de l’itinérance. (1)
Aujourd’hui, lendemain de veille du gros party de Québec solidaire au «
Théâtre Latulippe » je me réveille avec une très grande admiration pour le
courage politique dont le chanteur Dan Bigras vient de faire preuve.
Avec Yvon Deschamps, Luck Merville, Judi Richard et France Castel et de
nombreux autres, Dan Bigras fera parti des premiers artistes à appuyer
Québec solidaire, afin de provoquer un changement politique devenu
désespérément nécessaire au Québec.
Un changement politique devenu encore plus pertinent devant la crise
économique qui menace et face à laquelle nous devrons de plus en plus nous
serrer les coudes.
Bravo Dan !
______________________
Christian Montmarquette

Membre fondateur de Québec solidaire

Militant pour l'éradication de la pauvreté et l'indépendance du Québec

Escapce MSN: http://christianmontmarquette.spaces.msn.com

Ancien site électoral : www.ufp-laporte.ca.tc
Liste d'appuis des artistes à Québec solidaire :
Yvon Deschamps, Richard Desjardins, France Castel, Luck Mervil, Paul
Amarani, Judi Richard, Johanne Fontaine, Karen Young, Christian Vanasse des
Zapartistes et Yves Lambert, fondateur du groupe La Bottine souriante,
Raymond Levesque et… Dan Bigras !
Autres appuis: Michel Chartrand, André Ferretti, Laure Waridel et le
réputé peintre et sculpteur Armand Vaillancourt.
Site officiel de QS : www.quebecsolidaire.net

Courriel de Québec solidaire info@quebecsolidaire.net

Programme :

http://quebecsolidaire.net/engagements_2008

Téléphone : (514) 278-9014
(1) Itinérance : Pour une commission parlementaire

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2006/12/03/002-itinerance_commission.shtml
Autres parutions :
«Des larmes de crocodiles...»

http://www.ledevoir.com/2008/11/22/commentaires/0811231536253.html
«Le jour où j'ai rencontré Madame Marois....» / C. Montmarquette

http://www.ledevoir.com/2008/11/22/commentaires/0811220840732.html
Las... Des... Culs... Dehors ! Le Matamore ! / C. Montmarquette

http://www.ledevoir.com/2008/11/22/commentaires/0811221030072.html
«La politique Nazi des « bouches inutiles» - Rodolphe Bourgeoys

http://www.ledevoir.com/2008/11/21/commentaires/0811211021207.html
«Une loi scélérate !» / C. Montmarquette

http://www.ledevoir.com/2008/11/18/commentaires/0811190045157.html
«Sortir du cul-de sac politique» / C. Montmarquette

http://www.ledevoir.com/2008/11/19/commentaires/0811201648208.html
Chez Vigile : Mario « Matamore » Dumont

http://www.vigile.net/Mario-Matamore-Dumont
.
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured 56599d2190662f65fbfa0affdabd4b20

Christian Montmarquette55 articles

  • 93 023

Membre fondateur de Québec solidaire

Militant pour l'éradication de la pauvreté et l'indépendance du Québec

Site officiel : [www.quebecsolidaire.net->www.quebecsolidaire.net]

Courriel de Québec solidaire info@quebecsolidaire.net

Programme : [http://quebecsolidaire.net/engagements_2008->http://quebecsolidaire.net/engagements_2008]

Téléphone : (514) 278-9014





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    24 novembre 2008

    Les adhérents aux partis collatéraux refusent la notion d’URGENCE. Ils semblent se dire que si nous avons survécu 400ans, nous serons bien encore là dans 40 ans… C’est la même pensée magique qu’Antonine Maillet nous sert sur la langue : On nous a souvent déclarés morts en Acadie mais on est encore là… Comme en Louisiane : « Our french culture is still thriving even in the absence of the language”… La dernière survivante du Titanic est toujours en vie: elle offre en vente ses souvenirs pour payer sa pension… Le dernier survivant crâne toujours jusqu’à la mort qu’il y a espoir tant qu’il y a de la vie. C’est seulement après lui que survient le grand SILENCE……….. Trop tard pour parler d’urgence !
    Les Nations amérindiennes survivent aussi et se disent bien vigoureuses dans leurs barrages routiers. Le Canada les a parquées dans des réserves et les y ont oubliées. Simplement maintenues en vie artificielle par un B.S. pour soulager la conscience des blancs. Comment ne voyons-nous pas notre Réserve francophone se resserrer sur nous par le retrait de toutes sources de revenus, par l’abandon des systèmes de santé, d’éducation et de culture/communications ? Harper sitôt élu ignore toutes revendications venant du Québec. Desmarais a mandaté charest/gesca pour un exceptionnel troisième mandat au moyen de la perversion de tout discours économique. Ce sera la porte ouverte pour l’assaut final : langue française, désinvestissement culturel et environnemental, walmartisation du commerce et glorification des succès Torontois ! Cette assimilation souhaitée par les classes appauvries des villes et des régions pourrait à la rigueur être compréhensible mais quand nous voyons des célébrités brillantes militer pour la dispersion de l’adversaire du charest, ça nous laisse perplexe… À QUI PROFITE LE CRIME ? Sans doute ces gens, qui ne voient pas l’urgence si immédiate, se disent-ils que le parti qui les a déçus mérite la mort. Ils parient peut-être qu’ils auront le temps de rebâtir une nouvelle force à leur image, pour recommencer à zéro le projet… Mais quand on a 50, 60, 80 ans, c’est mettre beaucoup de pression sur les générations montantes, qui ne se bousculent déjà pas aux portillons, même pour aller voter… Quant à nous, il reste encore 2 semaines pour faire valoir la notion d’urgence que certains ont peut-être tout simplement oubliée dans leurs calculs.

