Laïcité - Débat québécois

Québec

Il s'agit d'une question de respect d'un objet du patrimoine historique national

Crucifix retiré: Blais souhaite que l'Hôpital Saint-Sacrement recule



Le ministre François Blais souhaite que l'Hôpital Saint-Sacrement revienne sur sa décision de retirer le crucifix qui ornait son hall d'entrée.

Québec

De «feu de paille identitaire» à «incendie rageur»

La danse du crucifix



La danse sociale des symboles religieux a recommencé, cette fois à Québec. On avance, on recule, on avance et on tape du pied trois fois : cha-cha-cha.

Québec

Quand le droit des uns devient la tyrannie des autres

Le crucifix de la discorde



L’événement s’est passé la semaine­­ du 7 février, à l’hôpital Saint-Sacrement, à Québec. Un patient s’est plaint de la présence­­ au mur d’un crucifix, installé­­ depuis 1927.

Québec

«On ne peut effacer le passé !»

Crucifix retiré: L'Hôpital Saint-Sacrement maintient sa décision



Malgré les protestations, l'Hôpital Saint-Sacrement maintient sa décision de retirer le crucifix de son hall d'entrée.

Québec

Pauvre Allah, il est bien mal servi !

Les faux prophètes



En interviewant toujours les mêmes porte-parole de la soi-disant «communauté musulmane», les médias envoient le message que les Québécois musulmans «ordinaires» sont des oiseaux rares.

Québec

Un voile déchirant

RELIGION

Le vent dans «les» voiles

Un symbole qui pèse lourd


Je vous écoute déchirer votre chemise pour faire des tapis de catalogne depuis une semaine. La laïcité, la charte, les accommodements et le foutu voile. Cette question qui brasse l’identitaire fait couler les érables de bonne heure cette année. On dirait que vous avez tous lu Soumission de Michel Houellebecq.

Québec

La neutralité religieuse de l'État, un impératif démocratique

Les enseignements de la cour suprême



La laïcité ne menace pas le pluralisme sociétal : elle en est la condition première. Être neutre au plan religieux ne signifie pas pour l’État être apathique au plan politique, bien au contraire.

Québec

Le retour du religieux

Mes droits sont plus importants que les vôtres



Dès qu’il est question de religion, la capacité à penser logiquement tend beaucoup à foutre le camp. Il est admis par tous ou presque qu’un fonctionnaire ne devrait pas afficher ses opinions politiques, même si on sait qu’il en a.

Québec

Le débat a repris de plus belle !

Laïcité: avant que Charles Taylor ne fasse encore volte-face



M. Charles Taylor est revenu récemment sur une recommandation du rapport Bouchard-Taylor déposé en 2008. Alors qu'il proposait avec son collègue Gérard Bouchard, que le port de signes religieux soit interdit à certains «agents de l'État», notamment le président de l'Assemblée nationale, les magistrats, les policiers, etc., il se ravise maintenant.

Québec

«Votre inaction politique est une insulte à la mémoire des victimes du 29 janvier »

M.Couillard, vous me décevez!



L’attentat à la mosquée de Québec a marqué un tournant dans la vie politique québécoise. Dans les jours qui ont suivi, un véritable élan de solidarité a émané de la société québécoise, car personne ne souhaite que cette situation se reproduise.

Québec

«Tu n'es plus des nôtres»

À Philippe Couillard



En permettant, par ta loi 62, aux policiers, juges, procureurs, gardiens de prisons et figures d’autorité de porter leurs attributs vestimentaires dans l’espace public, en nous pointant du doigt et nous accusant d’islamophobie lorsque nous réclamons la laïcité, la neutralité religieuse, on le voit bien, tu n’es plus des nôtres.

