La Reine-Nègre persiste et signe

C’est connu, la soi-disant culture canadienne est comme l’eau : inodore, incolore et sans saveur

Tribune libre 2008


Ce matin en
ouvrant mon journal, Le Devoir d’hier, en page A-3 on peut lire un article
dont le titre est : ‘’La culture comme moteur de l’unité
canadienne’’….comme s’il existait une culture canadienne, ou une cuisine
canadienne ou tout autre assemblage d’une manière de vivre pan canadienne.
C’est connu, la soi-disant culture canadienne est comme l’eau : inodore,
incolore et sans saveur.

La triste
performance et l’hypocrisie du fédéral aux fêtes du 400ième devrait
révolter le plus pacifiste et le plus amorphe des Québécois. Dans l’article
du journal, Michaëlle Jean en remet et déclare qu’il faut réunir les
artistes d’un côté à l’autre du Canada pour cimenter l’unité canadienne.
Est-elle consciente de ce qu’elle fait ou de ce qu’elle dit pour vomir de
telles traîtrises sachant fort bien que le meilleur moyen de nous faire
disparaître est de nous noyer dans la soupe indigeste canadienne.
Le fédéral a
toujours essayé de nous faire disparaître mais dans une telle effronterie,
ça dépasse l’imagination. Il est vrai que notre fossoyeur du Québec leur
aide considérablement. Le peuple du Québec, qu’attend-il pour réagir ? Ce
n’est pas possible de laisser passer ça. Si nous étions dans un autre pays
ou continent, des actions semblables seraient réprimées par des bombes, de
la violence. Je ne prêche pas bien sûr pour la violence, au contraire, mais
entre être violent et ‘’niaiseux’ et se laisser manger la laine sur le dos,
il y a une marge. Je n’ai jamais vu un tel ramassis de mensonges,
faux-semblants, traitrises et autres saletés et on se déclare satisfaits
des performances de notre roi-nègre. C’est aberrant, révoltant !

Ceux qui ont vu ou
qui peuvent voir le film de Pierre Falardeau, le Temps des Bouffons, se
rendront compte de ce que les Québécois vivent, des porteurs d’eau au
service des anglais et des lèche-culs, reine-nègres et rois-nègres de notre
système de castes. Comme le disait Pierre Falardeau il faut fêter le bon
vieux temps, et il ne faut surtout pas que ça change. Perpétuer
l’asservissement et ces espèces là se reproduisent !
Ivan Parent
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 348 721

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



8 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    4 juillet 2008

    Bon, M. Gébé Tremblay ne m'a pas écouté, il est encore pompé, chose dangereuse en été.
    Je le sais que tous les militaires sont des pauvres qui défendent les intérêts de riches en tentant de tuer d'autres pauvres qui défendent les intérêts d'autres riches chez l'adversaire (résumé militaire). Si nos militaires veulent parader avant d'aller risquer volontairement leur peau à l'étranger, après s'être fait pomper pour des fausses causes par leurs chefs "vu que nous n'avons pas de militaires forcés à s'enroller", qu'ils paradent à condition qu'ils ne nous bloquent pas le chemin. Les militaires finissent par se prendre pour des humanitaires.
    Ce n'est pas en se pompant pour ce genre de choses qu'on va avancer d'une ligne. Les Québécois sont pacifistes. Ils n'aiment pas les peuples agresseurs ou occupants comme les Américains et les Israéliens et les habitants du ROC qui les admirent "les roquistes". On est plus portés vers leurs victimes, les Paslestiniens, les Libanais, les Irakiens et les Afghans ce qui n'est pas une tare. On s'aime comme ça.

  • Archives de Vigile Répondre

    4 juillet 2008

    M. Bousquet, il n'y a que ceux qui se sont imposés à cette fête qui se sentent aujourd'hui mal à l'aise.
    Mon peuple, mon histoire, je les célèbre toute l'année.
    Aujourd'hui, je fête de voir tous ces faux-culs sous la pluie, obligés de supporter eux-mêmes, en grand et à la face de tous, les innepties dont ils nous innondent machinalement depuis des lustres.
    De la colère envers la reine-nègre ? Le despotisme provoque la haine, M. Bousquet. Ces gens sont des criminels, rien de moins. Leur parade militaire n'a rien à voir avec l'arrivée de Champlain et la fondation de Québec qui furent on ne peut plus pacifiques.
    Cette parade militaire, M. Bousquet, est ce qui a remplacé leur âme lorsqu'ils se sont vendu au mal dont ils sont maintenant les serviteurs.
    Pendant les minutes de cette parade, le nombre de victimes décédées, mutilées, torturées, de par l'engagement de ces monstres, en Afrique, en Afghanistan, à Haïti, même en Iraq, ne manquerait pas de vous "pomper", M. Bousquet.
    Mais c'est l'été. Regradez le spectacle, jusqu'à l'automne.

  • Archives de Vigile Répondre

    4 juillet 2008

    Je ne savais pas que Mme Jean pouvait soulever autant de colères chez les souverainistes. Si elle fait de l'ombre à Québec et/ou à M. Charest, c'est parce qu'ils ne brilleraient pas assez.
    Je comprend l'idée d'haïr Dion qui le mérite bien mais...Mme Jean qui voudrait cimenter le Canada, culturellement, il n'y a rien là de dangereux à moins que notre faiblesse nous rende trop perméable aux autres cultures. Nous ne sommes pas tous des Zélig quand même !
    Dépompons en choeur s.v.p., c'est l'été. On se repompera, un peu, pas trop, à l'automne. Il y aura encore des pompes de disponible pour celles et ceux qui surveillent les injustices que la vie placent sur leur passage et qui tentent d'y remédier.

  • Archives de Vigile Répondre

    3 juillet 2008

    On pourrait confier à nos excellences la mission de voir à ce que la CBC diffuse au complet la cérémonie faite en l'honneur des créateurs "canadiens" au lieu de n'en diffuser que la partie anglaise comme cela se faisait depuis des années jusqu'à ce que Claude Dubois proteste,
    Question au mari de la gouverneure générale. M. Lafond, dans vos séminaires avec des "créateurs" canadiens qui reçoivent des médailles, quelle langue parlez-vous?
    Dans la conception de la nation québécoise de Steven Harper qu'il vient encore d'exprimer sous la pluie à Québec dans un discours "politique", si ce sont les Québécois et les Québécoises (en français donc francophones) qui forment la nation québécoise, que deviennent les Quebecers et assimilés? Les anglophones et anglophiles du Québec ne sont pas des Québécois? Poser la question c'est montrer l'absurdité d'une conception ethnique de la nation québécoise, celle de Steven Harper qui se montre de plus en plus comme un faussaire comme quand il fait de Michaëlle Jean l'héritière de Champlain.
    Robert Barberis-Gervais

  • Archives de Vigile Répondre

    3 juillet 2008

    Première mission confiée aux excellences. Quand on fera une cérémonie pour honorer la participation de Québécois ou Québécoises à la culture "canadienne", voir à ce que l'émission télévisée par la CBC n'exclut pas les Québécois honorés comme ça se passait d'habitude et comme ça vient d'arriver à Claude Dubois qui a protesté.
    J'ai une question à poser à son excellence René-Daniel Lafond. René-Daniel, quand tu organises des colloques ou des conversations "culturelles" entre d'éminents Canadiens de toutes les parties du Canada, dans quelle langue vous parlez-vous?
    Si les Québécois et les Québécoises (sous-entendu "francophones") forment une nation dans un Canada uni comme vient encore de le dire Stephen Harper dans son discours politique sous la pluie à Québec, que deviennent les Quebecers et assimilés qui habitent le Québec mais ne font pas partie des Québécois et Québécoises et donc ne font pas partie de la nation québécoise? Si la nation québécoise a à se prononcer sur son avenir en tant que nation pourquoi les Québecers et assimilés auraient-ils le droit de vote puisqu'ils ne font pas partie de la nation québécoise? Au nom de quoi auraient-ils le droit d'empêcher 61% (comme en 1995) de la nation québécoise d'accéder à sa souveraineté eux qui ne font pas partie de cette nation.
    Est-ce quelqu'un pourrait m'expliquer où ma logique fait défaut?
    Robert Barberis-Gervais, Vieux-Longueuil, 3 juillet 2008

