Québec offre à ses employés des augmentations salariales au-dessous de l’inflation

30bf1a64418a989db24158a64c6109b5

Un gouvernement social-démocrate


Québec offre à ses employés des augmentations de salaire au-dessous de l’inflation, mais promet un chèque de 1000$ aux employés qui ont atteint le maximum de leur échelle salariale.


Le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, a présenté jeudi le cadre financier qui guidera les négociations entre le gouvernement Legault et les 550 000 employés du secteur public.



Le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé

Photo Simon Clark




Le premier ministre François Legault avait dit dans le passé qu’il prévoyait «une augmentation équivalente à l’inflation». Or surprise: malgré les surplus budgétaires, il propose moins.


Les paramètres salariaux proposés sont des hausses de 7% en cinq ans, soit de 1,75% de 2020 à 2022, de 1,5% en 2022-23, puis de 1% les années suivantes.



Le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé

Photo Simon Clark




Québec prévoit plutôt une inflation annuelle de 2% dans les prochaines années. Elle doit être de 2% cette année. Dans sa mise à jour budgétaire, Québec souligne d’ailleurs que «l’élan de l’économie ainsi que la forte progression des salaires au cours des dernières années entraînent une accélération de l’inflation. Cette hausse est notamment observée dans l’évolution des prix des services».


Québec prévoit toutefois en donner davantage aux préposés aux bénéficiaires et aux enseignants. Ce sont 350 000 employés qui devraient recevoir un montant forfaitaire de 1000$. Les syndicats vont réagir en après-midi à cette offre globale du gouvernement.








Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.