Québec

La religion ne saurait redevenir un critère fondant une règle institutionnelle

IDÉES

De la nécessité d’une charte de la laïcité



Il est évident que la charte des valeurs divise. Le principal argument invoqué par ses opposants consiste à dire qu’elle est discriminatoire. Le fait d’avoir lié politiquement les valeurs exposées dans la charte spécifiquement au Québec et à un parti nuit à la compréhension des valeurs qui y figurent et laisse croire que ces valeurs sont celles des Québécois de souche, qu’elles sont liées à son histoire et à sa culture.

Québec

«La paix sociale passe par des mesures politiques courageuses qui placent le bien commun au-devant de visées électoralistes à courte vue»

La laïcité, assise de la cohésion sociale



À la suite de l’assassinat tragique de citoyens musulmans, il est parfaitement légitime de se questionner sur les meilleurs moyens d’assurer la paix sociale au Québec. Cependant, alors que la plus grande prudence devrait être de mise, la panique semble avoir pris le dessus sur la raison.

Québec

Et le débat reprend de plus belle

« Gérard Bouchard réaffirme le consensus », croit l’opposition



Le débat sur la question du port des signes religieux s’enflamme de nouveau et c’est au tour de Gérard Bouchard, coprésident de la commission Bouchard-Taylor, de se faire entendre.

Québec

L'inaction de Couillard dans le dossier de la laïcité contribue à la radicalisation des positions

L’ex-député Claude Patry, nouveau chef de La Meute



L’ancien député fédéral de Jonquière–Alma, Claude Patry, est le nouveau chef de clan de La Meute au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Québec

«Depuis quand la majorité doit-elle céder aux revendications de « certains » et épouser des traditions qu’elle a délaissées, notamment la religion, et remettre ses idées progressistes en question ?»

IDÉES

Nous sommes ici aussi!



L'article de mon collègue et ami le professeur Christian Agbobli m’a interpellé. […] Ma vision du Canada et du Québec est claire. Et l’exprimer haut et fort ne signifie pas que je sois intolérant, raciste et islamophobe.

Québec

La mobilisation a porté fruit

Victoire pour Djemila Benhabib



Bon. C'est bien peu et c'est bien tard. Mais la Maison de la littérature a contacté Djemila Benhabib et les autres participants pour leur proposer de tenir la rencontre sur l'importance de prendre parole (qui devait avoir lieu dimanche dernier), quelque part au mois de mai.

Québec

Une procrastination intéressée

Couillard reporte le débat sur la laïcité à l’été

Le gouvernement donne préséance au projet de loi sur les ordres professionnels


Le « désert législatif » en matière d’accommodements religieux perdurera encore des mois. À moins d’un coup de théâtre, le projet de loi sur la neutralité religieuse de l’État sera soumis aux voix seulement à l’automne prochain, a indiqué le leader parlementaire, Jean-Marc Fournier, mercredi.

Québec

Couillard trahit l'héritage libéral

Neutralité religieuse de l’État : Charles Taylor et son contexte évolutif



Au moment où les partis d’opposition tentent, à l’Assemblée nationale, de dégager un consensus minimum autour de la neutralité religieuse de l’État pour contourner la rigidité du premier ministre Couillard sur la loi du tchador (projet de loi 62), voilà qu’il reçoit, comme par hasard, un coup de pouce de notre philosophe «national», Charles Taylor, celui-là même qui a cosigné, il y a dix ans, le rapport Bouchard-Taylor, sur les accommodements raisonnables, un rapport documenté par des experts et qui fait consensus au Québec, depuis.

Québec

Oui, le «Nous» est ouvert, mais pas n'importe comment !

Le temps de la réconciliation



Je vois qu’il est question ces jours-ci d’adopter une des recommandations du rapport Bouchard-Taylor, soit celle qui interdit le port des signes religieux par ceux qui exercent les fonctions dites « coercitives » de l’État, dont les juges et les policiers.

Québec

La mort d'un mythe

La Charte des valeurs aurait-elle réduit les crimes haineux ?

On dirait bien que oui...


