Même l’AUTONOMIE du Québec donne des boutons à OTTAWA

Tribune libre 2008

Ce dimanche matin nous a apporté en quelques minutes un concentré de
l’allergie médiatique gescaïenne envers le Québec. Le pouvoir FÉDÉRAL, par
l’intermédiaire de RADIO-CANADA, dans son émission dominicale LES COULISSES
DU POUVOIR, lance d’abord Daniel LESSARD contre Mario Dumont, AUTONOMISTE
quand même FÉDÉRALISTE pour citer ANDRÉ PRATTE qui l’aurait qualifié
d’opportuniste populiste, genre. Dumont(aussi) refuse de commenter ce
journaliste qui souhaite carrément sa disparition. Lessard reprend
l’attaque : « Les perceptions sont que vous manquez d’ouverture envers les
immigrants ». Dumont lui explique sa réelle politique : S’en tenir aux
actuels 45,000 immigrants annuels (ce qui n’est pas peu) mais se donner les
moyens de les intégrer économiquement, professionnellement,
linguistiquement, etc…)
Devant son panel de « juges », Lessard relance Patrice Roy contre Dumont
en insistant pour que lui colle à la peau une réputation de manque
d’ouverture sur l’immigration. Roy en profite pour doubler la
désinformation : « Oui, Dumont vous explique son principe d’intégrer 45,000
mais il vous cache vouloir en couper 20,000… » Alors que cette « coupure
» prétendue, c’est l’augmentation que Charest tente de nous imposer, sans
efforts de francisation, puisque , question linguistique, à Montréal, TOUT
VA SI BIEN
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Squared

Ouhgo (Hugues) St-Pierre196 articles

  • 147 085

Fier fils de bûcheron exploité. Professeur retraité d'université. Compétences en enseignement par groupes restreints, groupes de réflexion, solution de problèmes. Formation en Anglais (Ouest canadien), Espagnol (Qc, Mexique, Espagne, Cuba), Bénévolat latinos nouveaux arrivés. Exploration physique de la francophonie en Amérique : Fransaskois, Acadiens, Franco-Américains de N.-Angl., Cajuns Louisiane à BatonRouge. Échanges professoraux avec la France. Plusieurs décennies de vie de réflexion sur la lutte des peuples opprimés.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    16 mars 2008

    Je me permet de copier coller un post de M Jacques Noël qui donne des informations pertinentes sur la question de l'immigration (JCPomerleau):
    ...................................................................................................................
    (M.Jacques Noël)
    Moi non plus je ne comprends pas l’hystérie de nos éditorialistes de Gesca autour d’un gel de l’immigration?
    L’ADQ veut geler l’immigration à 45,000 par année. C’est déjà énorme pour un Québec qui compte 300,000 chomeurs (dont 50,000 immigrants) et 240,000 assistés sociaux aptes au travail (dont 60,000 immigrants)
    En 2006, les Américains ont accueilli 1,200,000 immigrants, soit un nouvel arrivant pour 245 habitants.
    La France accueille un immigrant pour 387 hab
    Le New Hamsphire, un immigrant pour 434 hab
    Le Vermont, un immigrant pour 670 hab
    La Maine, un immigrant pour 758 hab.
    A 45,000 immigrants, le Québec accueille un nouvel arrivant pour 172 habitants, un nouvel arrivant par quelque 125 Québécois, alias les Francophones, alias les Canadiens français, alias les nous-autres, alias les pure-laine, alias les ce-que-ns-sommes, alias les sans-noms. C’est 5 fois ce que les Américains du Maine acceptent!!!! Pourtant c’est bien nous le peuple en péril?
    Mais chez Gesca comme au PLQ, on sait très bien que sur 5 nouveaux arrivants, 4 voteront pour le bon parti dans 3 ans. Le PLQ et le PLC ont atteint des planchers historiques dans le Québec français, leur seul planche de salut est l’immigration. Le jour où Mario et Pauline attaqueront la question sur le fond de l’histoire, à savoir qui profite le plus de ce déferlement d’immigrants alors que rien dans la démographie et l’économie ne le justifie, on va avoir enfin un vrai débat sur l’immigration. En attendant on ne fait que tourner autour du pot.

  • Archives de Vigile Répondre

    16 mars 2008

    Fallait s'y attendre M. Ouhgo, l'autonomie du Québec, tel qu'elle est décrite dans le programme de l'ADQ ne devrait passer facilement au fédéral sur les points suivants : Toutes les taxes et impôts du Québec "avec un seul rapport" seraient collectés par le gouvernement Québecois qui ferait parvenir au fédéral que ce qu'il pense est un juste montant pour les services qui lui sont rendus; une plus large implication à l'international; une citoyenneté et une constitution québécoise; changer le nom de la Province de Québec en État autonome de Québec etc.
    Notre gouvernement fédéral, même si les Conservateurs sont moins centralisateurs que les Libéraux fédéraux, aime beaucoup mieux un parti Libéral très provincial full-fédéraliste.