Remplacer le chien Alpha, Monsieur Nestor!

Tribune libre - 2007

Possible que les jeunes n’accrochent pas, simplement parce qu’ils nous
voient décrocher! Une étudiante ([Geneviève Dorais->9561]) en formation supérieure
aux États-Unis nous écrivait, cet automne, dans le cadre du concours Québec
réel vs Québec imaginaire du journal Le Devoir. Au nom de son groupe, elle
nous demandait si la Cause était toujours d’actualité. Elle nous suppliait
même de les convaincre qu’il n’était pas trop tard, qu’ils voudraient
servir…

Qu’avons-nous fait pour répondre à cet appel? Ronchonné dans notre salon
privé, le site indépendantiste Vigile. Ou alors, trouvé une ouverture dans
la grosse Presse pour annoncer les funérailles de la Cause.
Pourtant, il suffirait qu’une étincelle fasse surgir la flamme
d’enthousiasme vers le projet de la vie! Les jeunes ne résisteraient pas
devant le défi d’un pays tout neuf comme véhicule pour présenter au monde
leurs valeurs planétaires : le combat contre les changements climatiques
pour assurer un environnement sain à leurs enfants. Au lieu de se disperser
individuellement comme « free lance » à offrir leurs services de
mercenaires auprès des peuples en marche, ils préféreraient cent fois venir
au Monde en tant que jeune peuple à caractère unique et dignement libéré
d’une fédération castratrice.
D’où viendra cette étincelle? Où trouverons-nous le chien Alpha qui
manque à notre meute? Nous sommes nombreux maintenant à réclamer
l’unification des forces dispersées. Encore une fois, M.Gendron en fait la
démonstration dans sa chronique sur M. Larose : Il faut convoquer les États
généraux de l’indépendance du Québec. On ne peut se présenter à une autre
Élection sans parler d’une voix unique. C’est la seule façon de décapiter
Charest en public pour remettre la cause en feu! Et si le P.Q. s’avérait le
seul empêchement à ce projet, il faudra le persuader. Vox populi, vox dei!,
auraient dit Michaud et Landry, au moins réunis par le latin. Madame Marois
ne voudra sûrement pas ajouter son nom aux chefs déchus au lieu de devenir
la première Présidente de la République Démocratique du Québec.
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Squared

Ouhgo (Hugues) St-Pierre197 articles

  • 148 045

Fier fils de bûcheron exploité. Professeur retraité d'université. Compétences en enseignement par groupes restreints, groupes de réflexion, solution de problèmes. Formation en Anglais (Ouest canadien), Espagnol (Qc, Mexique, Espagne, Cuba), Bénévolat latinos nouveaux arrivés. Exploration physique de la francophonie en Amérique : Fransaskois, Acadiens, Franco-Américains de N.-Angl., Cajuns Louisiane à BatonRouge. Échanges professoraux avec la France. Plusieurs décennies de vie de réflexion sur la lutte des peuples opprimés.





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    2 janvier 2008


    Tout en me faisant cette fleur du Jour de l’An, vous avez bien senti que mes élans parfois théâtraux (ma foi de premier Chrétien, disait Mme Ferretti) visent un effet de haut-parleur pour des idées déjà publiées et qui méritent d’être relancées.
    S’il m’arrive de signer des billets sombres, fossoyeurs même, de la Cause qui finit toujours par nous désespérer, c’est évidemment par provocation, méthode bien connue des polémistes, forts à ressusciter les nationalistes mous.
    Mais là où je trouve le plus de plaisir, c’est lorsqu’une formule-choc me vient spontanément et que le webmestre l’utilise en titre (il peut au contraire couper mon titre et le sens du texte avec… mais il peut aussi l'illustrer d'un jolie photo)! Ex. : Vous, intolérants; Nous, conquérants. On pourra-tu monter in sketch comique là-dessus? Bande de Nous-autres! Voir un peuple se suicider.
    Tout le monde cherche aussi à susciter la discussion et, sans naïveté aucune, à provoquer l’action pour combattre la canadianisation vicieuse du Québec.
    Bonne Année à tous ceux qui se sentent des NÔTRES en français.
    Ouhgo

  • Raymond Poulin Répondre

    31 décembre 2007

    J'ignore toujours qui vous êtes, Ouhgo, mais je sais une chose certaine à votre propos: vous avez une sacrée santé nationale! Bonne année et l'indépendance avant la fin de vos jours. Pour le paradis, on verra après.

  • Archives de Vigile Répondre

    31 décembre 2007

    Vous décrivez effectivement une situation désolante. Je ne peux que commenter par la même remarque que j'ai fait pour un autre article au sujet des services de renseignements. Nous comptons malheureusement sur un Parti Québecois dont les dirigeants sont trop intelligents pour prendre des moyens gagnants alors qu'ils ne veulent pas vraiment gagner.Il serait temps que les militants de la Cause Souverainiste s'en aperçoivent et créent un véritable outil orienté sur la Victoire.