Insultes et bêtises !

Tribune libre 2008


Mardi dernier, 24 juin, une correspondante
de Québec, que j’aimerais bien avoir le privilège de considérer comme une
amie, m’a envoyé de gentils souhaits d’une bonne St-Jean. Ça m’a touché et
donné l’idée de faire un mot en ce sens et d’envoyer ça à mes amis et
connaissances. On envoie bien des souhaits de Noël et de Bonne Année. Ce
que j’ai fait. Je vous en donne ici l’exemple :
Chers amis,
Aujourd'hui, oublions nos petites querelles, opinions
différentes et nos origines diverses pour fêter ni plus ni moins notre
existence sur cette planète. En ces temps difficiles, sachons reconnaître
que nous sommes privilégiés de vivre au Québec où la famine et la guerre
sont absents. Sachons nous serrer les coudes, nous, les citoyens du Québec,
dans le respect de l'autre, de son origine et de ses valeurs et
qu'ensemble, frères humains, nous puissions répandre autour de nous l'Amour
et le Partage.
Bonne St-Jean!
Ivan

PS: Ne jamais oublier cette parole du Bouddha:

''L'origine du mal est l'ignorance.''

Hier, suite à cet envoi de bons vœux, je reçois un
courriel d’un hurluberlu rempli d’insultes gratuites et utilisant un
langage ordurier. Un très long texte d’ailleurs que je n’ai pas lu au
complet quand j’ai vu le style de personnage qui m’avait envoyé ce
‘’cadeau’’ empoisonné.

Je vous parle de ça parce que nous avons le
privilège de pouvoir nous exprimer via un site extraordinaire comme Vigile.
J’ai inclus à quelques reprises mon adresse courriel personnelle parce que
je croyais intéressant de pouvoir dialoguer quelquefois d’une manière plus
personnelle avec des correspondants. Il était entendu dans mon esprit
qu’on avait affaire à des personnes intelligentes, capable de comprendre le
sens d’un mot, d’une phrase, même si elles n’étaient pas du même avis.
Je ne sais si cela vous est déjà arrivé, ce genre
de réplique malodorante et hors du sujet mais, si oui, je pense qu’il ne
faut pas s’arrêter à ça et continuer à s’exprimer et ne pas conserver
l’idée que tous vont comprendre. Je me souviens que récemment les Haïtiens,
dans l’ensemble, ne semblent pas avoir du tout compris le sens des
expressions reine, rois-nègres. Ils ont eu une réaction épidermique hors
propos et hors proportion. Ils se sont sentis visés, ce qui n’était pas du
tout le but de l’expression. Je conçois que le mot nègre soit, en lui-même,
un terme insultant. Mais dans l’expression ‘’reine-nègre’’ ou ‘’roi-nègre’’
il y a un tiret entre les deux termes ce qui fait, qu’il faut, non pas les
prendre séparément mais ensemble. Le sens devient tout à fait différent.
Aussi simple que cela semble être, il faut croire qu’on ne peut assumer que
quelques mots ou phrases qu’on utilise vont être correctement compris.
Cela explique peut-être la ‘’langue de bois’’
utilisée par les politiciens retors. Ils parlent beaucoup et ne disent
rien. Comme ça c’est pratique, personne ne peut leur reprocher quoi que ce
soit, ils n’ont rien dit ! Je ne suis pas politicien, je ne fais pas partie
des ‘’Zélites’’ pour utiliser l’expression de mon hurluberlu et je vais
continuer à appeler un chat, un chat, n’en déplaise aux esprits tordus.

Ivan Parent


-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 348 520

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé