Gilles Ouimet

  • Featured 550900f130d875a76cec032283913664

    Gilles Ouimet66 articles

    • 31 597

    Né à Mont-Laurier en 1947. Études primaires à cet endroit. Études classiques à Mont-Laurier et Hull entre 1961 et 1968. Diplômé en histoire de l’Université Laval en 1971. Enseignant à la polyvalente de Mont-Laurier entre 1971 et 2005. Directeur d’une troupe de théâtre amateur (Troupe Montserrat) depuis 2000. Écriture pour le théâtre, notamment une pièce à l’occasion du centenaire de Mont-Laurier en 1985 (Les Grands d’ici), une autre à l’occasion du 150e anniversaire du soulèvement des Patriotes (Le demi-Lys...et le Lion) en 1987 (prix du public lors du festival de théâtre amateur de Sherbrooke en 1988 et 2e prix au festival canadien de théâtre d’Halifax la même année). En préparation, une pièce sur Louis Riel (La dernière Nuit de Louis Riel). Membre fondateur de la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides. Retraité de l’enseignement depuis 2005.




Reconquérir ou se reconstruire

Pour nos araignées du soir/quitter au plus vite ce Canada rébarbatif/et pour réaliser nos espoirs/investir un monde bien plus réceptif.

Babel en Québec (1)

Malgré tout, il faut espérer que madame Marois maintiendra le cap. Ça passera ou ça cassera. Le temps du niaisage est terminé.

<i>Judicis conspiratio</i>

Verdict unilingue méprisant<br>craché à nos faces bonasses<br>comme incroyable mépris purulent<br>d’une manie rhodésienne fantasque.

Indécision. PQ

Choisir de ne pas choisir<br>c’est branler jusqu’à chambranler<br>c’est se préparer à moisir<br>en panne d’erre d’aller.

Hymne au Canada...

Ô Canada, tu aurais ma confiance<br>et serais devenu mon pays <br>sans ta maladive insistance<br>à me réduire en descente de lit.

Soldat, quand tu reviendras...

Quand tu reviendras lacéré<br>dans un beau cercueil<br>avec le rouge unifolié<br>comme lugubre linceul<br>ils béniront ta hardiesse<br>vanteront ton mépris du péril<br>poussant même la petitesse<br>à verser de l’eau de crocodile.

Une autre belle occasion manquée

Pour une fois, <i>the rest of Canada</i> a parfaitement raison de nous tomber dessus. J'ai honte.

Étrange petit peuple, singulière nouvelle nation

Petit peuple étrange, à l’âge de raison, qui se tricote une prison de plus en plus étanche