Une femme musulmane

Tribune libre 2008


Firdous tient à montrer une photo

où on l’aperçoit posant chez elle dans ses plus beaux atours,

bijoutée, ses longs cheveux noirs dégagés,

entourée de son mari et de son fils adulte.

Par quarante degrés, enveloppée dans un manteau et un foulard,

le maquillage de Firdous, sous les larmes

et la sueur de son front,

glissent sur ses joues comme la cire d’une chandelle.

Firdous est triste à mourir.

Après sept mois de cours de français

où elle a pu échanger et rire avec ses collègues de classe,

elle devra dorénavant rester à la maison.
Une femme musulmane comme Firdous

ne sort pas quand bon lui semble.
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 241 121

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé