Indépendance : Prendre en main tous nos leviers de pouvoir

Vidéo de JJ Nantel

La minute de l'indépendance #3

Voulez-vous faire de l'argent? Votez ¨oui¨!

La souveraineté payante


 

Contrairement à ce que prétend la propagande fédéraliste, l'indépendance sera une affaire payante pour l'ensemble des Québécois. Cette vidéo en donne un court aperçu.

Québec

« Le référendisme aura entraîné de sempiternels débats burlesques au sein des troupes souverainistes, accentuant le degré de déconnexion entre eux et le peuple. »

Se libérer de l’esprit d’octobre 1995



30 octobre 2018, 23 ans après le référendum de 1995 sur l’indépendance du Québec, 19 jours après le 50e anniversaire de la fondation du Parti québécois, et 29 jours après une dégelée historique pour ce même parti.

Québec

« La résolution devrait être accompagnée de la mise en place d’une Constitution formelle du Québec. »

Comment rouvrir la Constitution canadienne



En 1998, dans un jugement majeur appelé le Renvoi relatif à la sécession du Québec, la Cour suprême a créé une obligation juridique de négocier de bonne foi toute modification constitutionnelle demandée par l’Assemblée nationale. Contrairement à une opinion répandue, cette obligation n’est pas liée au seul cas de l’accession à l’indépendance et ne requiert aucun référendum.

Québec

Arrêter de prêter serment à la reine : un acte nationaliste

Soumission et parjure



C’est avec des airs entendus, sourires en coin, que les députés solidaires se sont présentés au Salon rouge, mercredi dernier, pour affirmer solennellement leur loyauté au peuple du Québec et à sa constitution. La bonne blague qu’ils venaient de faire, c’était de jurer vraie allégeance à la reine du Canada, juste avant, dans les chiottes, à l’abri des regards des journalistes et des amis, « […] pour vous épargner cet exercice archaïque et franchement désagréable », d’expliquer Manon Massé ensuite. C’est qu’à Québec solidaire, on fait les choses différemment. Les colonnes du temple en frémissent encore aujourd’hui !

Québec

Pour « l’adoption d’une Constitution québécoise consacrée dans un document unique. »

Pour une disposition de dérogation générale dans la Constitution du Québec



Le programme de notre nouveau gouvernement en matière de laïcité a fait ressurgir la question de l’opportunité d’utiliser la disposition de dérogation prévue à l’article 33 de la Charte canadienne des droits et libertés. Selon certains, l’utilisation de cette disposition devrait demeurer une mesure exceptionnelle et temporaire puisqu’elle a pour effet de « suspendre » les droits fondamentaux des citoyens, soit ceux prévus aux articles 2 et 7 à 15 de cette Charte. Il s’agit là d’une vision erronée.

Québec

Enfin quelque chose d'intelligent venant de Sol Zanetti

Québec solidaire veut abolir le serment d’allégeance à la reine



Québec solidaire (QS) veut abolir «l’humiliant» serment d’allégeance à la reine d’Angleterre que doivent prêter les députés.

Vidéo de JC Pomerleau

EN 60 minutes

Élections 2018 : changement de paradigme

Souverainisme québécois : retour au conservatisme


Céline Lebel présente l'émission « En 60 minutes » avec Jean-Claude Pomerleau. Une analyse détaillée du résultat des élections du premier octobre 2018.

Québec

Le gouvernement de la CAQ pourrait faire sienne la proposition de Rousseau : remplacer la clause dérogatoire par une clause de réinterprétation dans une constitution québécoise

Dialectique autour de l’idée d’une constitution québécoise



J’ai intitulé mon texte « Dialectique autour de l’idée d’une constitution québécoise », car, après une brève présentation, j’ai l’intention de vous présenter, dans un premier temps, des avantages de cette idée, dans un deuxième temps, des inconvénients et, en troisième lieu, des solutions de remplacement. Pour ce qui est des avantages, je serai bref, car je compte me référer à d’autres auteurs.

Québec

Un ouvrage dirigé par Steve E. Fortin

Démantèlement tranquille: ouvrage «non partisan»... commandé par Lisée



 Publié la semaine prochaine par un collectif d'auteurs, un ouvrage sur le «démantèlement tranquille» du modèle québécois est d'abord le projet du chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée. Un des employés politiques du chef de l'opposition avait le mandat de recruter des spécialistes pour fournir des textes «qui proposent une réflexion critique sur les idées mises de l'avant par la CAQ».

