Indécision. PQ

Choisir de ne pas choisirc’est branler jusqu’à chambranlerc’est se préparer à moisiren panne d’erre d’aller.

Tribune libre - 2007


Assis sur la clôture

scié par un fil de fer

hébété dans une posture

à ne savoir que faire.
Le coeur du côté de la verdure

la tête vers l’aride pâturage

attitude stérile qui perdure

et putréfie son entourage.
Cette incapacité à se brancher

sabote les verts horizons

pour lendemains endimanchés

porteurs de créatives déraisons.
Grandit cette impasse du futur

devant l’indécision maladive

annonciatrice de la déconfiture

d’une béate existence d’endive.
Ou bien malgré tout survivre

dans un banquet en minoritaire

à ne pas se sentir convive

avaler la coupe, performer, se taire.
Ou bien dresser sa propre table

au milieu du concert des nations

et s’affirmer comme porteur d’équitable

pour enrichir le monde de nos solutions.
Choisir de ne pas choisir
c’est branler jusqu’à chambranler
c’est se préparer à moisir
en panne d’erre d’aller.
C’est préférer se fondre

dans un creuset profond

et de bêtement confondre

tréfonds et envoûtant plafond.
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured 550900f130d875a76cec032283913664

Gilles Ouimet66 articles

  • 31 421

Né à Mont-Laurier en 1947. Études primaires à cet endroit. Études classiques à Mont-Laurier et Hull entre 1961 et 1968. Diplômé en histoire de l’Université Laval en 1971. Enseignant à la polyvalente de Mont-Laurier entre 1971 et 2005. Directeur d’une troupe de théâtre amateur (Troupe Montserrat) depuis 2000. Écriture pour le théâtre, notamment une pièce à l’occasion du centenaire de Mont-Laurier en 1985 (Les Grands d’ici), une autre à l’occasion du 150e anniversaire du soulèvement des Patriotes (Le demi-Lys...et le Lion) en 1987 (prix du public lors du festival de théâtre amateur de Sherbrooke en 1988 et 2e prix au festival canadien de théâtre d’Halifax la même année). En préparation, une pièce sur Louis Riel (La dernière Nuit de Louis Riel). Membre fondateur de la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides. Retraité de l’enseignement depuis 2005.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé