"VIVE LE QUÉBEC LIBRE !"

Une immense joie

Tribune libre - 2007

À l'occasion d`un certain 40ième je me devais de rendre témoignage de comment j`ai reçu la nouvelle du "VIVE LE QUÉBEC LIBRE !" que le président français, Charles de Gaulle, prononça du haut du balcon de l`hôtel de ville de Montréal.
J`étais alors étudiant au Mexique où je complétais une maîtrise en Relations Internationales.
Le matin comme à l`accoutumé, j`achètai le journal l`Excelsior, et... boumbadaboum... j`aperçois en manchette en haut de la première page, ce "VIVE LE QUÉBEC LIBRE !"
Je sentis alors une immense joie m`envahir. Je lus avec fébrilité tous les grands journaux mexicains qui affichaient cette nouvelle en première.
J`étais certain que l'impact de cette déclaration allait faire évoluer formidablement la cause nationale vers l' autodétermination de la nation québécoise.
Auujourd`hui, je me demande comment il se fait que ce grand coup n'ait pas eu toute la portée voulue.
Mais la longue marche vers l' indépendance de notre nation continue et un jour ou l'autre le peuple québécois arrivera à bon port. J`en porte la conviction !
Avec le même espoir qu'eut alors l`un des plus grands chefs d`État du vingtième siècle pour notre nation, salutations,
Alain Raby

Featured 4b7f53d7d6aaf5dfc55d826cdc1b73a4

Alain Raby118 articles

  • 152 783

Né à Mont Saint Michel, Qc

Bac en pédagogie - Hull

Maîtrise en Relations Internationales.

University of the Americas - Mexique 1971

Scolarité de doctorat en sciences politiques - Université Laval

Enseignant à Saint-Claude, Manitoba

Globetrotter et commerçant-importateur - Art populaire des cing continents à Saint Jean Port-Joli - Les Enfants du Soleil





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    19 mars 2008

    Cher monsieur Raby, durant une période équivalente dans le temps, j'ai personnellement vibré au " tsunami " De Gaule! Pour la première fois, une autre nation nous reconnaissait pour ce que nous sommes...des génis! Avoir vécu jusqu'à maintenant tout ça et être devenus le peuple que nous sommes aujourd'hui. Imaginez vous ce peuple uni...que ne pourrions-nous pas accomplir, y compris notre liberté oui, nous pouvons et avons le droit...d'être libres. Nous le devons à tous les peuples qui le sont devenus ainsi qu'au nom de tout ceux qui aspirent à l'affranchissement, comme nous. Nous ne sommes pas seuls comme certaines autres entités dans leur course folle vers les plus hauts sommets écrasant tout sous leurs rouleaux compresseurs.