  • Archives de Vigile Répondre

    3 juillet 2008

    Et le carnaval se poursuit !
    Le péquiste Labeaume qui félicite une parade de Québécois déguisés en beaux soldats british canadians sous les invectives d'anarchistes anglos du groupe Block the Empire Montreal qui manifestent pour l'indépendance des colonies de l'Empire british, sauf... le Québec qu'ils considèrent comme aussi impérialiste de par ses attaques contre les Iroquois Mohawks (alliés des british), ainsi que pour Champlain qu'ils accusent d'avoir massacré le village de Donnacona et pour avoir assimillé le reste des Amérindiens (même si se sont en fait les Français qui assimilaient les langues amérindiennes et pas le contraire).
    Quelle beau carnaval de la diversité !
    Je gage qu'avant la fin de ce tour de caroussel débile on aura entendu Champlain parler chinois près d'une voie ferrée, tenant un pâté de blé d'Inde.

  • Archives de Vigile Répondre

    3 juillet 2008

    La vice-reine du Canada tient des propos vicieux à Québec. Ses sermons sur la démocratie sont cocasses, venant de la monarchie britannique. Depuis quand un poste monarchique est-il démocratique? Elle prend sa vessie pour une lanterne et le Roc jubile derrière cette marionnette et son français flirtant avec les terroristes autrefois. Ah la récupération n'a pas de limite! On comprend que venant d'une île où il n'y a presque pas de démocratie, elle soit excitée avec son poste de vice-monarque, son rang et ses budgets. Taisez-vous ingrats et cessez de remettre en cause mes privilèges fédérastes. ¨Je suis sortie de la cuisse de Jupiter¨. Et de réciter les massacres et les génocides indien et esquimau.
    Elle en cache quelques autres pour sauver son poste cependant:ceux des métis et des acadiens. C'est ça la démocratie que nous avons vécue chère vice-reine. L'objectif du rapport Durham d'absorber les élites par des faveurs pour que le bon peuple suive se poursuit très bien avec ses discours qui pavent la voie à ce joueur de harpe, Harper, qui vient à son tour nous expliquer notre fête nationale, celle de Champlain (prononcez à l'anglaise) premier gouverneur-général du Canada. La Nouvelle-France n'a donc jamais existé, du moins je n'en ai pas entendu le nom dans les discours.
    La démocratie nous vient des américains qui l'instaurant chez-eux en 1776 ont fait peur à l'empire britannique désireuse de ne pas perdre sa colonie du nord aussi, madame. L'attraction de la démocratie américaine qui s'est créée au sud, s'est défendu en bloc et a érigé son pays inspire à la couronnr la division du nord britanique en deux Canada pour mieux contrôler sa possession au nord.Et jouer le Bas contre le Haut-Canada en cas de soulèvement. Avec un simulacre de démocratie en 1791 , madame la vice-reine, la couronne que vous représentez compte maitriser les récalcitrants plus facilement. Le gouverneur-général et le cabinet des ministre tous nommés par la couronne servent les intérêts de Londres. Belle démocratie. Enfin Durham vint. Une autre démocratie, celle du sang des patriotes succède à la première.
    Avec un exécutif responsable mais le pays du Bas-Canada rayé de la carte par sa majesté britannique, votre supérieure. Heureusement pour nous la majorité des immigrants anglos descendent aux USA car nous serions déjà disparus comme peuple francophone et vous n'auriez pas ce poste que vous occupez. Les circonstances ne l'exigeraient pas pour l'unité canadian. Pour éviter que ces départs massifs vers le sud continuent, Durham fait des propositions dans son rapport. Lisez-le. La confédération vient de naître, faux nom pour une fédération qui doit faire du Bas-Canada une région angliciséee pour accéder à la supériorité britanique. Voilà notre démocratie provinciale madame. Voilà ce que vous défendez.

  • Archives de Vigile Répondre

    3 juillet 2008

    Non seulement la reine-nègre est ignorante de notre histoire, mais elle ne semble pas connaître non-plus la constitution fédérale:
    Toute interprétation de la présente charte doit concorder avec l'objectif de promouvoir le maintien et la valorisation du patrimoine multiculturel des Canadiens.
    La fédération canadian DOIT rester multiculturelle.
    Une culture commune est anticostitutionelle.
    Au moins elle ne fait honte qu'au fédéral. C'est quand même triste pour la communauté haitienne.