Immigration - une politique de dénationalisation -

Québec

Immigration : la CSN idiot utile du grand patronat

Immigration

La CSN est l'idiot utile du Grand Patronat



Dans une lettre incroyable envoyée au Devoir le président de la CSN, Jacques Létourneau, défend ouvertement l’immigration massive imposée par les gouvernements libéraux. Ce faisant, il reprend les pires clichés immigrationnistes des lobbys patronaux et des forces fédéralistes. Au lieu de dénoncer la pression migratoire et ses effets pervers sur les travailleurs du Québec – pression sur les salaires, fragmentation de la solidarité syndicale, baisse des conditions de travail – il joue le jeu de la moraline compassionnelle sur le thème de la lutte à « la peur de l’autre », à « l’intolérance » et à « la haine ».

Le parti libéral veut renoncer à l'apprentissage du français pour les nouveaux arrivants



QUÉBEC, le 23 mars 2011 /CNW Telbec/ - Le Parti Québécois dénonce l'intention manifeste du gouvernement libéral de renoncer au critère de la connaissance et l'apprentissage du français dans la ...

"Immigration incontrôlée" : tollé après une phrase de Guéant



"Les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ...

Immigration : un tabou explose



L’immigration est un sujet piégé au Québec. Il ­suffit que vous exprimiez quelques réserves sur la hausse systématique des volumes d’immigration pour qu’immédiatement on vous prête les pires intentions, en plus de vous présenter comme un demeuré. Ce tabou risque de se fissurer dans les prochaines ­semaines. Depuis hier, on trouve en librairie un ouvrage, Le remède imaginaire – Pourquoi l’immigration ne sauvera pas l...

Deuils migratoires

sait-on combien d’immigrants le Québec peut accueillir et intégrer chaque année


Gardons en tête que dans le quotidien des néo-Québécois, derrière ces « records » se cache un nombre « record » de frustration et de rêves brisés.

Immigration

Un afflux record bien accueilli par Québec

Le gouvernement s'attend à ce que 15 % des emplois qui seront à pourvoir d'ici 2014 le soient par des immigrants


Kathleen Weil juge de façon «positive» l'afflux record d'immigrants au Québec malgré leurs difficultés sur le marché du travail.

Le Remède imaginaire. Pourquoi l’immigration ne sauvera pas le Québec

Le poison imaginaire



«Le Remède imaginaire - Pourquoi l'immigration ne sauvera pas le Québec»

Le mythe de l'immigration



Le miracle de l'immigration n'aura pas lieu

Les chercheurs Benoît Dubreuil et Guillaume Marois remettent en doute l'impact des nouveaux arrivants sur l'économie du Québec


En avril, des immigrants montréalais manifestaient contre l’abolition de classes de francisation. Selon le livre Le Rem...

MM. Labrie, l'Engagé et autres

L'immigration massive est basée sur une politique mondialiste et anti-nationale

Le mondialisme libéral nous impose deux choses qui détruisent le Québec : l’immigration et les délocalisations d’emplois.


On peut apprécier les personnes venues d’ailleurs pour l’exotisme et l’enrichissement culturel qu’elles nous apportent. En même temps, les milliers d’immigrants qui nous sont arrivés cette année ne fêteront pas Noël et ne mangeront pas de ragoût de pattes de cochon avec nous. Pas cette année, pas l’année prochaine… ni dans vingt ans, pour ceux d’entre eux qui sont musulmans. Si ils sont d'Amérique latine, c'est autre c...

Gestion de l'immigration dans un Québec colonial ou comment JJC détruit l'identité nationale. - Un génocide micro-gradué!

Commission de l'immigration: le français bafoué



Le gouvernement libéral passe en mode improvisation en matière d'immigration



Québec – « C'est avec consternation que l'on apprend aujourd'hui que la ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, Kathleen Weil, a décidé de reporter au printemps 2011 les consultations publiques sur l'immigration alors que l’actuel plan triennal arrive à échange le 31 décembre prochain ». C’est ce qu’a déclaré le député de Deux-Montagnes et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'immig...

La natalité québécoise se porte très bien



Il serait peut-être temps, au Québec, de réaliser que notre natalité se porte très bien et que nous n’avons pas besoin du fardeau d’une immigration trop nombreuse pour notre capacité d’intégration. Et si on osait accueillir un nombre d’immigrants plus restreint – peut-être 15 000 par année – et qu’on se permettait ainsi de mieux les intégrer ?

Les Tamouls, réfugiés douteux, mais vrais profiteurs

Des réfugiés qui retournent en vacances dans le pays qu’ils ont fui <br>Le droit de se poser des questions


Le Journal de Montréal et le Toronto Sun révèlent le contenu d’un rapport fédéral qui indique que 70 % des Tamouls qui sont acceptés au Canada comme réfugiés politiques retournent tranquillement dans leur pays en vacances, pour brasser des affaires ou pour aider des membres de leur famille à venir s’établir au Canada. Ce sont ces mêmes individus qui ont affirmé sous serment qu’ils étaient en danger de mort s’ils restai...

Nos cousins d'Amérique

Devenir Québécois, un joyeux calvaire


«Ça prend six-sept ans pour t'installer, console Marie-Françoise, l'irréductible Gauloise. En France, après trois-quatre générations, ils y arrivent toujours pas!»

Impact de l'immigration - Dépasser la pensée magique



Il semble y avoir un écart entre le discours officiel sur l'impact de l'immigration et les données économiques et démographiques. Comment expliquer cet écart? Il est probable que la rectitude politique, l'inculture économique et les considérations politiques y soient pour quelque chose. Pourtant, la réalité est simple. Globalement, l'immigration ne peut avoir qu'un impact marginal sur l'économie et la démographie.

Les « vertus » de l’immigration



Quand le Vérificateur général du Québec, Renaud Lachance, a fait le constat selon lequel on ne tient pas compte de la capacité d’accueil du Québec en matière d’immigration, ce n’est pas seulement le gouvernement libéral qu’il a blâmé. C’est l’ensemble d’une élite politique vendue aux soi-disant vertus d’une augmentation de l’immigration qui est visée.

Immigration au Québec - Loin de la réalité



La difficulté des immigrants à s'intégrer au marché du travail a été de nouveau soulevée mercredi, cette fois par le vérificateur général du Québec, Renaud Lachance, qui s'est interrogé sur la capacité de la province à «supporter les hausses progressives des volumes d'immigration». Il n'y aura là de surprises pour personne. Le vérificateur arrive à cette conclusion à la suite d'une analyse de la validité et de ...

Québec a mal évalué sa capacité d'intégrer les immigrants



Robert Dutrisac Québec — Le vérificateur général du Québec, Renaud Lachance, juge qu'il y a plusieurs «signes» qui in...

Immigration: comment Québec accueille des francophones fantômes et de futurs chômeurs



Ahurissant : on sait depuis des années qu’il est essentiel pour l’avenir du Québec de bien choisir, puis de bien intégrer les immigrants. On discute avec une intensité renouvelée depuis trois ans de leurs difficultés d’intégration et de l’impact de leur faible connaissance du français sur nos équilibres linguistiques.

De l'improvisation ou de la pure incompétence

Des lacunes dans l'intégration des immigrants



Dans son rapport remis à l'Assemblée nationale mercredi, M. Lachance constate que le ministère de l'Immigration ne tient pas compte de la capacité réelle du Québec à accueillir et à intégrer en emploi les nouveaux arrivants.

Vérificateur général du Québec

Les critères d'immigration remis en question



Les nouveaux arrivants s'en plaignaient depuis longtemps. Le vérificateur général du Québec le confirme : les critères de sélection des immi...