Québec

Il n'y a aucune vertu dans le dédoublement administratif que nous impose le fédéralisme

Une déclaration de revenus unique?



Une vieille revendication autonomiste vient de remonter à la surface de notre vie politique : la déclaration de revenus unique. Elle a d’abord été formulée par l’ADQ de Mario Dumont, en son temps, avant d’être reprise par les partis politiques québécois, ces derniers temps.

Canada

Le PLC ferme la porte à l'impôt unique : il faudra attendre la prise de pouvoir de Scheer pour renégocier

Déclaration de revenus unique: la demande de Québec rejetée aussitôt par Ottawa



Tant pis pour Québec. Le gouvernement fédéral libéral rejette la demande unanime des élus québécois, qui souhaiteraient que la gestion d’une déclaration de revenus unique soit rapatriée au gouvernement du Québec.

Québec

Il faut revenir à l'impôt unique provincial qui a été aboli en 1942 par le fédéral

Déclaration de revenus unique: pas de simplicité sans autonomie



Le 15 mai dernier, l’Assemblée nationale a demandé à l’unanimité aux gouvernements québécois et fédéral de confier à Revenu Québec la gestion d’une déclaration de revenus unique. L’idée n’est pas nouvelle. Les partis d’opposition à Québec, le Bloc québécois et, depuis peu, le NPD et l’aile québécoise du Parti conservateur la défendent.

Québec

L'idée de l'impôt unique s'impose dans le débat public

Déclaration de revenus unique: sortons de l’impasse



La question de la déclaration de revenus unique est à nouveau sortie de l’oubli récemment, alors que certains élus ont entrouvert une porte que d’autres leur ont aussitôt refermée sur les doigts… Pourtant, cette idée mérite que l’on s’y attarde sérieusement, car il s’agit d’une occasion d’améliorer l’efficacité de notre appareil gouvernemental.

Québec

Une position souverainiste : renoncer à la péréquation pour percevoir tous les impôts

La bande-annonce



Jean-François Lisée a dit voir dans une déclaration de revenus unique gérée par Revenu Québec une « bande-annonce pour l’indépendance ».

Québec

Où sont les partis « nationalistes » sur le dossier de la loi 99 ?

Appel du jugement de la Cour supérieure et comparution du Canada :

Maxime Laporte enjoint la classe politique québécoise à prendre ses responsabilités sur le front constitutionnel



 À la suite de la décision de Keith Henderson d’interjeter appel du récent jugement rendu dans l’affaire de la loi 99, et de celle du fédéral, révélée aujourd’hui même, de comparaître dans la nouvelle instance, le Président général de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB), Me Maxime Laporte dénonce l’immobilisme de la classe politique quant à la défense du statut et aux droits fondamentaux du peuple québécois.

Québec

Chronique de Richard Le Hir

Coup de tonnerre assourdissant dans les relations fédérales-provinciales !

Dix-huit ans après son adoption, le tribunal valide la Loi sur l’exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l’État du Québec - Projet de loi no 99 (2000, chapitre 46)

Une décision très courageuse de la juge Claude Dallaire qui écorche au passage la Loi fédérale sur la clarté


Il faut toujours se rappeler que l’indépendance est une somme, et rien ne l’illustre mieux que la longue liste de CONSIDÉRANTS qui précède la douzaine d’articles de la Loi 99. En effet, c’est l’addition de ceux-ci qui a ouvert la porte à l’adoption de la Loi 99, et ce sont tous et chacun de tous les gestes qui devront encore être posés dans l’édification de l’État québécois qui finiront par déboucher sur l’indépendance, pour peu que la nation québécoise finisse par prendre conscience que sa survie est en jeu et que son avenir repose sur le renforcement et le déploiement de cet État dans tous les champs de compétence.

Québec

Lettre de Richard Le Hir

Les suites de la loi 99

Lettre à Maxime Laporte

Donner au Québec une constitution


Jusqu’à la semaine dernière, le mouvement indépendantiste québécois était encore engagé dans la longue traversée du désert qui était la sienne depuis le référendum de 1995. Un événement spectaculaire encore mal très mal compris des militants et de tous les Québécois est venu y mettre fin, dans lequel tu as joué, faisant preuve d’une rare intelligence de la situation, un rôle déterminant.

Québec

Ottawa ne fera pas appel de la décision

Loi 99: la fin d’un combat de dix-sept ans?



« C’est la loi la plus fondamentale que l’Assemblée ait adoptée », déclare le premier ministre Lucien Bouchard à la fin de l’année 2000. Le projet de loi no 99, selon lequel un référendum sur l’indépendance du Québec est soumis à la règle du 50 % des votes plus un, avait reçu quelques jours plus tôt la sanction royale de la lieutenante-gouverneure Lise Thériault.

Québec

« Le Juge semble au contraire cautionner la Loi 99 parce qu’il la considère bien inoffensive. »

99 nuances d’autodétermination



Ce jeudi, l’Honorable juge Claude Dallaire brisait un mythe : la prose juridique peut être distrayante. Près de 100 pages colorent une cause cruciale pour l’avenir du Québec avec clarté, vulgarisées comme si le Juge s’était attendu à être lu par des profanes, émaillées d’images croquantes et d’humour. Sans verser dans le conte pour enfants, Claude Dallaire n’égare pas son lecteur en exaltant sa propre sagesse.

« La vérité que l'évidence nous jette crûment à l'esprit, c'est, dans ce pays, une volonté implacable de nous éliminer comme nationalité. »

Loi 99 - Point de presse historique de Maxime Laporte



Loi 99 - Victoire du Québec

Québec

Victoire de la SSJB au sujet de la loi 99

La Cour supérieure valide le «50 % + 1» lors de référendums



La Cour supérieure a reconnu jeudi la validité de la loi sur l’autodétermination du Québec, qui affirme notamment que le «50 % plus un vote» est acceptable lors d'un référendum.

Québec

Un jugement qui marquera l'histoire du Québec

Préserver l’avenir



C’est un séisme politique, juridique et constitutionnel. Dans un jugement longuement attendu, la Cour supérieure valide la loi 99. Adoptée en décembre 2000 sous le gouvernement péquiste de Lucien Bouchard, elle répondait à la loi dite sur la clarté du gouvernement fédéral de Jean Chrétien.

Québec

Inscrire la nation québécoise dans la constitution canadienne ?

Jugement historique dans l’affaire de la loi 99



Ce jeudi, la Cour supérieure, sous la plume de l’honorable Claude Dallaire, a rendu un jugement historique sur le droit à l’autodétermination du peuple québécois.

Québec

Lire le jugement dans son intégralité

Loi 99

Dossier spécial sur la plus importante loi de l'histoire du Québec

Loi sur l'exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l'État du Québec


« C'est, à ma connaissance, la première fois que l'on codifie dans un document juridique les droits et prérogatives de l'État québécois. »

Québec

Le contrôle du territoire : enjeu fondamental du combat souverainiste

Territoire : petit à petit on se laisse déposséder



Lorsque Jean Lesage lançait le slogan « Maîtres chez nous ! », il voulait que le Québec développe son autonomie en prenant le contrôle de plusieurs institutions sociales et en encourageant le développement économique de la province. Ce slogan a marqué l’histoire comme étant un idéal à atteindre : une existence politique québécoise pleine et entière.

Québec

« Comme le disait l’humoriste américain George Carlin, la rectitude politique, c’est le fascisme avec de bonnes manières »

Vos gueules ET en français



Nous avons raison de craindre l’érosion du fait français au Québec, ce qui mènerait à longue échéance à l’affaiblissement de notre culture, à notre disparition.

Québec

«Le Québec doit saisir avec courage l’occasion de réaffirmer et de revendiquer les pleins pouvoirs en culture !» Chiche, M. Couillard !

Les pouvoirs du Québec en culture face au fédéral



Le 4 janvier dernier, dans la page Idées du Devoir, j’écrivais le commentaire suivant : « On conviendra qu’il est particulier qu’en cette même année 2017 le gouvernement fédéral d&ea...

Québec

C'est la moindre des choses

Québec prêt à imposer la TVQ à Netflix



Le ministre des Finances, Carlos Leitao, n'entend pas «abdiquer» le droit du Québec à imposer une taxe de vente aux clients de Netflix, même si le gouvernement fédéral exclut pour l'instant d'imposer la TPS à la multinationale américaine.

Reprendre le contrôle de l'État

La Souveraineté, une Affaire d'État



Jean-Claude Pomerleau discute de Jean René Marcel Sauvé, l'auteur de Géopolitique et avenir du Québec.

Québec

Le Québec peut très bien vivre sans UBER

Saint-Uber? Non merci.



Depuis mardi, on veut nous faire croire qu’une catastrophe s’abat sur le Québec. Laquelle ? Uber pense quitter notre territoire. À voir la mine effarée de ceux qui ont l’impression que le ciel leur tombe sur la tête, on devrait plutôt parler de Saint-Uber !