Médailles de plomb

Tribune libre 2008


Je viens de lire le dernier texte de M. Nestor Turcotte, ‘’La Souche
est-elle raciste ‘’? C’est en lisant de tels textes que j’aime davantage ma
langue française. Le don de traduire en mots des sentiments intérieurs
profonds. C’est vrai que les branches, contre la nature même des choses,
viennent se greffer au tronc en tenant pas compte du tronc lui-même. M.
Turcotte a bien décrit cette peur de déplaire, cette crainte de passer pour
un raciste de pure ascendance colonisée. Il ne faut pas quand même mettre
tout le monde dans le même panier. Certaines nationalités sont
particulièrement demandantes et exigeantes et d’autres se sont fondues dans
le paysage. Je ne crois pas que ce soit être raciste que se respecter
soi-même, de respecter l’essence de son tronc originaire
Nous somme des colonisés. Le rapatriement de la constitution de Trudeau
n’était que de la poudre aux yeux, une façon à lui de mépriser le ‘’tronc’’
qui l’a vu naître, les plus âgés se souviennent sûrement. La présence de la
reine-nègre Michaëlle première le prouve. Tout le monde sait que son rôle
est de représenter la reine d’Angleterre, notre ‘’maître’’. Il y a aussi
notre monnaie qui le démontre, les papiers officiels, légaux qui commencent
par ‘’La reine Élizabeth, chef du Canada’’. Nous somme donc colonisés mais
cela ne signifie pas que nous devons le rester. Comme toute bonne colonie,
nous avons nos petits rois-nègres, ceux qui servent de tapis aux pas
envahissants d’Ottawa, tout le monde a bien sûr reconnu Jean Charest ce
minable fossoyeur du Québec. Ce qui, par contre, est encore plus minable,
ce sont tous ces citoyens qui se complaisent dans l’aveuglement, de peur je
suppose des flammes de l’enfer et qui se déclarent satisfaits de ce
faux-jeton, Incroyable!

Attention, ce roi-nègre n’est pas un imbécile. Il voit tout
particulièrement à sa propre poche et celle de ses p’tits zamis de la haute
finance et de ses maîtres à Ottawa. Insidieusement, il a mis dans sa poche
récemment des ex-premiers ministres en les affublant de décorations et d’
’’honneurs’’ : l’ ‘’Ordre du Québec’’. Je ne comprends pas que des
personnalités aussi brillantes que Jacques Parizeau et Bernard Landry ont
pu tomber dans un tel panneau. Jean Charest, un fédéraliste comme ça s’peut
pas, un colonisé on ne peut plus rampant, un fossoyeur du Québec vient
honorer ici des leaders péquistes !!!...qui étaient d’ailleurs en majorité
dans cette brochette de personnages honorés !!! Tirez vous-même vos
conclusions. C’est pousser l’effronterie à un niveau tel que….il se moque
de nous en pleine face et nous approuvons !!!... Les mots me manquent pour
exprimer ma colère. Qu’est-ce que ça prend pour que le tronc fasse le
ménage dans ses propres branches pour ensuite accueillir celles qui veulent
bien s’y greffer en respectant l’essence originale ?
Ivan Parent
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 349 906

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé