Géopolitique de l'énergie au Canada

Canada

Il faudra l'équivalent de deux oléoducs Énergie Est pour exporter le pétrole produit dans l'Ouest

Sables bitumineux: l’ONE prévoit une croissance de 73 % de la production d’ici 2040



La production des sables bitumineux pourrait augmenter de près de 75 % d’ici 2040, indique une nouvelle analyse détaillée sur l’« avenir énergétique » du Canada publiée par l’Office national de l’énergie (ONE). La production du secteur dépasserait alors les 4,5 millions de barils par jour.

Canada

Une ministre fédérale qui pratique l'incohérence

Pas question de «fermer» le secteur pétrolier, affirme Catherine McKenna



Même si elle répète qu’il faut tout mettre en oeuvre pour lutter contre le réchauffement climatique, la ministre de l’Environnement Catherine McKenna refuse de se prononcer sur la cohérence entre l’exploitation croissante des sables bitumineux et la nécessité de s’attaquer à cette crise environnementale sans précédent.

Canada

Les coûts élevés de l'électricité en Ontario sont en train de décimer son industrie manufacturière

High electrical costs have driven thousands of manufacturing jobs from Ontario: report



Ontario's soaring electricity bills have driven numerous factories out of the province according to a new report from the Fraser Institute, leading to a loss of nearly 75,000 manufacturing jobs since the end of the 2008 recession.

Canada

BNP n'est pas seule dans son cas. C'est ce qui explique en grande partie l'annulation du projet Énergie-Est

Sables bitumineux: BNP Paribas fait une croix sur le financement de projets pétroliers



BNP Paribas rompt avec une partie du secteur des hydrocarbures, le groupe bancaire français ne souhaitant plus financer des entreprises dont l’essentiel des activités repose sur le gaz de schiste, le pétrole de schiste et le pétrole venant des sables bitumineux.

Canada

Douloureux réveil pour tous ceux qui ont cru à la manne bitumineuse, notamment le gouvernement fédéral et les banques

CHRONIQUE - PERSPECTIVES

La facture bitumineuse



Une semaine s’est écoulée depuis la décision de TransCanada et le Québec essuie toujours les blâmes politiques de la mise au rancart d’Énergie Est. Il faudrait redire à l’Ouest que le Québec a déjà payé, lourdement, la facture de l’illusion bitumineuse.

Canada

Le Canada sera toujours perdant. Ce que certains prennent pour un esprit de clocher n'est qu'une manifestation d'une divergence d'intérêts

Énergie Est: pour une discussion nationale sur nos ressources naturelles



Tous les spécialistes du secteur de l’énergie s’entendent pour dire que l’abandon du projet Énergie Est s’explique essentiellement par des facteurs économiques. Avec la baisse des prix du pétrole, le ralentissement de la croissance de la production des sables bitumineux et l’approbation de deux autres projets d’oléoduc (Trans Mountain et Keystone XL), la rentabilité d’Énergie Est était devenue douteuse.

Canada

Le pétrole ravive la question de l'unité canadienne

Énergie Est: Trudeau accuse ses adversaires d’alimenter les tensions régionales



Le premier ministre Justin Trudeau accuse ses opposants de profiter de l’abandon du projet d’oléoduc Énergie Est par TransCanada pour « monter les diverses parties [du] pays les unes contre les autres ».

Québec

Énergie-Est succombe sous le poids des réalités économiques, politiques et environnementales

TransCanada abandonne l’oléoduc Énergie Est



TransCanada a annoncé jeudi matin qu’elle abandonnait le projet d’oléoduc Énergie Est, qui devait transporter du pétrole des sables bitumineux de l’Ouest canadien jusqu’au Nouveau-Brunswick, en passant par le Québec.

Canada

Et l'acquéreur Pieridae Energy cache son conseil d'administration

Pétrolia tient son assemblée annuelle à huis clos

Les actionnaires ont approuvé la fusion avec une société gazière albertaine


L’entreprise Pétrolia a refusé mardi l’accès aux journalistes à son assemblée annuelle, qui se tenait sous la protection du Service de police de la Ville de Montréal. La rencontre a été l’occasion, pour les actionnaires, d’approuver l’entente qui fera passer le contrôle de Pétrolia à une entreprise gazière de Calgary.

Canada

Augures défavorables

Énergie Est ne sera pas construit, affirme le PM du Nouveau-Brunswick

TransCanada doit prendre une décision sur son pipeline d’ici une semaine


Ardent partisan de la construction du pipeline Énergie Est, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, affirme aujourd’hui que le projet de TransCanada ne sera probablement jamais construit. Un lobbyiste québécois rémunéré par l’entreprise vient toutefois de renouveler ses mandats liés au projet, a constaté Le Devoir.

Canada

Attendez de voir la levée de boucliers en Colombie-Britannique !

Trans Mountain demande une exemption à l’Office national de l’énergie



Kinder Morgan Canada a demandé à l’Office national de l’énergie (ONE) de l’exempter d’une condition d’approbation du projet de prolongement de l’oléoduc Trans Mountain parce que ça pourrait retarder le projet.

Québec

Le Devoir aurait dü prendre position plus tôt

ÉDITORIAL

Énergie Est, le pipeline à oublier



À la demande de TransCanada, l’Office national de l’énergie (ONE) accepte de suspendre l’examen du projet de pipeline Énergie Est jusqu’au début d’octobre. De la suspension à l’annulation définitive, il n’y a qu’un pas que la compagnie devrait franchir, pour des raisons environnementales autant que financières, sociales et même politiques.

Québec

Shame on Desjardins

PIPELINE TRANS MOUNTAIN

Desjardins sous la pression des Premières Nations

Des chefs autochtones pressent la coopérative de retirer son financement au projet pétrolier


Des représentants de plusieurs Premières Nations pressent le Mouvement Desjardins de retirer son soutien financier au projet de pipeline Trans Mountain, de Kinder Morgan, a appris Le Devoir. L’institution québécoise a accordé un prêt de 145 millions de dollars à la pétrolière, en vue de la construction de ce pipeline contesté devant les tribunaux.

Québec

Et puis quoi encore !

Rachel Notley soutient que pipelines et environnement vont de pair



La première ministre Rachel Notley était à Hardisty, près de la frontière de l'Alberta avec la Saskatchewan, jeudi, pour voir le chantier de la rénovation de la canalisation numéro 3 (ligne 3), un pipeline d'Enbridge rejoignant la région de Chicago. Elle en a profité pour réitérer les bienfaits du projet.

Québec

Le Canada s'apprête à vivre une autre crise sur l'unité, courtoisie du gouvernement Trudeau

NEP 2.0: 'Another Trudeau's' environmental rules sow seeds of unity crisis, critics say

John Ivison: Justin Trudeau’s bequest to the nation will be government that is not only bigger but, he hopes, better


Brad Wall is worried the environmental rules Ottawa is set to introduce later this year will strain national unity in the resource-dependent West.

Québec

La Colombie-Britannique et l'Alberta à l'heure des menaces

TRANS MOUNTAIN PIPELINE

Jason Kenney vows repercussions against B.C. over Trans Mountain pipeline



Former Harper cabinet minister Jason Kenney, running to helm Alberta’s Official Opposition, says he will seek economic repercussions against British Columbia should NDP Premier John Horgan block or significantly delay the Kinder Morgan pipeline.

Québec

Il ne manquait plus que ça !

Alberta: un premier ministre bilingue ?



C’est ce qu’a lancé samedi Jason Kenney, ex-chef de l’Association progressiste-conservatrice de l’Alberta, qui brigue la tête du parti unique de droite dans la province de l’Ouest canadien. C’est ce qu’a lancé samedi Jason Kenney, ex-chef de l’Association progressiste-conservatrice de l’Alberta, qui brigue la tête du parti unique de droite dans la province de l’Ouest canadien.

Québec

Une décision qui va permettre aux autochtones de retarder de beaucoup sinon de bloquer complètement les projets d'oléoducs

L’ONE doit consulter les autochtones sur les projets pétroliers, dit la Cour suprême



L’Office national de l’énergie (ONE) a l’obligation de consulter adéquatement les communautés autochtones avant de prendre une décision sur un projet énergétique, car ultimement, il agit pour le compte de la Couronne lorsqu’il tranche, a statué mercredi la Cour suprême du Canada.

Québec

Un cadeau aux banques canadiennes dont Moody's vient d'abaisser la cote

Première hausse du taux directeur en 7 ans

La force de l’économie canadienne fait augmenter le coût des emprunts


L’économie canadienne ayant le vent en poupe, la Banque du Canada a rehaussé son taux directeur de 0,25%, pour le porter à 0,75%, mercredi. Il s’agit d’une première augmentation en sept ans.

Québec

L'effet US

SONDAGE

L’appui à la taxe sur le carbone diminue au Canada



L’effet Trump semble se faire sentir au pays. Moins de Canadiens soutiennent la taxe fédérale sur le carbone, selon un sondage de la firme Angus Reid publié mercredi.

Québec

Le Québec sur le point de se faire passer un sapin

Trudeau pourrait imposer Énergie Est aux Québécois avec sa loi mammouth?



N’oublions pas que C-44 est une loi de 308 pages qui modifie 47 lois fédérales existantes et qui en édicte cinq nouvelles, couvrant une foule de domaines. C’est une autre loi mammouth, comme au temps de M. Harper!

Québec

Surtout pas de vagues avant les élections

Énergie Est: l’ONE doit se «crédibiliser», croit Couillard



Le premier ministre Philippe Couillard croit que l’Office national de l’énergie (ONÉ) souffre d’un déficit de crédibilité pour mener à bien les études entourant la construction de l’oléoduc Énergie Est.

Québec

Couillard cherche à reporter le projet après les élections pour empêcher le PQ d'exploiter cet enjeu à des fins électorales

PÉTROLE

Report demandé de l’évaluation du projet d'Énergie Est

Le Québec et l’Ontario prient Ottawa de décider d’abord du sort de l’Office national de l’énergie


Le gouvernement Couillard juge qu’Ottawa devrait attendre d’avoir achevé la modernisation de l’Office national de l’énergie avant de relancer l’évaluation du projet Énergie Est, a appris Le Devoir.

Relance du mouvement indépendantiste ?

Le lobby pétrolier invoque un appui constitutionnel



L’élite pétrolière-financière de l’axe Calgary-Toronto est nerveuse. Les chefs d’un futur gouvernement Vert-Démocrate de la Colombie-Britannique ont annoncé qu’ils mèneront une guérilla juridique pour stopper le projet d’oléoduc Trans Mountain de Kinder Morgan. Des voix s’élèvent pour qu’Ottawa utilise les pouvoirs supra-provinciaux que lui confère la Constitution.

Québec

Les incohérences de PeeWee Trudeau

Vert de colère



Justin Trudeau a montré son côté vert en janvier dernier lorsqu’il a déclaré vouloir «rompre notre dépendance aux énergies fossiles» et a promis «une sortie à terme de l’exploitation des sables bitumineux». Il doit à présent être vert de rage, car les compagnies pétrolières l’ont humilié en annonçant qu’elles hausseront leur production de 32% d’ici 2030.

Québec

Ce scénario rose vise seulement à mettre la table pour les grandes manoeuvres politiques qui s'en viennent afin de relancer les projets de pipelines vers l'Ouest et vers l'Est du Canada

La production de pétrole du Canada dépassera les cinq millions de barils par jour en 2030



L’optimisme est au rendez-vous pour les producteurs pétroliers du Canada, qui prévoient une croissance soutenue de la production d’ici 2030. Celle-ci devrait alors dépasser les cinq millions de barils par jour, dont 3,7 millions de barils provenant des sables bitumineux. De quoi augmenter significativement les émissions de gaz à effet de serre de l’industrie.

Québec

L'enjeu est en train de prendre des proportions qui mènent à un affrontement national

Les retards d’Énergie Est forcent TransCanada à suspendre un autre pipeline majeur



Signe des retards que le projet Énergie Est accumule, TransCanada vient de demander la suspension de l’évaluation du projet Upland Pipeline, qui doit permettre d’importer chaque jour 300 000 barils de pétrole de schiste américain, en vue de leur transport dans le pipeline Énergie Est.

Québec

Comme l'écrivait JC Pomerleau sur Vigile quelques jours plus tôt, les vraies affaires se passent en Colombie-Britannique

La grande bataille du pipeline



Oubliez Énergie Est, c'est en Colombie-Britannique que la vraie controverse sur les pipelines va se tenir, et ça promet! C'est bien fait pour les politiciens et la presse anglophone qui ont dénigré le Québec à cause de nos réticences devant le projet de TransCanada. Le vrai débat va se faire ailleurs que chez nous, et c'est un vrai casse-tête pour le gouvernement Trudeau.

Québec

La guerre entre l'Alberta et la Colombie-Britannique aura des répercussions au Québec

A pipeline rattles the political landscape



Early this year, Christy Clark’s Liberal government announced a deal with Kinder Morgan Inc. that outlined cash payments over two decades in exchange for a clear “yes” on the Trans Mountain pipeline expansion project.

Québec

L'occasion de refaire la Grande Alliance : Énergie-Est : « 122 nations autochtones du Canada et des États-Unis se sont unies dans cette lutte en signant le Traité autochtone contre l’expansion des sables bitumineux de l’Alberta.»

DES IDÉES EN REVUES

Les peuples autochtones ne laisseront jamais passer Énergie Est



Les lunes ont passé. Les peuples autochtones sont désormais aux prises avec une pléthore de luttes qui les opposent à d’authentiques géants, dignes des légendes transmises par la voix de leurs ancêtres. Mais l’épopée moderne ne concerne en rien les créatures mythiques de l’Ancien Monde ; elle raconte plutôt l’histoire des militants et des militantes qui, dans un élan d’autodétermination, crient haut et fort les revendications de tous les peuples qui partagent désormais la grande île de la Tortue.