Un copropriétaire des Dodgers convoite le Cirque du Soleil

E6050ed8aab0635db91e38356776f179

Le Cirque bientôt vendu à des Ontariens avec la complicité de l'État québécois ?


Une firme d’un milliardaire propriétaire des Dodgers de Los Angeles fait partie d’un groupe d’investisseurs qui a déposé lundi une offre d’achat de 1,2 milliard $ US pour le Cirque du Soleil.


• À lire aussi: Aide de nos gouvernements: un géant chinois plus présent en sol québécois qu’on ne le croit


• À lire aussi: Des dizaines de millions de dollars prêtés par la Caisse au Cirque en 2019


CBAM, une entreprise contrôlée par Todd Boehly, un des richissimes propriétaires de l’équipe de baseball des Dodgers de Los Angeles, fait partie d’un groupe d’une douzaine de fonds qui veut racheter le Cirque.



Todd Boehly, un richissime Américain qui veut acheter le Cirque.

Photo courtoisie

Todd Boehly, un richissime Américain qui veut acheter le Cirque.




Le groupe d’investisseurs est mené par un fonds torontois du nom de Catalyst Capital Group. Il a déposé lundi une offre d’achat formelle sur l’entreprise montréalaise en difficulté.


Selon nos informations, l’offre inclut une injection de 300 millions $ US d’argent frais dans le Cirque. Elle propose également de convertir environ 900 millions de dollars US de dette du Cirque en actions.


La dette du Cirque, actuellement de plus d’un milliard $ US, serait dans le cadre de cette offre ramenée à 200 millions $ US.


Des spécialistes


Le fonds torontois Catalyst, méconnu du grand public, est spécialisé dans les investissements dans des entreprises canadiennes en difficulté. Il a notamment été impliqué dans la restructuration de La Baie d’Hudson. 


Selon nos informations, il a récemment fait l’acquisition d’obligations du Cirque sur le marché. Avec ses partenaires, il détiendrait actuellement la majorité de la dette de l’entreprise, dont 80 % de la première tranche de la dette du Cirque et 50 % de la deuxième tranche.


Les fonds américains Providence Equity’s Benefit Street Partners, Shenkman Capital, Blue Mountain et Fidelity sont parmi les autres partenaires du groupe, selon nos informations. 


Todd Boehly est notamment propriétaire de Eldridge Industries, qui détient un intérêt de 20 % dans les Dodgers de Los Angeles.


Il a aussi des intérêts dans des actifs tels que le Hollywood Reporter, dans la maison de production de la populaire série House of Cards et dans la chaîne Pizza Hut.


Selon une source au fait du dossier, la stratégie du groupe d’investisseurs inclurait notamment la diffusion en ligne de spectacles du Cirque. 


Pas d’argent public


L’avantage de l’offre serait qu’elle ne requerrait aucun argent public. Le prêt de 200 M$ US au Cirque, annoncé par le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon, n’aurait donc pas à être déboursé. Le siège social du Cirque serait aussi conservé à Montréal et les quelque 4700 employés mis à pied seraient réembauchés.


« L’offre de prêt tient toujours. Si un groupe respecte les demandes de Québec, il peut demander un prêt à Investissement Québec », a réagi mardi Mathieu St-Amand, attaché de presse du ministre Pierre Fitzgibbon.







Des Fonds intéressés au Cirque