Pour un déblocage de la question nationale

Nouvelle approche pour parvenir à l'Indépendance

Abolition de la monarchie par référendum.

Tribune libre


Aujourd'hui, au Québec, ce qu'il faudrait, c'est un référendum, en bonne et dûe forme, dont la question se lirait comme suit: ÊTES-VOUS EN FAVEUR DE L'ABOLITION DE LA MONARCHIE BRITANNIQUE AU QUÉBEC ?


Cela donnerait enfin un référendum gagnant assuré selon de nombreux sondages (*) et redonnerait confiance au peuple québécois qui en a bien besoin.


Les Catalans ont procédé, récemment, à un référendum sur l'indépendance même si le gouvernement espagnol l'avait jugé inconstitutionnel et le oui l'a emporté par 80%. Environ un an après, le parlement catalan a procédé à une déclaration unilatérale de l'indépendance.


Même si le gouvernement espagnol ne reconnaît toujours pas l'indépendance de la Catalogne, il reste que les Catalans et leur gouvernement continuent de s'en approcher de facto.


Je suggère que le Québec adopte la manière catalane pour parvenir à son indépendance.


J'ai mis une pétition en ligne qui demande l'abolition de la monarchie au Québec par référendum et qui à ce jour a obtenu plus de 3,115 signatures. 


Idéalement il faudrait que la décision de tenir ce référendum vienne du l'Assemblée nationale. Mais il pourrait venir de d'autres instances.


Pour un déblocage de la question nationale,


Alain Raby


( * ) https://vigile.quebec/articles/pour-en-finir-avec-la-monarchie-au-quebec-79319


Les citoyens de la Nouvelle Zélande (59%), du Canada ( 53 %), l'Australie, la Jamaïque, les Bahamas désirent en majorité ou presque mettre fin à la monarchie. Qu'attendent-ils ? http://www.hitc.com/…/6-countries-that-could-ditch-the-mo…/….



Featured 4b7f53d7d6aaf5dfc55d826cdc1b73a4

Alain Raby118 articles

  • 155 888

Né à Mont Saint Michel, Qc

Bac en pédagogie - Hull

Maîtrise en Relations Internationales.

University of the Americas - Mexique 1971

Scolarité de doctorat en sciences politiques - Université Laval

Enseignant à Saint-Claude, Manitoba

Globetrotter et commerçant-importateur - Art populaire des cing continents à Saint Jean Port-Joli - Les Enfants du Soleil





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Alain Raby Répondre

    15 mai 2018

    Un président catalan sous la monarchie constitutionnelle espagnole. Intéressant !

    Le Québec pourrait faire de même. Que l'Assemblée nationale proclame la république du Québec et qu'un référendum vienne l'entériner, la confirmer, dès que possible. En fait Il devrait y avoir un référendum sur l'abolition de la monarchie au Québec. Tous les sondages indiquent que nous le gagnerions haut-la-main. Le peuple Québécois aurait besoin de ce référendum gagnant pour reprendre confiance en lui. À ceux qui spontanément nous dirons que la constitution canadienne ne le permet pas, il faudra leur rappeler que le Québec n'a jamais signé cette constitution et qu'elle sera SANS EFFET quand on le voudra bien. Alors qu'est-ce qui empêche les Québécois de présenter leur propre référendum abolitionniste de la monarchie, comme les Catalans l'ont semblablement fait ? Et si nos élus sont incapables de prendre cette décision, pourquoi une de nos institutions, tels le MNQ (Mouvement national des Québécois) ou syndicats ou autres, ne pourraient-ils pas prendre l'initiative et présenter ce référendum. En passant, arrêtez d'avoir peur des référendums. La Suisse en a présenté plus de 80 (quatre vingt), la Californie et nombre d'autres États en présentent régulièrement. On appelle ça la démocratie directe. Il ne faut pas écouter les médias qui cherchent à diaboliser ce sain exercice démocratique. Voilà une façon de parvenir à la République démocratique du Québec et éventuellement à l'indépendance du Québec. Il nous faut ce grand geste de rupture ou bien nous serons condamner à tourner en rond en rapetissant..