Deux études de Statistique Canada menées en 2013 et en 2014 semblent démontrer que le dialogue engendré par la Charte des valeurs québécoises, initiée en 2013, a eu un effet apaisant sur la discrimination et les crimes haineux au Québec comparativement au reste du Canada où ce dialogue n'a pas eu lieu.

Québec

«Pourquoi donc La Presse fait-elle une manchette avec une étude «scientifique» si discutable qui porte encore une fois atteinte aux Québécois ?»

La maudite charte des valeurs



Dans Les Misérables de Victor Hugo, le petit Gavroche chante: «Je suis tombé par terre,/C’est la faute à Voltaire,/Le nez dans le ruisseau,/C’est la faute à Rousseau.» En d’autres termes, Hugo blâmait de manière satirique les deux philosophes d’être, à cause de leurs idées séditieuses, responsables de tous les maux sociaux survenus en France depuis la Révolution française.

Québec

Un débat qui va mal se terminer

L’autre



«Il fut un temps où l’on méprisait l’autre. Tout ce qui était différent était considéré comme inquiétant, louche, dangereux.[...] Comme il arrive souvent, nous sommes passés d’un extrême à l’autre.»

Québec

«Les écrivains sont là pour déranger, pour bousculer et même pour dire des choses désagréables... dans les pires moments»

Le débat doit se faire à la Maison de la littérature



Dimanche prochain, je devais prendre la parole, à Québec, à l'invitation de la Maison de la littérature de Québec, sur - tenez-vous bien : «l'importance de prendre parole». Cette rencontre n'aura pas lieu. Elle a été annulée. Je l'ai appris, avant-hier, par un courriel qui m'a été envoyé en fin d'après-midi par le directeur de l'établissement.

Québec

Les Libéraux favorisent l'émergence d'un climat malsain en refusant d'agir

Rentrée parlementaire à saveur identitaire



La trêve sur le débat identitaire décrétée au lendemain de la tuerie de la Grande mosquée de Québec aura été de courte durée. La laïcité de l'État divise à nouveau les partis politiques à l'Assemblée nationale.

Québec

Le Québec n'échappe pas au grand basculement

Une rentrée pas comme les autres



On aurait cru qu’après l’attentat islamophobe contre le Centre culturel islamique de Québec, la rentrée parlementaire serait plus apaisée sur le front controversé des signes religieux.

Québec

«Les musulmans du Québec doivent montrer leur humanité en dénonçant la violence commise en leur nom et au nom de l’islam»

Le Québec raciste?



L’attaque meurtrière qui a fauché la vie de six Québécois, d’origine maghrébine et guinéenne, au Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), le 29 janvier dernier, est une tragédie qui nous marquera longtemps. Elle a laissé dans le deuil et le besoin 6 veuves et 17 or­phe­lins. Ne les oublions pas.

Québec

«La vie en société est tout sauf une croisière pépère sur un fleuve tranquille et sans vagues»

Après le drame

J’espère qu’on pourra se parler sans brusquerie, mais franchement...


On se prend par la main, on se chuchote des mots apaisants dans le creux de l’oreille et on se promet de construire ensemble un monde lisse, doux, sans tension.

Québec

La paix sociale ne passe pas par l’exacerbation des différences religieuses et la fragmentation de la société en communautés distinctes qui s’observent en chiens de faïence.

Face au drame, la mise en accusation d’un peuple



Alors que le recueillement devrait être de mise, alors que les familles des victimes sont en période de deuil et n’ont pas encore enterré leurs morts, la récupération politique est lancée. Et on se lâche pour accuser la laïcité et le nationalisme Québécois de racisme.

Québec

Il y a de la place pour les musulmans dans le «Nous»

L'immigrant



Dimanche dernier, je me suis senti comme un Algérien après un attentat commis par un groupe islamiste radical, j'avais mal à mon peuple. Pour moi, on venait de tuer non pas des musulmans mais des frères algériens ou marocains ou tunisiens qui avaient planté leurs racines ici au Québec.