  • Archives de Vigile Répondre

    24 novembre 2008

    L'adhésion de Andrée Ferretti annonçait déjà un glissement progressif des appuis au PQ vers d'autres partis souverainistes. C'est la dispersion et la division du vote souverainiste qui semblent emporter l'adhésion de certains souverainistes de gauche, ou impatients.
    « Déçu par la mollesse du Parti québécois à défendre la souveraineté dans la présente campagne, le «péquiste de la première heure» Dan Bigras a clamé haut et fort hier son appui à Québec solidaire. »
    Le Devoir 2008 11 24 - Des artistes dans l'arène
    Une question demeure cependant, une telle division pourra-t-elle permettre d'accélérer les choses en ce qui concerne la création de l'État souverain qu'on espère ? Assurément non. Le paradoxe sous-jacent est évident... Sous prétexte que le PQ reporterait supposément l'échéance de la création de l'État souverain du Québec ( ce qui n'est pas le cas, on confond ici la vraie cause du report de telle échance, à savoir, des contingences et conditions adverses ), on abonde dans... le report.
    En effet, si Québec solidaire est maintenant le parti qu'il nous faut pour faire l'indépendance, il faudra plusieurs années et plusieurs élections avant de parvenir au pouvoir qui permettrait de réaliser son objectif. Ce report sous prétexte de dénoncer le report dont serait coupable le PQ, serait acceptable, alors que celui dont prend acte le PQ, lui, ne le serait pas ! Drôle de logique !
    « Il va falloir se faire un pays parce qu'on ne pourra jamais dresser Ottawa à envoyer notre argent où il doit être envoyé. [...] Le PQ ne le fait plus. J'en suis très triste », a-t-il lancé.
    Le Devoir 2008 11 24 - Des artistes dans l'arène
    La division du vote souverainiste permettra-t-il cette fois encore de faire élire Jean Charest dans son comté ? Est-ce cela qui va accélérer les choses ? Vraiment !
    Cela dit, il ne sert à rien de se battre contre un mouvement maintenant difficilement réversible. Le vote souverainiste se divise, gauche, droite, centre et impatients et abstentionnisme : PQ, QS, PI, voire ADQ, etc...
    J'y vois une manière de stimuler la mobilisation de manière diversifiée et susceptible de susciter l'adhésion de tout un chacun selon ses affinités politiques électives. J'y vois une manière de contrer le démissionnisme, et l'abstentionnisme. Ce que parvient difficilement à faire ou à contrer un rassemblement de large spectre tel que le PQ l'a historiquement fait. Cependant, cette dispersion doit s'accompagner par un autre type de rassemblement au-dessus des partis souverainistes.
    Union du peuple souverain du Québec
    Malheureusement, les partis souverainistes,voudront plutôt tenter séparément d'obtenir la plus large adhésion électorale possible. Reportant encore l'inévitable rassemblement du peuple souverain du Québec. Ce qui est d'autant plus navrant que l'éclatement du PQ est justifié par le fait qu'il abonderait dans le report des échéances...
    Dans ce contexte seule une coalition de l'Union du peuple souverain du Québec, est en mesure de permettre le retour des souverainistes au pouvoir sous forme de coalition gouvernementale. À moins que les Ferretti et autres Bigras, n'aient pas le succès qu'ils et elles espèrent... Ce que je ne leur souhaite pas, malgré mon adhésion au PQ. Je vais militer de mon côté au PQ pour qu'advienne cette Union de coalition électorale, pour qu'elle s'implante dès avant la fin de cette campagne électorale, dans l'intérêt du souverainisme, dans l'intérêt du peuple souverain du Québec. On peut rêver ! OUI nous pouvons !
    La victoire majoritaire ou même minoritaire du Premier ministre démissionnaire Jean Charest, est tout sauf souhaitable et livre le peuple souverain du Québec à sa canadianisation du Québec, de ses institution, de sa culture, des ses médias, de sa politique, de son économie, pour encore de trop nombreuses années.
    Il est encore temps... Rien n'est joué... OUI nous pouvons renverser le PLQ
    Votons en Bloc pour le Parti québécois de Pauline Marois.
    Voir aussi :
    La crise du souverainisme québécois
    2008 11 23 - Tribune libre de Vigile - Luc A.
    Soyons objectifs et congruents
    2008 11 23 - Tribune libre de Vigile - Nicodème Camarda